Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Présidentielle 2015 : Saran Sérémé promet une banque et des soins gratuits aux femmes du Centre- Est

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • mercredi 25 novembre 2015 à 02h50min
Présidentielle 2015 : Saran Sérémé promet une banque et des soins gratuits aux femmes du Centre- Est

Les candidats aux élections présidentielle et législatives sont dans la dernière semaine de campagne. Pour solliciter les suffrages des populations, Saran Sérémé, candidate du Parti pour le développement et le changement (PDC) était ce lundi 23 novembre 2015 dans la province du Boulgou. A Tenkodogo et à Bitou, elle a promis de créer une banque avec des conditions flexibles pour financer les activités génératrices de revenus des femmes ainsi que des soins gratuits pour ses consœurs.

Saran Sérémé à la conquête de l’électorat de la région du Centre-Est. En effet, elle a consacré sa journée d’hier à une randonnée dans deux villes de la région.
Première escale, Tenkodogo. Arrivée sous le coup de 15h, elle est directement allée présenter ses civilités à sa Majesté le Naba Saga. Avec lui, il a été question des projets politiques de « l’Amazone de Tougan » pour la ville de Tenkodogo, la région du Centre-Est et aussi tout le Burkina Faso. Sa majesté Naba Saga lui a exprimé sa gratitude et l’a encouragée dans ses initiatives.
Sur la Place de la révolution où l’attendait une foule de militantes, militants et sympathisants, Saran Sérémé a eu un accueil à la hauteur de ses ambitions. Des slogans de « PDC au pouvoir » ou encore de « Saran Sérémé à Kosyam », la candidate à l’élection présidentielle a d’abord pris un bain de foule avant de prendre place sous le hangar dressé pour l’occasion.

« Le Centre-Est soutient Saran Sérémé »

Successivement la coordonnatrice, le coordonnateur provincial, le directeur national adjoint de campagne ainsi que les représentants des anciens, des femmes et des jeunes ont tous réaffirmé leur engagement à faire en sorte que la candidate du PDC triomphe au soir du 29 novembre prochain.
La détermination était beaucoup plus jeune. « Les jeunes d’ici soutiennent Saran Sérémé parce que les hommes leur ont longtemps fait des promesses non tenues. Et cette fois, ils accordent leur confiance à une femme, une mère qui, ils sont surs, ne va pas les trahir », a indiqué Rachelle Silga, représentante des jeunes.
Au titre des doléances, elle a demandé du travail pour les jeunes, des financements pour les femmes afin de leur permettre de mener des activités génératrices de revenus et surtout un système de santé efficace pour tous. « Depuis quelques années, les jeunes décèdent de courte maladie. Le temps d’apprendre que quelqu’un est malade qu’on vient vous annoncer son décès. Mme Saran Sérémé, lorsque vous serez à Kosyam rappelez-vous que les jeunes, et de façon générale toute la population, ont besoin d’un système de santé efficace. Et si nous vivons longtemps, nous pourrons dire à nos enfants et petits-enfants qu’il y eut une amazone qui a travaillé comme un homme pour nous permettre de bien nous soigner », a ajouté la représentante des jeunes.
Pour les femmes, leur doléance était essentiellement l’accouchement assuré. Car elles sont encore nombreuses, celles qui meurent en voulant donner la vie. « Mme la candidate, nous voulons, vos sœurs, voulons que vous fassiez en sorte, lorsque vous serez à Kosyam, qu’une femme ne perde plus la vie en voulant donner la vie », a renchéri la représentante des femmes.

« Une mère ne fera pas pleurer ses enfants »

Après avoir écouté attentivement les doléances, la candidate du PDC a indiqué avoir pris note et promis d’y apporter des solutions le moment venu. « Nous avons prévu faire beaucoup de choses pour les jeunes et les femmes lorsque nous serons à Kosyam », a-t-elle lancé à l’assistance.
Pour celle que ses partisans appellent « Amazone de Tougan », une création d’emplois pour résorber le chômage des jeunes est inscrite en bonne place dans son programme. La gratuité des premiers soins en urgence, la gratuité des tests de dépistage et de prise en charge des cancers sont également prévues dans le projet de société de la candidate.
A l’endroit des femmes, elle se dit convaincue que lorsqu’une mère est auto-suffisante financièrement, c’est toute la famille qui gagne. « Elle va payer la scolarité de ses enfants, préparer pour la famille, se soigner et soigner ses enfants », a-t-elle signifié. Pour cela, elle entend aider les femmes à être indépendantes financièrement en créant à leur profit une banque qui va leur accorder des financements à conditions souples. « Puisqu’aujourd’hui beaucoup de femmes sont incapables d’obtenir un crédit parce qu’elles n’ont pas de garantie à donner », s’est-elle plainte.

Après Tenkodogo, elle a mis le cap sur la ville de Bitou située à environ 240 kilomètres de Ouagadougou. Elle a eu l’occasion, devant une mobilisation-monstre, d’expliquer son programme qui a aussi reçu l’adhésion des populations de la localité. Une assurance de plus pour Saran Sérémé qu’elle n’est plus loin des portes de Kosyam. Il reste juste l’aval que les électeurs lui donneront le 29 novembre prochain pour y déposer ses valises.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés