Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui épouse facilement la foule connaît des jouissances fiévreuses.» Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris, Les foules (posthume, 1869)

IRC et la jeunesse estudiantine : Un face à face pour parler emplois dans le secteur de l’eau

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 23 mars 2016 à 00h08min
IRC et la jeunesse estudiantine : Un face à face pour parler emplois dans le secteur de l’eau

Sous le parrainage du ministre de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelles, l’ONG centre international d’expertise en eau et assainissement (IRC) en collaboration avec l’université Ouaga I Pr Joseph KI Zerbo, a organisé à l’attention de la jeunesse estudiantine, une journée des carrières dans le secteur de l’eau et de l’assainissement. Cette activité qui entre dans le cadre de la journée mondiale de l’eau a eu lieu ce 24 mars à Ouagadougou.

« Donner l’occasion aux jeunes de connaitre davantage le secteur de l’eau et de l’assainissement » tel a été l’objectif de cette journée d’échanges entre professionnels du domaine des eaux et étudiants de l’université Ouaga I.

Un thème bien à propos

Pour le ministre de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle Jean Paul Bouda, le thème « l’eau et l’emploi » choisi à l’occasion de la journée mondiale de l’eau de cette année n’est pas fortuit. Car dit-il, « La moitié des travailleurs dans le monde –soit 1.5 milliard de personnes-, sont employés dans le secteur lié à l’eau ».

Ensuite, il a affirmé que l’eau est un élément primordial de la vie c’est –à –dire qu’elle est non seulement vitale en matière de santé, mais aussi pourvoyeuse d’emplois permettant d’assurer le développement économique, social et humain.

En outre, selon le parrain, au regard des opportunités d’emplois qu’offre le secteur de l’eau, il va sans dire que ce secteur aura besoin de professionnels qualifiés pour accompagner la mise en œuvre des nouvelles politiques. C’est pourquoi il a une fois de plus salué l’initiative de l’ONG IRC qui a organisé ce moment d’échange avec les jeunes étudiants du Faso, pour porter à leur connaissance les opportunités d’emplois dans le secteur, et réfléchir aux solutions pour améliorer l’employabilité des jeunes diplômés, qui reste une priorité de son département.

Pour terminer, le ministre Bouda a invité les étudiants à participer activement à ces échanges et à en tirer le plus grand profit pour leur avenir et celui de la Nation. Aussi, il a rassuré que son département ne ménagera aucun effort pour les accompagner dans leur processus d’insertion professionnelle. « J’invite également les enseignants à prendre la pleine mesure de ces besoins du secteur de l’eau et de l’assainissement, afin de mettre sur le marché de l’emploi des jeunes professionnels capables d’apporter un plus au développement de ce secteur », a-t-il conclu.

Le représentant du président de l’université satisfait
Pour M. Mandé Mamadou représentant du président de l’Université Ouaga 1, ces cadres d’échange à l’université sont très importants parce que c’est le lieu de formation des jeunes avant leur entrée dans la vie professionnelle. Il soutient que bon nombres de problèmes dans ce pays sont liés à l’emploi et que beaucoup de jeunes ont du mal à s’insérer alors qu’il existe des opportunités qui ne sont pas bien connues. Ainsi donc, dit-il « Je puis vous assurer que le partage de ce type d’information pourra permettre de résoudre un tant soit peu ce problème d’emploi, et éclairer aussi la lanterne des jeunes qui sont en formation, afin de mieux s’orienter pour préparer leurs futures carrières ». Pour finir, il a au nom de l’université salué très positivement cette initiative de l’IRC qu’il apprécie à sa juste valeur.

Le choix du thème motivé par la communauté internationale
Quant au directeur d’IRC Burkina Juste Nansi, cette journée d’échange a été initiée dans le cadre de la journée mondiale de l’eau. Aussi, il a affirmé que le choix du thème a été motivé par la communauté internationale qui a suggéré de mettre l’accent cette année sur la question des emplois dans le secteur des eaux qui reste prisé et méconnu par la jeunesse.
A la question de savoir ce qu’ils attendent des étudiants en tant qu’organisateurs de cette journée des carrières, M. Nansi a lâché : « …qu’ils saisissent les opportunités de cette tribune pour poser leurs questions, pour partager leurs préoccupations en termes d’insertion professionnelle, qu’ils sachent que les opportunités existent et qu’ils cherchent à les saisir une fois qu’ils auront leurs diplômes en main ».
Pour mettre fin à la cérémonie d’ouverture, une conférence inaugurale a été animée par le directeur d’IRC. Monsieur Juste Nansi a présenté en quelques minutes le domaine de l’eau et de l’assainissement qui s’avère être un secteur pourvoyeur de beaucoup d’emplois.

Annick Kabore (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dori : Le président du Faso inaugure la gare routière et le CHR rénové
Insécurité : « Plus que jamais, les femmes et les enfants sont encore plus vulnérables », s’apitoie la présidente d’African Women Leaders, Marie Hermann Coulibaly
Imposition de la cendre au début du Carême : Un appel à la conversion et à la pénitence
Fronde sociale : Les magistrats burkinabè annoncent les couleurs
Burkina : Le président du Faso rassure les déplacés internes dans le Sahel
Santé sexuelle et reproductive : 60 « billis » prêts à sensibiliser leurs pairs
Sahel : Les populations locales partagent leurs expériences sur la résilience
Tourisme : Des supports pour promouvoir les sites et la diffusion du potentiel touristique
Santé au Burkina : Les partenaires au développement échangent sur le financement du plan stratégique 2020-2024 de l’Institut national de santé publique
Commune de Boromo : Le sous-projet PAPF/Boromo officiellement lancé
Fonds vert pour le climat : Des acteurs burkinabè appelés à une synergie d’actions
Les différents bonus du casino en ligne
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés