Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Zéphirin Diabré dans les Cascades, « Mon destin et mon ambition ne sont pas plus que la concorde et la paix »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • lundi 23 novembre 2015 à 09h30min
Zéphirin Diabré dans les Cascades, « Mon destin et mon ambition ne sont pas plus que la concorde et la paix »

C’était un dimanche politique pour le candidat Zéphirin Diabré qui a débuté ce 22 novembre sa tournée dans le grand ouest. Trois meetings provinciaux à Orodara, Sindou et Banfora, des escales parfois « forcées » dans les villages et communes traversés pour saluer et encourager des militants mobilisés aux abords des voies. A chaque étape, le candidat a prêché le message du vrai changement, « pas du remplacement ». Au regard de la mobilisation, il s’est dit confiant que le coup KO le soir du 29 novembre est plus qu’une évidence.

C’est une grande foule qui s’est mobilisée à Orodara, à Sindou et à Banfora pour accueillir le candidat Zéphirin Diabré. Dans les communes et villages traversés, dans un nuage de poussière, le candidat a souvent dû marquer des arrêts « forcés » pour saluer et galvaniser ses militants et sympathisants sortis lui témoigner leur adhésion à son programme de changement.

Au regard de la mobilisation « qui monte en puissance », Zéphirin Diabré a laissé entendre que le « 29 novembre, il y en a qui auront un réveil douloureux ». Ceci parce que « le message du vrai changement » est bien accueilli des populations qui y adhèrent. « Nous nous sommes longtemps battus pour cela. Sous la pluie, sous le vent, le soleil, les gaz lacrymogènes et l’heure est venue de passer aux actes en votant utile le 29 novembre ». Parce que, a-t-il dit « on n’enterre pas un cadavre et laisser les pieds dehors ».

Et mieux, selon lui,« dans cette campagne Dieu merci, vous savez qui se nomme quoi, qui est qui, qui était où et quand, et qui a fait quoi, avec qui et qui peut quoi ? »

A chaque étape, le candidat de « la coalition Zèph 2015 pour un vrai changement » a demandé aux populations de faire en sorte qu’il n’ait plus à revenir les voir pour solliciter leurs voix pour un éventuel second tour, et il semble avoir été compris, puisque en guise de réponse, les populations ont scandé, « un coup KO ».

« Le Kénédougou est un bastion imprenable », a dit le candidat tête de liste de l’Union pour le progrès et le Changement (UPC) à Orodara, Hervé Konaté. Au regard de la mobilisation, il s’est dit confiant que le parti a déjà raflé les deux députés de la province et pour la présidentielle, s’il n’en tenait qu’au Kénédougou, le candidat Zéphirin Diabré serait déjà à Kosyam. Un message réaffirmé dans les deux autres provinces où le candidat a tenu des meetings.

« Là où il y a des hommes, il y a des solutions »

Comme cela est de coutume, les populations ont égrené les difficultés qu’elles endurent au quotidien et qui empêchent tout développement. Il s’agit entre autres des problèmes de routes, d’infrastructures scolaires, universitaires et sanitaires, d’insécurité, d’emploi, de formations, d’accès au crédit… « Il faut carrément un plan Marshall pour la Comoé a dit Souleymane Tou, président du comité d’organisation du meeting de Banfora pour qui, si tout le Burkina espère de Zéphirin Diabré, « la Comoé espère 100 fois plus » de lui.

Pour la simple raison que la province a mal à ses entreprises, à son éducation, à l’accès à l’eau potable, à la gestion foncière et à ses unités industrielles. D’ailleurs, plus tôt, en route pour Sindou, en provenance de Orodora, le candidat a marqué un arrêt à la SN SOSUCO pour s’enquérir de la situation de cette usine qui connait une crise depuis quelques années, et qui empire depuis quelques temps. Les travailleurs lui ont « brossé » la situation qui selon eux relève plus d’une question de management interne de l’entreprise que de mévente du sucre. Ils ont rédigé un document et l’ont remis au « futur président » qui a pris l’engagement de le parcourir pour mieux comprendre et prendre en temps opportun, les décisions qu’il faut.

C’est justement pour connaitre les préoccupations des populations que Zéphirin Diabré selon ses dires, a décidé de faire le tour des 45 provinces. « Comment je peux vous demander de voter pour moi si je ne viens pas vous voir, si je ne connais pas vos problèmes ? » s’est-il interrogé.

Lors des trois meetings, le candidat a décliné quelques points de son programme politique, en ce qui concerne les jeunes et les femmes, les moteurs du développement. Formation professionnelle, création d’emplois à travers la création de nouvelles industries et la redynamisation de celles existantes, améliorer les conditions de vie et de travail des étudiants pour les jeunes ; gratuité des soins néonataux, visites gratuites pour certaines maladies, une banque des femmes, sont entre autres projets que prévoit le candidat dans son programme.

Zéphirin Diabré a annoncé des « mesures fortes » qu’il prendrait pour lancer la révolution agricole. Il a ainsi annoncé la création de la société nationale d’équipements agricoles, la Société nationale d’engrais et de fertilisants et enfin, la banque pour le financement de l’agriculture. « La Comoé et toute la région des cascades ont tout intérêt à ce que nous arrivons à Kosyam bientôt » a-t-il dit avant d’insister, « tout ce que j’ai dit est dans vos mains. Quelle que soit la longueur de la file le jour du vote, soyez présents pour voter utile. Votez pour le changement et pas pour le remplacement ».

Message d’apaisement

Venu solliciter les suffrages des populations, le candidat a aussi tenu un langage de tolérance et de paix aux populations. Il les a exhortées à se départir de tout comportement qui pourrait compromettre la paix sociale et la concorde nationale. « Je ne veux pas qu’à cause de la politique, il y ait la bagarre, s’il vous plait ! Mon destin et mon ambition ne sont pas plus que la concorde et la paix. Vous pouvez compter sur moi pour être un président qui rassemble », a lancé le candidat à ses militants de la Léraba, à Sindou dans la région des Cascades.

Ce 23 novembre, le candidat tiendra également trois meetings provinciaux, Diébougou dans la Bougouriba, à Batié dans le Noumbiel et à Gaoua dans le Poni.

Tiga Cheick Sawadogo(tigacheick@hotmail.fr)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés