Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Electrification rurale : Une réalité à Signoghin, Songrétinga et ToulgouKanré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Électrification au Burkina • • mercredi 28 octobre 2015 à 23h03min
Electrification rurale : Une réalité à Signoghin, Songrétinga et ToulgouKanré

Le Projet de renforcement des infrastructures électriques et d’électrification rurale (PRIELER) est fructueux. Une délégation du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) conduite par Georges Bohoussou, Chargé Principal des Opérations , en a fait l’heureux constat ce lundi 26 octobre 2015, au cours d’une visite de terrain dans trois villages de la province du Kouritenga dans le Centre-est, à savoir Signoghin, Songrétinga et ToulgouKanré.

A trois mois de sa clôture, le Projet de renforcement des infrastructures électriques et d’électrification rurale (PRIELER) est avancé dans sa mise en œuvre avec de nombreuses localités électrifiées dans les différentes zones concernées. Les localités comme Signoghin, Songrétinga et ToulgouKanré dans la région du Centre-est en sont une parfaite illustration, elles qui sont déjà électrifiées. Chacune d’elles compte au moins une trentaine de raccordements au réseau électrique installé.
Pour permettre au maximum d’habitants des zones concernées par le projet d’avoir accès à l’électricité, toutes les demandes de raccordement sont subventionnées par le projet. Le prix de branchement est de 10 000 F CFA au lieu de 55 000 F CFA pour les trois ampères et de 20 000 F CFA au lieu de 135 000 F CFA, pour les cinq ampères.

25 milliards de francs CFA pour 160 localités à électrifier

En plus des branchements domestiques et dans les infrastructures communautaires (écoles, dispensaires), le projet a également prévu l’éclairage public dans chaque localité, ce qui contribue, selon le coordonnateur Larba Kéré, de lutter contre l’insécurité.
D’un coût global de 25 milliards de francs CFA dont un apport de 18 milliards de la BAD et une contrepartie nationale de 7 milliards de francs CFA, PRIELER à ce jour a déjà permis d’électrifier 126 localités sur les 160 localités concernées. A en croire le coordonnateur, les 40 localités restantes le seront dans les trois mois à venir car les travaux d’électrification sont en cours dans les différentes localités.
A Signoghin, Songrétinga et ToulgouKanré, les travaux sont achevés à 98% et il ne reste que quelques réglages à faire. Ce qui permet à ceux qui sont déjà raccordés de mener ou d’envisager des activités avec plus ou moins de réussite. Le vieux Séni Kaboré habite Signoghin. Il s’est raccordé au réseau électrique dans l’optique d’installer un moulin. Il est confiant quant aux possibilités de faire de bonnes affaires. L’oncle d’Alexis Dambré à Songrétinga lui a été plus rapide. Il a déjà installé un vidéo club et à commencé à recevoir des clients. A notre passage, une dizaine de personnes suivaient une projection. Avec l’électricité, ce genre d’activité est plus rentable, explique Alexis Dambré. A ToulgouKanré, l’infirmière de service se félicite du raccordement de son dispensaire au réseau électrique. Cela permettra, dit-elle, de mieux assurer les prestations pendant les nuits. Tous ces témoignages sur le bienfait de l’électrification rurale, ne pouvaient que réjouir le Chargé Principal des Opérations de la BAD, Georges Bohoussou, qui a exprimé toute sa satisfaction. Et d’annoncer, forts des présents résultats, un autre projet de la BAD au profit de zones périurbaines du pays.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Région du Centre-ouest : Six villages de la commune de Tenado électrifiés
Électrification rurale au Burkina : A la recherche d’alternatives pour l’accès à l’énergie propre
Lampes solaires : Une étude démontre leurs bienfaits pour les ménages en milieu rural
Accès à l’énergie au Burkina : Le solaire, une solution d’avenir
Énergie solaire : Bientôt un parc solaire à vocation régionale au Burkina
Centrale thermique de Kossodo : 50 MW pour mieux faire face à la demande
Interconnexion Bolgatanga-Ouaga : 100 mégawatts supplémentaires pour la SONABEL d’ici à fin avril
Commune de Bobo-Dioulasso : Les villages de Dafinso et de Santidougou bénéficient désormais de l’électricité
Energie : L’interconnexion électrique Bolgatanga-Ouagadougou inaugurée
Le nouveau directeur général du Fonds de Développement de l’Electrification (FDE) installé dans ses fonctions
Énergies renouvelables : Un suiveur de plaque solaire "made in ISTIC" par Barthélemy Kadio
Energie solaire : Un nouveau projet pour électrifier 600 ménages et PME
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés