Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Cela semble toujours impossible jusqu’à ce qu’on le fasse.» Nelson Mandela

Elections 2015 : ACD salue le professionnalisme des acteurs du processus

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • lundi 7 décembre 2015 à 23h00min
Elections 2015 : ACD salue le professionnalisme des acteurs du processus

L’association Action pour le Civisme et la Démocratie (ACD) a initié le projet Info Election 2015 en abrégé PIE V qui est à sa cinquième édition. Celui-ci est un programme de sensibilisation de la jeunesse sur sa participation à la vie démocratique de la nation. L’association a, à cet effet, tenu à livrer la quintessence de sa mission d’observation qu’elle a diligentée dans le cadre des dernières élections présidentielle et législatives couplées.

A l’instar des autres activités réalisées par l’association Action pour le Civisme et la Démocratie (ACD), notamment les journées du démocrate organisées en 2005 à l’Université de Ouagadougou, la Semaine du civisme organisée sans interruption de 2006 à 2010, de nombreuses conférences, les projections-débats et d’autres activités telles que : la participation de l’ACD à la coalition des associations estudiantines et la mise en œuvre du projet « info élection 1ère édition », dont les buts étaient de sensibiliser les étudiants à s’inscrire massivement sur les listes électorales de 2005, 2007, 2010 et 2012.

En effet, ce programme vise à informer et sensibiliser les jeunes sur le campus universitaire mais également la population burkinabè entière sur les enjeux des élections à travers diverses actions allant de la sensibilisation à l’inscription sur les listes électorales à l’accomplissement de l’acte citoyen qu’est le vote.
Le PIE s’est exécutée de façon séquentielle sur une période de huit mois, d’avril au mois de novembre 2015. Le public cible est la jeunesse en particulier et la population burkinabè en général.

Cela dit, la période pré- électorale est dominée par les opérations d’inscriptions sur les listes électorales, celle des retraits des cartes d’électeurs et aussi celle des campagnes présidentielle et législatives. A cet effet, ACD a mené des campagnes de sensibilisation auprès des jeunes pour les inviter à s’inscrire massivement sur la liste électorale et à retirer leurs cartes d’électeurs. Visiblement, ceux- ci ont été réceptifs, en témoigne le nombre d’inscrits sur la liste électorale à savoir plus de 5 000 000 de personnes pour une population d’environ 18 000 000 d’habitants.
En ce qui concerne le déroulement des scrutins ACD a déployé une trentaine d’observateurs dans six localités du pays à savoir les provinces du Kadiogo, du Houet, du Boulkiemdé, du Yatenga, du Kouritenga et du Ganzourgou. La mission d’observation a concerné plus de 350 bureaux de vote (dont 150 à Ouaga, 90 à Bobo et 60 dans l’ensemble des 4 autres provinces) dans les six provinces parcourues. Il faut dire que cela ne reflète que des aspects très partiels du scrutin qui a connu l’inscription de plus de 5 000 000 d’électeurs sur le territoire national.

En ce qui concerne la clôture des scrutins, les observateurs déployés par ACD ont pu constater que l’ensemble des bureaux de vote visités ont fermé à 18h en dehors de ceux qui ont connu des retards à l’ouverture. Dans les bureaux de vote dont la clôture a fait l’objet d’observation, l’association estime que toutes les défaillances à savoir l’ouverture tardive des bureaux de vote, l’absence de feuille de dépouillement, l’erreur dans la signature des électeurs due au manque de vigilance des assesseurs, l’absence d’affichage des listes d’observateurs, défaut d’éclairage dans certains bureaux de vote, le mauvais emplacement des membres de bureaux de vote, la non livraison à temps du matériel de vote sont relativement moindres. Par ailleurs, l’on a noté une relative baisse du nombre de bulletins nuls par rapport aux élections couplées de décembre 2012.

ACD voudrait ainsi saluer le professionnalisme des acteurs du processus électoral, remercier le gouvernement de la transition, les partis politiques, les partenaires du Burkina Faso, le peuple Burkinabè et la presse nationale et internationale.

Le Bureau Exécutif National

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés