Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Attaques terroristes : L’Association des journalistes du Burkina condamne et invite à la mobilisation

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • mercredi 20 janvier 2016 à 23h30min
Attaques terroristes : L’Association des journalistes du Burkina condamne et invite à la mobilisation

Le 15 janvier 2016, le Burkina Faso a fait face à des attaques terroristes sans précédent sur son territoire. La première, intervenue dans la mi-journée à Tin-Abao dans la région du Sahel, a visé un convoi de gendarmerie faisant deux morts et deux blessés. La deuxième survenue aux environs de 19h, a pris pour cible Splendid hôtel et le café-restaurant Cappuccino à Ouagadougou et a causé officiellement au moins 30 morts et environ 70 blessés. Le même jour, un couple d’Australiens, un médecin et son épouse, ont été enlevés à Djibo, toujours dans la région du Sahel, frontalière du Niger et du Mali.

Ces attaques constituent, jusque-là, les pires des actes terroristes vécus par le Burkina Faso. Il s’agit de vaines tentatives d’instituer la pensée unique au Burkina Faso, un pays où depuis l’indépendance, les populations se sont toujours battues pour défendre le principe de la liberté. Récemment encore, elles se sont insurgées contre l’arbitraire et la dictature en barrant la route les 30 et 31 octobre 2014 au projet de pouvoir à vie du président Blaise Compaoré et à la tentative de restauration du pouvoir du clan Compaoré à travers le coup d’Etat de type fasciste perpétré par le Général Gilbert Diendéré en septembre 2015.

L’AJB note avec effroi qu’en 2015 déjà, le Burkina Faso faisait face aux attaques terroristes de Tambao, d’Oursi et de Samorogouan.

L’AJB tient pour fondamentale la liberté et considère comme valeur absolument négative, tout acte à l’image du terrorisme qui met en péril, l’exercice de cette liberté.

En cette période déterminante pour le Burkina Faso, engagé dans une œuvre titanesque de consolidation de sa démocratie, l’AJB, au nom de tous les journalistes burkinabè :

- condamne fermement les agressions terroristes du 15 janvier 2016 ;
- présente ses condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés ;
- exprime sa solidarité aux forces de défense et de sécurité (FDS) mobilisées pour mettre hors d’état de nuire les terroristes ;
- invite tous les Burkinabè à se mobiliser pour barrer la route au terrorisme.

Fait à Ouagadougou le 19 janvier 2016
Pour le Bureau national

Le président

Guézouma SANOGO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : 18 terroristes neutralisés et un gendarme tué à Arbinda
Attaque de Boungou : 5 mois avant, les travailleurs avaient émis des inquiétudes
Opération Bourgou IV : L’armée française dresse le bilan
Burkina : L’armée déclare ennemi tout aéronef non identifié survolant ses bases et zones d’opération
Burkina : 32 terroristes neutralisés et un soldat tombé au cours d’intenses combats dans les régions du Centre-Nord et du Nord
Burkina : Des assaillants mis en déroute dans le Bam
Attaques terroristes au Burkina Faso : « C’est une contre-insurrection qu’on nous impose », dixit Massourou Guiro du Mouvement plus rien ne sera comme avant
Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré
Burkina : Une riposte de l’armée a permis de neutraliser trois assaillants dans la région de l’Est
Loroum : une attaque repoussée au commissariat de Titao
Attaque de Boungou : Déclaration de l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle
Sécurité : Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun restreint la circulation des engins dans les provinces du Sourou et de la Kossi
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés