Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Roch Marc Christian Kaboré, président • • jeudi 31 décembre 2015 à 00h30min
Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

Félicitation à Son Excellence Roch Marc Christian Kaboré. J’aimerais cependant lui dire bien des choses (je laisse les plus gros morceaux pour la fin).

1/- Ne pas tomber petit-à-petit dans l’isolement pour fuir les problèmes des Burkinabè,

2/- Ne pas céder aux chansons mélodieuses des rossignols trompeurs,

3/- Ecouter souvent le hululement lugubre des oiseaux de nuit car ils lui crient souvent la vérité que les rossignols par leurs chants mélodieux vont lui cacher,

4/- Ne pas faire comme ZIDA en ne nommant que ses amis et coréligionnaires jusqu’à ce que le peuple en ait ras-le-bol et le lui crie en face dans la rue !

5/- Ne pas favoriser les mossis et les zones mossis dans les projets de développement et la répartition des richesses, surtout pas comme Blaise le faisait en goudronnant mêmes des pistes rurales dans le Plateau-Central chez lui (Ziniaré-Zitenga) qui ne sont suivies que par les cyclistes vendeurs de volaille !

6/- Nommer des gens compétents aux postes où il faut et ne tenir compte d’aucun bord politique. On doit sentir ses résultats dès sa 1ère année de fonction car on est pressé puisque depuis 27 ans on est derrière !

7/- Ne protéger personne et ne tolérer aucune gabegie ni détournements de deniers publics quelle que soit la personne car moi Yamyélé je n’entends pas payer mes impôts pour qu’un salaud les détourne pour lui seul !

8/- Remettre les fonctionnaires au pas. Ils doivent travailler et donner vie au slogan : ’’Pas de boulot, pas de paye !’’. Surtout à l’Université de Ouaga contre les enseignants qui feintent leurs cours saccageant ainsi l’avenir des étudiants,

9/- Tous les anciens du Régime Compaoré, si on ne leur reproche rien, doivent travailler et surtout aller enseigner à l’U.O. ! Il ne faut rien laisser au hasard encore dans ce pays ! Si, il leur est reproché des choses, ils doivent rendre compte et aller en prison s’il le faut ! A leurs sorties nous redeviendrons encore camarades !

10/- Enfin contrôler Madame l’Epouse du Président du Faso que vous êtes afin qu’elle ne tombe pas dans des excès comme Chantal COMPAORÉ qui raffolait ici des « djandobas », qui faisait des commandes sans que la Douane n’osait ni contrôler, ni fouiller, et qui dépensait sur le Trésor public chaque année 48 millions de FCFA pour les voeux à la soi-disant 1ère Dame qu’elle était sensée être et dont elle raffolait !

LES PLUS GROS MORCEAUX MAINTENANT :

- Il faut taper dans le mille dès le départ en envoyant beaucoup de fonctionnaires absentistes, pourris et les militaires gabegiques, à la retraite d’office. Il faut alléger notre budget de ses poids morts car on n’a pas suffisamment d’argent !

- Il faut appuyer la justice pour juger tous les dossiers pendants ! Même si un juge est concerné par des dossiers qui sont bloqués de par son fait, il faut lui demander des comptes et le juger s’il y a lieu ! Personne ne doit désormais entraver la justice. Pas même le juge ! Et Mr Roch, nous allons vous juger ici au pied du mur !

- RESTAURER l’autorité de l’Etat aujourd’hui bafouée du fait de la COMPAOROSE dont vous aviez vous-mêmes si peur jusqu’au dernier moment, vous les RSS jusqu’à ce que Salif DIALLO, SIMON et le LAARLÉ osent défier avant que vous ne vous déterminiez pour sauter aussi dans leur danse !

- Supprimer carrément les OSC à caractère politique même si elles vous ont accompagné à avoir le pouvoir. Toute OSC se montrant zélée doit être impérativement rappelée à l’ordre sinon dissoute !

- Ne plus jamais permettre que des individus zélés, opportunistes, injurieux et arrogants du type Alpha YAGO, Kima et autre puissent émerger dans ce pays ! Celui qui tenterait doit être conduit devant le juge et condamné !

- Mettre aux pas tous les commerçants véreux, pourris et les transporteurs inciviques ! Il faut arrêter l’anarchie !

- Enfin empêcher systématiquement vos parents de se mêler du pouvoir car nous les burkinabè, c’est vous que nous avons élu et non eux ! On l’a vu et vécu ici avec Blaise COMPAORÉ, son petit-frère et sa belle-mère dont les mains trempaient partout dans tous les secteurs économiques, leurs amis comme l’autre KABORÉ, ex-ministre des Mines, et qui ont fini par installer l’injustice, l’impunité et chienlit dans ce pays !

Mr Roch, on ne vous demande donc pas l’impossible. On veut que vous soyez juste et équitable ! C’est tout !

Par Kôrô Yamyélé

Vos commentaires

  • Le 30 décembre 2015 à 15:49, par trop fort En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    le kôrô je pensais trop voir ta photo dans ton article
    je cherche chaque fois tes analyses dans les forums ici et au site de l’obs
    en tout cas tu fais parti des pionniers de la e-participation politique et nous t’en remercions
    Bonne année à toi et continues dans cette voie, nous te suivons seulement,

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:00 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    magnifique conseil !il suffit que le presi ROCK appliqe ses conseils et le burkina est bien parti pour un developement durable,mais ses rosignols coe vs le dite vt commencer a pialle sur vs car il savent q leurs interets seront menaces si ROCK apliq vs conseils

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:02, par Burkinabé En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Personnellement, je ne vois pas l’intelligence dans ce choix. Je ne vois pas quelque chose d’exceptionnelle de cette élection car la personne que le peuple a choisi je ne sais avec quelle intelligence est celle-la même qui a longtemps qui a partagé les mêmes points de vue avec Blaise Comparé avant de prendre un virage à 180°. Ce revirement de 180° n’a rien d’exceptionnel que l’on puisse lui faire confiance. Je dis ça car, l’intelligence du peuple burkinabè devrait se justifier par l’écartement total de toute personne ayant collaboré à tort ou à raison avec Blaise Comparé quelque soit ses points de vue. C’est ainsi dire que le président actuel de la république devrait être un opposant de souche et pas un opposant d’opportunité. On connaît bien les vraies opposants du pays et chacun me jugera la suite lui-même dans les années à venir.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:08, par Nuko En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    iyéé, quel courage du koro !!!,

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:17, par ben sirac En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Merci koro yamyele fodra ajouter aussi :
    - plus d ecole sous paillote
    - valoriser les enseignants et infirmiers d brouch
    - faire profiter au province et localite les richesses munieres
    - valoriser les intelligenciats en donnant des bourses aux crack
    - assez d medecins specialistes qui doiv aller en province apres avoir beneficier d la bourse de l etat
    - oui pr k ts les travailrs soient declares a la cnss
    - srtt pas de sentimts aux douaniers vereux et agentd des impots ki prennent des envelop pr les redressmt des entreprises.

    Pour un burkina pr tous les burkinabe

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:18, par bdleboss En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Le koro tu as tt dit...maintenan si dans un an ou deux tout nest comme avant le trio rss vont traverser la lagune ebrié...A bon atendeur salut !!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:19 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Toi le kôro Yamyélé,je sais que tu n’aimais pas la transition surtout Zida mais vous allez tous regretter cette même transition d’ici quelques jours ou d’ici quelques mois..Simple petit détail qui vaut ce qu’il vaut,juste après après la proclamation des résultats de la CENI,qui faisait la djanjoba en distribuant des feuilles ?Madame Kaboré Rock en personne.Personne ne soit étonné quand le pays sera envahi par des Togolais,pays d’origine de Mme Kaboré

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:24, par bouffetout En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Un bon programme pour les 100 premiers jours

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:24, par Matou à Sikassossièra En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Kôrô Yamyélé fallait afficher ta photo cette fois ci à côté de ton collègue .

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:30, par sandokan En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Merci et félicitations koro Yamyélé, vous avez osé entrer dans les détails de sujets que certains considéreraient comme tabous et n’hésiteraient pas à vous pourfendre sans en comprendre la profondeur (question sur la distribution nationale des projets). Tout ce que vous avez dit se résume en un terme : "qu’il soit le Président de tous les Burkinabè", comme il l’a lui-même du reste proclamé le jour de son investiture. Il ne faudra surtout pas que cela soit une formule qui se résumerait en une sorte de poudre de perlimpinpin.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:30, par Tangba En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Je suis d’accord avec vous sur tout les points. seulement, il faudra ajouter qu’il doit ouvrir les vannes d’une justice pour tous en veillant au choix même des gardiens du temple et en leur donnant les instruments du bon travail. Aussi, il faut relever le niveau de salaire des employés que l’État a recrutés pour le servir.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:37, par Jacqbea En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    belle analyse, mon cher Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:40, par Nabiiga En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Kôrô, ici Nabiiga. Depuis longtemps, on a beaucoup bavardé un peu partout sur les maux de notre pays et comment les régler. Aujourd’hui encore, je me joins à vous pour vous féliciter pour cette production. Yaa châpi, et je valide surtout et avant tout, le point sur les parents au gouvernement.

    J’ajoute ma voix à celle de Kôrô Monsieur le Président. C’est nous les Burkinabè qui vous avons élus et c’est vous et vous seul que nous avons élu ; pas votre grand ou petit frère ou encore un néveu ou une nièce encore moins votre fils et fille. C’est vous et vous seul qui avez été élu et vous seul qui a reçu l’ordre du président du conseil constitutionnel d’aller assumer le rôle de PF ; aucune personne d’autre. De ce fait, épargnee nous cette maladie de petit président, petit ceci et cela. Il n’y aura pas un petit président dans ce Burkina nouveau. S’il vous plaît, écartez vos parentés loin de pouvoir et ne leur donne pas le pouvoir ; ils vont vous traîner dans boue et nous, le peuple vaillaint du Faso, on enfoncera d’avantage dans la boue que vous parentés vous auraient trâiné. S’il n’y avait d’exemple d’abus de pouvoir des parentés des présidents, on vous aurez compris advenant une erreur mais il y a bel et bien des précédents, ici même au Burkina en l’occurence de François Compaoré.

    Moi, en tant que Mossi comme vous, il faut faire quelque chose pour les peuphls en haut la-bas. Autrement dit, développement durable pour les populations du nord même s’ils sont peuphls. La richesse sous terraine de cette région n’est pas suffisamment exploitée, il faut le faire afin que les populations de ces régions ne tombent dans les mains des jihadistes verreux qui guêtent nos frontières.
    Comme Kôrô l’a très bien dit, il faut eradiquer la corrumption et halte à l’impunité. Il faut être ferme envers tes collaborateurs afin qu’il y ait plus des personnages sombres comme les Guiros. Le Burkina nouveau de Rock la pierre sur qui la puissance divine a bati ce nouveau Burkina n’appartient qu’au Burkinabè sur le même pied d’égalité : Personne, y compris vous, n’est au dessus de la loi car, et vous le savez, rien ne sera plus comme avant, et cet ’avant’ vous y faisiez partie. Qui d’autre pourra le bânir sinon que vous.

    Que Dieu le tout puissant guide chaque pas que vous prenez dans le décharge de vos responsibilités.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:46, par sidsomde En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Kôrô Yamyélé, vous avez parlé parlé de COMPAOROSE, en fait que devient le combattant contre ce fléau nommé Capitaine ou commandant je ne sais trop Luther ? C’est le 1er des insurgé il doit maintenant refaire surface !

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:48, par lassane En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Bravo KORO YAMYELE
    J’espère que le président prendra connaissance de vos précieux conseils et que son service de commutation et autres gens bizarres qui ont commencé à trop graviter autour de lui ne vont pas bloquer ce sage message

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:48, par Le Sage En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Le grand conseiller. je vous donne un petit conseil : laissez Son Excellence tranquille. Il l’ a si bien dit hier qu’il est le premier à savoir les défis qui l’attendent. Évitez les conseils du genre : envoyer les anciens collaborateurs de Blaise enseigner à l’U.O. C’est la pépinière de intelligentsia de notre pays. La place des anciens compagnons indignes de la Blaisie n’est pas surtout à l’U.O. Un peu de respect pour les professeurs d’université !
    Pleins succès au Président.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:49 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Rien que la vérité ! Je valide !

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:51, par Rien à dire, impeccable ! En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Son Excellence Kôrô Yamyélé, tous mes respects. Permettez moi de vous appeler : Son Excellence". Ce que vous avez écrit, c’est du propre. Vous êtes un intellectuel hors-pair. Si j’étais le PF, vous seriez mon Conseiller Personnel. Franchement si le PF Kaboré pouvait appliquer 50% de ce que vous lui recommandez, le Burkina Nouveau serait sur des bons rails.
    Signé : L’Etalon Enragé (moins enragé grâce à cet écrit de son Excellence K.Y.)

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:53, par Nameba En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Véridique, vous l’êtes Kôrô Yamiélé comme toujours. Excellents conseils pour le Président RMCK ! Il faut gommer du pays tout ce qui sent de la compaorose y compris les institutions bidons créer par la clan Compaoré. Il faut nationaliser toutes les sociétés du clan. Il faut chambouler et dissoudre toutes les directions bidons créées dans les ministères pour caser des fonctionnaires fainéants et parasitaires.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:57, par TOGSDASIDA En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Kôrô Yamyélé, garde s’il t plaît des conseils ; ou étais-tu pour ne pas chercher à conseiller Blaise ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 16:57, par KY Aime En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    BIG RESPECT Kôrô tu as tout dit sauf que la femme du président doit rester l’épouse de ROCK MARC CHRISTIAN KABORE . Pas de politique ! pas de distribution de marché publics à d’autres nationalités . suivez mon regard. Ouagadougou ne doit pas devenir une capitale d’à coté. suivez mon regard.
    A bon entendeur , bon courage .

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 17:19, par ATS En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Kôro Yamyélé,
    Si tu me permets, j’ajouterais à ton programme politique ceci :
    Il faudrait que le nouveau président ne se préocupe pas de sa prochaine reélection, sinon à dieu les promesses et bonjour les échecs.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 17:25, par Sawadogo En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Tu accuses zida de ne nommer qe ses amis, personne n’a jamais nommé ses ennemis à des postes de responsabilité ! Laisse le generale zida tranquille, vous avez la critique facile. Qui t’a dit qe blaise privilegiait les zones mossis et les mossi dans les nomminations ?. Mensonge...s’occuper de son villages n’est pas une mauvaise chose...faut pas en faire trop, c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 17:26, par rhounbily En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    bien dit le koro.on lui demande pas l’impossible ces juste nous aidez a ratraper le tempts perdu depuis 27 ans

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 17:31, par koamam En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    MONSIEUR KABORE LA BARRE EST TRÈS HAUTE IL VOUS FAUT ÊTRE VISIBLE LISIBLE ET TRANSPARENT ET TOUTE ACTION DOIT ÊTRE COLLÉGIALE

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 17:31, par Moussa En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Yamyélé , vas te faire foutre. C’est moi moussa de Bayiri.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 17:32, par De_La_Joie. En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Je voudrais ajouter un autre conseil à ceux très éclairés du Côrô. Avant, avant, avant, ....on parlait de comités "CDP" dans les ministères et institutions, voire dans toute l’administration. Ne fais pas ce très, très, très mauvais exemple.
    Merci d’avance Prési.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 17:42, par fasoen En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    les conseils restent ce qu’ils sont : on les écoute par politesse et on les oublie ! autant demander à Rock de démissionner maintenant, sinon.... Peut-être qu’il essaiera d’être ingrat et là aussi je n’y crois point !

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 17:43 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Je valide !

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 17:44, par Kassena En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Merci au Kôrô Yamyélé pour les conseils prodigués au Président Kaboré. Si ce dernier suivait ces conseils je crois qu’on avancerait de beaucoup car la compaorose ne nous a vraiment rien laissé de bon. Pour un Burkina nouveau, il faut aussi que l’ensemble des burkinabé l’accompagne dans sa lourde tache

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 17:57, par lagitateur En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Non ! Le Kôrô ! Tu es bon ! Ce sont de sages conseils d’un vrai Kôrô. En tout cas, tu lui as tout dit. S’il ne t’écoute pas, il le regrettera comme Blaise Compaoré. Moi je n’ai pas voté pour lui, mais il est aujourd’hui le Président de tous les Burkinabè et j’ai beaucoup d’admiration pour lui. Je souhaite sa réussite car cela sera la réussite de mon pays.
    Que Dieu l’ aide dans cette lourde mission et aide le Burkina Faso et l’Afrique.
    Au fait, Kôrô ! J’espère que tu ne sors plus la nuit (rire) !
    Bonne soirée.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 18:08, par Diarra En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    N’est-ce pas mieux comme ça Kôrô Yamyélé !
    Vraiment, " plus rien n’est comme avant" hein ! Le Kôrô Yam a quitté le forum pour se mettre dans le bain, plus visiblement, avec en sus, des idées lumineuses !
    C’est dire combien Roch suscites les espoirs, et comment l’on ne voudrait vraiment pas revenir en arrière en prévenant à temps, de façon pro-active, le premier des Burkinabè aux commandes !
    Voilà toute l’interprétation de cet écrit !
    Félicitation !

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 18:14, par Brutus-le-Romain En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Omission peut-être Kôrô Yamyélé, mais d’autres points de conseils n’ont pas été par vous avancés. Et, en tant que Dogo, je viens vous soutenir, vous appuyer et apporter ainsi ma contribution :
    Point "11" : Réclamer et récupérer les 214 Milliards que Mr. Blaise Compaoré et consort auraient emportés avec eux dans leur fuite (dixit : déclaration du Général Zida ex-Premier Ministre - Presse Elecronique de ce jour 30/12/2015). Ils vous aideront dans votre Programme de Développement car nous savons tous que si l’on ne dispose pas, on ne décaisse pas quelque sera votre bonne volonté d’actions.
    Point "12" Que le Ministère Public à travers le Commissaire du Gouvernement dans la foulée se saisisse (c’est son droit et son rôle régalien) de l’Affaire de l’assassinat des Cdt Lingani et Capitaine Henri Zongo ainsi que du Pr. Clément Ouédraogo que tout le monde (hypocritement a occulté jusqu’à ce jour) parce que, en parallèle avec l’inculpé de TomSank et de Norbert Zongo qui doit en connaître beaucoup de leur disparition. Car qu’ils ont aussi droit à la vérité et la justice, pour avoir aussi écrit une partie de l’histoire du pays.
    Point "13" : S’éloigner des fils de griots venus d’ailleurs (leur pays d’origine.....) pour y avoir été chassés (pères, mères, frères et soeurs) et, parce que acceptés par le bon coeur des burkinabé ne faisaient et se préparent à le faire d’ailleurs avec votre installation à la tête de la Nation, que de dire à qui veut l’entendre que "le pays était à eux et qu’ils faisaient ce qu’ils voulaient par le terme si tu fais, je te fais et il n’y a rien " simplement que de par des truchements lugubres et sombres, se sont retrouvés membres (non électifs) du Bureau Politique du méga-parti de l’époque en se boxant dans les coins de rue.
    Point "14" : Qu’à travers l’ASCE et les Structures de Recettes Nationales (Impôts, Douane etc..,) l’Etat saisisse les Tribunaux pour les crimes économiques commis par les Opérateurs Economiques véreux et les "Prêtes-noms" bien connus, même s’ils ont participer à des financements occultes des Campagnes de certains Partis politiques. Avec ce que vous pourriez récupérer, vous pourriez financer des CSPS, construire des amphis et des Ecoles et pourquoi pas, subventionner des intrants pour no braves paysans.
    POINT "15" : Que la politisation de l’Administration soit arrêtée et bannie dès les premières heures de votre mandat.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 18:21, par Jo Lapin En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    On ne peut qu’être d’accord avec une telle analyse de la part d’un concitoyen clairvoyant. Nous espérons que la rédaction en transmettra une copie aux nouvelles autorités. Bonne année à Kôrô Yamyélé et à tous !

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 18:23, par Yako En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Les conseilleurs ne manquent pas en des moments pareils soit pour entrer dans la grace du prince soit pour se constituer comme alternative a lui.Quoi qu,il en soit,il n,ya pas de conseil qui tient s,il n,a comme socle le retour de la valeur du travail et donc de la discipline et le respect de l,autre et de la chose publique.l,urgence etant de rehabiliter l,autorite de l,etat apres 13 mois d’absence en s,efforcant de dementeler ces nouvelles mafias-urbaines dites OCS qui sont les vraies menaces pour la paix civile,des OCS qui manifestent plus qu,elles ne travaillent et dans le meme ordre d,idee la "merde"qui regne dans la fonction publique payes pour ne rien faire,une autre feodalite(grever est un droit,remunerer la greve est un crime)D,ou la necessite de revoir le statut des fonctionnaires dans un souci d,equite entre citoyens travaillant dans le public et ceux du prive.En fin,evitez soigneusement de faire de Mr Sankara Benewende un ministre peroniste de la justice ca affaiblira votre autorite.Courage Koro Yamyele,dommage qu,tu ne veux pas sortir du bois peut etre que tu ignores qu,au Burkina Faso il n,ya pas de delit d,opinion et c,est depuis l,avenement de la IV republique 1991 du president Blaise Compaore que Dieu le protege.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 18:25, par Tapsoba R(de H) En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Conseils gratuits que son Exellence gagnerait à en tenir compte.Merci Mr Kôrô Yamyellé.« C est aux hommes du commun à borner leur application dans ce qui leur est utile et agréable ;mais les princes,dans tous leurs conseils ,doivent avoir pour premiére vue d examiner ce qui peut leur donner ou leur ôter l applaudissement public. »(Louis XIV le grand).À bon entendeur ,salut !

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 18:29, par SING En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Comme nous l’avions dis il y a quelques mois, nous ne somme pas comme les Cami, Alternateur, doudou le cobra, éliane et consort qui soutiennent aveuglement leur mentor ; au MPP si le Président élu déconne on le dira les guouèts pour que l’amélioration des conditions de vie des burkinabè soit une réalité. Chez nous on soutien pas aveuglement un individu mais plutôt la raison.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 18:40, par BURKIMBILA En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Si d’aventure dans les jours prochains on constate des multiplications d’Opérateurs Economiques togolais dans le pays ou mieux encore, on constate des développements exponentiels d’Imprimeries Togolaises à Ouaga, à Bobo ou dans une quelconque ville du pays, sans nul doute, il y aura des réactions qui sans aucun doute ne plairont pas. Donc ! attention. Les bruits commencent déjà à courir et cela fait bien peur. Même si les accords et conventions signés par les pays membres de la CEDEAO, invitant les populations des pays membres à parvenir à "une Intégration économique et des hommes", il y aura une limite à ne pas dépasser car, nous avons vu avec Dame Chantal qui distribuait des marchés et argents à des ivoiriens, voire même des libanais au détriment des Opérateurs du pays. Donc ! Attention et attention. La pente est encore raide.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 18:49, par Yiriba En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    J’aime votre style direct. Vous êtes un pilier majeur dans cet apprentissage de la démocratie au Faso. Pour cela merci pour votre contribution. Mais, est-ce que vous allez vous faire corrompre aussi un jour ? Car en Afrique, il est difficile de faire carême seul parmi des gens qui fêtent la tabaski 365 jours par an. Même si cela arrivait, on a bénéficié pendant ces derniers temps de votre impact sur la vie politique. Vous pouvez rester anonyme, cela a du charme aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 18:50, par Fanon Georgio En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Félicitations Kôrô pour votre adresse a l’endroit de son Excellence RMCK. Mais si le président fait cela, il risque de dégarnir son entourage ! Naturellement ce que vous avez dit rencontre l’assentiment du commun des Burkinabè !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 18:52, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Bien dit, Kôrô Yamyélé ! Je me permets d’ajouter ceci à votre liste :

    11/ Éviter les mesures excessives du type "dégagement", TPR ou "punition révolutionnaire" (entendez élimination physique) que certains vous conseillerons de bonne foi.
    La route vers l’enfer est pavé de bonne intentions, et la période révolutionnaire nous a appris à nous méfier des décisions extrêmes qui rendent impopulaires les dirigeants et brisent la vie d’honnêtes citoyens ou de gens ayant commis une petite erreur. Ce genre d’atmosphère fait la joie des "mounafica" de tout poils. Il sera difficile de construire un Burkina démocratique par la force, la délation, le sectarisme et la peur généralisée.

    12/ Éviter de suivre aveuglément TOUS les conseils des gens bien intentionnés comme Kôrô Yamyélé. Dans la liste des bons conseils qu’ils vous donnerons, il y aura toujours un penchant personnel, comme ce ressentiment qu’il a envers les enseignants d’université qu’il veut rendre seuls responsables de la situation dans les universités.
    De même que certains Burkinabè pour les agents de santé, les instituteurs, les enseignants du secondaire ou d’autres fonctionnaires, les gens voudraient que les autres travaillent 30 heures sur 24 parce que le besoin existe. Heureusement, il y a des lois et des règles, et même pour des heures supplémentaires, on ne peut pas obliger les gens. Quelques brebis galeuses vraiment absentéistes ne sauraient occulter le vrai problème, qui est que le pays a besoin de plus de personnes à ces postes clés que sont l’enseignement et la santé. Ainsi, si on avait assez d’enseignants, on n’aurait pas besoin de grands amphis pour entasser tout le monde. Faire travailler ceux que vous avez jusqu’à épuisement et/ou démission et exil, ne règlera rien. N’oublions pas qu’une des raisons du manque est que beaucoup se sont exilés face aux excès de la révolution et ne sont jamais revenus.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 19:02, par President des Burkinabe En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Togsida, on ne pouvait pas conseiller Blaise parqu’ il etait deja modi meme par la Terre Sacree du Burkina. Il a trop verse de sang et il etait modi et devait finir comme il a fini. Donc, qui va le conseiller ? On conseille a celui qu’ on peut encore sauver. Si Roch devient le president des togolais, si Roch devient le president de Zorgho, si Roch oublie le sud- ouest, la Boucle du Mouhoun, le Huet, la terre du Paysan Noir, l’ Est des coupeurs de route, Le Pays de Naaba Kango des mangeurs de crapauds pour aller faire des barrages secs et inutiles a Zorgho et a Mogtedo, il nous trouvera sur sa route. On n’ a ca se dire la verite. Nous les jeunes, on a chasse un millitaire assassin qui avait un regiment pour nous tuer mais on a pas eu peur. N’ Gaaw. R’eng’ Ku la liligou. Si quelqu’ un te lapide avec une pierre, le meilleur wack de l’ inviibilite, c’ est se courber seulement. Il y aura toujours les vuvuzelamans qi mangent dans ca. Mais tout menteur vit aux depenses de celui qui l’ ecoute. En attendant, Toutes mes Felicitations, SEM Roch Marck Christian, President de tous les Burkinabe.

    LeYoabli National

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 19:12, par Kôrô Yamyélé Djourou b’a kaan En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Kôrô Yamyélé , un Kôrô ne mouille pas comme cela. Tu es un grand. Un grand ne se cache pas tout le temps. Il y a un temps pour ce cacher et un temps pour se devoiler. Allons- y. Tu es un nom aujourd’ hui et nous les jeunes, on te respete. Mais comment on va respeter bien du vide parce que on sait pas qui tu es. Alors, tu nous inspires mais tu nous inspires seulement a moitie parce que on sait pas ton parcours qui a fait de toi ce que tu es aujourd’ hui.Tu es mon heros, tu es un modele pour moi. Ou bien i ya djourou gnimi wa ? Djourou veut dire la corde en dioula. C’est aussi la dette. Quand tu as bouffe la dette, tu te caches car tu as la corde au cou. Donc tu es un esclave. Vous faites le sous- marin et vous demandez au PCRV de se devoiler, lui. Ca mieme !!! Le Kôrô Yamyélé n’ est peut etre pas un homme libre. Il est surement cousu de dettes sociales et c’ est pourquoi il se cache. Ne sors pas ciic m’ insulter seulement. Faut te devoiler et ca sera la meilleure preuve que tu ne dois rien a quelqu’ un. Ceux qui ne doivent rien aux gens, agissent a visage decouvert et on les felicite bine bon meme. Si tu ne fournis pas la preuve que tu dois pas a quelqu’ un , ton vrai nom est desormais : Kôrô Yamyélé Djourou b’a kaan(Kôrô Yamyélé l’ Homme Cousu de dettes a sa gorge).

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 19:45, par Kanzim En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Kôrô. Je suis soulagé de te lire ? je croyais que votre voix s’était noyée dans les libations de dolo à l’occasion des fêtes, et ce dans le cadre enchanteur de ta ferme. Il faudra ajouter ceci : contrôler l’ouverture anarchique des écoles privées d’instituteurs et d’infirmiers. Des promotrices et promoteurs intéressés par l’argent se faisait accompagner par l’image des des dirigeants, pour légitimer leu forfaiture : la qualité de la formation dans ces trous à rat ne me convainc pas. Du reste , les plaintes contre les prestations aventurières dans les centres de santé augmentaient proportionnellement ) la croissance de l’ouverture des centres privés. Enfin i ya le contrôle des cliniques privées, qui débauchent les spécialistes et qui emploient plus d’étudiants que de professionnels.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 19:45, par Michael Bayala En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Pour une fois au moins je me sens dans un article de Yamyelé. J’ose croire que Roch reussira avec l’aide de Dieu

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 20:19, par Damis En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Le kôrô Yamyélé ! Un homme plein de logiques, de sagesse et dont ses interventions dans les fora sont très riches en enseignement ! L’homme qui a toujours su animer les débats sur les foras des sites burkinbè ! C’est toujours agréable de le lire. Sans lire les commentaires des uns et des autres, je vous tire mon chapeau ! Et je sais que beaucoup feront la même chose ! J’aurais aimé que vous mettiez votre image afin qu’on sache qui vous ressemblez, ou un contact pour vous joindre. Très sincèrement ! Vos conseils sont pertinents. En tout cas, le nouveau Président Rock ne regrettera pas s’il cherche à vous connaître afin que vous fassiez partie de son futur gouvernement. Encore merci pour ces conseils mon kôrô. Que Dieu vous le rende au centuple.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 20:25, par vérité no1 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Heyiiii Kôrô, c’est quelle affaire de Mossis qui sort dans vos conseils ! Heyiiii, si ma nouvelle conquête n’était pas Gouronssi, j’allais m’énerver !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 23:00, par trop fort En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    ladji Adama est ou meme ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 23:01, par le vrai General En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Nous inscrivons totalement à lanalyse du Koro Yamyele, au point 4,il doit competer qu’il doit relever de leurs fonctions les nominations par complaisance,avant de mettre en œuvre son mandat

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 23:49, par Kasshs En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Oui Kôrô Yamyélé, je me permet d’ajouter ceci :

    - Sécuriser le territoire. L’EI est à notre porte.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 00:59, par justement juste En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Vrai vrai là voyez affaire du mogho naaba. Je n’ai rien contre lui. D’ailleurs je l’aime je l’admire et je le respecte. Mais si on fait pas attention à son "utilisation" on risque de frustrer beaucoup de gens d’autres ethnies et bonjour la fracture sociale. Actuellement il prend l’allure d’un président bis du Faso et c’est très dangereux. C’est un chef coutumier comme celui des peulhs, samo, bobos, gourmantche, dagara, tiefo... il n’est pas plus que ça. Ses paires peuvent le designer comme leur président du mois et ça n’engagera qu’eux. Il ne doit pas s’imposer au président de tous les burkinabé. Ce dernier aussi doit savoir que sur un plan républicain il est le président du naba. Et entre eux au village il lui fait allégeance en retour. Nous avons tous observé que la fibre ethnique a joué pour l’élection de rock. Cela est un fait indéniable tout comme la frustration que les gens ont camouflé au nom de la paix sociale. Mais force de se contenir, ils finiront par s éclater un jour. Si par égocentrisme ou par ethnicisme les gens ne m’écoutent pas ou tombent sur moi à bras raccourcis c’est leur problème.
    Nous observons déjà ce qui va se passer dans le dossier d’inculpation de Blaise avec la visite de alassane chez le Naba et ensuite immédiatement chez Blaise en CI. Que le Naba
    donne ses consignes a son sujet ou ministre Rock quand Blaise sera extradé. On est là. SEM. Kabore écoute le koro et évite d’avoir une ethnie. Je précise que je suis mossi mais je suis un mossi vigilent et vrai burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 02:18, par TK En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Je vous reconnais ici Koro ! Vous avex fait oeuvre utile en publiant cela ! Roock et son gouvernement n’ont qu’a essayer de faire ce que vous leur suggerer. Si ils realisent 80
    % de vos recommandations, le Burkina aura fait un pas de geant dans la bonne gouvernance

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 02:52, par Le Citoyen. En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Bravo au Kôrô YAM pour ces conseils. Éjecté de l’odpmt le Kôrô Yamyélé ne pouvait plus donner ces conseils précieux à BLAISE qui était devenu sourd et muet aux conseils de ses amis sincères.
    Rectification : Mme KABORE est béninoise et non togolaise. Voyez comment les internautes peuvent partir d’une information fausse pour broder autour le mensonge ? Et puis l’ignorance est une grave maladie aggravée encore par la haine. Je fais remarquer humblement que Nous sommes dans la cedeao et au nom de la libre circulation et installation, les entreprises étrangères ont le droit de s’installer au Burkina Faso comme les entreprises Burkinabè peuvent s’installer au Togo Rci Bénin etc etc dans l’espace communautaire.
    Enfin Mme KABORE qui n’est pas rancunière est une humaniste exemplaire qui travaille pour les pauvres et les laisser pour compte Burkinabè depuis très longtemps avant que son mari ne devienne Président. Elle ne peut donc, en aucun cas, être comparée à Chantal COMPAORE qui avait son charme et que j’aime bien aussi pour son accessibilité et sa simplicité. Elle avait même demandé à son mari de quitter le pouvoir et avait essuyé une giffle gratuite de François COMPAORE. La suite lui a donné raison. Comme quoi, nous devons souvent écouter nos femmes plus que dans certains cas, certains de nos frères et sœurs qui sont en réalité plus méchants que le citoyen ordinaire. Si Jésus était né au Burkina certains burkinabé auraient fait pire que ceux qui l’ont crucifié au-delà de l’espérance de l’accomplissement de la parole de Dieu. Le Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 02:58, par Le Citoyen. En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Ceux qui cherchent à connaître le koro yamyele sont ses vrais ennemis. C’est la preuve qu’on peut discuter des idées sans connaissance des auteurs et surtout sans injure. Le koto lui même n’est pas exempt de critique contradictoire dans certains cas. Lui qui critiquait Simon COMPAORE sur son lit d’hôpital après l’accident de Ouaga 2000 est maintenant MPP. Voyez vous-même.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 06:50 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    KORO, merci et félicitations pour ces conseils

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 06:54, par Retour En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Sacré Koro Yamyelle. La vérité rien que la vérité et toute la vérité. On attend la prochaine sortie pour suivre les conseils à l’attention de Gorba. Le point 2 me rappelle le fameux Lagui
    Adama. Qu’est il devenu ? S’il est vivant qu’il nous revienne avec ses expériences et les enseignements qu’il a tirés. On saura le pardonner car nous sommes des frères et oeuvrons tous pour le bien être de ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 07:47, par burkina nouveau en marche En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Merci au Koro pour ces conseils pratiques.
    Par contre, je suis choqué par les propos haineux et méchants concernant le Togo et les Togolais. Il y’a plein de burkinabé au Togo qui y sont installés ou y vont régulièrement pour des affaires. Ensuite, nous utilisons beaucoup le port de LOME pour notre commerce extérieur.

    Comment des des internautes peuvent tenir de tels propos ? C’est honteux et ce n’est pas burkinabé. Laisser Mme Kabore tranquille. Elle a choisi de faire sa vie avec un burkinabé a un moment où ce dernier ne savait même qu’un jour il lait être Président.

    La bonne dame quitte ses parents, son pays pour se marier à un burkinabé, à des enfants burkinabé et des idiots veulent mettre en exergue sa nationalité d’origine. Il faut quitter dans ca !!!!!!!!!!!!!
    Ce sont les personnes de petit esprit qui tiennent de tels propos. Il y a plus de 4 millions de burkinabé en côte d’ivoire, est ce que si les autres pays traitaient mal burkinabé, on en serait heureux ?

    Modérateur, il faut censurer ce genre de propos. Nos populations ne sont toujours mûres pour éviter les amalgames. Imaginer que les Togolais en veuillent au burkinabé pour tous ces propos. Ça va juste créer des problèmes inutiles entre les deux pays.

    Si si les gens tiennent des propos irresponsable, il faut censurer.
    En tant que burkinabé, je suis tellement gêné par ces propos haineux gratuits. Ceux qui tiennent ses propos sont les mêmes qui pensent que le Burkina se réduit au plateau central.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 08:25, par Un Passant En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    LE SAGE (16), tu n’as rien compris du message du Koro. Il a bel et bien dit les anciens collaborateurs de Blaise à qui ON NE REPROCHE RIEN. Et là-dessus il a raison. Il ne doivent pas se planquer et toucher leurs payes. Si aujourd’hui les enseignants souffrent à l’Université, c’est aussi par manque d’effectif. Donc renforcer cet effectif avec des anciens collaborateurs de Blaise à qui ON NE REPROCHE RIEN est une bonne chose. Koro respecte bien les enseignants sauf ceux qui s’absentent à leurs cours et là-dessus aussi on le lit souvent.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 08:41 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    C’est propre le kôrô, bien vu.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 09:31, par Jonassan En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Vous ne verrez pas la photo de Kôrô Yamyellé. Le forum-iste est et doit rester l’anonyme. Les uns et les autres ignorent que nous avons commencé la révolution avant ces voraces de la dernière heure. Avant le CFOPB, Kôrô existait et se battait contre la modification de l’art. 37.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 09:42, par le CHE En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Le choix du premier ministre sera très déterminant pour la suite.Il nous faut un PM intègre et dynamique qui exigerait de ses ministres des enquêtes de moralité avant le choix de leurs collaborateurs.Avec la transition,beaucoup d’individus dont la malhonnêteté et le manque d’intégité sont averés ont pu passer par les mailles du filet surtout au niveau déconcentré,et ont même soutenu le putsch du 16 septembre. Mr le président,tout le monde parle de la restauration de l’autorité de l’Etat ,mais cela passe par le choix des représentants de l’etat.Si l’etat se fait représenté par des individus immatures,arrogant et au passé mafieux,il va de soit que leur autorité soit bafouée et par ricochet celle de l’Etat.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 10:03, par NABIIGA WEND TONGO En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Merci KORO YAMYELE . On a mener le combat ensemble. Des usurpateurs sans vergogne onT pipé nos pseudo entre temps me contraignant à passer de NABIIGA à NABIIGA WED TONGO. Juste te dire que le combat à été rude, mais nous avons tenu. Continuons, avec le fasonet et tout les forums, et nous gagnerons ensemble des victoire. Nous n’aurons pas de médaille certes, mais notre récompense, ce sont les victoires engrangées.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 10:11, par Boukary En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    ’ Koro’ Tu es qui pour donner des conseils ? décline ton identité et ton parcours au lieu d’être constamment dans la clandestinité. Laisse le président tranquille et occupe toi de tes taureaux .

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 10:13, par vérité no1 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Un test psycho technique pour déterminer qui est Kôrô Yamyélé ! Le gagnant aura 2 briques.
    ● Il fut un membre influent de l’ODP/MT,
    ● Il fut un militant du CDP avant d’être éjecté pour des raisons inconnues (sa langue ?),
    ● II est originaire du Sud du Burkina,
    ● Il est dans la soixantaine ou plus ?
    ● Il est très sociable,
    ● Il maîtrise les rouages de la politique burkinabe,
    ● Il aime la nature,
    ● Il possède un ranch,
    ● Il est toujours du côté du faible,
    alors qui est Kôrô Yamyélé selon vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 10:19, par ELKABOR En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    J’ajoute ceci :
    - faire en sorte que nous soyons tous égaux devant le paiement des impots. Il ne faudra pas que ce soit les memes qui payent tout le temps et d’autres quelques fois ou jamais comme les députés. Désormais les députés doivent payer les impots comme tout le monde.
    - Plus de coup de fils d’une des autorités de votre administration à des douaniers, des juges, des policiers pour des passedroits au profit de leurs protégés.
    - Ne plus prendre l’avion présidentielle pour aller faire des courses personnelles déguisées comme on l’a vu sous la transition avec le PM Zida pour aller assister à une prétendue conférences d’hommes d’affaires de ses frères en Christ aux USA.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 10:25, par METEB En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Avec les pouvoirs qui me sont conférés, recevez kôrô Yamyélé en ce dernier jour de l’an 2015, les attributs de Conseiller Spécial de la Présidence du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 10:59 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Merci kôrô yamyélé. mais il faut ajouter la traque sans faille des fraudeurs en apportant un soutien indéfectible et une protection du douanier dans sa lutte. on voit souvent que les douaniers ne sont plus prêt à pourchasser les fraudeurs, leur maison et leur véhicule sont brûlés par les populations à la moindre blessure d’un de ses derniers. ils assistent impuissament au passage des convois des fraudeurs sur motos ( généralement 100 à 150) sur l’axe cinkancé - pouytenga en passant par koupèla.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 11:15, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    - Je dis grand merci à tous les internautes qui ont réagi positivement car ici, il s’agit de la nation du Burkina Faso. On ne doit pas tergiverser, ni laisser tergiverser encore comme on l’a fait pendant 27 ans avec les COMPAORÉ qui nous suffisamment tourné ici en bourriques ! Moi en tout cas, je me donne comme mission de rappeler les dirigeants chaque fois qu’ils dévieront un peu de leur serment. J’ai été fatigué, meurtri moralement pendant 27 par le système des COMPAORÉ et vu mon âge, même avec ma santé de fer (Jamais allé au dispensaire !), je ne suis pas sûr de vivre encore longtemps pour supporter une autre forfaiture comme celle des COMPAORÉ, Familles et Compagnies. Donc mieux vaut prévenir et il ne faut pas du tout que nous laissons les vampires faire dévier nos nouveaux dirigeants du bon chemin. Nous devons les aider à surveiller la République et non les laisser à la merci des plus grands bonimenteurs sinon ce sera une défection et une démission de notre part. C’est pourquoi d’ores et déjà je fais ces conseils. J’en ferai bientôt aussi pour Son Excellence le Dr. Salifou DIALLO dont l’élection m’a vraiment plu, il faut le dire !

    - Il y a des gens qui disent que les RSS y ont contribué au système de la COMPAOROSE ! Je suis d’accord avec eux, mais je leur demande et si eux, étaient à la place des RSS ? N’allaient-ils pas collaborer ? Sans oublier que les RSS ont été petit-à-petit évincés de la table par le petit-frère de Blaise COMPAORÉ qui croyait ainsi que son frère se faisaient ses armes en politique ! BLAISE a été complaisant avec sa famille dans la gestion du pouvoir. Le premier à le dénoncer fut d’ailleurs Son Excellence Salifou DIALLO, président de l’AN. Ce pourquoi la veille de Pâques, un conseil extraordinaire des ministres s’est tenu sous le même BLAISE et un seul point à l’ordre du jour : enlever Salifou DIALLO de son ministère. Le petit-frère de BLAISE avait maintenant un laisse-guidon avec ses vampires d’amis, et les mêmes se moquaient de Salifou DIALLO et le traitaient d’agneau de Pâques ! Et c’est partir de cet instant même que la COMPAOROSE dont il a contribué à assoir innocemment, est devenue chronique, aigue, purulente avec une douleur vive et pulsatile qui nous traumatisaient ici au Burkina ! Dieu n’aime pas l’ingratitude et aujourd’hui Mr. Salifou DIALLO tient sa belle revanche.

    - Quant à LE SAGE (Internaute 16), je ne suis pas ‘’grand conseiller’’ et je n’attends rien non plus comme le pense l’internaute YAKO. Pour votre gouverne, sachez le Kôrô Yamyélé ne sait pas mendier même si la faim va le tuer. Je le dis sincèrement ! Je ne sais pas mentir, je ne sais pas être ingrat, ni jaloux et je ne sais pas non plus être méchant. Ceci étant, je vais vous étonner ! Je n’ai jamais eu à serrer la main à Blaise COMPAORÉ même une seule fois ! Et si d’aventure j’avais eu l’occasion de le faire, je me serai lavé immédiatement les mains au savon une fois de retour chez moi ! Par contre j’ai salué plusieurs fois les mains de chacun des RSS avec lesquels nous étions à l’ODP/MT et croyez-moi, depuis ce temps, j’ai lu dans les yeux de Salifou DIALLO la sincérité, la bravoure, l’honnêteté et la fidélité. Je le dis haut et fort.

    - A l’internaute ANONYME 7, sache simplement que si toi tu aimes ZIDA, moi Yamyélé je ne suis pas obligé de l’aimer. Je ne dors pas non plus dans le même lit que lui car la place est déjà occupée par ma femme que j’aime bien, du reste.

    - Et merci à MOUSSA qui m’a grossièrement dit d’aller me faire foutre. Cher MOUSSA, continue ainsi, et tes affaires vont bien marcher pour toi et tu auras ce que tu cherches dans ce monde. Yamyélé n’est pas Dieu mais il sait interpréter les gestes, les mots et les actes qui enfoncent un individu !

    - Pour terminer, j’invite tous les citoyens de ce pays au-dedans comme au dehors, à être très disciplinés et polis partout où ils sont. Ne vous laissez pas envahir par la haine, la jalousie et la méchanceté car vous risquez de marcher à reculons dans ces conditions. Que Dieu nous sauve !

    - Enfin, je salue tous les internautes, tous les journalistes. Et à tous ceux et celles que j’ai eu à égratigner par mes positions ou propos, je vous demande pardon. Pardonnez-moi. Et enfin à tous je souhaite une excellente année 2016 et que Dieu accompagne toutes vos actions. Merci à vous.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 11:35, par jan jan En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Merci Kôrô Y. vous avez tous dit, espérons que RMCK vous lira, il a intérêt car c’est sa feuille de route.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 12:03, par djinatiè En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    si le nouveau Président pouvait copier ça, lire chaque matin au réveil et chaque soir avant de dormir ; tout est dit kôrô Yamyélé ; maintenant, s’il veut il peut ne pas vous prendre au sérieux...

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 13:36, par DAOUD En réponse à : LA VÉRITÉ DE KÔRÔ

    AVEC L’AGE,ON EST SENSÉ S’ASSAGIR SUR CERTAINS ASPECT,MAIS HÉLAS...

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 13:44, par sogossira sanou En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Ne cherchez point à savoir quelle est l’identité réelle de Koro Yamyelé ! ! !car, comme dans l’observateur (dit Paalga en fait le manque d’inspiration de certains de nos aînés qui n’ont pas trouvé mieux de traduire le Nouvel observateur de france OH ! pitié quand on doit rester dans les bottes de ce maître), les élucubrations de Toegui, Koro ;
    le charme de l’anonymat du Koro Yamyellé est que ses propos s’inscrivent dans la ligne du FOU DU ROI ; vous savez le fou du roi peut lui dire tout même à visage découvert sans rien craindre, car il ne veut pas lui de poste de récompense, il ne veut pas remplir son VENTRE ;
    je disais donc en sus que tous sur le forum apprécions selon l’humeur de chacun (s’accordant ou se désaccordant avec Koro Yamyellé selon le bord politique d’où l’on est), cela s’entend ; mais l’on peut noter que dans la balance, il dit des vérités, des sagesses, des stupidités, des âneries etc.) et c’est selon.
    En quoi je le lis comme tout autre intervenant du forum qui est une excellente tribune d’échanges des idées plurielles : commençons par l’inspiration de son nom d’emprunt qui est à l’image du notre cher pays très hautement significatif car il rallie l’ouest du pays au plateau central si je ne m’abuse : Kôrô (du jula voulant dire aîné et Yamyellé que je suppose du mooré mais que j’invite ceux qui peuvent justement m’édifier sur sa signification à le faire pour moi) etc.
    Ainsi le Burkina Faso d’une si haute inspiration de l’époque révolutionnaire n’est rien que la traduction du saut de géant que les révolutionnaires sincères avaient eu de quitter un nom colonial pour être plus dignement appelés ; soit dit en passant que l’occasion ne m’ait pas donné de rappeler à certains petits malins d’européens et français qui s’amusent à écorcher dans la prononciation le nom si vertueux de ce pays en le prononçant en français alors qu’il leur est bien dit que c’est "bourkina" du français au lieu de "burkina" toujours du français avec l’alphabet latin ; si l’occasion m’était offerte et que je suis dans les bonnes conditions pour le faire, je vais dire à celui qui s’amuse ou prend un malin plaisir à l’écorcher ce charmant nom j’enlèverai avec bien du plaisir cette envie à nos ennemis de l’Afrique.
    Aussi, je pense qu’il doit rester dans cet anonymat pour garder la saveur de ses interventions dans le forum.
    Dans le forum il n’est pas utile de s’exposer en signant de son vrai nom de l’état civil même si liberté d’opinion il y a. L’anonymat sert bien ici et c’est mieux ainsi ; le burkinabé est bien courageux mais dans le cas d’espèce, cela ne signifie point manquer de courage.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 13:56, par ka En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Merci mon cher ami Körö Ymyélé, Nous vieillirons qu’il soit ainsi, la vie de notre patrie l’exige. Je te souhaite mes meilleurs vœux de santé et encore plus des idées pour 2016.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 14:02, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Forumiste 14, SIDSOMDE, de qui parlez vous ? Serait-ce de Bernard Luther King que je suis ? Me tromperais-je de copmprehension de votre intervention ? Qu’à cela ne tienne. Moi aussi, ya longtemps j’ai parlé. Si c’est de moi, est-ce une ironie votre interpellation ou une vraie ? Dans tous les cas, insurgé je l’ai été ! Que je le prenne en bien ! Alors je suis toujours là. Certaines obligations nous ravissent le temps mais on va creer le temps. Merci SidSomdé si c’est bien à moi que tu fais allusion. Le combat ne fait que commencer, et le vrai : il ne suffit pas d’arrêter de faire le mal, encore faut-il apprendre à entrependre le bien.
    Quant aux points de KORO YAMYELE, j’y reviendrai. Reponds-moi Sidsomde, siou plait !

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 14:12, par Le voltaïque du Burkina En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Koro Yamyélé, j’apprécie votre volontarisme mais j’ai le sentiment que vous vous trompez d’epoque. Vous avez des réflexes de CDR, et vous oubliez que la période d’exception est finie. Dans un état de droit le PF n’a pas tous les pouvoirs et il est assujetti à la loi comme tout les acteurs de cet état de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 14:52, par koro is En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    koro je te tire mon chateau. j’aime t lire parce que tu fais des analyses pertinentes même si souvent j n partage pas ton avis.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 15:49, par bcuis En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    je valide koroye....le peuple ne demande pas limpossible
    nous voulons boire de leau potable
    nous voulons etrer soignes si nous nous tombons malades et non mourir
    nous voulons des routes meme si cest pas goudrones
    nous voulons de lelectricite dans nos villes et village
    nous voulons des ecoles dans chaque village
    nous voulons des fonctinnaires qui ne passent pas leur temps sur facebook dans les bureaux
    nous voulons des de bonnes routes a waga bobo kaya banfora ouahigouya et dori et non seulement a zorgho
    nous voulons une agriculture mecanisee

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 16:30, par vérité no1 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Non Kôrô, vous ne devez pas demander pardon, dans nos cultures, cela ne se fait pas ! Un Kôrô a toujours raison ! Quant à Yako, si tu as yeux rouges, eh bien il y a plein de pharmacies de garde ! Point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 18:20 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Koro Yamyelé vous êtes définitivement grand. Bonne année 2016

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 18:40, par Compaoré Mahmud En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Les conseils de Kôrô Yamyélé sont forts utiles et on peut être plus honnête à l’égard des dirigeants. Le Président du Faso n’a pas d’autres choix que de tenir compte de ces conseils très précieux pour ne pas avoir à fuir comme l’autre dans un futur proche car, cette vaillante jeunesse qui s’est sacrifiée ne s’endormira plus. Et cela est très clair. C’est bien cette jeunesse qui a chassé Blaise du Burkina Faso et non Rock et ses amis. Ils ont certes contribuer à affaiblir grandement Blaise mais ce sont nos jeunes frères qui se sont fait massacrés dans la rue pour nous débarrasser de la dictature du clan Compaoré et de son régime corrompu et sanguinaire. Alors, ça doit être bien compris que le peuple ne sait pas sacrifié pour qu’un autre Blaise s’installe. C’est à partir de cela que le Président Kaboré doit tenir compte des aspirations légitimes du Burkinabè et se mettre sérieusement à son service. Je dis bien sérieusement car je ne pas suis sûr qu’il y parviendra lui qui, avec ses amis, ont fait la pluie et le beau temps avec le fuillard de la Côte d’Ivoire. Il faut que le nouveau Président démontre sa capacité et son honnêteté dans la gestion du pays en faisant de la justice sociale, la lutte acharnée et implacable contre la corruption et le détournement des deniers publics son cheval de bataille pour qu’enfin les Burkinabè puissent connaissent le bien-être social et mener une vie digne de ce nom.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 18:55 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Koro Yamyelé vous êtes définitivement grand. Bonne année 2016

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 19:54 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Koro Yamyelé vous êtes définitivement grand. Bonne année 2016

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 20:36, par eliane En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Merci koro bonne année 2016 et à ka

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 22:23, par Tony En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    je salue la franchise de koro, le Burkina devrait avoir un président comme vous ,et tout le monde serait dans la paix, le bon vivre, mais je demande à koro de dire un mot pour nous vigiles, nous souffrons !merci

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier 2016 à 00:51, par Dôgô Yamyélé En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Kôrô, tous mes souhaits de tres bonne sante et de paix dans ta famille et pour toi. Tu n’ as jamais ete a l’ hopital, c’est parce que tu ne manges pas des saletes et tu ne penses pas des saletes. Tu ne cherches pas la femme du voisin ni la fille mineure de ton ami. Tu es un homme juste et tu as le language direct. Aucun boss n’ ose d’ ailleurs te prendre comme son conseiller direct parce que la plupart aiment ces conseillers qui leur chantent les louanges. Mais grace a Dieu, tu es la, haut comme les tecks de Pabre, le fief d’ une journaleuse coupdetateuse qui ne fera pas le 1er Jan vier dehors comme toi et moi. Ah ! Quand tu vis juste, tu vis dans la liberte. Et tu cultives ton mais dans ta ferme. Tu choisis le poulet non OGM que tu veux et tu le flambes et tu ajoutes le dolo moaga et tu es heureux. Le bonheur, ca depasse pas ca. Les malheureux, c’ est ceux qui veulent acheter avion. Alors qu’ ils ne vont meme pas amener ca le jour ou ils sront froids comme de la viande de brousse.

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier 2016 à 01:25 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    BAUX CONSEILS ! ! !
    MOI J’AI FOIE A CE QUE LE NOUVEAU PRESIDENT TRAVAILLE POUR UN VRAI CHANGEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier 2016 à 20:52, par Le continuateur En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Tout ceci me semble du possible mais j’en doute vraiment car pendant 27 ans de construction de réseau mafieux à multiple tentacules est plutôt quasiment impossible de déconstruire.
    Mais sait-on jamais. RMCK aura besoin de plus d’une majorité confortable (avec le renfort des nouveaux mouvanciers).
    Car ces 7 sept partis n’y pourront pas grande chose car eux même seront préoccupés par autre chose que l’investissement pour le vrai changement.
    Alors que Dieu vienne au secours du Burkina Faso et à RMCK. .
    En effet tous les burkinabés savent que les RSS et Blaise partageaient les mêmes valeurs de gouvernance sauf la question de l’article 37. Sinon leur séparation serait intervenu avant et le progrès du peuple serait en mouvement avant Janvier 2014.
    Bon le vin est tiré il faut bien le boire !!!! Heureusement comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas, les surprises sont du possible. Car on si a réussi à développer une machine électorale performante et gagnante pourquoi on échouera à développer une machine de bonne gouvernance ? Surtout avec les MPP pur sang, alors allons seulement............

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier 2016 à 09:47, par Un Passant En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    64, non ce n’est pas de toi que SIDSOMDE (14) demande, mais il demande d’après le Capitaine WALY LUTTHER DIAPAGRI qui avait été accusé d’avoir fomenté un coup d’état contre Blaise. C’est justement lui l’inventeur du terme COMPAOROSE car au jugement lorsque le juge lui a demandé pourquoi il voulait faire un coup d’état. Il a simplement répondu : "C’était pour mettre fin à la COMPAOROSE !"

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier 2016 à 15:33, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Internaute 57, "Burkina nouveau en marche" :
    Je soutiens entièrement tes remarques. Non seulement je suis choqué par les relents xénophobes de ces post sur l’épouse de Roch, mais je suis choqué qu’il n’y ait pas plus de personnes qui régissent à ces propos.

    Pourtant, les Burkinabè et les internautes avaient vivement réagi lorsque certains ont voulu parler de l’ethnie d’un candidat-président lors de la campagne électorale, et lorsqu’un certain "mossi musulman du plateau central" s’est exprimé. On s’attendait (moi en tout cas) à la même réaction concernant cette histoire de Togo et de togolais.

    Pour ma part, pendant qu’on parlait d’Ivoirité et de génocides ailleurs, j’étais fier que la première dame Chantal était étrangère sans que cela pose un quelconque problème. Nous avions aussi la femme du président de l’assemblée qui était rwandaise, et une tunisienne de naissance, Mme Belembaogo, qui était ministre. Cette tolérance et cette inclusivité du Burkina est une richesse et un avantage, qu’il faut éviter de laisser quelques irréfléchis remettre en cause. Car ces gens "oublient" que les Burkinabè vivant ailleurs valent en nombre ceux qui sont au pays. Et quand aux mariages mixtes et enfant bi-nationaux, on ne peut plus les compter, avec toutes les nationalités.

    Quand aux frasques de Mme Chantal Compaoré, le comportement n’a rien à voir avec la nationalité. Si quelqu’un(e) est affairiste ou corrompu, ce n’est pas lié à sa nationalité ! Et si son Président de mari n’est pas capable de la rappeler à l’ordre, cela montre que lui même est indigne de sa charge. D’où la suite que nous avons tous vue... Au président Roch Marc Christian Kaboré d’en tirer leçon ! En attendant, vive les togolais vivant au Burkina et vive les Burkinabè vivant au Togo !

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier 2016 à 15:57, par daapla En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Merci mon..................... KORO YAMYELE. je n’ai pas trouvé un titre pour mon KORO, depuis 2008 je photocopie le forum des internautes de L’OBSERVATEUR PAALGA à cause des interventions du KORO. J souhaite voir mon KORO un jour. merci pour vos analyses.

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier 2016 à 19:15, par ka En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Oui Köröb Yamyélé n’est pas un simple internaute, d’ailleurs je profite de cette occasion, dont un internaute de valeur, appuis notre nouveau président avec des idées louables, souhaiter a toutes et à tous les internautes ‘’’Une Joyeuse Année 2016 : Que cette année soit pour toutes et tous, une année des bonnes idées, de tolérance, et de réussite pour reconstruire le pays que nous aimons avec sa jeunesse. Oui, körö Yamyélé a taper fort, et j’espère que son excellence monsieur Roch Marc Kaboré et son équipe en prendront compte. Voilà bientôt 10 ans, que nous autres, les vieux internautes, sommes sur les sites, au départ avec nos vrais noms, et après, quand ceux qui veulent mentir plus, nous a obligé à avoir des Pseudos. Les années 2014-2015 étaient très riches pour les internautes et les journalistes de tous les sites du Burkina qui ont la trempe de Norbert Zongo, et qui nous à apporté de quoi a se débattre avec intelligence, et devenir un parti politique d’opposition et majoritaire, qui a emmener avec notre jeunesse, une victoire sur un régime contesté, suivie d’une équipe de transition courageuse et valeureuse, qui s’est battu pour une alternance politique apaisé, avec une élection couplée et transparence, envi par tout le continent. En passant, je félicite les internautes légendaires combattantes et combattants avec des messages constructifs, à commencer par Eliane, Körö, et toutes et tous, mêmes ceux qui disent ce qu’ils ne pensent pas. Ce qui est très riche sur un forum d’un site, c’est le piment, qui est le pour et le contre, et qui se rejoignent pour construire ce qui est viable. Qu’il soit ou partisan du CDP ou MPP, UPC, Villageois, citadins, illettrés ou intellectuels, nous avons tous mis la main dans la patte, pour un Burkina qui avance avec fierté. Ka farouche partisan de l’alternance politique et économique du Burkina avec sa jeunesse. Un dernier mot, ‘’connaître mon ami Körö, nous enlève le bon piment dans nos forums. Que Dieu nous protège.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2016 à 06:28, par Amadoum En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Maintenant au peuple d’etre proactcif et aider le president Kabore et son equipe a ne pas s’egarer ; avant que la situation ne se degrade serieusement, le peuple doit etre vigilant et toujours sonner l’alarme d’une maniere forte. Denoncons tous les ecarts de comportement, petits comme grands, a quelque niveau que ce soit.
    Commencons par combattre la corruption passive que chacun pratique. Qui pour un passeport, qui pour regler une contravention, qui pour obtenir un service de la municipalite, qui pour obtenir un bon d’essence, ....

    A partir de maintenant, demandons des delais pour tout service et exigeons son respect. Au bout de 3-6 mois, l’administration Kabore doit donner un delais pour l’etablissement de tout document (carte d’identite, passeport, acte de naissance, ...). Si des delais existent deja, qu’ils soient respectes sur toute l’etendue du territoire national. Seul le Burkinabe avec une nouvelle mentalite et qui n’aime pas les racourcis peut vraiment aider le president Kabore. Car, malgre tous les efforts du president et son equipe, si nous demeurons les citoyens de la cite d’hier, la cite de demain sera exactement comme celle d’hier.

    Les petites frustrations deviennent vite de grandes frustrations !

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2016 à 10:27, par Le Citoyen. En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Je voudrais définitivement enterrer la "hâche de guerre" et tirer ma révérence sur l’appréciation fraternelle, amicale que j’ai vouée souvent au Kôrô YAM pour ces conseils et son état d’esprit. Je m’identifie en tous points de vue sur ce pamphlet inédit et le commentaire personnel du Kôrô YAM qui s’en est suivi.
    Mais le Kôrô YAM doit rester dans cet état d’esprit jusqu’à la fin de ces jours et je serai également dans cet état d’esprit. Ce qui n’empêche pas que de temps en temps nous puissions avoir des divergences de vue puisque nous sommes en démocratie plurielle dans un régime constitutionnel normal qui vient de re - commencer. Bravo au Kôrô YAM pour son courage et sa clairvoyance. Les hommes politiques n’aiment pas justement ce type de messager. J’en ai la certitude. Kôrô Yam, donnez-moi s’il vous plaît votre mail anonyme par l’intermédiaire des responsables du Fasonet, M. Cyriaque PARE ou M. Joachim VOKOUMA pour un partage d’expérience en matière d’agriculture. C’est sérieux. . Big up to you. Le Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2016 à 20:12, par vérité no1 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    @Justement juste, vous êtes justement maladroit et je m’explique ! Le Mogho Naba a joué un rôle primordial dans la recherche de la paix et cela est dû avant tout à sa position géographique ! Le Mogho Naba de Tenkodogo (le doyen) est là, les autres chefs des différentes ethnies sont là, mais avions-nous le temps au moment de la crise pour consulter ces chefs ? Je ne savais pas que quelqu’un peut aimer les services d’un médiateur et ne pas gober le médiateur ! C’est être justement malhonnête Mr Justement Juste !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2016 à 21:18 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Merci kôrô yamyélé pour tous ces conseils qui sont bien fouillés. Je m’attends maintenant à ce que vous fassiez un article pour conseiller aussi les populations et surtout les politiciens. Oui il faut que les politiciens laissent les mains libres au président pour qu’il puisse choisir des gens nouveaux et compétents pour l’exécutif.
    La population doit savoir couper son vin pour les 16 premiers mois de l’ère Roch M. C. Kaboré.
    Au nouveau président de se rappeler que la famille nuit à la bonne gouvernance, regarder les rôles jouer par François Compaoré et Denis Yameogo dans la chute de Blaise et de Maurice.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2016 à 22:31, par Tanga En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Avec le respect que je dois au Koro ; j’ose attirer l’attention de tous sur le fait que rien ne devrait encore être comme avant. Cela commence par le fait de voir au président le surhomme, l’homme puissant ...... qui doit tout faire et tout guider et au finiche le fiasco. Il faut quitter dans ça s’il vous plait. Je crois qu’on a déjà eu le conseil du Président américain qui disait qu’il faut des institutions fortes et non des hommes forts. Cela résume tout. Ce n’est pas l’intélligence seule, ni le comportement du Président qui nous sortira de la misère ! . Bref, le président est sencé avoir été élu sur un programme dde gouvernement qu’il doit mettre en oeuvre avec une équipe et des institutions ; ce ne sont pas les conseils d’un individu qui pourra remplacer cela. Quittons dans çà !

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2016 à 22:55 En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    6/- Nommer des gens compétents aux postes où il faut et ne tenir compte d’aucun bord politique. On doit sentir ses résultats dès sa 1ère année de fonction car on est pressé puisque depuis 27 ans on est derrière !

    tu as menti

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2016 à 08:13, par Tanga En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Ecouter, nous, nous voulons des institutions fortes et non des hommes forts. Le président Roch est élu sur la base d’un programme, il faut s’en tenir à cela. Des "petits conseils" de ce genre ne sauraient construire un pays. Quittons dans l’histoire des superhommes.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2016 à 11:19, par ka En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Oui Körö Yamyélé n’est pas un simple internaute, d’ailleurs je profite de cette occasion, dont un internaute de valeur, appuis notre nouveau président avec des idées louables, souhaiter a toutes et à tous les internautes ‘’’Une Joyeuse Année 2016. Que cette année soit pour toutes et tous, une année des bonnes idées, de tolérance, et de réussite pour reconstruire le pays que nous aimons avec sa jeunesse. Oui, körö Yamyélé a taper fort, et j’espère que son excellence monsieur Roch Marc Kaboré et son équipe en prendront compte. Voilà bientôt 10 ans, que nous autres, les vieux internautes, sommes sur les sites, au départ avec nos vrais noms, et après, quand ceux qui veulent mentir plus, nous a obligé à avoir des Pseudos. Les années 2014-2015 étaient très riches pour les internautes et les journalistes de tous les sites du Burkina qui ont la trempe de Norbert Zongo, et qui nous ont apporté de quoi a se débattre avec intelligence, et devenir un parti politique d’opposition et majoritaire, qui a emmener avec notre jeunesse, une victoire sur un régime contesté, suivie d’une équipe de transition courageuse et valeureuse, qui s’est battu pour une alternance politique apaisé, avec une élection couplée et transparence, envi par tout le continent. En passant, je félicite les internautes légendaires combattantes et combattants avec des messages constructifs, à commencer par Eliane, Körö, et toutes et tous, mêmes ceux qui disent ce qu’ils ne pensent pas. Ce qui est très riche sur un forum d’un site, c’est le piment, qui est le pour et le contre, et qui se rejoignent pour construire ce qui est viable. Qu’il soit ou partisan du CDP ou MPP, UPC, Villageois, citadins, illettrés ou intellectuels, nous avons tous mis la main dans la patte, pour un Burkina qui avance avec fierté. Ka farouche partisan de l’alternance politique et économique du Burkina avec sa jeunesse. Un dernier mot, ‘’connaître mon ami Körö, nous enlève le bon piment dans nos forums. Que Dieu nous protège.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2016 à 13:39, par justement juste En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    Merci vérité no 1. La vérité rougit les yeux mais ne les casse pas. Fais tout pour rester vérité no 1 et ne pas devenir vérité no -1. Amicalement.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2016 à 13:41, par Un Passant En réponse à : Les conseils de Kôrô Yamyélé au nouveau président Roch Marc Christian Kaboré

    89 ; si tu étais content de Chantal, ça ça te regarde ! Ici le Koro n’a pas fait référence à son origine togolais, ni d’ailleurs il ne l’a jamais fait une seule fois avec Chantal. Il dit simplement à RMCK de contrôler son Épouse pour ne pas la laisser tomber dans des abus comme Chantal. Et ça tu ne peux pas nier cette évidence. Le Koro que nous lisons est très intelligent et plus patriote que toi !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Les 100 premiers jours du gouvernement Dabiré 2 : Un train de sénateur pour gérer, rien que le quotidien
2021 : Une année chargée d’espoir pour les Burkinabè, prédit le président Roch Kaboré
Burkina : Le Conseil constitutionnel acte le deuxième mandat de Roch Kaboré !
Roch Kaboré investi nouveau président du Faso : « Nous devons poursuivre et renforcer la lutte contre la corruption, les passe-droits et l’incivisme »
Investiture de Roch Kaboré : « J’attends un peu plus de fermeté dans la lutte contre l’incivisme » (Emile Paré du MPP, parti au pouvoir)
Investiture de Roch Kaboré : Le discours du président du Conseil constitutionnel
Investiture du président du Faso : "Prêter serment, c’est mettre son âme en péril"
Burkina Faso : En attendant l’investiture de Roch Kaboré
Roch Marc Christian Kaboré : Pour le deuxième et dernier mandat, le devoir d’ingratitude s’impose
An 3 de la gouvernance MPP : Une performance de 7,19/20 selon les résultats de notre sondage
Burkina Faso : Le président Roch Kaboré appelle à une trève sociale
58e anniversaire du Burkina Faso : Le message à la nation du président Roch Kaboré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés