Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Elections couplées de 2015 : La population de Dapoy-Wéoghin a voté dans la sérénité

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • dimanche 29 novembre 2015 à 17h22min
Elections couplées de 2015 : La population de Dapoy-Wéoghin a voté dans la sérénité

Ce dimanche 29 novembre 2015, et pour la première fois dans l’histoire « du pays des hommes intègres », les burkinabè se sont rendus aux urnes pour des élections présidentielle et Législatives. Parmi les premières personnalités à s’y rendre, Tahirou Barry accompagné de son épouse étaient au bureau de vote N°2 sis au sein de l’école de formation des enseignants du primaire, Nonglom 2 au secteur 39, pour accomplir leur devoir civique.

Dès 6h du matin, les bureaux de vote étaient ouverts ce dimanche 29 novembre. Munie de leurs cartes d’électeurs, la population de Dapoy-Wéoghin ne s’est pas fait prier pour accomplir son devoir civique. Déjà, à l’entrée on repérait des patrouilles de police dans plusieurs artères de l’arrondissement N° 9. A l’école de formation des enseignants du primaire, des gendarmes postés assuraient la surveillance ou le guet devant les différents bureaux. Arrivés aux environs de 9 heures 30 dans le centre de l’école qui abrite trois bureaux de votes, Tahirou Barry, candidat du PAREN et sa femme ont eux aussi accompli leur devoir en tant que citoyens burkinabè.

Animé par un sentiment de fierté, M. Barry voit en cette date du 29 novembre, un jour historique à marquer d’une pierre blanche dans les annales du Burkina Faso. « C’est l’aboutissement de tant d’années de lutte, de combat et de sacrifice » a-t-il dit. C’est pourquoi, il a formulé le vœu ardent de voir en cette date « un jour de consolidation démocratique, un jour ou désormais c’est la volonté du peuple qui triomphera et non celle d’un prince ».
L’élection n’est pas la guerre mais juste une compétition, et cela le candidat du PAREN l’a bien compris en décidant d’opter pour le fair play au soir de ces élections couplées. En effet, a-t-il signifié, « s’il venait que je ne suis pas élu, je n’hésiterai pas à appeler le vainqueur pour lui témoigner mes sincères félicitations ». Les militants du parti, à l’écouter, « sont disciplinés ». De cet état de fait, il a tenu à rassurer quiconque qui viendrait à penser qu’ils tenteront une action pour nuire au scrutin. Si de l’autre côté, M. Barry se dit confiant, il a cependant reconnu que le dernier mot revient au peuple qui fera son choix. Invite a alors été faite à la population burkinabè à participer massivement aux élections « en allant voter ». C’est à travers ce geste, a-t-il insisté, que « le Burkina Faso se repositionnera définitivement sur le chemin de la démocratie véritable ».

Le fichier électoral actuel comporte 5 517 015 électeurs admissibles au vote. Ces électeurs sont répartis dans 17 898 bureaux de vote. Quatorze candidats dont quatre indépendants sont en lice pour l’élection présidentielle. Pour les élections législatives, ce sont 81 partis politiques et 18 regroupements d’indépendants qui sont en lice, soit un total de 7 058 candidatures pour 127 sièges à pourvoir. 17 160 observateurs (internationaux et nationaux) sont déployés sur toute l’étendue du territoire en vue de la supervision des élections.

Aïssata laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés