Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Attaques à Ouagadougou : Le « geste qui sauve » des élèves et étudiants du MPP

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • mercredi 20 janvier 2016 à 01h08min
Attaques à Ouagadougou : Le « geste qui sauve » des élèves et étudiants du MPP

Un don de sang. C’est par ce geste que la coordination nationale des élèves et étudiants du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a témoigné sa solidarité aux blessés des attaques terroristes de Ouagadougou. L’opération s’est déroulée ce 19 janvier 2015 au centre national de transfusion (CNTS).

L’élan de compassion et de solidarité envers les blessés des attaques du 15 janvier a touché le monde scolaire et estudiantin. Consciente qu’une poche de sang peut sauver au moins une vie, la coordination nationale des élèves et étudiants du Mouvement du peuple pour le progrès, conduite par Luc Arnaud Compaoré, a décidé de poser l’acte généreux, solidaire et responsable.

Dès 8 heures, une dizaine de donneurs étaient présents au centre national de transfusion sanguine. A mesure que le temps passait la file s’allongeait. Une courte absence en cours et les élèves et étudiants affluent pour le don de sang. Même si ce type d’activité n’est pas une première pour la coordination, certains donneurs étaient à leur premier acte. A en croire Luc Arnaud Compaoré, une centaine d’élèves et étudiants sont attendus à cette collecte de sang.

Depuis la nuit du vendredi 15 janvier, le CNTS est à pied d’œuvre pour recevoir les donneurs et les bénévoles. Selon le Dr Jean Etienne Kouanda, plus de 60 poches de sang ont été collectées le samedi, 60 poches le dimanche, plus de 70 poches le lundi. Et depuis la matinée de ce mardi, l’équipe a déjà réuni une cinquantaine de poches. En dépit de ce travail abattu, Dr Kouanda déplore le fait que les autorités aient oublié de remercier le centre national de transfusion sanguine. Aussi a-t-il plaidé pour que les efforts fournis par les agents soient reconnus.

Tout en invitant les populations à sortir massivement pour offrir un peu du liquide précieux, Luc et ses camarades ont prévu en fin de semaine, un don en matériel à l’hôpital Yalgado Ouédraogo.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : 18 terroristes neutralisés et un gendarme tué à Arbinda
Attaque de Boungou : 5 mois avant, les travailleurs avaient émis des inquiétudes
Opération Bourgou IV : L’armée française dresse le bilan
Burkina : L’armée déclare ennemi tout aéronef non identifié survolant ses bases et zones d’opération
Burkina : 32 terroristes neutralisés et un soldat tombé au cours d’intenses combats dans les régions du Centre-Nord et du Nord
Burkina : Des assaillants mis en déroute dans le Bam
Attaques terroristes au Burkina Faso : « C’est une contre-insurrection qu’on nous impose », dixit Massourou Guiro du Mouvement plus rien ne sera comme avant
Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré
Burkina : Une riposte de l’armée a permis de neutraliser trois assaillants dans la région de l’Est
Loroum : une attaque repoussée au commissariat de Titao
Attaque de Boungou : Déclaration de l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle
Sécurité : Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun restreint la circulation des engins dans les provinces du Sourou et de la Kossi
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés