Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Avec de la persévérance et de l’endurance, nous pouvons obtenir tout ce que nous voulons.» Mike Tyson

Championnat du Monde Juniors :Le Canada crée la surprise face au Burkina Faso (1:0)

Accueil > Actualités > Sport • • mardi 9 décembre 2003 à 13h09min

Le Canada a mis fin à la série d’invincibilité du Burkina Faso en s’imposant 1:0 sur une frappe magistrale de Josh Simpson, le 8 décembre 2003 au stade Al Nahyan d’Abou Dhabi. Les Canadiens, par un savant mélange de courage et d’adresse, rentrent dans l’histoire.

En effet, c’est la première fois qu’une équipe canadienne masculine atteint les quarts de finale d’une compétition organisée par la FIFA. De plus, ils sont les premiers à marquer un but aux Hommes Intègres du Burkina Faso, qui avaient réussi à conserver leurs cages inviolées jusque-là. Les joueurs du grand nord doivent maintenant attendre le résultat de la confrontation entre le Paraguay et l’Espagne le 9 décembre à Al Ain pour connaître le nom de leur prochain adversaire.

Les Canadiens débutent le match avec entrain. Après quelques minutes de jeu à peine, Josh Simpson lance son buteur Iain Hume dans le dos de la défense burkinabè. L’attaquant décoche un tir en pleine course qui surprend Daouda Diakite, le gardien du Burkina, mais le ballon passe au ras du poteau (5ème). Quelques minutes plus tard, une superbe passe en profondeur de Jason Ditullio trouve Hume démarqué, mais la reprise de volée du buteur canadien passe à nouveau à côté (8ème).

Mais si les Canadiens débutent bien la rencontre, les Burkinabè ne sont pas non plus en reste. Amadou Coulibaly se précipite pour éviter que le ballon ne sorte du terrain et centre en direction de Hamada Ouedraogo, posté aux six mètres. Il faut toute la vigilance d’Alim Karim pour stopper sa reprise du gauche à bout portant (24ème).

A l’approche de la mi-temps, la pression burkinabé se fait de plus en plus forte, et ce sont logiquement les Africains qui se créent les dernières occasions de la première période. Ouedraogo profite des espaces dans la défense adverse pour expédier une frappe puissante en direction du but de Karim, mais son tir passe au-dessus (43ème). Moins d’une minute plus tard, c’est au tour de Coulibaly de tenter sa chance de loin, mais Karim reste attentif et dévie le tir brossé du Burkinabè en corner (44ème).

La première mi-temps s’achève sur ce peu d’occasions franches. Le jeu est surtout dominé par une bataille de tous les instants au milieu du terrain, qui empêche les deux équipes de s’exprimer.

De retour sur le terrain, les Burkinabè sont les premiers en action. Avec l’entrée en jeu à la 50ème minute d’Aristide Bancé, un des deux seuls joueurs de l’équipe à avoir trouvé le chemin des filets depuis le début du tournoi, l’entraîneur Mart Nooij affiche clairement ses ambitions.

Pourtant, les Canadiens ne s’en laissent pas conter, et malgré le pressing incessant imposé par leurs adversaires, ils repartent à l’attaque. Kevin Harmse se retrouve en bonne position à l’entrée de la surface de réparation mais, au grand soulagement de Diakité, son tir trop mou sort en six mètres (52ème).

A l’approche de l’heure de jeu, la ténacité et la maîtrise technique des joueurs à la feuille d’érable vont finalement porter leurs fruits. Josh Simpson récupère la balle sur la gauche de la surface burkinabé et, du pied gauche, le milieu de terrain canadien adresse une frappe imparable qui vient se loger dans la lucarne opposée. Diakité ne peut que constater les dégâts et concéder son premier but depuis le début de la compétition (0:1, 60ème).

Les Africains, conscients de la menace, se relancent sans tarder vers le but canadien. Ouédraogo parvient à dévier légèrement le coup franc d’Amara Ouattara mais Karim, impeccablement placé, se trouve une nouvelle fois sur la trajectoire (63ème).

A mesure que les minutes passent, les joueurs du Burkina Faso accentuent leur pression et, bientôt, les Canadiens se recroquevillent en défense pour tenter de protéger leur maigre avantage. C’est Ousseni Zongo qui se créée la meilleure occasion de la mi-temps dans les arrêts de jeu mais sa reprise de volée rageuse trouve encore Karim sur son chemin.

En fin de compte, les Africains s’avéreront incapables de transpercer la muraille érigée par leurs adversaires et, au coup de sifflet final, les Canucks peuvent laisser éclater leur joie.

Longtemps après la fin de la rencontre, le sélectionneur canadien, Dale Mitchell, n’en revenait toujours pas : "Cela va bien plus loin que dans nos rêves les plus fous. Les garçons sont tous très solidaires, ils croient en leurs chances et ils viennent de réaliser un véritable exploit. Nous nous sommes appliqués à bien défendre, en essayant de profiter de notre vitesse pour contre-attaquer. Cette stratégie s’est avérée payante… C’est un grand jour dans l’histoire du football canadien."

Mart Nooij, de son côté, était évidemment moins enthousiasmé par la rencontre. "Nous avons fait de notre mieux pour briser la défense de fer des Canadiens mais sans réussite, regrettait-il. Nous sommes passés dans l’axe, sur les côtés. Nous avons tout fait. En définitive, dominer n’est pas gagner, nous en avons eu la preuve aujourd’hui. Football ne rime pas toujours avec justice."

www.fifa.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Copa America 2020 : Les poules sont connues
Ballon d’or africain : Sadio Mané, grand favori
Euro 2020 : Qui succèdera au Portugal ?
Etalons : Jonathan Pitrioipa prend sa retraite internationale
Faso Foot : Rahimo FC solide leader après 13 journées
Football : Messi ballon d’or 2019
CAF/ Interclubs 2019 : Tous les résultats de la première journée
Football : SAHAM Assurance remporte la première édition du tournoi de l’APSAB
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le footballeur Bertrand Traoré
Ligue 2 (France) : Jonathan Pitroipa et Paris de retour aux affaires
Marathon Paalga du Grand Ouaga : Un tracé de 42,195km reliant le siège de L’Observateur Paalga à la Cathédrale
CAF Awards : Les nominés pour les trophées sont connus
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés