Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • vendredi 27 novembre 2015 à 16h37min
Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

Ces derniers mois, il nous a été donné de constater une fâcheuse tendance à opposer les Burkinabè de l’intérieur et ceux de l’extérieur. Fidèle à son credo de l’intégration et de la solidarité, l’Association le Tocsin ne saurait rester atone. Cette situation nous interpelle tous puisque l’’article 1er de la Constitution du Burkina Faso stipule que :

« Tous les Burkinabé naissent libres et égaux en droits. Tous ont une égale vocation à jouir de tous les droits et de toutes les libertés garantis par la présente Constitution. Les discriminations de toutes sortes, notamment celles fondées sur la race, l’ethnie, la région, la couleur, le sexe, la langue, la religion, la caste, les opinions politiques, la fortune et la naissance, sont prohibées. »

Ainsi, les Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur ont les mêmes droits et devoirs. Alors d’où vient la manie de certains compatriotes de vouloir introduire entre Burkinabè une discrimination en référence à leurs lieux de vie, en particulier le Burkina Faso et la Côte-d’Ivoire.

L’un des derniers faits en la matière est ce discours d’Ocsibi Johann (OUEDRAOGO Sibiri à l’Etat civil) stigmatisant les Burkinabè de l’extérieur et qui a été répandu sur les réseaux sociaux en novembre 2015. En voici un extrait : « C’est pourquoi c’est frustrant que des soi-disant diaspos mentalement inférieurs, hérités de leurs pères et mères mentalement inférieurs, immigrés en Côte-d’Ivoire, mangeant trois fois par jour, oublient d’où ils sont venus. C’est eux le problème. »

De tels propos provenant d’une personnalité comme Oscibi Johann sont très choquants d’autant plus qu’il est membre d’une importante organisation de la Société civile que nous ne citerons pas ici par respect pour les autres membres. Monsieur Oscibi a-t-il déjà oublié que lors de ses démêlés avec les autorités policières de la République Démocratique du Congo, il a bénéficié du soutient de tous les burkinabè tant de l’intérieur que de l’extérieur ?

Ces propos d’Oscibi qui sont d’un autre âge sont à plusieurs égards inacceptables :
-  à vouloir classifier ou établir un jugement de valeur entre les Burkinabè de l’intérieur et ceux de l’extérieur, ils rappellent des pseudos sciences de jadis et des idéologies racistes ou ethnocentristes à jamais révolues ;
-  ils portent atteinte à la dignité de plusieurs générations de Burkinabè qui volontairement ou involontairement vivent hors de leur pays sans toutefois le renier ;
-  ils amènent de l’eau au moulin des individus xénophobes de tout acabit dans les pays d’accueil de nos compatriotes.

Attention à ne pas opposer les Burkinabè de l’intérieur et ceux de l’extérieur
Il n’y a pas longtemps, on assistait à des stigmatisations opposant « Kaosweogo,Paweogo » et « Yirmoaaga » ; « Diaspo » et « Tenga ». Il s’agit de sobriquets non valorisants qui portent des germes d’une fracture sociale. Cette interpellation s’adresse à tout Burkinabè de l’intérieur ou de l’extérieur afin qu’individuellement ou collectivement, nul ne contribue à séparer « les grains de sorgho d’un même panier. »

Des jeunes Burkinabè de l’extérieur ont revendiqué l’effectivité de leur droit de vote aux élections présidentielles de 2015. Les attitudes excessives qu’ils ont adoptées à cet effet ont été unanimement condamnées aussi bien par leurs compatriotes de l’intérieur que ceux de l’extérieur. Eux-mêmes s’en sont repentis, en témoigne les déclarations faites sur les réseaux sociaux, et dans le journal en ligne lefaso.net (« Burkinabè de Côte d’Ivoire : Les délégués CSBE condamnent les troubles et regrettent la fermeture du consulat » du 3 juin 2015 et la « Déclaration du Conseil National des Burkinabè de Côte d’Ivoire » du 4 juin 2015). Cette triste page a été tournée. Vivement que personne ne ravive les braises de la désunion entre Burkinabè de l’intérieur et Burkinabè de l’extérieur. Au contraire, il faut créer les conditions d’une participation plus efficiente des millions de compatriotes de l’extérieur à l’œuvre commune de développement politique, social et économique de notre très chère Faso. Gardons à l’esprit que le Burkinabè de l’extérieur peut devenir Burkinabè de l’intérieur et vice-versa.

Ouagadougou, le 24 novembre 2015

Pour l’Association Le Tocsin
Le Président du bureau exécutif

Arouna SAVADOGO
Officier de l’ordre du Mérite

Vos commentaires

  • Le 27 novembre 2015 à 16:48, par apolos En réponse à : Le grave dérapage d’oscibi johann par rapport aux burkinabés de l’extérieur

    Frère Ocibi, demande très vite pardon aux frères de l’extérieur et meme de l’intérieur

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 17:05, par Touba En réponse à : Le grave dérapage d’oscibi johann par rapport aux burkinabés de l’extérieur

    Arouna, ne vous en faites pas. Il a du forcé un peu sur quelque chose. Il reviendra à la raison lorsque les idées seront un peu plus claire. Tond need ya tond needa. Même s’il vie dans un trou en Sibérie.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 17:12, par boka En réponse à : Le grave dérapage d’oscibi johann par rapport aux burkinabés de l’extérieur

    Oscibi johann une personnalité ?!mon œil oui !!!Et ça se dit rasta peace and love.c’est simplement un aigris.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 17:22, par Honest En réponse à : Le grave dérapage d’oscibi johann par rapport aux burkinabés de l’extérieur

    On s’en fou. Je suis à Abidjan je suis content que les faux burkinabé d’ici ne votent pas. Est-ce que vous savez ce qui s’est passé ici ? Si vous n’avez rien à dire, taisez-vous, nous on se connait. Qu’est-ce l’ambassadeur de Blaise nous avait dit ici ? Renseignez-vous avant de parler. Je suis à Abobo depuis des années et je fais partie d’une association de burkinabé. Donc je sais ce que je dis.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 17:41, par kouadio En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    C’est un energumene cet Oscibi que personne ne connaissait avant les incendies de biens et l’apparition des messages de haine au Burkina. Les gens sauront un jour que ces individus n’aiment pas leur pays.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 17:42, par Bayala Jean-Baptiste En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieure

    Ce type doit publiquement s’excuser. Il ne faut pas se moquer du peuple burkinabé outre mesure. A bas ceux qui parlent avant de réfléchir.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 17:58 En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    Merci d’avoir appuyé sur la sonnette d’alarme.
    Nos propos doivent être de nature à consolider nos acquis et non le contraire.
    L’ intéressé à l’obligation de demander des excuses publiquement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 20:35, par john,,bf En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    Oscibi a raison. Certains diaspora vivant en Cote d’Ivoire, ne jurent que sur Blaise, soro le chef de gang et Alassane l’ingrat. Ici au pays, nous on s’en fout d’eux.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 21:50 En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    Oscibi n’est pas malheureusement le seul à proférer de tels propos. Même les Kam du balai citoyen disent que si les burkinabè de l’extérieur veulent participer, qu’ils reviennent au pays. Avec des raisonnement de la sorte comment voulez-vous que des rasta, des pestes de quartier ne disent pas pire. Dieu est aux commandes et l’avion va se poser doucement après des perturbations. Ce que Oscibi a dit n’est pas si grave. Il va se ressaisir. On est tous des frères, ou bien ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 22:12, par SIDAYETE En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    C’est vraiment serieux. Nous devons condamner de tels propos avec la plus grande fermete. Son organisation devrait le suspendre de toute activite afin qu’il fasse son autocritique et presente publiquement ses excuses.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 22:16, par lefaucon En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    Les OSC doivent fairent attention à leurs membres. Sinon certains vont aller piler leurs noms et les créer des problèmes. OSCIBI je l’ai ecouté une fois sur radio burkina où il a quitté une émission et par la suite il est revenu terminé l’émission. Sans lui manqué de respect je crois que son OSC doit eviter de l’envoyer pour les réprésentés. J’ai l’impression qu’il n’est pas bien mure OSCIBI.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2015 à 00:28, par assi En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    pauvre sibiri je ne te ferai pas l honneur de te repondre

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2015 à 09:22, par sougri En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    solidarité avec ocisibi : il n’a pas été compris, à mon avis.
    ocsibi veut faire comprendre à certains de nos frères de la diaspora d’arrêter leur zèle que nous même, de l’intérieur, on ne peut se permettre.
    Du reste, dans notre combat pour la liberté, beaucoup de nos camarades y ont laissé leur vie. jamais un burkinabé de la diaspora n’a été fauché par une balle, aussi solidaire soit-il avec nous ! Donc, que nos frère arrêtent de se passer plus royalistes que le roi.
    Courage à toi, camarade Ocsibi.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2015 à 16:45, par Allan KEITA En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    Les luttes récentes ont permis à certaines personnes sans grand niveau intellectuel, ni culture générale minimum requis de s’inviter dans les débats politiques et sociaux qui les depassent ;avec des déclarations à l’emporte pièces et sans fondement solide. Les présentes déclarations de OSCIBI contribuent à alimenter ce type de dérive.
    Je n’ai rien contre les OSC qui ont joué leur partition dans la lutte avec des fortunes diverses et des imperfections inhérentes à tout oeuvre humaine. Mais présentement, leur survie dépendra de leur capacité à "nettoyer" leur rang sans complaisance des "infiltrés" de tous ordres et à gerer leur communication avec serenité car la parole émise est comme de l’eau qu’on verse sur du sable (on ne peut plus ramasser cette eau là).
    Les frustractions et blessures issues des dérapages verbaux restent dans les coeurs à jamais et alimentent de nouveaux lits de "vengeance" et nous éloignent de la réconciliation et la concorde à restaurer entre Burkinabès sans distinction.
    OSCIBI a blessé des millions de Burkinabè, il doit s’excuser s’il a encore un minimum d’humilité et s’il veut rester "le conseiller" pour des milliers de Burkinabè à travers ses chansons et ses prises de positions.
    S’il (OSCIBI) ne mesure pas la gravité et la portée réelle de ses propos, qu’on le laisse avec son inculture et son ignorance s’obstiner dans ses "bêtises" ; auquel cas, on ne doit pas trop s’étaler sur ses propos qu’on pourrait aisement comparé au coup de pied de l’âne.
    Son organisation gagnerait, à travers une déclaration publique, à se démarquer des positions de Mr Sibiri qui n’engage que sa seul personne.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2015 à 21:49, par le patriote En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    J’ai toujours dis ce type ne jouit pas de toutes ses facultés et personne ne veut me croire. La transition a accouché des délinquants de sa trempe mais on le gérera après. Ce malheureux a vendu combien d’album ? zéro.....

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2015 à 22:42, par Le Citoyen. En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    @ Sougri... Internaute n°13, chiffre maudit. En quoi se faire faucher par une balle assassine du RSP détermine le droit de vote des Burkinabè de l’étranger qui est inscrit dans la constitution depuis 2009 ? En quoi d’ailleurs même, rester au Burkina pour boire la poussière et être chauffé par le soleil caniculaire donne plus de droit à un Burkinabè de l’intérieur que de l’extérieur ?
    Au contraire les Burkinabè de l’intérieur qui n’ont aucun mérite à rester dans le pays doivent avoir de l’admiration et de la compassion pour sa diaspora parce que, le plus souvent, c’est une communauté de femmes et d’hommes qui ont quitté leur père et mère, enfants, villages pour aller combattre à l’extérieur pour avoir des conditions de vie ou de survie plus favorables afin d’aider leurs familles. D’autres y laissent même leur vie dans des conditions lamentables pour ceux qui n’ont pas pu s’intégrer convenablement. Heureux sont ceux qui arrivent à avoir le transport pour revenir au pays ici. Donc M. ou Mme Sougri, dont le pseudonyme contraste avec ses écrits ignorants, un peu de respect et de considération pour les membres de la diaspora dont certains sont médecins, ingénieurs, magistrats, chefs d’entreprise, avocat, éboueurs, vigiles, infirmières et j’en passe qui vous envoient des western Union et contribuent pour 41 milliards par an à l’économie de notre pays. Il y a des membres de la diaspora qui ont investi au Burkina Faso mieux que certains membres du gouvernement. Il y a des internautes qui écrivent des bêtises quoi. Le Citoyen

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2015 à 05:22, par Zembende Kaya En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    Tu me fais pitie, Sougri, si ce n’est pas Oscibi qui enfonce le clou. Des compatriotes ont ete fauches par les balles assassines. Mais tous les compatriotes de l’ interieur ne l’ ont pas ete. Toi par exemple, tu ne l’as pas ete. En quoi tu es donc superieur aux burkinabe de l’ etranger qui ont peut etre plus travailler a barrer la route aux assassins de Djendjenre et ses voyous ? Peut- etre qu’ ils ont du user de leurs relations pour faire bouger les lignes. Qu’ en sais- tu ? Il y a plusieurs facons de lutter et meme a la guerre, on a la section choc, la section feu et la section Voltigeurs. Mais personne ne dira apres que c’est grace a lui que l’ ennemi a ete depiece. La sortie de Oscibi est simplement stupide.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2015 à 09:03, par abed En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    Ce rasta fait parti de ceux là qui confisquent la liberté de penser. Les burkinabè de l’extérieur sont libres d’opinion politique comme ceux de l’intérieur dont certains sont contraints au silence à cause de leur bord politique. Le régime Compaoré n’à jamais fait d’exclusion dans les élections mais c’est vous les OSC et le CNT qui semez les germes de la division

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2015 à 11:06, par noboul En réponse à : Le grave dérapage d’Oscibi Johann par rapport aux burkinabè de l’extérieur

    Bonjour chers tous !
    Je pense qu’on n’a pas Compris Oscibi même si je pense qu’il a été très dur. Je pense qu’il s’adresse à certains burkinabè de l’extérieur qui avaient un écart de comportement vis à vis de la nation, surtout en RCI. Je pense que c’est la réaction de Arouna qui peut amener les gens à croire que c’est un reniement des burkinabè de l’extérieur. Paix dans les coeurs de tous les burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur !
    Bonne journée !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés