Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Ce que tu ignores vaut parfois mieux que ce que tu sais» Proverbe africain ; Les proverbes et expressions africaines (1998)

Attaque terroriste à Ouagadougou : “Chaque Burkinabè est devenu un soldat de la paix”, selon Observateurs Sans Frontières

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 18 janvier 2016 à 00h18min
Attaque terroriste à Ouagadougou : “Chaque Burkinabè est devenu un soldat de la paix”, selon Observateurs Sans Frontières

En ce moment difficile que traverse notre chère nation, le Président de Observateurs Sans Frontières (OSF) et l’ensemble de ses membres présentent leurs condoléances les plus attristées aux familles endeuillées par l’attaque terroriste immonde du 15 janvier 2015 ;

Aux blessés corporels et psychologiques nous souhaitons un traitement efficace et un suivi adéquat pour un prompt rétablissement ;
Aux forces de défense et de sécurité (FDS) du Burkina, aux forces étrangères ayant pris part à l’assaut victorieux donné à l’Hôtel Splendid pour libérer la nation, nous leur transmettons nos sincères félicitations ;
A tous ceux malgré cet environnement de terreur qui ont apporté un soutien salvateur quelconque à leurs camarades piégés à l’Hôtel Splendid, au restaurant Cappuccino ou à l’Hôtel Yibi, vous êtes des Héros !
A tous les pays frères qui nous ont apporté leur marque de compassion et de solidarité, nous les remercions et disons que c’est ensemble, seulement ensemble que nous bouterons cette haine contre l’humanité de nos sociétés ;
A nos autorités nouvellement élues nous notons leur marque de proximité avec la population à ce moment douloureux mais les interpellons à plus de fermeté, de professionnalisme et de sagacité sur la sécurité des personnes et des biens ;
A l’ensemble des populations du Burkina Faso nous lançons un appel à la circonspection et à la collaboration avec les FDS au moindre acte suspect détecté.
C’est dans la douleur que l’unité nationale doit être forte davantage.
A partir de cette attaque terroriste au cœur de notre capitale, chaque burkinabè est devenu un soldat de la paix !
Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

Labidi Naba
Président de Observateurs Sans Frontières (OSF)
Email : observateurssansfrontieres@gmail.com
Porte 330 cité de l’Asecna.

Vos commentaires

  • Le 18 janvier 2016 à 10:46, par BBT En réponse à : Attaque terroriste à Ouagadougou : “Chaque Burkinabè est devenu un soldat de la paix”, selon Observateurs Sans Frontières

    Chaque Burkinabè est devenu un soldat de la paix.
    Chers compatriotes ce matin en allant dans mon service, j’ai entendu des gens raconter ce qui suit : "Un homme parlait ainsi : SI CA CHAUFFE DANS LE PAYS, SI J AIGUISE MA MACHETTE JE SAIS OU RENTRER ( en indexant la cours de son voisin qui est d’une autre religion) Un autre a entendu des débats ou des jeunes appréciaient positivement les tires. Je nourrie l’espoir que tout cela n’est que ragot. ; autrement dit j’invite chaque burkinabé à laisser de coté nos différences de religion, et à penser que nous sommes tous fils d’ une même patrie unie à jamais contre ceux qui se mettent derrière nos religions pour commettre le mal. Que chaque Burkinabé mieux, que chaque partisan du bien devienne un soldat de la Paix, en dénonçant toute personne qui entretiendrait des propos allant à l’encontre de la paix ds cette patrie que nous chérissons tous.DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO AINSI QUE TOUS LES AUTRES ÉTATS DU MONDE. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 18 janvier 2016 à 12:03 En réponse à : Attaque terroriste à Ouagadougou : “Chaque Burkinabè est devenu un soldat de la paix”, selon Observateurs Sans Frontières

    Il faut cultiver l’Amour car elle vient à bout de toute adversité.
    C’est une erreur de confier la sécurité à des cilvils, il y’a des militaires qui sont apolitiques, il faut les responsabiliser. A ce que je saches, Auguste Barry a su déjouer tous les coups et Zida a su démanteler le RSP, pourquoi ne pas faire appel à eux.
    Je ne suis pas paniqué mais je trouve qu’en moins d’un mois après l’installation des nouvelles autorités (PF, PM, AN, Gvt) le Burkina est frappé en plein coeur et que les agents de sécurité sont arrivés plus d’1h après le début des massacres, pires, ces gens en détresse ont pu passer entre les mailles, il faut rectifier la stratégie.
    Santé un médécin,
    Education, un spécialiste en éducation ;
    justice, un homme de droit
    finance, une économiste
    etc
    parcontre
    défense, un civil
    sécurité, un civil
    or nous avons des hommes de tenus valeureux, patriotes, sociables, etc.
    Si le peuple a pu faire confiance à des ex rebels (MPP), il doit aussi faire confiance à nos hommes de tenues.
    Très sincèrement, je n’ai rien contre le MPP ni aucun autre parti mais j’ai la ferme conviction que c’est difficile de faire la politique et obéir à Dieu. Je respecte tout le monde mais je n’ai pas confiance aux politiciens bien que je puisse apprécier leurs actions positives.

    Répondre à ce message

  • Le 18 janvier 2016 à 18:11, par Damis En réponse à : Attaque terroriste à Ouagadougou : “Chaque Burkinabè est devenu un soldat de la paix”, selon Observateurs Sans Frontières

    En tout cas j’adhère à l’idée de l’internaute n°2. J’avoue que j’étais totalement inquiet quand j’ai constaté l’absence de militaires dans le nouveau gouvernement. Quand je me suis renseigné afin de comprendre pourquoi cet état de fait, d’aucuns m’ont dit qu’on a proposé aux militaires des postes ministériels et qu’ils ont refusé. Et je me suis tout de suite dit que si c’est vrai, c’est qu’il y a peut-être des problèmes qu’on nous cache. Sinon, je ne suis pas militaire mais à mon avis, pour une réussite totale de notre démocratie naissante, il faut absolument nommer des militaires pour certains postes ministériels tels que la défense, la sécurité, l’administration du territoire pour une efficacité de la gestion de la chose. Par exemple, Barry est là, et bien d’autres que je ne connais pas très bien...
    En tout cas il faut revoir cela !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Terrorisme : La Force Barkhane récupère du matériel appartenant aux terroristes
Lutte contre le terrorisme : Six civils armés tués dans l’Est du Burkina
Djibo : Un infirmier tué par une explosion
Lutte anti-terrorisme au Burkina : Plus de 20 terroristes neutralisés, de l’armement récupéré
Terrorisme : la force Barkhane met la pression sur les groupes armés terroristes dans le Liptako
Massiba ou le mal du peuple : le film documentaire qui met en lumière les zones victimes d’attaques terroristes au Burkina
Province de la Tapoa : Des hommes armés incendient plusieurs infrastructures publiques
Lutte anti-terroriste au Burkina : Une base terroriste demantelée à Togomayel dans le Soum
Insécurité au Burkina : Deux morts dans l’explosion d’une mine artisanale à Titao
Burkina : 4 militaires tués et 3 blessés sur l’axe Gaskindé-Djibo
Situation sécuritaire et humanitaire : Le Burkina doit « repenser ses réponses » recommande Afrikajom Center
Lutte contre le terrorisme : La Force conjointe G5 Sahel découvre « un important plot logistique » dans le Gourma malien
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés