Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

IRA :72 heures pour une meilleure visibilité des agents du secteur public

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 29 avril 2016 à 17h04min
IRA :72 heures pour une meilleure visibilité des agents du secteur  public

Le bureau des élèves de l’Institut régional d’administration (IRA) du plateau central, structure déconcentrée de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM), organise du 28 au 30 avril 2016, les « 72 heures de l’énarque ». Placé sous le patronage de Abdoulaye Ouédraogo, gouverneur de la région du plateau central, le lancement officiel de ces journées a eu lieu ce jeudi 28 avril, au sein de l’institut à Ziniaré.

Des conférences publiques, une opération de don de sang, une rue marchande, des jeux de société, desexpositions, la coupe du directeur régional de l’IRA-plateau central, une nuit des communautés,sont entre autres au menu de ces journées qui visent à donner plus de visibilité à l’institut. « Cette activité a pour objectif principal de faire connaître au grand public, les profils d’agents publics formés à l’IRA du plateau central. Ces journées permettront d’exposer sur les missions des ministères dont les agents sont formés à l’IRA et de renforcer les liens entre énarques et population de Zinairé » a signifié Haoua Sow, déléguée générale des élèves.

Moment de convivialité entre élèves, professeurs et administration, la 4ème édition des 72heures de l’énarque est selon Haoua Sow, une pause pour mieux assimiler les thématiques abordées au cours du trimestre. Raison pour laquelle, elle attend de ces journées et particulièrement des conférences publiques portant sur la création des instituts régionaux d’administration ( historique, rôle, importance et objectifs), la sensibilisation et la nécessité du don de sang,les bienfaits de la pratique du sport,« une réflexion murie de la part des élèves ».

Le patron de la cérémonie, Abdoulaye Ouédraogo, a remercié l’équipe d’encadrement qui travaille d’arrache-pied pour offrir une meilleure formation aux élèves. Aussi, a-t-il tenu à féliciter les élèves pour cette belle initiative.
Les 72 heures de l’IRA ont bénéficié du parrainage du président de la commission électorale nationale indépendante (CENI) et celui du directeur général de l’Office de gestion des infrastructures sportives(OGIS). Des parrains qui, pour leur part, ont invité leurs filleuls à être des agents sérieux et dévoués, des modèles pour l’administration publique burkinabè.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le Projet renforcement de la bonne gouvernance financière enregistre de bons résultats
Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés
Ouagadougou : Plus de 5000 produits alimentaires contrefaits saisis
Développement socio-économique : L’ONG Welt hunger hilfe lance le projet « PRECIS » pour des jeunes et des femmes du Centre-Est
Transport ferroviaire au Burkina : Vers la fin du "hold-up" du groupe Bolloré ?
Sexualité précoce et mariage d’enfants en milieu scolaire : Un nouveau guide pour harmoniser les actions de prévention
Entrepreneuriat : Le Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) se dévoile aux jeunes des Hauts-Bassins
Bougouriba (région du Sud-Ouest) : Des comités provinciaux pour prévenir et gérer les conflits communautaires
Projet de création d’une Chaire Cheikh Anta DIOP au Burkina : Le Pr Yoporeka Somet reçu par le ministre Séni Ouédraogo
Lâcher de moustiques génétiquement modifiés à Bana : Deux ans après, les habitants du village apprécient
Haute Cour de justice : Les membres consultent Alassane Bala Sakandé
Fermeture des frontières : Le cri de cœur d’un Malien pour l’ouverture des frontières entre le Burkina et le Mali
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés