Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le Sage donne tous ses soins à la racine. La piété filiale et lе rеsресt еnvеrs lеs suрériеurs sοnt lа rасinе dе lа vеrtu. » Confucius

Présidentielle 2015 : Roch Marc Christian Kaboré définitivement élu

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • mardi 15 décembre 2015 à 18h25min
Présidentielle 2015 : Roch Marc Christian Kaboré définitivement élu

Le Conseil constitutionnel a procédé à la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle du 29 novembre 2015. Et c’est sans surprise que le candidat élu, Roch Marc Christian Kaboré, a été confirmé pour le ‘’fauteuil’’ du palais de Kosyam. C’était dans la soirée de mardi, 15 décembre 2015.

Roch Marc Christian Kaboré est ainsi pourvu de la légitimité et de la légalité pour occuper le fauteuil du Palais Kosyam. Et ce, en attendant le dernier acte à savoir l’investiture prévue pour se tenir le 29 décembre prochain. Sur un total de 5 517 016 électeurs pour ce scrutin, 3 302 882 ont effectivement glissé le bulletin dans l’urne. Soit un taux de participation estimé à 59,87%. Mais parmi ces votants, 180 419 ont fait un vote nul (bulletins nuls). Ramenant à 3 122 463, le suffrage exprimé. En clair, c’est ce dernier chiffre qui a été disputé par les candidats au décompte final. Et dans ce jeu, le candidat du MPP et alliés se taille la part du lion avec 1 669 214 électeurs. Soit 53,46% des suffrages exprimés. Ce qui ne laisse aucune chance à un second tour, comme l’avaient pronostiqué certains ‘’cabinets’’ et observateurs. Son challenger immédiat, le candidat de la « Coalition Zèph.2015 pour un vrai changement », Zéphirin Diabré, obtient 924 879 voix. Soit 29, 62%.
Promesse due, promesse tenue ! Dira-t-on dans le milieu des militants du MPP et alliés qui avaient lancé dès le début des hostilités la maxime : « un coup K.O ». A cette soirée de « confirmation » du verdict des élections, ils étaient-là, les ‘’lieutenants’’ du candidat élu notamment Simon Compaoré, deuxième vice-président du MPP et Salif Diallo, premier vice-président, directeur national de la campagne et par ailleurs géniteur des concepts politiques, même les plus controversés dont la fameuse maxime susmentionnée.
De la délibération proprement dite du Conseil constitutionnel, on retient que l’annulation des résultats de 83 bureaux de vote pour irrégularités, les insuffisances et erreurs constatées n’ont pas entaché la régularité et la sincérité du scrutin. Au terme des différents actes liés à sa mission en la matière, et n’ayant reçu aucune contestation d’aucun candidat sur la régularité des opérations électorales, le Conseil constitutionnel a déclaré élu au premier tour, le candidat Roch Marc Christian Kaboré.
Occasion pour le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou, de remercier tous les candidats pour « avoir fait preuve de maturité et de fair-play » dans la conduite de la campagne électorale jusqu’au jour du scrutin. Il a eu la même reconnaissance à l’endroit de l’ensemble des acteurs qui ont contribué à des élections apaisées.
« Ces différents attitudes et comportements sont d’autant plus à saluer qu’en Afrique en général, la tenue d’élections libres, fiables et transparentes pose d’énormes difficultés techniques et politiques de tous ordres », a-t-il déclaré avant de faire remarquer qu’une élection disputée et non acceptée est l’occasion d’abondants contentieux politiques et juridiques, quand elle ne provoque pas des violences ou même des guerres civiles.
Plusieurs personnalités ont tenu à être témoins de ces « moments historiques » dont les candidats Adama Kanazoé de l’AJIR, Boukaré Ouédraogo (candidat indépendant), Victorien Tougouma du MAP, Nathanaël Ouédraogo (directeur national de la campagne de Zéphirin Diabré) et des représentants des autres candidats.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés