Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Décentralisation et sécurité : Le cadre sectoriel de dialogue affute les armes pour 2016

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 25 mars 2016 à 00h10min
Décentralisation et sécurité : Le cadre sectoriel de dialogue affute les armes pour 2016

Les acteurs et partenaires, membres du Cadre sectoriel de dialogue « Décentralisation et sécurité » (CSD-DS), étaient réunis dans la matinée du 24 mars 2016 à Ouagadougou, à l’occasion de la revue annuelle 2015 dudit cadre. La rencontre a été l’occasion pour les parties prenantes de faire le bilan de l’année précédente et opérer des ajustements pour plus de performances en 2016 ; 2015 n’ayant pas été fameuse en termes de résultats.

La revue annuelle du cadre sectoriel de dialogue « Décentralisation et sécurité » (CSD-DS) a été mise en place dans le cadre du suivi évaluation de la mise en œuvre de la stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD), notamment en ces volets sécurité, aménagement et administration du territoire.
Le CSD –DS, constitue donc un cadre de dialogue entre représentants de tous les acteurs impliqués dans le renforcement de la gouvernance dans les secteurs de la décentralisation et de la sécurité.

Le secrétaire d’Etat chargé de la décentralisation Alfred Gouba, qui a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier, a noté que la revue annuelle de 2015 du cadre intervient dans un contexte où les défis qui se présentent au secteur de la sécurité et de la gouvernance sont aussi importants qu’urgents. Il est donc important de relever le défi de la lutte contre l’insécurité qui a tendance à se développer ces dernières années, a-t-il ajouté.

La revue annuelle, de l’avis des acteurs se tient à une période charnière entre la fin du premier cycle de la SCADD (2011-2015) et l’entame du deuxième. C’était donc le lieu de faire le bilan, non seulement de la mise en œuvre des plans d’actions des politiques et stratégies des secteurs au cours de l’année 2015, mais également durant les cinq ans de mise en œuvre de la SCADD.
Et de l’avis du secrétaire d’Etat, les taux d’exécution ne sont pas très satisfaisants. Ceci parce que 2015 avait été décrétée année d’austérité budgétaire, si fait que beaucoup d’activités n’ont pas été réalisées par manque de ressources. En plus, le coup d’Etat perpétré dans le dernier trimestre de l’année n’a pas été propice à la mise en œuvre des activités.

Pour que 2016 soit meilleure donc, cette revue permettra aux acteurs et partenaires de :
-  faire le bilan de mise en œuvre des plans sectoriels au cours de l’année 2015, afin de dégager les principaux acquis enregistrés et les difficultés rencontrées ;
-  faire l’analyse de l’efficacité des projets et programmes sectoriels
-  faire l’évaluation 2011-2015 de la concrétisation des orientations de la SCADD relevant des domaines pris en charge par le Cadre sectoriel de dialogue,
-  proposer les pistes de solutions devant permettre l’atteinte des objectifs fixés,
-  de valider le rapport de performance 2015
Des élections municipales du 22 mai 2016 et l’installation des conseils des collectivités se profilent à l’horizon. Voilà pourquoi le secrétaire d’Etat chargé de la décentralisation, Alfred Gouba a signifié aux participants qu’il leur reviendra de contribuer à la réussite de ces élections et à l’accompagnement des nouveaux organes qui seront élus afin qu’ils réussissent leurs missions.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : SOPAM SA saisit les créances et le matériel des filiales du groupe Bolloré
Arrondissement 3 de Ouagadougou : Des jeunes bouchent les nids de poule par leurs propres moyens, la maire félicite
Balolé (Tanghin Dassouri) : Incertitude sur l’arrêt des activités de l’abattoir des ânes
Droits humains et stabilité au Burkina : Le projet de renforcement des capacités de la société civile fait son bilan
Projet « confiance » : Le bilan jugé satisfaisant après 27 mois de mise en œuvre
Burkina Faso : SOS Villages d’enfants et ses partenaires réfléchissent sur le référentiel de prise en charge des jeunes
Province du Bam : Catholic Relief Services offre des infrastructures éducatives dans les communes de Bourzanga et de Kongoussi
Education : Le président du Faso veut mettre fin à la faim à l’école
Insécurité dans la région de l’Est : Les populations de la commune de Madjoari veulent des armes pour se défendre
Situation sécuritaire : « Le plus gros mensonge qui est développé au sommet de l’État va bouffer tout le monde », avertit une coalition d’organisations de la société civile
Journée de l’enfant africain 2021 : Un panel intergénérationnel pour discuter de l’avenir des enfants
Burkina Faso : Une nouvelle enquête STEPS pour évaluer la prévalence des facteurs de risque communs aux maladies transmissibles
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés