Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Législatives 2015 à Bobo : La NAFA veut ratisser large « pour l’honneur de Djibril Bassolet »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • vendredi 27 novembre 2015 à 02h19min
Législatives 2015 à Bobo : La NAFA veut ratisser large « pour l’honneur de Djibril Bassolet »

La Nouvelle alliance du Faso (Nafa) - parti soutenant la candidature du général Djibril Bassolet -, n’est pas en marge des législatives du 29 novembre prochain. Sur le boulevard de l’indépendance ce mercredi 25 novembre, les premiers responsables da la section provinciale du Houet se sont adressés aux militants fortement mobilisés pour la circonstance, à faire un vote utile pour l’honneur de leur président malheureusement incarcéré à la prison militaire.

Assita Ouattara, directrice de campagne pour la Nouvelle alliance du Faso (Nafa), a confié être satisfaite de cette forte mobilisation des militants en majorité des femmes. Ce qui démontre dit-elle, l’intérêt qu’ils portent au parti de Djibril Bassolet, et cloue du même coup, le bec à toutes ces personnes qui pensaient que le parti était mort. « Non, la Nafa n’est pas morte. Ce qui meurt n’est pas bien la Nafa parce que son président est un homme honnête, intègre et pétri de paix… », a-t- elle déclaré. Et pour Djibril Bassolet, Assita Ouattara qui a déjà séjourné en prison, est encore prête – elle et tous les autres militants dit- elle-, a accepter toutes les humiliations aussi bien internes qu’externes. Du reste, tant que Djibril Bassolet sera là, les militants seront là. De sa cellule à la prison militaire, confie Assita Ouattara, l’ancien ministre sous Blaise Compaoré sollicite les voix pour l’élection des députés qui formeront un groupe parlementaire en son honneur. « Nous allons souffrir, certes, mais nous allons sortir la tête haute » s’en réjouit l’ancienne député à l’assemblée nationale Assita Ouattara, qui rappelle aux femmes l’ouverture très bientôt de la fondation Yipéné. Une fondation, avec bien sûr, d’autres projets qui aideront les honnêtes populations du Burkina pour un bien-être social.

« Tôt ou tard le jour se lèvera »
« Ce qui est sûr, on est là, c’est Dieu qui nous protège, tôt ou tard, le jour se lèvera », c’est par ce refrain d’un chanteur ivoirien que le représentant des jeunes, Benkali Kébé, s’est adressé à l’assistance. L’air content et fier, Benkali Kebe est ses camarades jeunes ont témoigné leur reconnaissance à leur président Djibril Bassolet mais surtout à Assita Ouattara, qui au prix du sacrifice à accepté, séjourner en prison. Ils ont réitéré leur soutien à tous les candidats aux élections législatives pour une victoire au soir du 29 novembre. Pour les anciens du parti, ce n’est qu’une bataille qui a été perdue, mais pas la guerre. Bénédictions et conseils ont été leur message à l’endroit des militants intègres et toujours fidèles au parti, la NAFA.

« Les candidatures appartiennent à la Ceni et les cartes électorales aux militants »
Pointant du doigt le rejet de la candidature de leur « champion » et le gel des avoirs du parti, le secrétaire général du parti a indiqué que tout cela n’enlève rien à la détermination des militants qui tiennent encore haut le flambeau de la NAFA. Un parti âgé d’environ dix mois seulement mais avec lequel il faut désormais compter, selon Idrissa Coulibaly. Reconnaissant envers les militants, le secrétaire général a fait comprendre que par ce meeting, la NAFA vient pour relever le défi de son existence et ses engagements dans les compétions électorales.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés