Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • vendredi 22 janvier 2016 à 01h18min
Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

Le Président tchadien, Idriss Déby Itnoa effectué une visite de compassion au peuple burkinabè frappé en fin de semaine dernière par des actes terroristes. Ce déplacement qui a eu lieu ce jeudi, 21 janvier 2016 l’a conduit à Kosyam où à l’issue d’un tête-à-tête avec le Président du Faso, il s’est rendu sur le lieu de l’attaque sis avenue Kwamé N’krumah.

Accueilli à 10h30 à sa descente d’avion par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le président tchadien s’est ensuite entretenu brièvement avec son homologue avant de mettre le cap sur le Palais présidentiel, Kosyam. De là, les deux personnalités se sont rendues sur le lieu d’attaque où le président Idriss Déby Itno a pu toucher du doigt, les dégâts de cette attaque en cette soirée de vendredi, 15 janvier 2016. « Il faut bien savoir que le terrorisme, c’est comme une épidémie, pire qu’Ebola, pire que n’importe quelle autre », a lâché le Président tchadien accompagné de regards soutenus. « Il est normal que je vienne au Burkina Faso pour compatir avec mon frère, le Président Roch et soutenir le peuple burkinabè dans cette épreuve difficile. Je viens de visiter l’espace qui a été un espace d’horreur au cours de cet attentat qui a fait 30 morts de plusieurs nationalités, des dizaines de blessés, des innocents. Je dirai que cette attaque, comme celles que nous avons connues dans les pays du Sahel, n’entamera en rien notre volonté ferme de lutter par tous les moyens contre le terrorisme. C’est un espace d’horreur, des innocents ont été abattus et cela est inacceptable.(…). Avant les Maliens, les Tchadiens étaient déjà victimes. Maintenant, c’est le Burkina…. », a regretté M. Déby. Il suggère une lutte commune contre le terrorisme qui, soutient-il, entame l’élan de développement engagé par les pays touchés. Appelant dans cette dynamique, les populations à aider les Forces de l’ordre et à dénoncer ces ‘’nébuleuses’’. « Je souhaite que les peuples frères burkinabè apportent leurs contributions, soutiennent les Forces de l’ordre, dénoncent ces voyous qui sont dans la sous-région pour réduire la nuisance », a exhorté le Président de la République du Tchad, Idriss DébyItno qui a bénéficié, à son arrivée, d’une forte mobilisation de ses compatriotes vivants au Burkina.

« Nous sommes mobilisés pour, une fois de plus, témoigner notre soutien au peuple burkinabè et pour dire que nous sommes, dans cet esprit, ravis de ce déplacement de notre Président. Nous sommes nombreux au Burkina et nos compatriotes se sentent vraiment chez eux. Ces avènements qui se sont déroulés nous attristes, nous aussi, et c’est la raison première qui nous a conduits à l’aéroport pour accueillir notre Président qui vient apporter la compassion de tout le peuple tchadien au peuple frère et ami du Burkina. Ces terroristes ne peuvent pas prendre le dessus sur nous. Soyons donc forts et unis comme un seul homme », a réconforté le secrétaire aux manifestations statutaires du Conseil de la représentation du Mouvement patriotique du Salut au Burkina Faso, Abdelkerim Saleh Hamita.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 janvier 2016 à 06:53, par Le Citoyen En réponse à : Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

    Eh Excellence M. Idriss Itno DÉBY, vous nous avez annoncé en grandes pompes après l’attaque des grottes de syphores où les militaires tchadiens ont fait preuve, à côté des forces spéciales françaises d’une exceptionnelle bravoure au combat que le diable, Bel Moctar était tué dans la bataille. Qu’en est-il ? Voyez-vous évitons les déclarations précipitées car la lutte contre ces terroristes nécessite une certaine crédibilité surtout à ce niveau de responsabilité. Un citoyen Burkinabè .

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 07:32, par YIRMOAGA En réponse à : Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

    Une suggestion importante à l’attention des enquêteurs. Étant dit que les terroristes avaient des AK47 neufs, est ce pas possible de comparer les séries de leur armes avec celles des armes qui étaient stockées au camp Naaba Kom II, juste pour voir si la provenance n’est ce pas..........? Je pense que les terroristes ont bénéficié d’un soutien.......enfin rien n’est à négligé ? Une contribution si cela a été oublié ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 08:45, par AfriqueConsciente En réponse à : Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

    Bonjour l’Afrique et bienvenue au frère Idriss Déby Itno au Faso. Je prends à mon compte les sentiments de la visite du frère Deby en terre du Faso, où comme les frères tchadiens vivants avec nous, parmi nous ont déclaré se sentir comme chez eux ; cela n’est pas autrement et se sentir étranger pour un africain en terre africaine, sachez le ne relève que de la supercherie occidentale d’avoir balkanisé ce beau continent qui n’est qu’UN.
    Où que vous serez, cultivez avec vos frères africains cet esprit de la plus grande fraternité dont Idriss Deby est l’un des plus grandes illustrations à travers le combat Oh ! combien noble des interventions de ses soldats dans la lutte contre ce fléau que nous impose l’occident au Mali, en Centrafrique, de bonne intelligence contre Boko Haram aux côtés des frères du Cameroun, du Niger et du Nigeria. Les témoignages de Idriss Deby de son engagement africain panafricain pour mieux dire, n’est plus à démontrer comme il prend les devants lors du 55 anniversaire de son pays de se prononcer en pionnier sur l’union sacrée que les pays de la zone franc doivent adopter pour sortir DE L’IGNOMINIE DU FRANC CFA.
    Il se veut aussi digne africain pour appeler à cette UNITE comme celle prônée par les grands pan-africanistes comme Kwamé Nkrumah et dont un autre frère africain à fait la grande preuve : il s’agit du président de Guinée Équatoriale Theodoro Obiang Nguema Bassogo. Il a donné à plusieurs occasions dont le refus que l’Afrique soit vendue au Quatar par le Maroc en accueillant et en organisation de la manière la plus méritante que cela pouvait être la CAN lorsque le Maroc s’est débiné pour nous mettre la HONTE.
    Bref, Africa must UNITED dixit Kwame Nkrumah etc. ET Thom Sank à son époque, au sommet d’Addis Abeba sur la prétendue dette que les pays africains doivent aux occidentaux l’illustrait par le propos ".....si individuellement nous allons devant le FMI et la banque mondiale pour le règlement de la question de la dette, je ne serai pas à la prochaine là rencontre avec vous ; mais si nous sommes unis, nous pouvons refuser de payer la dette. Faisons en sorte que le sommet d’Addis Abeba soit le front UNI CONTRE LA DETTE...."
    L’histoire lui a donné raison parce qu’il savait ce qu’il disait. Mais les autres qui en étaient conscients également (pas parce qu’ils ignoraient cette réalité), mais ils faisaient les hypocrites, ils n’ont pas manifesté le courage dont Thom Sank a fait montre et auquel il les invitaient. Ils ont choisi de TRAHIR toute l’Afrique entière.
    Honte à eux. Pour la visite de Deby, il nous met la honte car depuis longtemps, son pays tout comme le Cameroun fait l’objet d’attaques terroristes dont le nombre des victimes rassemblées dépasse largement ce que nous connaissons au FAso ; mais sauf erreur de ma part, en son temps je ne sais pas si nous avions eu la sage attitude de compassion par une visite de soutien, même si elles avaient ces attaques commencé sous la transition.
    Sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 09:30, par Maadéenn Kaa En réponse à : Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

    Il n’existe pas de mots suffisamment forts pour traduire ce que nous ressentons à travers cette visite, ce fort témoignage. Tu es simplement un grand Homme, tu es la manifestation incarnée de l’africanisme, de ton engagement aux côtés de tous les africains.
    Merci pour toutes les interventions à travers l’Afrique pour cette noble cause que tu défens : la sécurité et l’appel à l’UNITE AFRICAINE seule voie du salut.
    Message très fort.
    Webmaster, fais pardon pour que ce message passe, même un précédent que je ne vois pas

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 09:42, par Baroudeur En réponse à : Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

    Qui est entrain de faire la pub de KOUTABA avec son passage a l’ambassade du Burkina en CI signant sur le livre de condoloeances ? A t-il marre de rester en exil ou est-il entrain de negocier son retour par ces faits et gestes ? Comment comprendre qu’un ambassadeur qui est releve de ses fonctions preferre rester en exil que de retourner au pays ? de quoi a t-il peur et pourquoi ? Est-il conscient qu’il a pose des actes contraires a sa fonction ? De toutes les facons, il est poursuivable devant la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 10:11, par l’Intègre En réponse à : Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

    merci encore Mr Itno. Que Dieu te bénisse et bénisse le peuple burkinabè ; et malheur à ceux qui souhaitent du mal au pays de THOM SANK. la dizaine des ex-RSP toujours en fuite ont tenté de prendre le dépôt d’arme de Yimdi à l’ouest de Ouaga ce matin sans succès. mais Dieu les traquera à notre place. in cha -alla
    nous attendons maintenant la visite de compassion de soro en tant qu’individu et non en président de l’assemblé nationale de Cote d’Ivoire comme le confond ces arrivistes de députés ivoiriens qui ne voient rien réellement.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 12:05, par Le Fair Play Citizen En réponse à : Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

    VOUS PRÉSIDENTS AFRICAINS, vous étiez des dizaines, bras dessus bras dessous avec le président français pour la mort de quelques journalistes français. Mais on est où là à présent ? Vraiment yaakoo pauvre Afrique. Ta solidarité n’est que vers la France ? Encore beaucoup à refléchir. Merci à Yayi Boni et à Itno Idriss Beby.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 15:05, par niok En réponse à : Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

    Haaaaaa ! cette fois ci Thomas Yayi BONI n’a pas pleuré comme l’attentat en France, il ne pleure pas au hasard. Il trie des morts pour pleurer.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 16:55 En réponse à : Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

    merci president pour votre soutien constant

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 19:54, par hacianne En réponse à : Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

    Merci Président DEBY.JAMAIS NOUS N’OUBLIERONS VOTRE SOUTIEN LORS DU PUTSCH.MERCI.VRAIMENT.C ÉTAIT UNE BOUFFÉE D’OXYGÈNE POUR NOUS ;MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 20:07, par Yiriba En réponse à : Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

    C’est sympa toutes ces parades de haut niveau. Comme Chefs d’état, trouvez comment mettre la main sur ces terroristes. Ils ne sont que quelques centaines contre des armées nationales. Ils peuvent transporter les armes lourdes jusque dans nos villes. Mais les états ne savent pas ou il sont. Il faut monter un plan pour les deloger dans le desert avec des militaires braves. C’est possible et cela prend un leader qui y croit et qui s’engage totalement. Les condamnations, on en a assez entendues.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2016 à 09:38, par Francky En réponse à : Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

    Bonjour Mon President
    Que le Bon Dieu vous benisse et benisse ton peuple
    Les mots me manquent pour traduire mes remerciements .
    Merci pour tout ce que vous etes pour vos freres africains pour combattre ces batards .
    Que Dieu vous le rend au centuple

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Centre-Nord : 2 militaires portés disparus et 4 blessés dans une attaque à Bourzanga
Lutte contre le terrorisme : une quinzaine de terroristes neutralisés à Toéni
Lutte contre Boko Haram : Sur le champ de bataille, le président Déby lance l’opération « Colère de Boma »
Boucle de Mouhoun : Une patrouille des FDS saute sur une mine à Gomboro
Bam/Zimtanga : Au moins 15 personnes tuées
Opération MONCLAR : La force Barkhane et ses partenaires neutralisent de nombreux terroristes dans la région dite des trois frontières
Terrorisme : La Force conjointe du G5 Sahel, neutralise plusieurs terroristes et libère cinq jeunes filles et une mère
Insécurité : L’ancien maire de Foutouri et le chef du village Tankwoarou dans la province de la Komandjari assassinés
Provinces de la Kossi et du Sourou : Les horaires du couvre feu passent de 22 heures à 4 heures du matin à compté du 20 mars
Est du Burkina : Des individus armés font leur loi
Nord du Burkina : Quatre morts dans une attaque dans le village de Robolo
Massacre de peuls à Barga : Le collectif contre l’impunité accuse l’Etat de complicité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés