Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures .Je ne suis pas d’accord .Les blessures demeurent intactes .Mais avec le temps , notre esprit ,afin de mieux se protéger ,recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue , mais elle ne disparait jamais.» Rose Kennedy

Les députés du Houet (2/6) : Lassina Gondé, l’homme de l’ADF-RDA

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • vendredi 11 décembre 2015 à 08h11min
Les députés du Houet (2/6) : Lassina Gondé, l’homme de l’ADF-RDA

Dactylographe, banquier, Syndicaliste, il est depuis peu député. Elu sous la bannière de l’ADF-RDA, Lassina Gondé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, fait partie des politiques qui surfent sur leurs résultats auprès des administrés. Ancien maire de Bama, il dit être venu en politique pour apporter sa contribution au développement de sa localité, et partant de son pays.

Pour lui, la politique est un sacerdoce. Un domaine dans lequel on s’engage pour aider les plus faibles. Né à Bama, il a commencé son cursus scolaire dans cette localité. Avant de rallier la ville de Bobo-Dioulasso pour le secondaire. Aléas de la vie oblige, l’homme quittera les bancs un peu plus tôt que prévu. Pour embarquer dans le monde du travail. Tour à tour dactylographe, professeur de dactylographie, agent chez un Hussier de justice et agent de banque en 1986, suite à un concours de la Banque internationale du Burkina (BIB), il retrouvera la terre en 2003, suite aux difficultés de son employeur. Syndicaliste au cours de son expérience de salarié, Lassina Gondé s’essaiera donc à l’agriculture et à l’élevage à compter de 2003. Fort de sa proximité avec le monde paysan de la pleine aménagée de Bama, il entamera son parcours politique à l’Union pour la république (UPR) de Toussaint Abel Coulibaly.

De l’UPR à l’ADF-RDA
A l’image de sa vie professionnelle, le parcours politique de Lassina Gondé va être sinueux. De l’UPR, il va adhérer à l’ADF-RDA. Et c’est sous la bannière de ce parti qu’il va prendre la tête de la mairie de Bama en 2012. Durant son court mandat de deux ans (l’insurrection étant passée par là), l’homme va s’atteler à l’accompagnement de ses administrés. Entre autres résultats, il se dit fier de l’implantation d’un commissariat de Police dans sa cité : « Au cours de notre mandat, nous avons pu réaliser des choses qui aideront nos populations. Je retiens notamment la construction des boutiques de rues, la réalisation d’un pont au niveau de Balankélédaga, l’accompagnement des projets des étuveuses, l’élargissement du plateau de la Semaine nationale de la culture à Bama et surtout l’implantation du commissariat de police dans cette localité. Nous avons écrit, appuyé et fait des plaidoyers pour obtenir des réalisations. Nos projets ont même été primés par des institutions. Mais ce que je retiens de mon passage à la mairie et qui plaide en ma faveur, c’est la nécessité de respecter les gens. »

La construction du pays en tête
Elu député dans un contexte politique assez difficile pour son parti et appelé à siéger dans une assemblée où les tractations ne manqueront pas, Lassina Gondé pense que l’ADF-RDA visera le bien être de la nation : « Notre objectif, c’est le bien- être de la nation. Pour le moment, nous menons des réflexions et au moment opportun on verra avec qui travailler. Dans l’immédiat, nous espérons former un groupe parlementaire avec des partis qui n’ont pas eu beaucoup d’élus ».

Ousséni Bancé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés