Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Vie politique nationale : Le NTD, « 5ème force politique » à l’issue du scrutin du 29 novembre

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • vendredi 11 décembre 2015 à 00h58min
Vie politique nationale : Le NTD, « 5ème force politique » à l’issue du scrutin du 29 novembre

C’est l’heure du bilan des élections pour le parti Nouveau Temps pour la démocratie (NTD) qui, à en croire ses premiers responsables, enregistre une bonne moisson au regard des résultats engrangés : élection de son candidat à la présidentielle dès le premier tour et trois députés obtenus, dont un sur la liste nationale. C’est le bilan dressé par l’organe exécutif du parti au cours d’une conférence de presse ce jeudi, 10 décembre 2015 à Ouagadougou.

Ce bilan, au-delà de sa participation aux élections, s’est aussi voulu un regard sur la vie du parti ; de sa création en mars 2015 à ce jour. Ce regard rétrospectif s’est avéré nécessaire pour scruter les performances du NTD à ce double scrutin. Et pour le premier responsable de ce parti d’obédience social-démocrate, le NTD tire sa crédibilité de la détermination de ses hommes à incarner un nouvel espoir par la rupture que ses géniteurs ont opérée avec leur organisation politique d’origine, le CDP et l’ex-majorité. Une « autre force » du parti qui expliquerait ce pas qualitatif est, selon son président Vincent T. Dabilgou, sa « capacité organisationnelle » sur le terrain et le « sérieux » dans son implantation à la base. Le troisième élément fondamental est, poursuit M. Dabilgou, le « leadership » des membres de l’organe dirigeant du parti ; « chacun de nous a une histoire avec le peuple ». Enfin, pour ses dirigeants, la pertinence du programme du NTD a été déterminante dans cet ‘’exploit’’ du parti. « Ainsi, la nouvelle carte politique du Burkina à l’issue de ce scrutin place notre parti le NTD au rang de 5ème force politique de notre pays », a conclu M. Dabilgou avant de remercier « la maturité politique du peuple burkinabè et son engagement à construire lui-même les fondements d’un Burkina prospère, libre, démocratique et juste ».

Après ce coup de maître …

Selon son président, avec une « présence effective » à ce jour dans dix-sept provinces du pays, le NTD s’est engagé à sa création, à apporter une contribution à la construction d’une nouvelle vision pour le Burkina dans le cadre d’une référence idéologique qu’est la social-démocratie. Le NTD s’est donc attelé, dit-il, à prendre contact avec les populations à la base pour expliquer les motivations du ‘’divorce’’ avec l’ancien parti et les orientations politiques du NTD.
En juillet 2015, le NTD a, au cours de son congrès extraordinaire, annoncé son soutien à Roch Marc Christian Kaboré, candidat du MPP à l’élection présidentielle. « Nous étions le premier parti politique à soutenir le Président Roch Marc Christian Kaboré dès le premier tour et à proclamer qu’il passera, à cause de son onction populaire, et de la pertinence de son programme de société dès le premier tour des élections », soutient Vincent T. Dabilgou, ajoutant que l’histoire a donné raison au NTD.
Pour le président du parti, les résultats du double scrutin présidentiel et législatif marquent une double victoire pour le NTD : la victoire au premier tour de son candidat et l’obtention de trois élus nationaux (députés) dans les provinces du Yagha, de la Gnagna et « sur la prestigieuse liste nationale » ; ce qui justifie, convainc-t-il, de l’assise du parti et de son appropriation par les populations.

… cap sur l’avenir !

Occasion pour eux de saluer leur candidat pour sa « brillante élection » du fait, persuadent les dirigeants du parti, de la pertinente de son programme politique qui a l’avantage de réglementer et d’encadrer l’économie de marché tout en traitant et en humanisant la demande sociale. La victoire acquise, le parti entend participer maintenant à la constitution d’une majorité solide à l’Assemblée nationale afin de permettre « sans équivoque » la mise en œuvre du programme de société de son nouvel élu, Roch Marc Christian Kaboré.
Vincent T. Dabilgou et ses camarades ont congratulé les autorités « pour la conduite de la Transition » et la « parfaite organisation des élections ». Aux militants et aux électeurs du NTD, ils se sont montrés également reconnaissants pour cette performance.
C’est fort de ces résultats que le parti a donné, au cours de la session de son bureau exécutif tenue tôt dans la matinée de 10 décembre 2015, des orientations pour le renforcement du soutien du parti au Président Roch Marc Christian Kaboré. Et ce, rappelle M. Dabilgou, conformément aux conclusions du congrès extraordinaire sus- mentionné. Cette session de bilan des élections a également validé le plan d’action du parti pour les élections municipales à venir dans lesquelles, le parti entend prendre activement part.

Oumar L. OUEDRAOGO

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 décembre 2015 à 07:27, par k En réponse à : Vie politique nationale : Le NTD, « 5ème force politique » à l’issue du scrutin du 29 novembre

    il faut réduire le nombre de partis. Combien de partis sociaux - démocrates dénombre-t-on dans ce pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2015 à 08:32, par bush En réponse à : Vie politique nationale : Le NTD, « 5ème force politique » à l’issue du scrutin du 29 novembre

    Oui, chacun de vous a une histoire avec le peuple. Toi particulièrement la "DABILGOSE".c’est bien une auto satisfaction dans la médiocrité. Dommage , la politique au faso est dominée par des individus sans vertus à la moralité boiteuse. Oui ,on vous voit venir, ces quemandeurs d poste.oui, vivement que le CNT ou la nouvelle assemblée vote une loi interdisant la participation des partis politiques ayant moins d’un an à une échéance électorale. De même, il faut dissoudre les partis qui depuis 10 ans ne peuvent faire élire le moindre conseillé.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2015 à 09:28, par pasba En réponse à : Vie politique nationale : Le NTD, « 5ème force politique » à l’issue du scrutin du 29 novembre

    Mon cher ami, il faut aussi ajouter que vous etes un ancien du système et cela vous a aidé dans les villages avec nos parents analphabètes. vous n’incarnez aucun espoir aux yeux de nos compatriotes vous êtes restés avec le pharaon jusqu’au bout. dites moi, votre élu de la gnagna va t’il siéger ? ayez un triomphe modeste surtout vous particulièrement, rappellez vous de ces histoires folles de courbeur , courbing pour vous rendre compte que vous n’êtes pas un exemple pour notre jeunesse. faites moins de bruit. je suis outré de voir que vous allez encore profiter de l’argent du contribuable après tout le mal que vous lui avez faites. j’espère que le mpp en tiendra compte dans les nominations. plus de dabilgou pour dabllguer les petites filles a kossyam.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2015 à 16:15, par Duperie passera pas En réponse à : Vie politique nationale : Le NTD, « 5ème force politique » à l’issue du scrutin du 29 novembre

    Félicitations pour certains acteurs de votre parti qui sont de fins politiciens, quant au président du parti je prie pourque l’humilité vous comble un jour car un parti qui parvient a avoir un député par le plus fort reste ne doit pas baigner dans l’autosatisfaction soit il est un analphabète politique soit il guette un poste donné. Mais on n’est pas dupe car on est tous au courant que le président du parti es le petit à Simon son mentor. De toutes les façons essayez de le grandir et vous verrez ce qu’il vous produira comme merde. Dommage que même président de parti, il ne pourra être un exemple pour la jeunesse Burkinabè par ses Dabilgoses et son manque d’humilité et sa gestion désastreuse de la chose publique.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2015 à 19:18 En réponse à : Vie politique nationale : Le NTD, « 5ème force politique » à l’issue du scrutin du 29 novembre

    Ce mr espère-t-il encore revenir au gouvernement ?!

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2015 à 12:17, par franc parler En réponse à : Vie politique nationale : Le NTD, « 5ème force politique » à l’issue du scrutin du 29 novembre

    ce soit disant président de ce parti n’a aucune influence positive dans les localités qu’ils ont eu des élus. cette gloire qu’il se vante il le doit grâce à la notoriété des élus eux mêmes et à la stratégie dont il fait cas dans son discours. la population a voté les individus et non les idéaux de ce parti. Mais je profite attirer son attention sur cette tribune qu’il fasse attention et prendre des décisions sages car on l’attend au tournant surtout à la Gnagna. Si il prend des fausses décisions et refuse d’écouter la population à la base ce parti sera dispersé. Nous ne voulons pas de division chez nous. et comme on aime le dire "celui qui sème le vent récolte la tempête". A bon entendeur, salut !!! c’est vrai conseil que je souhaite qu’il prenne en compte et fait un diagnostic sérieux et profond. Pas de remplacement de quiconque nous avons fait notre choix si vous voulez satisfaire vos amis trouvez leur autre chose car tous tes amis ne sont pas tous amis de la population.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2015 à 08:49, par Atsé En réponse à : Vie politique nationale : Le NTD, « 5ème force politique » à l’issue du scrutin du 29 novembre

    Franc parlé, vous dites que monsieur Dabilgou n’a aucune influence politique dans les zones où il a gagné ? vous qui êtes populaire et plus soucieux de l’avenir de vos concitoyens il fallait vous présenter dans la Gnagna quand la candidature de M. Dabilgou a été invalidée par le C.C, là vous alliez prendre le siège que le NTD malgré son impopularité a décroché. Préparez vous pour les municipales pour ne pas qu’il vienne vous arracher la mairie de commune.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés