Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Une nation n’a de caractère que lorsqu’ellе еst librе. » Madame de Staël

Attentats terroristes au Burkina Faso : Les partis alliés condamnent et appellent à la mobilisation

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • vendredi 12 février 2016 à 00h05min
Attentats terroristes au Burkina Faso : Les partis alliés condamnent et appellent à la mobilisation

Chers compatriotes,
Vaillant peuple du Burkina Faso,

Le vendredi 15 janvier 2016, soit à peine deux semaines après l’investiture de notre candidat élu à la magistrature suprême, notre chère patrie, le Burkina Faso a été secoué par une série d’actes barbares d’une ignominie jamais égalée, coordonnés et perpétrés en différents points du territoire national et que chacun de nos partis a déjà dénoncés.

En effet, au mépris des aspirations de notre peuple à vivre dans la paix et à bâtir une société prospère avec les nouvelles autorités qui s’affairaient à trouver le meilleur ordonnancement pour mettre le pays sur les rails du développement, des assassins, aux motivations d’un autre âge, ont décidé de frapper, d’ensanglanter et d’endeuiller notre nation.

Ainsi, à Ouagadougou le restaurant-café Capuccino et l’hôtel Splendid ont été les cibles d’une attaque djihadiste faisant une trentaine de morts et de nombreux blessés. Dans la même journée, un peu plus tôt, nos forces de défense et de sécurité ont été lâchement attaquées dans la région de Tin Akoff, et plus tard à Djibo le couple Eliot, un couple d’humanitaires responsables d’une unité hospitalière, a été enlevé. Nous ne pouvons pas passer sous silence les actes criminels des pyromanes qui n’ont pour objectifs que de semer doutes et désolation au sein de nos masses laborieuses.
Avant que nous n’ayons fini d’essuyer nos larmes et de panser nos blessures, un groupe d’éléments de l’ex RSP aux desseins inavoués, ont lâchement attaqué la caserne de Yimdi dans l’intention de dérober des armes et des munitions pour leurs projets terroristes.

Malgré leur brutalité, toutes ces agressions barbares ne pourront décourager l’irrésistible et légitime soif de justice, de liberté et de changement qualitatif, toujours vivace, qui s’est emparée de notre Peuple, en contradiction totale avec la soif de pouvoir et de sang qui anime les terroristes et leurs commanditaires.
L’heure a sonné de nous dresser comme un seul homme pour y faire face, car quand le peuple se met debout, rien ne saurait lui résister.

Aussi, nous, partis alliés qui avons soutenu la candidature de monsieur Rock Marc Christian KABORE aujourd’hui président du Faso,

-  condamnons très fermement toutes les agressions contre notre pays et les tentatives de déstabilisation de notre peuple ;
-  nous inclinons sur la mémoire des victimes et présentons nos sincères condoléances à leurs familles ;
-  témoignons de notre solidarité aux blessés et leur souhaitons prompt rétablissement ;
-  exigeons des ravisseurs la libération immédiate et sans condition du Dr Eliot ;
-  réaffirmons notre soutien au président Rock Marc Christian KABORE et à son gouvernement dans leur lutte pour assurer la sécurité et la paix, ainsi que les conditions du développement économique et social de notre pays ;
-  manifestons notre ferme engagement à soutenir le gouvernement dans la mise en œuvre du programme présidentiel en barrant la route à tous les imposteurs ;
-  félicitons et encourageons nos forces de défense et de sécurité et le corps médical dans l’accomplissement de leurs missions ;
-  remercions tous les amis du Burkina pour leurs appuis et leurs témoignages de solidarité ;
-  invitons les populations à une plus grande vigilance et à une étroite collaboration avec les autorités en se démarquant de toute stigmatisation ethnique, raciale ou religieuse ;
-  lançons un appel à la communauté internationale pour renforcer la concertation et l’intégration des actions pour vaincre définitivement le terrorisme dans tous les pays.
Gloire éternelle à la lutte des peuples pour la liberté et la démocratie.
Que Dieu bénisse le Burkina Faso !
Ouagadougou le 31 janvier 2016
Ont signé :

RDS NTD FFS PDS/META

BURKINA YIRWA RPR AFP CORP

PDP/PS FP UDB/R MPC

MOPA MP-FUTUR PBL MDD

ARD UNIC PNDP MPR/B

CMP PDD

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU
Pô-Guiaro : Deux gendarmes meurent dans une attaque
Natiaboani : Un détachement militaire victime d’une attaque
Armée burkinabè : Le 31e régiment d’infanterie commando de Tenkodogo a son unité anti-terroriste
Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises
Burkina Faso : L’état d’urgence prorogé jusqu’au 12 janvier 2020
Goenega (Centre-Nord) : Une école incendiée par des hommes armés
Région de l’Est : Le couvre- feu prolongé jusqu’au 5 septembre 2019
Burkina : 15 personnes tuées dans une attaque terroriste dans la commune de Barsalogho
Déplacés de Silgadji à Ouagadougou : « On nous a demandé de retourner d’où nous venons »
Situation des déplacés internes : ’’Ouagadougou n’a pas les commodités nécessaires pour les abriter", Laurence Ilboudo
Déplacés internes : "les actions qui consistent à mobiliser des véhicules pour envoyer les gens à Ouagadougou", Simon Compaoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés