Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • • dimanche 20 décembre 2015 à 01h25min
Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

On le sait depuis quelques jours, nos confrères Adama Ouédraogo dit Damiss de l’Observateur Paalga et caroline Yoda de la télévision BF1 ont été auditionnés et incarcérés dans le cadre de l’enquête sur le coup d’Etat de septembre dernier. Pour mieux comprendre ce qui est reproché à leurs membres, des associations professionnelles des média ont rencontré les autorités judiciaires. Il ressort selon leur communiqué ci- après que nos confrères sont entre autres accusés de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Le communiqué intégral.

Dans le cadre de l’affaire du coup d’Etat militaire du 16 septembre 2015, deux (02) journalistes burkinabè ont été inculpés et détenus à la Maison d’Arrêt et de Correction de l’Armée (MACA), il s’agit notamment des confrères :
Yoda Caroline journaliste à la chaîne de télévision BF1, JRI (Journaliste reporter d’images) et présentatrice du journal,
Ouédraogo Adama dit Damiss, journaliste au quotidien L’Observateur Paalga et chef du desk politique de l’organe.
Les organisations professionnelles des médias se sont réunies le mercredi 16 décembre 2015 au Centre de presse Norbert Zongo pour échanger autour de la question.
Décision a alors été prise de dépêcher une délégation auprès du tribunal militaire pour obtenir de plus amples informations. La délégation a pu échanger avec le Commissaire du gouvernement aux fins d’avoir l’information juste notamment sur le chef réel d’inculpation.
Il est ressorti que les deux journalistes sont inculpés pour les chefs d’accusation ci-après :
Complicité d’atteinte à la sureté de l’Etat ;
Complicité de destruction aggravée de biens ;
Complicité de meurtre ;
Complicité de coups et blessures volontaires ;
Association de malfaiteurs.

Au regard de la gravité des chefs d’inculpation, les organisations professionnelles des médias ont décidé d’entreprendre des démarches, entre autres de se rendre à la MACA, et de rencontrer les avocats des confrères.
Ces initiatives procèdent de notre attachement à l’Etat de droit ainsi que de notre confiance en la justice.
En tout état de cause, les organisations professionnelles, expriment le souhait de voir le cas de leurs confrères traité dans le respect des procédures du droit.

Fait à Ouagadougou, le 17 décembre 2015

Ont signé :

UNALFA
AJB
SEP
AMC
SYNATIC
OBM
APAC
AEPLN
ARCI
CNP-NZ
J’aimeCommenterPartager

Vos commentaires

  • Le 20 décembre 2015 à 01:44 En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    il suffit de lire les différents articles de ce damiss pour se rendre compte qu’il est cdpiste et donc un putschiste. alors je ne suis pas surpris. donc vous les organisations de la presse, devez vous désolidariser de ce genre d’individus

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 01:58 En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    On ne cessera pas d’être surpris par certaines implications dans ce putsch.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 03:21, par Patriote En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Journaliste ou pas, que le droit soit dit. Nul n’est au dessus de la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 07:00 En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Et celui qui a fait brûler la maison de l’autre et qui circule tranquilement.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 07:51, par bobn’donbin En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Patience ! Nul n’échappera à cette machine judiciaire quelle qu’il soit ! Tous les coupables seront broyés comme il se doit.
    Rassurez vous le pays est sorti de la merde à jamais

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 09:02, par ka En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    J’admire les journalistes a la trempe de Norbert Zongo qui luttent pour l’intérêt de tout un peuple, et non des journalistes partisanes et partisan comme Yoda Caroline et d’Adama Ouédraogo attirés par l’argent des politiques filous qui les utilisent pour saboter l’alternance politique et économique avec la jeunesse du pays que nous aimons tous.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 10:52, par wedaga En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    C’est vraiment dommage cette situation de vos confrères. Mais ceci est loin d’être une surprise, car force est de reconnaitre que tous ne sont pas vos confrères au vrai sens du mot "journaliste" mais des griots qui utilisent la force des médias pour atteindre des intentions malsaines. Peut être les faits contre Caroline et Adama ne sont que des prémices, il peut y avoir d’autres cachés et même les plus dangereux. Et le slogan "plus rien ne sera comme avant" renferme une puissance qui n’est pas d’un humain mais de Dieu ! Que tous ceux qui conspirent contre notre peuple sachent qu’ils seront dénoncés et traités à la mesure de leur conspiration !

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 14:17, par Le Citoyen. En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    C’est vraiment dommage pour ces journalistes en liberté qui cherchent à en savoir le sort de leurs confrères emprisonnés et qui ne disent pas exactement les faits précis sur lesquels se fonde l’accusation pour les placer en détention provisoire. Pauvres de vous journalistes ! Web publie même si ce sont les gwè pour tes collègues

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 14:37, par Nabiiga En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Un journaliste ne doit pas être les nouvelles mais doit rapporter les nouvelles. Si ces derniers ont choisi d’être les nouvelles, ils n’ont qu’eux-mêmes à blâmer. Qu’ils se repose bien à la MACA.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 15:08, par sony aliber En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    quand on est meler de pres ou de loin a des situations contre les interets du peuple ;on n,est plus journaliste mais un simple citoyen justiciable comme tout citoyen ,,alors ces deux personnes sont citoyen et doivent repondre de leurs actes devant la justice :::::: :

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 16:54, par Conscience Citoyenne En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Merci pour vous les confreres qui agissez pour montrer la solidarite professionnelle coporatiste. Merci aussi pour appeler de tous vos voeux que la procedure judiciare se fasse dans les regles de l’ art, que la loi soit dite sans passion ni faiblesse. S’ il est avere qu’ ils sont convaincus de ce dont on les accuse, leur corps d’ origine sera de nulle consequence. Nul n’ etant au dessus des lois.
    En tout cas, que tous ceux qui ont tente de terrasser notre transition et de reinstaurer la dynastie Kosyamique soient traques et punis conformement a la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 17:15, par Pagomziri En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Bonne démarche mais si jamais ils sont impliqués, faites moins de bruit autour parce que les brebis galeuses il y en a dans tous les milieux.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 19:43, par amed En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Dommage mais ainsi va la vie.les uns luttent pour leurs interets personnels et les autres luttent pour l’interet collectif.Dieu benit toujours la lutte collective et met a nu les fossoyeurs.En tout cas le droit sera dit.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 20:25, par Le Sage. En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Mais quels actes de complicité reprochent-ont aux deux journalistes ? L’article misérable présent ne peut se contenter d’énoncer les chefs d’accusation sans dire en quoi leurs comportements ou leurs actes constituent ces incriminations. On peut relater les actes précis tout en restant dans la présomtion d’innocence. Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 20:41, par vérité no1 En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    J’ai du respect pour les journalistes dans l’ensemble mais je constate amèrement que le journaliste d’aujourd’hui veut goûter à toutes les sauces ! Affaires de concours, voilà lui, affaires de putsch, voilà lui, affaires de deals dans les missions (couverture de la can), voilà lui et la liste est longue ! Aba, mani sugri !!!!! Webmaster, comme quelqu’un l’a dit, vous n’allez pas aimer mais la vérité c’est la vérité !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 23:01, par WAMWAM En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    S’il s’avère que vos deux confrères sont impliqués dans ce vilain et méchant coup d’état, ne vous taisez pas. Ecrivez vite contre eux parce qu’ils salissent votre nom, votre profession. Sinon nous peuple nous le ferons.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 03:46, par Nabiiga En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    À Internaute 7 :

    Dire des choses qui te plaisent demeure inébranlablement votre prérogatif mais de grâce évitez de mélanger les pieds et les têtes. Le peuple insurgé s’est donné le droit de remettre à sa possession légitime des biens qui lui ont été volés et, par la suite, a jugé bon d’incendier les maisons qui ont servi d’entrepôt de ces biens afin qu’il n’y ait plus d’endroit à cacher des choses advenant une reprise malsaine de pillage des derniers publics par ces gens-là. En effet, le peuple insurgé circule librement car il n’a rien à se reprocher en dehors d’entrer en possession de ses biens chez les voleurs. Dis moi pas que vous êtes en train de larmoyer parce que la maison de François a été incendié ? Où a t-il trouvé de l’argent pour se confectionner de tel demeure sinon que la chose des contribuables.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 06:10, par le vrai General En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Des journalistes à la trempe de Norbert existe mais ne sont pas nombreux.imaginez vous que vous partez ds un organe de presse pour dénoncer un fait inaceptable avec les preuves à l’appui et dès que vous demarrez,ce journaliste appelle illico presto l’accusé pour dire qu’un tel est passé te dénoncer. C’est ça le journalisme, qu’on les maintiennent à la Maca car il nyaura pas de passe droit pour les pseudo journalistes

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 07:17 En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Des connerie et où vous mettez la liberté d’expression ces journalistes ont fait leur travail c’est tous

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 07:23, par Rapoug-Yandé En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Je ne comprends pas pourquoi les associations des journalistes se mêlent de ce problème car pour moi c’est une affaire privée. Leurs actes ne sont pas d’ordre professionnel et n’engagent nullement la profession.
    Pourquoi n’avoir pas cherché à comprendre les tenants et les aboutissants de l’affaire des fraudes aux concours de la fonction publiques Ouézzin Louis Oulon était mêlé.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 07:41, par Roland du son En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Vous pouvez défendre vos confrères, mais votre démarche va rester morale car vous ne pourrez pas interrompre la marche de la justice, la vraie. Je ne connais pas Damiss de l’Obs en dehors de ses accointances politiques et financières avec un miniers voleur qui s’appelle Kindo ou Kinda, je ne sais plus... Mais rien ne m’étonne sur l’implication de Caroline Yoda dans le putsch. Car en vérité elle était trop collée aux gourous du RSP (Kéré, Dao, Rambo, etc.) et du CDP, en particulier à Eddie Komboïgo, le copropriétaire de BF1 avec les François Compaoré, les Lanciné Diawara (le seul qui demeure encore nuisible). Si on pousse bien l’enquête, on se rendra compte que BF1 a été sournoisement utilisée par les François contre le MPP et Caro la Starlette aura été simplement la moindre prudente ! Je n’ai plus confiance en cette télé, porte-voix du CDP, depuis qu’elle s’est débarrassée de ses vrais journalistes qui dérangeaient. Regardez-vous même ce qu’elle est devenue depuis. les enquêteurs ont du boulot car ce n’est donc que le début du commencement.
    Quand à l’Observateur, il gagnerait à protéger son image avec cette affaire de Damiss-là.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 08:02, par KISERU II En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    ON est sùr de ce qu’on fait mais jamais sùr de ce que l’autre fait.Certes ces "journaleux" doivent ètre entendus ce n’est pas la peine de s’insurger contre la justice .Attendez sinon vous risquez de vous bruler les doigts ,c’est trop tot .D’ailleurs meme ce ne sont pas de vrais journalistes . Pour dire la verite il faut etre apolitique si on est journaliste ,ceux ci ne sont pas loin de griots du mandingue.A cette allure les operateurs economiques ,les militaires, etc vont sortir car ils ont au moins un des leurs qui doit etre entendu .Du serieux quand "mieme"

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 08:17, par boanga En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Pauvres journalistes ! pensez-vous que tout le monde est blanc comme neige dans votre corporation ? Même dans le clergé il y a des brebis galeuses ! Et si les différentes corporations de tous ceux qui sont impliqués dans la même affaire en faisaient autant ? Quand-même !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 08:29, par SING En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    S’il faut compter les journaliste pyromanes dans ce pays(des gens qui veulent toujours des crises pour pouvoir vendre plus) le président actuel de la SEP(lookman SAWADOGO) qui je ne sais pour quelle raison depuis qu’il était l’invité à retro-presse et pire quand il a remplacé SANKARA a BF1 il a du mal a cacher sa phobie de la transition rappelez vous de l’expression "vrai faux coup d’État" qui avait embarqué BARRY.Qui l’avait employé en premier ? Qu’est ce qu’il n’avait pas dit au sujet de BARRY et de ZIDA sur cette affaire j’avais l’impression que c’est DIENDERE qui s’exprimait. Aujourd’hui son cible c’est les RSS rien qu’à voir comment il il insiste et formule ses questions. Alors qu’il devrait faire comme Aïssata SANKARA.Il est pire que LINGANI ; ce dernier au moins est un peu modéré et objectif dans ses analyses malgré qu’il est CDPiste. Nous voulons des critiques constructives mais pas des manipulateurs.Bravo aux journalistes consciencieux ! honte aux journalistes pyromanes de la République !

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 09:09, par Kado En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Moi, j’avais cessé de lire les articles de Adama Ouedraogo car en le lisant, j’ai toujours percu qu’il n’arrive pas a digeré le depart de Blaise et le fait que certaines personnes du CDP soient exclues pour les elections passées. Que justice soit rendue.
    Quand toute la verité va s’eclater sur ce pustch et que justice sera rendue, nous auront un nouveau depart pour la construction d’un Burkina examplaire sur tous les plans

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 10:26 En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Vous, Chretien ou musulman,

    Vous partez au culte, mais quand vous vous retrouvez dehors, c’est un autre monde. sans pitié et pas de pardon et pourtant vous dites que vous priez.

    Finalement vous n’etes pas different des paiens qui ne prient pas. Chacun se dit que Dieu va leur pardonner de leur péché. Arrêtez de rever. Dieu voit tout le monde de la même manière.

    Vous n’êtes pas prêt à pardonner disant la justice doit faire son travail, de même pour les croyants qui n’arrivent pas à respecter les commandements, vous serez traitez pareillement

    la bible dit :
    Matthieu 7:2 Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l`on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.

    et le coran
    XLV 21-22 Est-ce que ceux qui font le mal pensent que nous les traiterons comme ceux qui croient et accomplissent des œuvres bonnes puisque tous sont égaux dans la vie et dans la mort ?
    Ils ont le jugement faux. Dieu a créé en toute vérité, les cieux et la terre, afin que chaque personne soit rétribué pour ce qu’il aura subi, personne ne sera lésée.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 10:39, par Le Zoung En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Bjr !
    Après l’émission Eco presse de dimanche 20/12/2015, BF1 a affiché pendant au moins 30 s les photos des 2 journalistes mis en cause. J’aimerais savoir pourquoi ?
    Si c’est une marque de soutien, je l’estime suffisamment grave...

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 11:57, par AFGANO En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Dommage ce qui arrive à ces deux journalistes ,mais franchement et comme le fait remarquer l’internaute SING le numéro 15 c’est à croire que certains journalistes ne cherchent pas à mettre le feu au BURKINA Faso .Visiblement ,il y a des aspirants journalistes" milles collines" dans notre pays .Voilà un pays dans lequel des élections transparentes se sont déroulées avec l’élection d’un nouveau président et de nouveaux députés .Le monde entier félicite et salut notre pays pour cet exploit quand on connaît ce qui se passe généralement en Afrique .Les nouveaux élus n’ont même commencer à travailler pour qu’on puisse les apprécier .Et que voit-on ou qu’entend -t’on lors des émissions telles "Échos Presse " sur BF 1 animé par Mr Lookman Sawadogo et l’ émission du même genre à la TNB tous les dimanches ?Des oiseaux de mauvais augure sous couvert de journalisme se livrent à des surenchères , des insinuations ,des affirmations gratuites ,un acharnement sur les nouvelles autorités en raison de leur appartenance passée au CDP et bien d’autres propos désobligeants à leur égard ,comme si certains de ces journalistes cherchaient coûte que coûte à dresser la population contre eux .Ce n’est donc pas étonnant que certains aient aient mis leur plume ou leurs actions au service des putschistes .Nombre de journalistes pour l’argent vendent leur âme au plus offrant se livrant à la manipulation des populations . Par exemple s’agissant des alliances politiques ,sur la base d’un programme commun de gouvernement choses normales en démocratie ils décrivent cela comme un crime ou une trahison,alors que rien que hier dimanche en Espagne ou a eu lieu des élections et ou le parti au pouvoir a perdu la majorité on va vers ce type d’arrangement .Au total ,certains journalistes gagneraient à créer purement et simplement leur parti politique et se positionner ouvertement dans l’opposition . La au moins les choses seront claires .

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 12:17, par OUEDRAOGO En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Je voudrais demandé à BF1 de recadrer un peu lookman dans la présentation de Échos presse sinon il va détruire l’émission. Lookman n’est jamais objectif sur les thématiques.

    Je regrette Aissata

    OUEDRAOGO depuis bobo

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 12:25, par Désiré CONGO En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Internaute ZOUNG ce que tu dis est vrai mais tu oublié que celui qui anime l’émission en question "eco presse" est un pyromane. J’avoue que le jour où Roch a été élu par 53,49% contre ce qu’on sait pour son candidat je vous jure que lui y compris son ami Francis CONSSIMBO n’ont pas mangé. Ajouté à eux, le jeune du journal bendré qui nous avait livré ses sondages bidons et disait ceci "il y aura forcement second tour on a fait du bon travail ce que Apidon a fait n’est pas réaliste" c’est plutôt APIDON qui a eu raison de dire que Roch sera élu au premier tour avec 53% qu’elle professionnalisme ! C’est ça un sondage. Ils reviennent justifier cette raclé qu’ils ont eu par l’achat de conscience de l’électorat de la part de leur cauchemars. Je parie que la majorité des grandes personnalités de ce pays ont voté le type. Roch peut ils les acheter ? Roch peut il même pour 1 000 000F m’amener à le voter ? les burkinabè dans leur majorité n’aiment pas les ingrats et c’est ce qui les a amené à voter celui que vous aviez passé votre temps à diaboliser sur votre émission Eco-presse. Le professeur Albert OUEDRAOGO l’avait reconnu sur Burkina info que ce vote ressemble fort à un rejet de l’ingratitude que certain et même les autres candidats ont eu à l’égard de Roch et son parti.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 12:46 En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Mes amis, des gens ont brûlé des domiciles d’autres gens à Ouagadougou sur la base d’une simple rumeur mais personne n’enquête sur ça ! Des gens ont alimenté des rumeurs contre des citoyens innocents, personne n’enquête sur ça ! Quelqu’un a aussi beaucoup communiqué au téléphone pour éviter à notre peuple un bain de sang les 30 et 31 octobre mais on ne verra jamais ça sur internet ! La même personne a aussi usé de son influence via des appels téléphonique pour que l’armée ne se bat pas pour le contrôle du pouvoir mais personne ne met ça sur internet ! Les enquêtes au Burkina sont choisies et orientées. Mais tout ça va finir un jour, patience à ceux qui sont traqués par la transition et le MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 14:11, par JBK En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Lors d’un coup d’état, si le coup réussit les autres qui sont de l’autre camp sont foutus. pareille si le coup échoue. Imaginez si le coup avait réussi. Tous les résistant seraient tous tué. A commencer par SY Chériff. D’ailleurs, selon les écoutes à autentifier, Soro appellerait à son meurtre. C’est dire qu’il n’y a pas de nuance lors d’un coup d’état. Attendons donc de voir dans le dossier. Mais chaque burkinabè doit être heureux qu’il n’y ait pas de délit d’opinion au BF. Les journalistes sont des "travailleurs de l’opinion". Il faut garder à l’esprit que le fait de professer une opinion n’est pas un délit au BF. Autrement, les SY et les NEWTON allaient être tués tant ils ont été intransigeant dans l’agitation de l’opinion. Le fait de donner la parole à un supplicié ne fait pas de vous automatiquement son complice. Il faut le rappeler, le métier du journaliste est de donner la parole à tout le monde et même ceux avec qui l’on est pas d’accord. la devise du vrai journalisme est : "je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrais jusqu’à la mort pour que tu puisses le dire" (Voltaire). Autrement les journalistes qui continuent d’interviewer les chefs de Boko haram, de Daesch devraient moisir en prison. Mieux, l’on a dépénalisé la presse. Il nous faut plus de prudence. Autrement Norbert ZONGO va se retourner dans sa tombe car on l’ a trucidé parce que l’on le rendait complice des insoumis, à la limite complice de David OUEDRAOGO car l’on devait estimer que s’il défendait David "c’est que lui même est voleur". Un journaliste derrière les barreaux, c’est un fil de la démocratie qui se détricotte.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 14:36, par yéro En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Jouons balle à terre et que la justice soit rendue ; que la paix et le salut de Dieu soit sur le Burkina Faso, amen !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 15:13, par L’Oeil du peuple En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Huuuummmm ! vos confrères ont filé du mauvais coton croyant que c’est de l’or. Méfiez-vous des raccourcis, l’appât du gain facile. Qu’est-ce les journalistes ont avoir dans l’affaire des militaires ? Le bic et la Kalatch font-ils bon ménage ? Absolument pas. Les journalistes doivent accompagner les politiciens en faisant des critiques objectives,constructives et non se mêler de la politique. Là où il y a le bruit de la Kalatch, le bic doit se chercher car le bic a besoin d’un endroit calme pour réfléchir sur les sujets brulants de la nation et faire des recommandations aux politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 16:15, par Citoyen En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Bonjour ;

    Je ne comprends vraiment pas cette sortie ratée des associations de presse. Tout le monde sait que ce Damiss est le Chargé de communication de El Hadj Adama Kindo, le PDG de SOMIKA.
    Or, la Déclaration de Berne en Suisse a conduit une enquête exclusive sur le trafic de l’or au Burkina Faso. Elle l’a publiée en Septembre 2015 sous un numéro spécial intitulée "Un filon en or : La véritable histoire de l’or "Togolais" raffiné en Suisse’. Cette enquête a été réalisée par Marc Guéniat et Natasha White et je vous cite un passage : "La Déclaration de Berne a résolu un mystère : comment la Suisse peut-elle importer tant d’or provenant du Togo, alors que ce pays n’en produit pas ? Notre enquête retrace la chaîne d’approvisionnement du métal précieux, depuis les mines artisanales des plaines arides du Burkina Faso, dans lesquelles des millieux d’enfants s’exposent chaque jour, à des périls mortels....."
    Dans ce document El Hadj Adama Kindo, PDG de SOMIKA est fortement impliqué dans ce trafic.
    J’ai envoyé ce document un collègue de Damiss qui est aussi au journal L’Observateur Paalga.
    A ma grande surprise, aucun article n’a été fait sur le sujet par ce journal. C’est alors que j’ai eu l’information que Damiss était le Chargé de communication de El HADJ Adama Kindo.
    Les associations de presse ferait mieux de publier des articles de presse sur ce trafic d’or au lieu de vouloir défendre des confrères qui ont maille à partir avec la justice de leur pays. Vous ne pouvez guère vous érigez en avocats de ces confrères. Attendons le procès puisqu’ils sont présumés innocents.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 16:37, par vérité no1 En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Même le quatrième pouvoir est partisan, si c’était des mécaniciens, ils allaient titrer "Des fossoyeurs de la démocratie sous les verrous". Les philosophes ont raison de dire que la vérité est relative à un contexte particulier !!!!!! Ne vous en prenez donc pas à Zida et son gouvernement !!!!!!! Si j’étais à la place de Kafando, Kôrô Yamyelé allait avoir 20 hectares à Ouaga 2000 et mon ami Tapsoba de Hollande, directement ambassadeur du Burkina en Hollande et je circule !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2016 à 15:07, par Un fidèle lecteur de Bamako ! En réponse à : Damiss et caroline Yoda à la MACA : Des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat

    Les raisons de l’inculpation des deux journalistes ont été données à savoir leur complicité ; toutefois je voudrais savoir quels sont faits et actes posés par ces derniers pour qu’ils soient inculpés ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Putsch de septembre 2015 : Minata Guelwaré est décédée
Coup d’Etat de septembre 2015 : Dans l’attente des indemnisations...
AN 5 du putsch de 2015 : « Nos cœurs portent encore les souvenirs douloureux et indélébiles... »
Procès du putsch : Les accusés condamnés solidairement à payer 947 279 507 F CFA à titre de dommages et intérêts aux parties civiles
Procès du putsch du CND : L’audience sur les intérêts civils à nouveau renvoyée au 19 novembre 2019
Procès du putsch : L’audience sur les intérêts civils renvoyée au mardi 29 octobre 2019
Procès du putsch manqué de 2015 : Pour le journaliste Sita Tarbagdo, « les faits sont têtus »
An IV du putsch de septembre 2015 : Déclaration du balai citoyen en cette journée d’unité d’action patriotique
An IV du putsch manqué de septembre 2015 : Des Bobolais prônent la réconciliation nationale
Putsch de septembre 2015 : Quatre ans après, syndicalistes et citoyens se souviennent de la résistance opposée par le peuple
Procès du coup d’Etat : En fuite, Fatou Diendéré et 6 autres écopent de 30 ans de prison ferme
Procès du putsch de 2015 : Fatoumata Diallo, l’épouse du Général Diendéré condamnée à 30 ans de prison fermes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés