Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Semaine des énergies renouvelables : Un bel exemple de partenariat public-privé

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Électrification au Burkina • • samedi 30 avril 2016 à 03h24min
Semaine des énergies renouvelables : Un bel exemple de partenariat public-privé

La semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique se tiendra du 06 au 08 mai 2016 à Ouagadougou. Une conférence de presse a été organisée à cet effet par les organisateurs, pour livrer les détails de l’événement.

La Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique, est placée sous le patronage du Premier ministre, Paul Kaba Thiéba. La co-présidence est assurée par le ministre de l’énergie, des mines et des carrières, Alfa Oumar Dissa et son collègue de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Nestor Bassière. Le parrainage de l’évènement lui, est assuré par le secrétaire général du WAPP, Apollinaire Ki.
Prévue pour se dérouler du 06 au 08 mai prochain au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou(SIAO), la semaine regroupera en fait deux évènements qui existaient séparément.

Il s’agit des Journées de promotion des économies d’énergie (JPEE), avec pour thème cette année : « Efficacité énergétique : défis et opportunités pour le Burkina Faso ». Et le Salon international de l’environnement et des énergies renouvelables de Ouagadougou (SIERO), qui a retenu comme thème : « Financement des systèmes énergétiques durables pour l’Afrique en développement ».
Vous l’aurez compris, il s’agit maintenant d’un partenariat public-privé dans lequel, l’Etat, promoteur des JPEE, s’est mis en tandem avec un particulier, promoteur du SIERO(ou vice versa), pour donner plus d’envergure à ces évènements que chaque promoteur organisait de son côté. Et à l’arrivée, on a maintenant la Semaine des énergies et des énergies renouvelable d’Afrique(SEERA).

L’énergie durable et renouvelable pour un Burkina Faso prospère

Pour les conférenciers du jour, (De gauche à droite : Bruno Korgho, directeur général des énergies renouvelables ; Cheick Omar Yéyé, coordonnateur du SIERO et Eloi Bonkoungou, représentant du ministère en charge de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique), il n’y a pas de doute sur le fait que les énergies renouvelables sont celles de l’avenir pour un pays comme le Burkina Faso.
Dans son intervention, Bruno Korgho a évoqué les enjeux liés aux énergies en général, et aux énergies renouvelables en particulier. Ceux aussi liés à l’impact environnemental et aux changements climatiques n’ont pas été occultés.
Le Burkina Faso a résolument fait le choix de la promotion et la vulgarisation des énergies renouvelables, et un travail est en train d’être fait au niveau des autorités en charge de la question, pour relire les textes, promouvoir et vulgariser les énergies renouvelables et particulièrement le solaire au Burkina Faso,a confié le directeur des énergies renouvelables aux journalistes. Car, pour lui : « ces énergies sont une alternative solide pour le développement du Burkina Faso ».

La preuve par la démonstration

Le représentant du ministère en charge de l’environnement, Eloi Bonkoungou quant à lui, a fait une présentation de l’énergie photovoltaïque (à base du soleil), ses avantages et inconvénients. Il a pris l’exemple de la centrale photovoltaïque du ministère de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique.
Un système interconnecté, réseau SONABEL-énergie photovoltaïque, qui a permis de faire des économies substantielles en matière de consommation d’énergie. En effet, il y a eu une réduction d’environ 50 millions de FCFA, soit la moitié du coût de la consommation énergétique dudit ministère depuis 2011, date à laquelle a été lancé le système.

Au vu de cette expérience, la présidence du Faso et deux à trois autres ministères ont suivi le pas. Et c’est plus de 200 millions d’économie qui a été fait en 4 ou 5 ans d’exploitation.

Le coordinateur du SIERO, Cheick Omar Yéyé s’est félicité dans son intervention, de la tenue de la Semaine des énergies et des énergies renouvelables d’Afrique(SEERA). Il a souligné la pertinence des thèmes liés à l’évènement et a invité les populations à prendre massivement part aux activités prévues au programme. « L’atteinte des objectifs que le SIERO s’est assignés commande une synergie d’actions, lamise en commun de ressources intellectuelles, financières etc… C’est pourquoi, la coordination du SIERO encourage et soutient l’initiative de la Semaine des énergies et énergies renouvelable d’Afrique(SEERA) qui consiste à mutualiser les ressources pour atteindre des résultats plus probants »,a-t-il fait savoir.

80 exposants attendus

Ils sont environ 80 exposants attendus à cette Semaine des énergies et des énergies renouvelables d’Afrique. Et comme activités, on aura une exposition de tout ce qui entre dans le cadre de l’événement. De même, on aura un débat télévisé, une conférence débat et un dîner gala.
L’exposition se tiendra tout le temps que durera la manifestation au SIAO, de 8h à 19h et l’accès est gratuit.
Aussi les conférenciers ont réitéré l’appel lancé aux populations à prendre d’assaut le site du SIAO, du 06 au 08 mai prochain. Ils ont rassuré sur le fait que tout est presque fin prêt pour accueillir les visiteurs et les acheteurs.

Angelin DABIRE.
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Région du Centre-ouest : Six villages de la commune de Tenado électrifiés
Électrification rurale au Burkina : A la recherche d’alternatives pour l’accès à l’énergie propre
Lampes solaires : Une étude démontre leurs bienfaits pour les ménages en milieu rural
Accès à l’énergie au Burkina : Le solaire, une solution d’avenir
Énergie solaire : Bientôt un parc solaire à vocation régionale au Burkina
Centrale thermique de Kossodo : 50 MW pour mieux faire face à la demande
Interconnexion Bolgatanga-Ouaga : 100 mégawatts supplémentaires pour la SONABEL d’ici à fin avril
Commune de Bobo-Dioulasso : Les villages de Dafinso et de Santidougou bénéficient désormais de l’électricité
Energie : L’interconnexion électrique Bolgatanga-Ouagadougou inaugurée
Le nouveau directeur général du Fonds de Développement de l’Electrification (FDE) installé dans ses fonctions
Énergies renouvelables : Un suiveur de plaque solaire "made in ISTIC" par Barthélemy Kadio
Energie solaire : Un nouveau projet pour électrifier 600 ménages et PME
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés