Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «D’abord se prouver à soi-même qu’on est bien, aller au bout de ses forces, mais sans les dilapider ; ne jamais rêver.» Andrée Maillet

Présidentielle 2015 : Zéphirin Diabré félicite le président Roch Marc Christian Kaboré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • mardi 1er décembre 2015 à 07h46min
Présidentielle 2015 : Zéphirin Diabré félicite le président Roch Marc Christian Kaboré

Il n’a pas attendu la publication définitive des résultats pour reconnaitre sa défaite, avec élégance. Zéphirin Diabré, l’un des favoris à l’élection présidentielle s’est déplacé dans la nuit du 30 novembre 2015 au quartier général de campagne du MPP pour féliciter le nouveau président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. De retour au siège de son parti, le perdant a fait une déclaration, pleine d’émotions. Il a témoigné sa reconnaissance aux nombreux Burkinabè qui se sont battus avec lui pour que triomphe « le vrai changement ».

Zéphirin Diabré, accompagné de quelques présidents de parti formant la « Coalition Zèph 2015 pour un véritable changement » et d’une forte délégation a donc quitté le siège de son parti à Gounghin pour se rendre au quartier général de campagne du MPP au quartier Nonsin, juste avant la publication des résultats provisoires par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Sur place, Zéphirin Diabré a félicité Roch Marc Christian Kaboré, celui que le décompte de la quasi-totalité des voix donnait vainqueur à la présidentielle, puis a échangé un bout de temps avec lui. L’annonce de sa venue a été vivement ovationnée par la marée humaine qui se tenait devant le QG de campagne du MPP. Mais l’illustre visiteur n’est pas apparu en public. Juste après, il a replié au siège de son parti, l’Union pour le progrès et le Changement où il a fait une déclaration.

Avec une voie pleine d’émotions, Zéphirin Diabré a reconnu les résultats publiés par la CENI qui placent Roch Marc Christian Kaboré en tête de l’élection présidentielle. « Je n’ai aucune raison de douter de la sincérité des résultats ainsi publiés. J’en prends acte et j’ai tenu à adresser de vive voix à Monsieur Roch Marc Christian Kaboré toutes mes félicitations, puisque tout indique qu’il sera le nouveau président du Faso », a-t-il dit.

Poursuivant sa déclaration, entouré des membres de son parti et de ses soutiens, le président de l’UPC notera qu’il a plu à la « La providence » de confier la charge suprême de notre pays au candidat du MPP, celui qui aura la responsabilité de répondre aux attendes des burkinabè. « Je lui souhaite plein succès dans sa nouvelle mission ».

« La lutte continue »

L’initiateur du Forum des citoyens pour l’alternance (FOCAL) en 2009 a tenu à adresser ses « sincères remerciements » aux militants et sympathisants de l’UPC et aux membres de son équipe de campagne pour le sacrifice consenti. Il les a priés de rester « confiants et mobilisés » ; car pour lui, « la lutte continue pour que triomphe le vrai changement au Burkina Faso qui est une œuvre à parachever ».

Aux membres de la « la coalition Zèph 2015 pour un véritable changement », le candidat malheureux a réaffirmé « sa disponibilité, pleine et entière » à continuer avec eux, « le combat pour un vrai changement dans notre pays ».

Face aux nombreux journalistes mobilisés, le président de l’UPC a exprimé sa gratitude, toute sa « reconnaissance » et sa « considération » à toutes celles et à tous ceux qui lui ont accordé leurs suffrages ; sans oublier les « nombreux Burkinabè qui se sont battus avec lui pour que « triomphe le vrai changement ».

S’adressant au peuple burkinabè, celui qui a obtenu 29,65% des suffrages selon les résultats provisoires de la CENI, a réaffirmé « haut et fort » que son offre politique, « celle du vrai changement reste pleinement d’actualité » et l’inspirera « très fortement » dans la poursuite de son engagement politique.

Reconnaissance aux autorités de la transition

Les bons points du candidat malheureux sont aussi allés aux autorités de la transition, qui selon lui ont su conduire à bon terme le processus politique engagé depuis l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014, mais aussi à la CENI « pour la bonne organisation » des élections.

Aux organisations sous régionales africaines (CEDEAO, Union Africaine) et internationales (ONU, Union européenne) ; aux représentations diplomatiques accréditées au Burkina Faso et aux différentes missions d’observation dépêchées, « Zèph » leur a adressé ses remerciements « pour leurs soutiens et leurs accompagnements du Burkina ».

« Conformément aux principes qui ont toujours guidé mon engagement dans la vie publique, je ne ménagerai aucun effort pour continuer d’apporter ma modeste contribution à l’enracinement de la démocratie au Burkina et pour le triomphe constant de la paix et de la stabilité », a conclu Zéphirin Diabré, chantre de l’alternance depuis 2009, mais qui devra encore attendre son tour.

Tiga Cheick Sawadogo (tigacheick@hotmail.fr)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés