Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La Constitution ne garantit pas le bonheur, seulement la poursuite de celui-ci. Vous devez le rattraper vous-même» Benjamin Franklin

Elections du 29 Novembre : Sur les réseaux sociaux, on ne s’ennuie pas

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • mardi 1er décembre 2015 à 00h16min
Elections du 29 Novembre : Sur les réseaux sociaux, on ne s’ennuie pas

Avant, pendant et après le scrutin du 29 novembre, les réseaux sociaux ont toujours servi de canal pour les citoyens désireux d’animer à leur manière, d’enrichir les débats politiques. Alors que les Burkinabè accomplissaient leur devoir civique dans les urnes et même pendant l’opération de dépouillement, l’on a constaté sur Facebook qu’il y avait une sorte de « guerre » entre les militants des mastodontes politiques que sont le MPP et l’UPC.

« La tension est à son paroxysme dans les états majors des partis politiques. Certains hauts dirigeants du MPP proclament leur victoire. Je veux citer Sawadogo Yamba Malick qui publie déjà victoire. A l’heure actuelle aucune tendance ne peut dire quoi que ce soit. Chaque parti politique doit rappeler à l’ordre ses militants. Ces instants-ci ressemblent à la phase de travail d’un accouchement. Chaque instant est précieux et tout peut basculer à chaque instant. Que Dieu veille sur le Burkina ! ». C’est le message posté par Lengha Fils bien connu des « Facebookeur » pour ses analyses.

En réponse à ce post, Yamba Malick Sawadogo, l’homme qui a « enterré » Thomas Sankara a écrit : « Un certain Lengha Fils m’attribue une publication faisant état des résultats de l’élection du 29 Novembre. J’informe tout le peuple burkinabè que je ne suis nullement auteur de cette publication calomnieuse et irresponsable et demande à ce Lengha fils que je ne connais pas du tout un minimum de considération et de respect a mon égard. »

En dehors de cette petite algarade virtuelle, l’on a aussi remarqué sur le groupe « Débat politique » cette citation que l’on attribuera à Joseph Staline, maître incontesté de l’Union soviétique : « Il est déjà bien suffisant que les gens sachent qu’il y a eu une élection. Les gens qui votent ne décident rien. Ce sont ceux qui comptent les votes qui décident de tout. » Cette pensée est- elle appropriée au contexte burkinabè ? En attendant les résultats provisoires et les contestations, s’il y en a, certains partis politiques disent avoir déjà confiance en la CENI.

Jamanatigui Sanou, lui, doute du « coup K-O » après le dépouillement. « Que ces élections se déroulent à un seul tour sera étonnant. En deux tours ? Fort probable et ce sera aussi la preuve que rien n’est gagné d’avance par un parti. Qu’il faut chaque jour travailler à gagner la confiance de ce peuple qui a assez souffert de la fourberie des politiciens sans foi ni loi prêts à vendre leur maman aux diables. Un second tour va coûter davantage mais c’est mon souhait le plus ardent et que le meilleur l’emporte pour un Burkina meilleur. »

Dans la même lancée un autre internaute fait remarquer ceci : « En 2010 en cote d’ivoire, Laurent Gbagbo était en tête au premier tour. Au second tour, l’alliance entre ADO et Henri Konhan a été décisif !!! Visiblement la même chose risque de se produire à mon avis sans prendre parti pour un groupe !!! Observons la suite !!!!!! »

Deuxième tour ou pas ? En attendant, des militants du MPP à travers un post « cotisent pour fêter la victoire » de leur candidat Roch Marc Christian Kaboré. « Le prix d’un bœuf est déjà atteint. Reste la boisson », peut-on lire sur une publication.
Sur son compte Facebook, il y a un candidat qui continue de poster les images de ses tournées lors de la campagne électorale. Il s’agit bien de Boukaré Ouédraogo dit « Tintin ». Voici quelques citations publiées sur son compte :
• « Il sera bientôt 20h et je reprends la route pour Ouaga, je défie les coupeurs de route de m’arrêter sur mon trajet et je promets aux populations de FADA N’GOURMA de les débarrasser de ce fléau »

• « Il n’y a plus de place pour les VOLEURS ET LES PILLEURS AU BURKINA FASO disait son Excellence Boukaré OUEDRAOGO dans son village natal à WAHABOU »

• " Ma première oeuvre si je suis élu sera la pause de la première pierre d’une nouvelle prison à Tambao car celle de Ouaga est situee dans un cadre trop frais, de plus a Tambao tous les voleurs travailleront pour la nation".

• " Je ne suis pas un politicien à la langue fourchue de mensonge ; je suis un opérateur économique qui veut mettre mon expérience et mes relations au profit de mon pays"

Rassemblés par H.BF
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 1er décembre 2015 à 16:51, par Bala le consulttant En réponse à : Elections du 29 Novembre : Sur les réseaux sociaux, on ne s’ennuie pas

    Vive le président, à bas le président, c’est la même bouche qui dit tout ça selon la situation en présence. Ainsi bon gré mal gré comme une femme le mariage avec le peuple burkinabé est consommé pour 5 ans.
    Félicitations à Rock mais qu’ il aille à Kossiam s’assoir sur une fesse d’abord car le peuple attend beaucoup de lui. Une chose est de gagner les élections, mais l’autre chose est de gagner la confiance de ceux qui ne ne t’ont pas voté c’est à dire 47% du suffrage.
    Au Burkina on te vote mais si tu n’es pas bon on te chasse (divorce) en plein milieu de mandat.
    Nous savons que le CDP et MPP sont comme des crocodiles et des caïmans d’une même marre. De même il ne faut jamais croire le chat qui revient de la Mecque et qui dit ne plus manger de souries.
    Eh bien ! Rock président non pas de l’assemblée nationale ou d’une moitié cherie du territoire, mais de tout le Burkina, et sache qu’ on t’attend sur plusieurs fronts... Oualaye Surtout et surtout le gombo des fonctionnaires qui ont tant souffert et que tout le monde attend à la faveur de la révision de la loi 013.
    Pour terminer je dirai bon vent et longue vie à notre nouveau président.
    Nous savons que pendant nos troubles insurectionnels certains occidentaux prêts à venir piller nos richesses se léchaient déjà les babines et s’attendaient au pire.
    Je suis fier d’être Burkinabé.
    Au vue de notre sagesse,de notre maturité intellectuelle, de notre citoyenneté exemplaire dans la gestion des insurrections et du coup d’etat, si ÊTTRE BURKINABÉ était une pommade ou un vaccin, nous allions le vendre très cher au monde entier.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés