Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un dessert sans fromage est une belle à qui il mаnquе un œil.» Anthelme Brillat-Savarin

Diaspora : Les Burkinabè de France condamnent les attentats

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • vendredi 22 janvier 2016 à 17h14min
Diaspora : Les Burkinabè de France condamnent les attentats

Le Collectif contre la confiscation de la démocratie au Burkina les attentats terroristes au Burkina Faso et appelle à une lutte implacable internationale contre le terrorisme sous toutes ses formes.

Le Burkina Faso vient de vivre, pour la première fois de son histoire, une série d’attaques terroristes de grande ampleur dont les auteurs semblent avoir minutieusement préparé leurs crimes et ont vraisemblablement bénéficié, selon les premiers éléments des enquêtes ouvertes par les autorités judiciaires burkinabè, de nombreuses et troublantes complicités.

Le Collectif contre la Confiscation de la Démocratie au Burkina Faso (CCCDBF) s’incline devant la mémoire de toutes les victimes de ces actes barbares, adresse le témoignage de sa solidarité et de sa compassion aux familles endeuillées et éprouvées, réaffirme son inconditionnel soutien au peuple Burkinabé qui traverse encore une fois des moments tragiques dans sa marche irréversible vers une authentique liberté.

En attendant l’issue des enquêtes en cours, dont nous espérons que les résultats viendront, à brève échéance, éclairer l’opinion publique burkinabè et internationale sur toute la chaîne de complicités de ces funestes évènements, quelques remarques s’imposent :

• Qui a intérêt à fragiliser le processus démocratique rétabli au Burkina Faso après tant de lourds sacrifices consentis par le peuple burkinabè et notamment sa jeunesse ?
• Les commanditaires de ces crimes - dont AQMI qui a revendiqué les attentats, photos à l’appui - ne sont pas hélas des inconnus au Burkina Faso. Il est en effet de notoriété publique que des dignitaires de premier plan du régime déchu de Blaise Compaoré avaient de fortes accointances avec ces criminels
• Il en découle que des actions courageuses, vigoureuses et bien ciblées, qui ne doivent nullement s’apparenter à une « chasse aux sorcières », sont à initier par les nouvelles autorités burkinabé pour assainir radicalement le climat délétère et de grande insécurité savamment entretenu par le clan Compaoré et tous ses alliés, qui en ont tiré de nombreux bénéfices politiques et pécuniaires.
• Enfin, des réponses adéquates aux menaces et aux attaques terroristes passent par des politiques souveraines et des solidarités bien comprises qui garantissent et défendent les intérêts fondamentaux des peuples.

Le Collectif Contre la Confiscation de la Démocratie au Burkina Faso réaffirme sa solidarité avec les nouvelles autorités burkinabè dès lors que celles-ci inscriront, comme elles l’ont souvent proclamé, leurs actions dans la poursuite du combat démocratique ouvert par le mouvement insurrectionnel d’octobre 2014.

Pour l’heure et dans ces douloureuses circonstances, le CCCBF, en témoignage de sa profonde compassion aux familles endeuillées et éplorées, appelle les adhérents et les sympathisants de ses structures membres, les compatriotes de la diaspora burkinabè en France, ainsi que les nombreux amis du Burkina Faso en France, à signer massivement le livre de condoléances ouvert par l’Ambassade du Burkina Faso à Paris, du lundi 18 au dimanche 24 janvier, à la mémoire de toutes les victimes des attentats terroristes survenus les vendredi 15 et samedi 16 janvier 2016 au Burkina Faso.

TOUS UNIS, DÉTERMINES ET VIGILANTS,

NOUS VAINCRONS LE TERRORISME SOUS TOUTES SES FORMES !

Paris le 22 janvier 2016

Le Collectif Contre la Confiscation de la Démocratie au Burkina Faso :
- UNIR PS-France (Union pour la Renaissance - Parti Sankariste)
- UPC France (Union pour la Progrès et le Changement – Section de France)
- MPP France (Mouvement du Peuple pour le Progrès)
- PCOF (Parti Communiste des Ouvriers de France)
- AEBF (Association des Étudiants Burkinabè en France)
- AEBG (Association des Étudiants Burkinabè de Grenoble
- Balai Citoyen Paris
- CCDB (Comité Culturel pour la Démocratie au Benin)
- CIJKAD (Comité International Joseph Ki-Zerbo pour l’Afrique et la Diaspora)
- Comores Mouvement Socialiste
- Organisation Femmes-Égalité
- LPP (La Plateforme Panafricaine)
- La Ligue Panafricaine UMOJA
- MBDHP-SF (Mouvement Burkinabè des Droits de l’Homme et des Peuples –Section de France)
- Pour L’Émergence Africaine, Mouvement pour la Réflexion, la Démocratie et le Développement Durable en Afrique
- UGBOF (Union des Burkinabè du Grand Ouest de la France)

Vos commentaires

  • Le 22 janvier 2016 à 23:50 En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France condamnent les attentats

    Vous avez attendu les attentats du Burkina Faso pour demander cette solidarité internationale ? Elle est où, votre déclaration pour le bataclan ? Bande d’oisifs.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 16:40, par BEN En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France condamnent les attentats

    Bsr. Tout ça c’est de la poudre aux yeux des burkinabé qui triment ici pour leur "bol alimentaire quotidien". Organiser vous , sans calcul politicien et éviter de gérer ces structures citées comme signataires comme des sociétés privées, sans consulter la base ( si ça existe) . Avant toute déclaration, il est bon que les principaux responsables se réunissent car souvent certains ne s’y reconnaissent pas même s’ils partagent le fond ( condamnation des attentats....) . Aussi, à l’heure où nous sommes et en tant que fils de ce pays , évitons de faire de l’exclusion car , le MPP et le Président de tous les burkinabé sans exclusif ( Mr Roch ) œuvrent pour une union sacrée ( quelque soit le parti) autour de la situation actuelle très grave que nous vivons sur place au pays. Meilleures salutations .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Axe Pissila-Gibga : Trois policiers et un civil tués dans une embuscade
Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique
Burkina/Sahel : Attaque terroriste contre le détachement militaire de Kelbo
Burkina Faso : 24 personnes, dont un pasteur, assassinées dans la province du Yagha
Négociations avec les terroristes : « Toutes les tentatives pour sécuriser un pays sont à prendre », Dr Jacob Yarabatioula
Province du Mouhoun : Plusieurs imprimés de cartes d’électeurs détruits dans l’incendie d’une école (CENI)
Burkina/Province des Banwa : Des opérateurs de kits attaqués par des individus non identifiés
Province du Yagha : Le pasteur et ses enfants enlevés mardi 11 février, ont été retrouvés morts
Burkina : Dix-sept individus armés abattus dans le Centre-Nord
Victimes du terrorisme : Les policiers bientôt indemnisés ?
Burkina : Un homme tué et un pasteur enlevé avec ses enfants à Sebba
Lutte anti-terroriste : Le poste de gendarmerie de Tanwalbougou (Est) neutralise neuf terroristes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés