Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie.» Victor Hugo

Saran Séré Sérémé

Saran Séré Sérémé

Candidat de Parti pour le Développement et le Changement
Saran Sérémé Séré
Chef d’entreprise
Née le 17 novembre 1968 (47 ans) à Ouagadougou
Situation de famille : Mariée

Biographie de Saran Sérémé Séré

Saran Sérémé naît à Ouagadougou. Son père, Tombo Sérémé, est gendarme. Elle est aussi la cousine de Mariam Sankara Sérémé, la femme de Thomas Sankara.

Titulaire d’un BAC série D, elle commence des études de médecine, abandonnées à cause de ses activités militantes.

En 1983, elle manifeste pour la libération du premier ministre Thomas Sankara qui a été mis aux arrêts. Sankara accède à la présidence après la première révolution burkinabée et est assassiné durant le coup d’État organisé en octobre 1987 par Blaise Compaoré. Sérémé fait partie des manifestants demandant à ce qu’il soit élevé au rang de héros et reçoive une sépulture digne, ce qui lui coûte arrestation et torture. Elle s’exile ensuite au Mali, où elle effectue des études de sciences économiques à l’école nationale d’administration.

De retour au Burkina, Sérémé fonde une entreprise de travaux publics

Carrière

Saran Sérémé est élue députée de la Boucle du Mouhoun en 2002, puis de la province du Sourou en 20073. Elle siège au bureau politique du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le principal parti burkinabé fondé en 1996.

Depuis le début des années 2000, elle fait la promotion du Festival international de lutte africaine, danse et chants au Sourou (FESTILADC).

En 2012, le parti lui refuse son soutien en vue des prochaines élections législatives.

Confrontée à un système qu’elle estime corrompu, elle démissionne et fonde le Parti pour le développement et le changement (PDC)4. Opposée au projet de Blaise Compaoré, qui souhaite amender l’article 37 de la Constitution limitant le nombre de mandats présidentiels, elle organise spatule à la main le 29 octobre 2014 une marche de femmes dans la capitale du pays, Ouagadougou6,7. La marche est suivie d’autres manifestations, qui aboutissent à la chute du président burkinabè.

En juillet 2015, à l’issue du congrès du PDC, elle obtient l’investiture de son parti pour l’élection présidentielle de 2015.

Vos commentaires

  • Le 10 novembre 2015 à 14:07, par Minute En réponse à : Saran Sérémé Séré

    Elle au moins, elle est bien et mieux que le moagha du centre et musulman de surcroit bien qu’elle soit "CHAMEAU" eh ! Pardon SAMO. Félicitation mon esclave. Il faut passer prendre la bénédiction chez le dieux des SAMO : Le MOGHO NABA. OK ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2015 à 17:16, par sidbewindin somande En réponse à : Saran Sérémé Séré

    Je suis sure que l on pouvait dire plus de Saran. sure.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2015 à 10:12, par KANTUOLA En réponse à : Saran Séré Sérémé

    Voila une DAME " BURKINABE" que je loue le courage et sa détermination ! Toutes mes prières PF

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2015 à 12:29, par Mme kone En réponse à : Saran Séré Sérémé

    Mme SEREME, j’ai beaucoup d’estime pour vous et j’admire votre courage - au cas où vous n’aurez pas la présidence, le ministère de l’action sociale doit vous revenir de plein droit.
    vous avez beaucoup lutter pour que ce pays retrouve un bon visage digne de son nom.
    Félicitation pour votre engagement politique et votre détermination - bonne chance surtout

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2015 à 07:17, par sissouf En réponse à : Saran Séré Sérémé

    Très belle carriere de combat et comme la voie du succès est plein d’ostacle, in chahallaho c’est le moment. Que Dieu vous assiste.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2015 à 08:37, par ISMO En réponse à : Saran Séré Sérémé

    Jusqu’à l’heure actuelle, des candidats de son parti aux législatives n’ont pas connaissance de son programme. Ni même son programme de campagne pour la présidentielle. Problèmes d’organisation interne ? Défaillance service de communication ?

    Elle doit corriger rapidement le tir à ce niveau. Outsider sérieuse, surtout pour les législatives...

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2015 à 20:24, par WERMI Tawfik En réponse à : Saran Séré Sérémé

    Du courage madame saran ! La victoire est à vous. je bat pour vous. j’aimerais vous voir un jour au palais du KOSYAM.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre 2015 à 11:29, par kassek yele En réponse à : Saran Séré Sérémé courage

    je crois que c’est le courage et la persévérance qui va vous conduire a KOSYAM je crois que parmi les candidats vous êtes convaincantes et même logique dans vos actes bien que vous ayez séjourne avec le parti de compaoré au CDP. laves toi des souillures du CDP et allons a KOSYAM

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre 2015 à 18:48, par Damos En réponse à : Saran Séré Sérémé , courage !!

    Voilà une dame qui n’a jamais cesser de me convaincre. Bravo à vous Madame !!! Encore Bravo !!! Les autres femmes en politique devraient prendre l’exemple sur vous, au lieu de passer leur temps à réclamer le quota genre. Bravo à vous Mme Sarah !!! Mon bulletin est sacré et vous êtes bien partie pour récolter ma voix aux urnes. Courage à vous et encore Bravo !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2015 à 07:07, par Damos En réponse à : Saran Séré Sérémé , courage

    Voilà une dame qui n’a jamais cessé de me convaincre. Bravo à vous Madame !!! Encore Bravo !!! Les autres femmes en politique devraient prendre l’exemple sur vous, au lieu de passer leur temps à réclamer le quota genre. Bravo à vous Mme Sarah !!! Mon bulletin est sacré et vous êtes bien partie pour récolter ma voix aux urnes. Courage à vous et encore Bravo !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2015 à 09:57, par par Ky En réponse à : Saran Séré Sérémé

    Merci pour votre patriotisme et votre sens élevé pour l’amour du patrie,Courage madame les bulletins des patriote vous sont reservé,la récompense est au bout de l"effort

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2015 à 11:02 En réponse à : Saran Séré Sérémé

    bravo !!! madame sérémé on veut les femme comme vous dans cette pays pour avancé.je suis traore Daouda enfant de 20 ans mais je vois mon avenir avec vous.dor bien et reviel bien mon bulletin vous conplerterez pour gagner la clé de cosiame.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2015 à 11:05, par wendnafando En réponse à : Saran Séré Sérémé

    Pourquoi n’a telle pas claquer la porte du CDP quand elle étais députe et lorsque le parti lui refuse son soutien qu’elle démissionnant

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2015 à 09:46, par alice En réponse à : Saran Séré Sérémé

    bravo !!! madame Sarah sereme femme battante pour un changement du pays la clé de kossyam est à vous courage.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2015 à 16:12, par alice En réponse à : Saran Séré Sérémé

    bravo !!! madame Sarah sereme femme battante pour un changement du pays la clé de kossyam est à vous courage.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 10:29, par papppu En réponse à : Saran Séré Sérémé

    milf tres jolie chez moi

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2015 à 08:52, par osawad En réponse à : Saran Séré Sérémé

    Voici ce qui nous démontre que notre cher regretté THOM SANK n’a pas eu tort d’avoir épousé ta belle cousine Mariam .Vous êtes le reflet vivant de la main de DIEU sur votre lignée. Toi belle ,battante, courageuse ce n’est donc pas du hasard. BON VENT

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 09:54, par boukson En réponse à : Saran Séré Sérémé

    Il y a beaucoup d’erreurs sur les CV des candidats. Le candidat Zeph, on n’a pas vu apparaitre le nom du CDP. C’est malhonnête pour celui qui a rédigé

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 10:12, par TOMBO En réponse à : Saran Séré Sérémé

    Du courage, ma sœur, le succès est au bout de l’effort.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2015 à 10:23, par TOMBO En réponse à : Saran Séré Sérémé

    Du courage, ma sœur, le succès est au bout de l’effort.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 12:35, par Congo Mamadou En réponse à : Saran Séré Sérémé

    Bravo, du courage madame Sereme. Vous avez le soutien de votre frere Mamadou Congo. Je spere vous voir comme premiere presidente de cher Burkina Faso.

    Du courage et en avant.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ram Ouédraogo
Victorien Tougouma
Tahirou Barry
Saran Séré Sérémé
Issaka Zampaligré
Bénéwendé Stanislas Sankara
Boukaré Ouédraogo
Salvador Yaméogo
Adama Kanazoé
Ablassé Ouédraogo
Jean-Baptiste Natama
Françoise Toé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés