Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

« Voter pour moi » : De l’humour pour des élections apaisées

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • vendredi 20 novembre 2015 à 04h54min
« Voter pour moi » : De l’humour pour des élections apaisées

2015 est une année électorale à grands enjeux au Burkina. Au regard des tensions perceptibles, autorités de la transition, organisations de la société civile, Organisations non gouvernementales, associations et même des entreprises de la place multiplient des actions de sensibilisation afin de parvenir à des élections apaisées le 29 novembre prochain. C’est dans ce contexte que Afrik’heur, Semfilms et Productions universelles décident d’apporter une touche humoristique. Ces structures organisent « voter pour moi », deux spectacles avec des humoristes qui vont parodier la campagne électorale, mais aussi le scrutin. Elles ont tenu une conférence de presse à Ouagadougou le 19 novembre pour annoncer l’événement.

La campagne électorale en vue du double scrutin du 29 novembre bat son plein. Et désormais, les humoristes aussi s’y mêlent. Ils veulent contribuer à éradiquer, sinon réduire la corruption électorale. Et c’est dans ce cadre que Afrik’heur, Semfilms et Productions Universelles, avec leurs partenaires, proposent deux spectacles à Ouagadougou le 26 novembre et à Bobo-Dioulasso le 28 novembre. Des spectacles dénommés « Voter pour moi » qui se tiendront sous le thème « humour, corruption électorale et élections apaisées ». A travers cette thématique, des humoristes confirmés et émergents vont parodier les élections du 29 novembre 2015 au Burkina. Militer pour des élections apaisées, avec des résultats acceptés de tous, sensibiliser sur la corruption électorale, tels sont les objectifs visés à travers cette parodie.

Des partis politiques et des candidats seront invités

« Le message est simple, c’est le message des élections apaisées, c’est le message des élections sans corruption électorale, c’est le message des élections transparentes où les gens votent en âme et conscience. On utilise l’humour pour dire ce qu’il ne faut pas faire. On connait la force de l’humour, la force de la dérision », explique Abdoulaye Diallo de l’association Semfilms.
« Le comité d’organisation a prévu envoyer des invitations à tous les partis politiques et on souhaite qu’ils viennent voir comment les élections vont se tenir en miniature, dans la bonne humeur, les gens vont pleurer mais de rires. On espère que le spectacle sera diffusé le lendemain sur toutes les chaines de télévision et va désarmer les esprits des va-t-en-guerre afin qu’au soir du 29 novembre, on puisse espérer un Burkina meilleur », soutient Salif Sanfo de Productions Universelles.
La première partie du spectacle verra l’apothéose de la campagne présidentielle des humoristes « voter pour moi ». Ils sont au nombre de six et chacun des candidats viendra battre sa « pseudo-campagne électorale ». Ces candidats ont pour noms : Ali Ponré 1er, Philo, La Jaguar, Bala, Sampo Noël, Lazare. A la fin de chaque prestation, chaque humoriste doit livrer un message de paix et de tolérance pour des élections apaisées.

Une large diffusion en perspective

Un bulletin de vote avec les photos des candidats sera imprimé pour la circonstance. Chaque candidat y sera représenté par le nom de son parti, et à l’entrée de la salle, chaque spectateur recevra le bulletin de vote avec les photos de tous les candidats. Ainsi, ils pourront voter leur humoriste préféré. Les dépouillements se feront immédiatement dans la salle et la proclamation des résultats suivra en toute transparence et dans la bonne humeur.
Le candidat élu lira son premier discours à l’endroit de la nation, mais aussi et surtout à l’endroit du futur président du Faso. Il invitera les électeurs du 29 novembre à faire de même que ceux qui l’ont élu.
Chaque candidat recevra une dotation pour sa campagne et le président bénéficiera d’une production d’album. Les spectacles seront entièrement enregistrés en audio et en vidéo et il est prévu une large diffusion à la télévision, à la radio, sur la toile et une distribution gratuite sur support DVD.

Adama Dahico comme observateur international

Le plateau artistique sera composé du groupe Génération 2000 et les Duponts (les maîtres de l’humour muet). Génération 2000 participera aux master- classes en tant que formateur au côté de Adama Dahico et jouera le rôle de la commission humoristique électorale nationale indépendante (CHENI). Génération 2000 et Adama Dahico animeront également des master- classes.
L’humoriste émérite Adama Dahico sera l’observateur international de l’élection « voter pour moi » et détecteur en vérité mensongère. Il animera aussi la conférence sur le thème « Humour, corruption électorale et élections apaisées ». Par ailleurs, en tant qu’acteur politique ayant participé à des élections qui ont engendré des troubles, il viendra partager son expérience sur scène. Gare aux vendeurs d’illusions, aux corrupteurs et aux fraudeurs en compétition !
Le prix d’entrée est de 2000F à Ouagadougou au Palais de la jeunesse et de la culture Jean-Pierre Guingané et 1000F à Bobo-Dioulasso au Théâtre de l’Amitié.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Les candidats et leurs partis, par ordre de passage

1- Bala : Rassemblement africain des sociétés en technique artistique (RASTA)
2- La Jaguar : Parti pour l’indépendance de Benghazi (PIB)
3- Lazare : Parti des humoristes pauvres (PHP)
4- Ali Ponré : Parti des handicapables du Burkina (PHB)
5- Philo : Sérénité des femmes (SDF)
6- Sampo Noel : Poui ti ta (PTT)

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés