Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Donne au monde le meilleur de toi-même, et le meilleur viendra»  Madeline Bridge

11e Journées Entreprises : 2IE veut faciliter l’insertion professionnelle des étudiants

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 17 juin 2016 à 00h08min
11e Journées Entreprises : 2IE veut faciliter l’insertion professionnelle des étudiants

L’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2IE) organise les 16 et 17 juin 2016 les 11e Journées Entreprises. Ces Journées sont une occasion pour les étudiants d’obtenir des stages et même des emplois dans des entreprises demandeuses d’expertises. Expositions, forum de recrutement, tables et concours de business plan vont constituer le menu de ces rencontres.

La pratique est une composante essentielle dans la formation des étudiants. Pourtant, décrocher un stage ou réussir à se trouver un emploi après une formation, fusse-t-elle brillante, relève très souvent d’un parcours de combattant. Soucieux d’offrir à ses étudiants toutes les chances de réussir leur après-formation, L’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement a pris les devants afin de leur ouvrir les portes du monde du travail. D’où la tenue de ces Journées. « C’est un évènement qui permet d’échanger avec les entreprises. La plupart du temps, ce sont des entreprises qui recrutent les diplômés de 2IE. Nous discutons avec elles de plusieurs choses. Nous parlons de l’adéquation de la formation que nous donnons avec leurs attentes. Nous discutons aussi des besoins d’amélioration qu’ils ressentent tous les jours et qui peuvent inspirer nos programmes de recherche et de développement. Nous créons aussi les conditions pour nos étudiants de connaitre les entreprises et de se faire connaitre et surtout de trouver des lieux de stage et aussi de recrutement directement », a indiqué Amadou Hama Maïga, directeur général de 2IE. Organisées de façon continue depuis 2006, ces rencontres sont très bénéfiques pour les étudiants. « Ces Journées sont une occasion pour nous les étudiants de décrocher des stages ou des emplois. Beaucoup d’entreprises ont déjà manifesté le besoin de recruter des étudiants pour des stages. Donc ces journées sont très importantes pour nous », s’est réjoui Lassané Zongo, président de l’Association des étudiants de 2IE.

Les 11e Journées sont parrainées par Antoinette Batumubwira, représentante résidente de la Banque africaine de développement (BAD) au Burkina et Pierre de Gaétan Njikam-Moulioum, adjoint au maire de Bordeaux chargé du partenariat avec l’Afrique Subsaharienne. Le thème de l’édition est : « Pôles de compétitivité, technopôles et grappes d’entreprises au service de la croissance économique en Afrique » avec un accent mis sur l’entrepreneuriat féminin. Les parrains ont décliné chacun les actions menées par leurs structures pour promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes. Selon Pierre de Gaétan Njikam-Moulioum, la Mairie de Bordeaux organise depuis deux ans maintenant la Résidence d’entrepreneuriat croisé. « Pendant quatre semaines, nous réunissons à Bordeaux des jeunes désireux d’entreprendre. Cela dans l’optique de faciliter le réseautage entre ces jeunes », a-t-il expliqué.

La BAD fait partie des structures qui financent le développement de 2IE. Plusieurs infrastructures et équipements ont été acquis avec l’appui de la banque qui, selon Mme Batumubwira, fait la promotion de l’excellence en Afrique. « La BAD appuie, à travers un projet, 2IE, Nelson Mandela African Institute of science and technology en Tanzanie et Abuja University of science au Nigeria. Notre objectif est de produire des diplômés qui pourront s’auto-employer », a-t-elle indiqué. Pour les prochaines années, la représentante résidente de la BAD au Burkina a promis une nouvelle initiative pour remplacer le projet qui prend fin en juin 2016.

Pendant ces deux jours, des conférences, expositions, un forum de recrutement, des concours entre étudiants de différentes spécialités et de business plan ainsi qu’un Prix spécial de l’entrepreneuriat féminin seront les principales activités de ces Journées.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque du convoi minier de Boungou : Le PDG de SEMAFO présente ses condoléances au peuple burkinabè
Diffusion de fausses informations : Le gouvernement met en garde
La Poste Burkina : Des lettres écrites par des élèves primées
Santé oculaire de l’enfant : L’ONG Light for the world veut jeter les bases d’une planification à long terme
Planification participative pour une gestion plus inclusive et durable de l’eau en milieu rural : Un atelier pour présenter les résultats du projet
Sécurité : Que faire en cas d’attaque terroriste ?
Mouloud 2019 : Les fidèles musulmans de Gaoua ont prié pour la stabilité du Burkina
Formation : L’Ecole privée de santé Sainte Julie met sur le marché de l’emploi 217 agents
Insécurité au Burkina : Maître Paceré, 76 ans, demande son incorporation dans l’armée
Crise humanitaire au Burkina : « Les Ouagalais vivent dans une insouciance totale », regrette le cardinal Philippe Ouédraogo
Lycées scientifique et professionnel du Centre-Est : Le ministre de l’Education nationale satisfait des réalisations en cours
Journée internationale de la fille : Le Burkina Faso face aux enjeux et défis des grossesses en milieu scolaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés