Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • • mercredi 7 octobre 2015 à 05h15min
Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

Le Premier ministre, Yacouba Issac Zida, a, au nom du président du Faso, présidé la cérémonie marquant la fin du désarmement de l’ex RSP. A l’occasion, il a souligné que « depuis sa création, le RSP a été utilisé par le régime Compaoré pour freiner les aspirations légitimes du peuple burkinabè à une vie démocratique réelle » et que « le coup d’Etat du 17 septembre n’était que le couronnement d’un plan savamment préparé par le Gal Diendéré Gilbert et dont l’objectif était de mettre fin à la Transition et d’installer un régime de terreur ». L’intégralité de son discours.

Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement ;

Messieurs les membres du corps diplomatique et des organisations internationales, interafricaines et sous régionales ;

Monsieur Jean Baptiste OUEDRAOGO, Ancien Chef d’Etat ;

Messieurs les Chefs d’Etats-Majors de la CEDEAO ;

Monsieur le Chef d’Etat-Major Général des Armées ;

Autorités religieuses et coutumières ;

Honorables invités ;

Vaillante population du Burkina Faso ;

La crise que nous venons de vivre, a malheureusement entraîné des morts et des blessés. Tout en souhaitant prompt rétablissement aux blessés, je présente les condoléances de la nation entière aux familles éplorées.
Et je vous invite à observer une minute de silence, à la mémoire des victimes.

Je vous remercie.

Chers invités,

Je voudrais, au nom de son Excellence Monsieur Michel KAFANDO, Président du Faso, Chef Suprême des Armées, Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, souhaiter la chaleureuse bienvenue au Burkina Faso, à tous ceux qui sont venus des pays frères, pour prendre part à cette cérémonie marquant la fin du désarmement de l’ex Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP).

Je salue particulièrement la présence parmi nous, des Chefs d’Etats-Majors de la CEDEAO et les membres de leurs délégations, venus constater avec nous, la fin du désarmement de l’ex R S P.

A vous tous honorables et distingués invités, ayant répondu à notre invitation ce matin, j’exprime ma profonde reconnaissance.

Par votre présence à cette cérémonie, vous témoignez de la plus belle manière, votre solidarité et votre amitié envers le Burkina Faso, dont les populations ont été éprouvées par le coup de force perpétré le mercredi 16 septembre 2015 par les militaires du RSP avec à leur tête le Général Gilbert DIENDERE.
Ce coup de force, dont les conséquences ont été tragiques, aurait pu entrainer notre pays dans une crise bien plus grave, n’en été l’aide de Dieu.

Distingués invités,

Depuis sa création, le Régiment de Sécurité Présidentielle a été utilisé par le régime du président Compaoré pour freiner les aspirations légitimes du peuple burkinabé à une vie démocratique réelle.

Au lieu de contribuer à la protection des populations, ce corps était devenu une menace permanente contre la marche radieuse du peuple burkinabè et un instrument pour imposer la volonté d’un groupuscule qui, incapable d’apprendre les leçons de l’histoire de notre peuple, se condamne ainsi à répéter les erreurs d’un passé à jamais révolu dans la conscience collective des Burkinabè.

Cette opposition aux aspirations du peuple burkinabè s’est poursuivie après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, avec l’intrusion à plusieurs reprises des militaires de l’ex RSP dans la vie politique du Burkina, contribuant ainsi à ébranler les fondements de la Transition.

Le coup d’état du 17 septembre 2015 n’était donc que le couronnement d’un plan savamment préparé par le Général DIENDERE Gilbert et dont l’objectif était de mettre fin à la Transition et d’installer un régime de terreur. Les chiffres officiels de 14 morts et de 251 blessés enregistrés en si peu de temps en sont une preuve.

Mais, c’était sans compter avec notre vaillant peuple, qui, à l’unisson a dit non à ce projet funeste. Encouragées en cela par les réactions vigoureuses de la communauté internationale, toutes les forces vives de la nation ont opposé une résistance farouche, qui a vite fait comprendre aux putschistes que leur entreprise était vouée à l’échec.

Au nom du Président du Faso, Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, je tiens à féliciter le peuple burkinabè dans son ensemble, dont le comportement exemplaire a permis de mettre rapidement fin à ce coup de force.

Je salue l’esprit patriotique et la bravoure de nos soldats et la stratégie adoptée par la hiérarchie militaire, qui ont permis aux soldats loyalistes de triompher sans faire de victimes.

Enfin, j’exprime la gratitude du peuple burkinabè à la Communauté internationale, à l’Union Africaine et à la CEDEAO, qui ont unanimement condamné le coup de force contre la Transition, et se sont mobilisés, aux côtés du peuple burkinabè.

Honorables invités,

Dans la recherche de solutions à la grave crise née du coup d’état du 16 septembre 2015, les Chefs d’Etat de la CEDEAO ont tenu un sommet extraordinaire le 22 septembre 2015 au cours duquel, ils ont décidé entre autres du désarmement de l’ex Régiment de Sécurité Présidentielle.

Sur le terrain, comme l’a souligné le Président de la commission technique, la mise en œuvre de cette décision a rencontré des difficultés que nous avons tenté de résoudre en interne, en faisant appel à la médiation de toutes les bonnes volontés.
Face au refus de désarmer de l’ex Régiment de Sécurité Présidentielle et à son intransigeance, nous n’avons eu d’autre choix que d’autoriser l’intervention des forces loyalistes, afin de prendre possession des armes.
La présente cérémonie à laquelle nous assistons, a donc pour but de marquer la fin du désarmement de l’ex Régiment de Sécurité Présidentielle et de faire constater son effectivité à la délégation de la CEDEAO et aux Chefs d’Etats-Majors des pays membres.

A la suite de cette cérémonie, l’occasion vous sera donnée de voir un échantillon de l’armement et des matériels récupérés.

Actuellement, les militaires de l’ex Régiment de Sécurité Présidentielle ont été affectés dans d’autres garnisons et la grande majorité d’entre eux a déjà rejoint leurs corps.

Leur intégration a donc commencé et des instructions ont été données à toutes les unités qui reçoivent les militaires de l’ex-RSP, pour les accueillir en toute fraternité.
Sur le plan judiciaire, pour permettre d’agir dans la transparence, le Gouvernement a mis en place une commission d’enquête au niveau interne pour faire toute la lumière sur les évènements. Ceux qui ont planifié et exécuté ce coup d’état, répondront de leurs actes devant la justice.

Ainsi donc se tourne une page douloureuse de notre histoire, dont les enseignements seront tirés par tous, afin d’éviter à notre peuple de telles tragédies à l’avenir.

Messieurs les membres du Gouvernements,
Honorables invités ;

Avant de clore mon propos, je voudrais une fois de plus, au nom de son Excellence Monsieur Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso, Chef suprême des Armées, Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, réitérer mes remerciements, aux Chefs d’Etats de la CEDEAO, au Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, à la Commission de l’Union Africaine et à la communauté internationale, aux partenaires et amis du Burkina Faso pour le soutien et l’accompagnement sur le chemin du retour à la paix. la nation burkinabè toute entière vous est reconnaissante.

Vive le Burkina Faso ;
Vive la solidarité régionale ;
Vive la coopération internationale ;

Que Dieu bénisse le Burkina Faso !
Je vous remercie

Vos commentaires

  • Le 6 octobre 2015 à 14:08, par Patmos En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Vraiment ce discours est inspiré.AMINA !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:13, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    - ZIDA, comme il n’a pas eu ton scalp, reste tranquille maintenant et ne favorise plus tes copains et co-réligionnaires car on est de nombreux burkinabè à vouloir des postes nominatifs. Sinon il s’en est fallu d’un poil pour qu’il te scalpe proprement. Toi-même tu ne dormais plus suffisamment et tu le sais ! Merci.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:16, par Bédjou En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Amen. Et que plus jamais le burkina ne connaisse la mise sur pied d’une quelconque milice au service d’un individu ou groupe d’individu. Vive l’armée au service du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:16, par BASSALE En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Que vous bénisse aussi et travers vous toute l’armée burkinabè. On demande donc de créer d’autres armées d’élites mais qui aspirent aux valeurs républicaines. Le peuple Burkinabè a besoin d’autres armées d’élites mais pas dans l’esprit de l’ex RSP car notre pays est enclavé ; donc nous avons besoin d’autres forces de défenses avec d’autres capacités réelles d’intervention pour appuyer notre vaillante armée. On vous remercie.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:18, par poutierou En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Bravo son Excellence.
    Et que a jamais la paix,la solidarité et l’unité entre les fils et filles du pays des hommes intègres règnent en maitre mots.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:19, par Yamasida En réponse à : Ouvrons les yeux

    Un coup d’état est impardonnable, peu importe la raison.

    Mais je ne suis pas d’accord sur les motivations des différents intervenants. Le but n’était pas d’installer un régime de terreur mais bien de décrier une frustration face à une injustice. Le gouvernement de transition n’est ni transparent ni impartial et cela pose problème pour l’unité nationale. Seules des élections inclusives et transparentes peuvent assurer une unité nationale.
    Le Burkina Faso est le pays des hommes intègres, posons les bases d’une nation solide et honnête et laissons le peuple vraiment décider.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:20, par Koubri En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    "Depuis sa création, le Régiment de Sécurité Présidentielle a été utilisé par le régime du président Compaoré pour freiner les aspirations légitimes du peuple burkinabé à une vie démocratique réelle." dit l’ex N°2 du RSP :)

    Cependant je salue tout le travail qu’il a fourni depuis l’an dernier, lui et Auguste Barry pour venir à bout du RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:21, par Ben En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Tres bien parle mon PM. Votre discours est clean mais votre manque de rigueur et de fermete et du laisser-aller sont les raisons qui ont pousse ces putchistes a agir contre le peuple burkinabe et sa volonte de democratiser le pays. soyez beaucoup plus rigoureux et ferme dans vos actions et dans vos decisions. Le peuple attend beaucoup de vous. Bonne suite.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:22, par nectar En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Enfin.rapidement les élections, la justice suit déjà son cours. les ex RSP sont nos frères. c’est sûr que maintenant après les effets de drogue administrés certains beaucoup regrettent déjà. Vive l’armée unie du Burkina Vive Zida Vive Kafando.!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:29, par TABITA En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    félicitation au peuple et à nos vaillants soldats. il reste à juger tous ceux qui de loin ou de près ont perpétré ce coup d’état.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:30 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Salut. Qui peut me dire qu’à part moi, il ya toujours un intègre au Faso ? Et pourquoi ? Je cite le PM « Depuis sa création, le RSP a été utilisé par le régime Compaoré pour freiner les aspirations légitimes du peuple burkinabè à une vie démocratique réelle » !!!! Yaako !!!
    ET PENDANT 27 ANS, MONSIEUR LE PM A ACCOMPAGNE CETTE BESOGNE !
    ET PENDANT CE TEMPS, MON PM S’EST CONSTITUE MILLIARDAIRE !!!
    VRAIMENT, POUR CE QUI N’ONT PAS CONNU L’HISTOIRE DE JESUS, VOICI MONSIEUR JUDA (PARDON MONSIEUR ZIDA, PM DU FASO) !!!!

    HONTE, QUAND TU NE TE CACHE PLUS !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:30, par TABITA En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    félicitation au peuple et à nos vaillants soldats. il reste à juger tous ceux qui de loin ou de près ont perpétré ce coup d’état.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:30, par Yaya Djamé En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Une page noire du Burkina Faso se referme par le désarmement de l’ex RSP ,que Dieu fasse en sorte que plus jamais pareille chose revienne dans notre cher Faso ; je souhaite que les peuples qui vivent toujours dans de pareilles situations soient délivrés.
    Ah oui ! qui l’eut cru ? seul Dieu ne sommeille ni ne dort !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:35, par moussa ouedraogo En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Merci au PM que dieu benisse les autoritees de la transition et le peuple burkinabe

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:36, par poutierou En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Bravo son Excellence.
    Et que a jamais la paix,la solidarité et l’unité entre les fils et filles du pays des hommes intègres règnent en maitre mots.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:38, par ProAnticratie En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Mr le PM ,vous etiez du RSP au moment où Blaise l’utilisait contre le peuple,Donc aider nous à éclaisir cette phrase « depuis sa création, le RSP a été utilisé par le régime Compaoré pour freiner les aspirations légitimes du peuple burkinabè à une vie démocratique réelle »qui est profonde et nous attendons des explications clair

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:42, par ZIDA En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    BIEN PARLER MON PREMIER MINISTRE MAIS SEULEMENT SI JE NE ME TROMPE PAS VOUS FAITES PARTIR LES ÉLÉMENTS DE CE RÉGIMENT ET COMPAORE, DIENDERE ET KERE AVAIENT PLACE CONFIANCE EN VOUS OFFRANT UNE PLACE D’UN PRINCE DU RSP. ALORS JE CROIS QUE NOUS AVONS TOUS COMMIS DES ERREURS ET DEVRONS SE FAIRE PARDONNER POUR LE BIEN ÊTRE DU FASO. JE REMERCIE UNE FOIS ENCORE SA MAJESTE LE MORO NAABA POUR SON ACTION QU’IL A SU MENER POUR SORTIR LE FASO AU CHAOS DU 16 SEPTEMBRE 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:42, par L’Oeil du peuple En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Ainsi prend fin la fin du terrorisme de l’ex- RSP et le constat de sa mort. L’acte de décès du RSP vient d’entre ainsi signé.Les éléments du RSP sont de vrais terroristes et doivent être traités comme tels. Le peuple Burkinabè remercie tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à résoudre cette crise et ramener la paix dans notre cher pays.Le peuple Burkinabè remercie tous les pays voisins, la CEDEAO, L’UNION Africaine, la Communauté Internationale qui n’ont ménagé aucun effort à soutenir les efforts du BURKINA dans cette crise. Que Dieu vous bénisse tous.
    Mais le plus dur reste à faire, à savoir résoudre les aspirations du peuple par la justice, en traquant tous les auteurs de crimes de sang et de crimes économiques, les licenciements abusifs des travailleurs dans les entreprises, les privatisations sauvages des entreprises exécutées sous le règne de blaise Compaoré. Les biens meubles, immeubles et en espèces de tous qui sont trempés dans ce coup d’état doivent être saisis par l’Etat burkinabè. Ces biens doivent être vendus. Les recettes de ces ventes doivent servir à alimenter les fonds d’indemnisation des victimes issues du coup d’état. Les fonds de ces personnes à l’extérieur doivent être rapatriés au BURKINA pour servir à soigner les blessés.

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:48, par leguide En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    C’est parce que tu n’as pas le choix que parle ainsi. Mais M. Le PM tu es malhonnête car tu as aussi participé à des missions sombres du RSP étant donné que depuis que tu es militaires tu ne connais que le RSP. Attention Dieu ne dors pas tôt ou tard ca va se savoir.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 14:51, par El Hadj YANOGO En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Avec la dissolution du RSP, vous allez constatez qu’il y a moins de braquage sur nos routes. Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:03, par Bodo En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Bon travail.

    Les élections pour le 8 novembre 2015 au plus tard. Il faut retenir la leçon, toi qui parle de l’Histoire de notre pays. Et organiser les élections pour asseoir un pouvoir élu. Sinon, les mêmes causes produisent les mêmes effets. C’est un conseil de moi qui admire, pour le moment encore, Zida et Kafando.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:08, par El Hadj YANOGO En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Avec la dissolution du RSP, vous allez constatez qu’il y a moins de braquage sur nos routes. Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:09, par Bravo aux "Boys du Faso" En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Je voudrais sincèrement remercier les "Boys du Faso", c’est à dire nos frères et soeurs militaires et gendarmes qui sont venus à notre sécours dans les griffes du Caporal Diendéré et ses soldats. Grâce à eux, les terroristes du RSP ont cessé de nous diendériser. En effet, lorsque les terroristes du RSP ont appris que les " Boys du Faso" ont commencé à faire mouvement sur Ouagadougou, ils ont achillé pour aller léoncer dans leur forteresse. Une fois encore je vous réitère, chers "Boys du Faso" tous mes vifs remerciements. Votre venue à Ouaga a sauvé beaucoup de vies. Vous êtes des républicains, des démocrates, des dignes fils et fille du Faso. Que Dieu Tout-Puissant et nos ancêtres veillent sur vous. Message signé : L’Etalon Enragé

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:10, par OUED the citizen En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Ainsi nous tournons douloureusement la triste page de l’ère COMPAORE avec son corolaire de tuerie, injustice, népotisme, favoritisme,corruption et arrogance. Toutes mes félicitations au peuple vaillant du BURKINA qui a accepté verser son précieux sang pour nourrir la démocratie et sauver la patrie mise en péril par des fils et filles apatrides. Ces derniers ont voulu sacrifier la paix et le développement national sur l’autel d’intérêts égoïstes et personnels. La Providence divine leur a barré la route et ils seront châtiés à la hauteur de leur forfait par la justice du peuple.
    Enfin nous retrouvons notre vraie identité nationale : peuple courageux, honnête, humaniste, tolérant et laborieux. Soyons fiers d’être BURKINABE en ce sens que nous faisons du FASO le Centre Africain de la Résistance contre les Changements Anti-Constitutionnels et pour la restauration d’une démocratie consensuelle, humaniste et endogène.
    Vive le BURKINA FASO !
    Vive la solidarité africaine !
    Vive la coopération internationale !
    La Patrie ou la Mort Nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:12, par SING En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Vous aussi vous aviez contribué à faire échec aux putschistes car connaissant ceux qui les composent. S’il y avait pas un produit du RSP dans la transition je vous jure qu’il nous sera difficile car la plupart des généraux aujourd’hui doivent leur grade à DIENDERE ou bien général TRAORE ? Et c’est pourquoi il affirmait sans cesse qu’il avait le soutient de l’armée. Étant donné que vous aviez décidé de rejoindre le peuple tout de suite vous êtes devenu l’homme à abattre du système(malgré le lien familier qui vous lie avec DIENDERE il n’a pas hésité à vous traiter comme un inconnu mais Dieu aime ce qui est juste) ce qui m’amène à dire que vous êtes au RSP ce que le MPP est au CDP. Chaque fois le bien triomphe toujours sur le mal et c’est Dieu lui même qui fait les choses ainsi dans ce monde.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:15, par HEMA En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Seul contre tous ses ex compagnons. Malgré çà il a triomphé et à eu raison d’eux car Allah sait ce qui est bon pour ce pays. Que le tout puissant te protège des imposteurs !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:15 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Ehi ! ehi ! ehi, Monsieur Le Premier Ministre, vous êtes sûr que le coup d’état du 17 septembre passé est le fait personnel ou hiérarchique du Général Gilbert DIENDERE et que ce n’est pas le chapeau que certains éléments du RSP lui ont fait porter ? Vous êtes issu de ce corps (RSP) et vous devez savoir que lorsque Norbert ZONGO, le Juge NEBIE et bien d’autres victimes innocentes ont été sauvagement assassinés par ces bâtards, aucun haut chef militaire du RSP n’était informé. C’était comme ça. "on te fait et il n’y a rien" était la devise de certains "chefaillons" qui pouvaient ainsi agir à leur guise, sous les ordres d’un certain Kaf Kaf, le tueur direct de SANKARA a bout portant. N’en parlons pas de ceux qui gardaient François Compaoré alors que ce "petit président" comme certains l’appelaient par ironie n’avait aucun pouvoir au sein du RSP ou même dans l’organisation de l’Etat burkinabè. Un simple conseiller n’a pas droit à un garde de corps. Donc c’était un système anarchique.
    Mais maintenant, entre frères d’armes et en ces moments "douloureux de l’histoire de notre peuple..." nous ne devons pas diffamer avec traitrise ceux qui nous ont fait ce que nous sommes. Il est certain que vous êtes 1er Ministre parce que vous étiez du RSP et que c’est sous les ordres du Général Gilbert DIENDERE que vous êtes parti à la négociation qui vous a désigné. Il fallait donc un minimum de retenue à cette cérémonie sauf si votre discours vous a été imposé ou a été écrit par quelqu’un d’autre. Seul, la tolérance, le dialogue et la paix permettront sereinement à la justice de faire son travail. Ne violez pas publiquement le principe de la présomption d’innocence même si on sait au Burkina Faso d’aujourd’hui que c’est la passion des OSC qui domine la raison d’honnêtes citoyens comme moi. Un Citoyen honnête

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:20, par aliende En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Une communication orale lors d’un conseil de ministre, faisant le point de la saisie ; c’est tout ce dont on avait besoin. Tous ces mots prononcés par l’ancien "bras droit du diable" sonnent faux et ne font que retourner le couteau dans les cœurs des populations. Nous avons arrêté d’être des moutons ; ça nos dirigeants ne l’ont pas encore compris !!! Cette cérémonie n’est rien d’autre que la récupération de la victoire du peuple. Ça doit rappeler les entourloupes d’après insurrection du 30 et 31 octobre 2014 !!! Et qui était dans le même rôle ? Suivez mon regard !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:21, par corneille En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    je suis fier de vous ! toi leguide tu me fait pitié avec tes propos !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:23, par OUED the citizen En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Ainsi nous tournons douloureusement la triste page de l’ère COMPAORE avec son corolaire de tuerie, injustice, népotisme, favoritisme,corruption et arrogance. Toutes mes félicitations au peuple vaillant du BURKINA qui a accepté verser son précieux sang pour nourrir la démocratie et sauver la patrie mise en péril par des fils et filles apatrides. Ces derniers ont voulu sacrifier la paix et le développement national sur l’autel d’intérêts égoïstes et personnels. La Providence divine leur a barré la route et ils seront châtiés à la hauteur de leur forfait par la justice du peuple.
    Enfin nous retrouvons notre vraie identité nationale : peuple courageux, honnête, humaniste, tolérant et laborieux. Soyons fiers d’être BURKINABE en ce sens que nous faisons du FASO le Centre Africain de la Résistance contre les Changements Anti-Constitutionnels et pour la restauration d’une démocratie consensuelle, humaniste et endogène.
    Vive le BURKINA FASO !
    Vive la solidarité africaine !
    Vive la coopération internationale !
    La Patrie ou la Mort Nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:25, par l’éveillé En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    oui !le PM était du RSP !mais je crois qu’il n’avait pas la même vision que ses chefs !!et vous le constatez vous même,c’est parce qu’il a refusé d’être manipulé,de trahir les idéaux de l’insurrection que ses ex camarades se sont mis à le haïr,et à vouloir attenter à sa vie cela par 3 fois avant le putsch du 16 !!vous savez Dieu utilise les hommes pour arriver à ses fins,sinon je me demande comment un homme comme Isaac ZIDA a pu se trouver au Évidemment d’un point de vue humain on peut spéculer sur le fait qu’il était de l’ex RSP,et qu’il s’est enrichi..mais d’un point de vue occulte c’est Dieu lui même qui l’a placé là,pour une mission bien précise !!Il n’y a de force et de puissance que dans le Seigneur Très Haut,et Très Grand !!Rendons lui grâce et arrêtons nos polémiques inutiles !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:26 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Vous semblez pourtant dire auparavant que le Burkina a besoin du RSP... Ah Ah les Hommes...

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:26, par Burkibila En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    vraiment ce discourt tousse au fond de mon cœur g suis très fière d’être burkinabé merci mon excellence ZIDA. Que Dieu vous bénisse et vous donne longue vie.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:27, par zemosse En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Je suis inquiet de tous ces écrits qui réclament les élections rapidement et maintenant.Pourquoi ? On veut reproduire les même erreurs que celles commises par les partis politiques a’la sortie de l’insurrection des 30 et 31 octobre : se précipiter pour faire la campagne et laisser les autorités de la transition se démener seules face aux diablotins du rsp.Aucun parti n’osait prendre une ferme position quant à l’avenir de ces terroristes.Seul Benewinde à été ferme vis à vis d’eux. Qu’est ce qui fait courrir ceux là qui réclament les elections ici et maintenant alors que des rsp sont en divagation dans la nature ? On veut déjà se positionner qui pour’etre president,qui pour etre depute,qui pour des postes juteux,qui pour des marchés, qui,qui qui ???De grâce, rendons hommage aux martyrs, tiront les leçons de ces crises à repetition.

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:31, par john,bf En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    C’est propre. Longue vie au Président du Faso et au PM pour ce que vous écoutez la voix de Dieu et celle du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:32, par mr En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    C’est le N#2 du meme corps pendant des annees qui
    Parle.....pauvre de justice pauvre de politic et en fin Pauvre de nous.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:32, par TAMK En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Non, pour tirer toutes les leçons du passé, plus d’unité d’élite .Je crois qu’au delà du RSP il faut remonter au CNEC qui de Pô est venu faire un coup d’Etat. Pourqu’une autre élite ne vienne faire un coup d’état. Renforçons notre vaillante armée (les obus non explosés en disent long, sont-ils périmés), avec une bonne gouvernance et il n y aura plus de coup d’état au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:34, par lewang En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Ce qui manque dans ce discours et que moi j’attendais c’est le bilan des militaires qui ont rejoint, qui ont fui et qui sont détenus. Je m’attendais a cela durant cette cérémonie. Jai l’impression que beaucoup ne sont pas rentres dans les rangs et les autorités ne veulent pas paniquer les citoyens. mémé si c’est ainsi, on communique et ca rassure. je ne suis pas militaire mais je sais que ce bilan ne peut pas être considéré comme un secret militaire>

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:40, par Fati ZORE En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Quant les internautes CDPistes voient ZIDA ou MPP c’est comme si on annonçait la fin du monde pour demain. C’est la haine qui va les tuer s’ils ne prennent garde. LEGUIDE et PROANTICRATIE calmez-vous c’est pas ZIDA que tu devez vous en prendre mais à Dieu. Imaginez un instant si on partait aux élections avec le RSP et un ministre de la sécurité putschiste.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:41, par Fati ZORE En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Quand les internautes CDPistes voient ZIDA ou MPP c’est comme si on annonçait la fin du monde pour demain. C’est la haine qui va les tuer s’ils ne prennent garde. LEGUIDE et PROANTICRATIE calmez-vous c’est pas ZIDA que tu devez vous en prendre mais à Dieu. Imaginez un instant si on partait aux élections avec le RSP et un ministre de la sécurité putschiste.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:41, par Tanga En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    ZIDA, ton visage ne ressemble pas à celui des premières heures de l’insurrection.
    On dirait qu’il y a un nœud quelque part en toi.
    Dis nous un peu comment vous êtes arrivés à évincer Le GAL TRAORE et KOUAME LOUGUE ? Qu’est ce qui s’est passé ?
    Dis nous aussi quel était ta position au sein du RSP durant les 27 ans du Blaso.
    Allez, accouches !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:42, par ladji En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Mr le PM aprés la transition la grande sortie pour vous c’est la demission de l’armée
    car vous avez commandé cette maudite élite mais par la grace de Dieu vous etes arrivés
    a vous corriger .bonne chance à la transition

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:45 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Vraiment le PM a toujours eu la chance depuis qu’il s’est accaparé de notre révolution. Il est tout de même resté toujours flou. Quand ca l’arrange il est dedans sinon il est dehors. Il se sent maintenant en sécurité et jette la bale dans le camp de ceux qui l’ont aidé à retirer notre victoire. Vraiment politique "mangni". Un homme qui dit quelque chose aujourd’hui et demain son contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:46 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    J’aime l’homme seulement parce qu’il a contribué a booster considérablement l’économie du Dan fani sinon la loi sur l’armée qu’il a fait voter n’est pas exempte de reproches.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:48, par Americain En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Je suis fière d’être un burkinabè

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:49, par Badpress En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Je condamne avec la dernière énergie ce coup de force Du général mais Zida tu n’es pas du tout clean et le Burkina faso est un désert où on se connait tous. où as tu eu tes milliard ? Je n’ai jamais cautionner ce que faisait le RSP mais c’est pas toi Zida qui peux embrouiller avec . Si tu es sincère et croyant répantis toi et offre tes biens mal acquis sous le RSP pour des aux pauvres. Pire tu aides un camp politique au détriment des autres alors que tu es sensé être neutre. Çà peut te rattraper."Je ne mange pas viande de chien mais je bois sa soupe".

    "Depuis sa création, le Régiment de Sécurité Présidentielle a été utilisé par le régime du président Compaoré pour freiner les aspirations légitimes du peuple burkinabé à une vie démocratique réelle. Au lieu de contribuer à la protection des populations, ce corps était devenu une menace permanente contre la marche radieuse du peuple burkinabè et un instrument pour imposer la volonté d’un groupuscule qui, incapable d’apprendre les leçons de l’histoire de notre peuple, se condamne ainsi à répéter les erreurs d’un passé à jamais révolu dans la conscience collective des Burkinabè". Tu étais où quand Zéph organise le peuple pour la vraie démocratie et alternance au Burkina ? Tu étais tjrs aux ordres de Blaise et Dienguéré pour chercher ton gombo avec les rebelles en Côte d’Ivoire. Tu n’as rien fait pour le peuple c’est nous mêmes qui avions chassé tes mentors de Blaise et de Dienguéré. Ton propre tour viendra s’il plaît au même Dieu que toi et moi prions chaque jours et encore plus les dimanches dans nos chapelles.
    Mon œil !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:52, par le tonneur En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Il m’a tout l’air que nous sommes entrain de traiter les soldats de l’ex RSP comme s’ils étaient des enfants !!! des enfants soldats !!!
    Je pense que notre armée n’incorpore que des majeurs !!!!
    Le minimum qui pour l’instant serait que tous les membres de l’ ex RSP sans exception soit au moins soldat de première classe pendant 5 ans avant de prétendre a une quelconque promotion
    On se peut pas pavaner les rues de Ouagadougou en tirant sur nos enfants et intégrer l’armée comme s’ il n ’y a rien eu !!!!!!!!!!!
    C ’est trop facile

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:53, par Nobo En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Avant tout propos, paix aux âmes tombées sous les balles du RSP. Que la divine miséricorde accepte de les recevoir.
    Burkinabé, Pourquoi une cérémonie solennelle pour présentez nos Armes aux chefs d’états Major des armées des soient disant pays amis et frères. Pour moi cela montre que nos dirigeants sont des acteurs de théâtre et de cinéma. Le RSP aussi mauvais qu’il soit dans son fonctionnement, avec son armement a permis au Burkina Faso de restez un mite pour les pays voisins. Je pense que nous aurions du faire tout simplement un communiqué pour informer l’ensemble de la communauté international que nous avons finalisé le désarmement point un trait. Vigilance chers filles et fils du Burkina Faso. Que DIEU parachève son œuvre de délivrance. Amen Amen

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:54, par koudougou En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP:Le Gal Diendéré voulait installer un régime terreur

    Tout coup d’ETAT est condamnable
    Mais toi ZIDA tu oublie ou tu es venu qui ta fait Roi
    Mais l’histoire nous attrape aujourd’hui. tu te croix saint les crimes que tu as fait quant tu étais RSP avoue les. tes multi-milliards que tu as qui t’a donné ça ?
    je connais des colonels qui sont partis a la retraite et n’ont même pas les 1/10eme de ta richesse
    peuple du Burkina ouvrons bien les yeux ZIDA nous promis quoi quand il venais le 13 décembre a la place de la REVOLUTION ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:54, par Fati ZORE En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Dieu a utilisé ZIDA pour se débarrasser du RSP et bientôt il va utiliser les RSS pour régler beaucoup de tord que Blaise et son frère ont fait aux burkinabè. Comme ils connaissent les dossiers de la famille il faut éviter qu’ils viennent mais peine perdu car la roue a commencer depuis à tourner et c’est Dieu qui est au volant du Burkina. Ils veulent quelqu’un qui ne connait pas trop le système ou qui va prendre des engagements au nom d’une certaine réconciliation sans justice pour couvrir leurs arrières surtout la question de nos sous qui quittent illégalement le pays sous le regard impuissant de la transition à cause de DIENDERE contrôlait tout(armée-securité-RSP-KOSSYAM). Michel KAFANDO était comme la reine d’Angleterre.Président sans pouvoir réel.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:59, par JAN JAN En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Si moi j’étais à la place de Zida, j’allais démissionner et me faire oublier, au lieu de celà il fait la grande gueule digne d’un camélion équilibriste, si tu penses que le Peuple est bête tu nous sous estimes, toi tu as fait quoi pour nous, quand Diendiéré t’as imposé comme PF et quand la communauté internationale a mis la pression, comme PM, la première chose que tu as fait c’est de placer tes "petits copains", à cause des tergiversations de Kafando et toi ça nous a conduit à la situation que l’on sait avec des morts à l’appui. Hier tu étais RSP tu bouffais là-bas, tu t’es enrichis grâce à Diendiéré et aux "papa merci" les mauvaises actions étaient faites par ce régiment et tu ne disais rien, peut-être que certaines mauvaises actions ont été commises sous ta direction et aujourd’hui tu tiens ce language ; tu te croyais "Joseph", mais tu n’es que "JUDAS" et tu sais biens comment les judas finissent. N’oublis de démolir ton fameux immeuble à Ouaga 2000 qui tant emmerdé le voisinage.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:12, par Bandit En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Mr le premier Ministre tu as participer à freiner les aspirations du peuple Burkinabè puisque tu étais de ce corps et de surcroit n°2 ce n’est pas maintenant que tu vas nous dire ça.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:12, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Internaute n°6 Yamasida :
    Je cite « Mais je ne suis pas d’accord sur les motivations des différents intervenants. Le but n’était pas d’installer un régime de terreur mais bien de décrier une frustration face à une injustice. » Vous étiez dans la tête de Diendéré ou vous étiez associés dans le putsch ?

    Ainsi, selon vous, pour "décrier une frustration", on prend les armes, on prend des gens en otage, on tire sur des civils désarmés, on tire au lance roquette sur des domiciles et on brule des média ? Si c’est ainsi que vous exprimez vos frustration, je plains votre famille et vos voisins. Et pour essayer de corriger une "injustice" qui est que des individus sont déclarés inéligibles (ça on n’en meurt pas), on tue aveuglément et on détruit, je suppose que ça ce n’est pas de l’injustice ?

    Ce coup d’état est le second, après celui fait à Sankara, ou il y a des morts. Mais c’est le seul ou les morts civils sont plus nombreux que les militaires (il n’en y a même pas à notre connaissance). Le but des putschistes était bel et bien de faire taire toute voix critique, donc les média, et de faire peur à ceux qui voudraient manifester, d’où les morts civils faits volontairement. Enfin d’obtenir par la force et le chantage ce qu’ils ne pouvaient obtenir par leur nombre minoritaire, d’où les otages. Cela s’appelle de la terreur, dans tous les pays du monde, et ceux qui sont partisans de ces méthodes sont des terroristes. Point à la ligne.

    P.S. : Quand vous voulez intervenir sur un forum public sur ce sujet, pensez aux proches des victimes, même pas encore enterrées, avant d’écrire n’importe quoi. Vous frustrez des gens en deuil, frustration loin d’être comparable à l’inéligibilité.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:13, par RANCE En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Zida tient ce genre de discours parce qu’il pense qu’il a trouvé une nouvelle assiette pour manger ; en voulant becqueter dans tous les plats on finis par s’étrangler. Que t’as promis les futurs nouveaux dirigeants ??? Général 10 étoiles ????

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:14, par NOU-BARRY. En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Maintenant le burkina faso est sur les rails,mais attention ! surtout trop de vigilance avec les terroristes du cdp.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:24, par bancé ibrahim En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Je comprends les positions des uns et des autres sur notre illustre premier ministre. Lui au moins a le mérite d’être un homme intègre car il avait le choix de rester du camp de ceux qui ont voulu rentrer dans l’histoire par la petite histoire, mais il a choisi d’être du bon côté. N’oubliez pas que parmi les gens du Rsp il y avait qui ne partageaient pas les idées de leur supérieur. C’était une question de vie ou de mort. Je pense que Le PM fait partie de ce lot.
    Alors, un peu de respect car si il avait voulu, il aurait pu contribuer au pourrissement de la situation. Depuis le début sa ligne est restée la même. Un peu de respect pour cet illustre homme que je nomme Isaa Yacouba Zida.
    Rendons lui hommage modestement sans oublier qu’il aurait pu utiliser un pouvoir de nuisance. Qu’en savez vous si sa contribution n’a pas été d’une aide précieuse pour les forces armées nationales car connaissant parfaitement la maison rsp camp Naabakoom.
    Un peu de respect pour cet homme.
    La patrie ou la mort nous vaincrons.
    Ibrahim Bancé

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:25 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    En tout, une page ferme. une autre s’ouvre. l’espoir ne sera permis que si justice est vraiment faite. Mr le PM n’oublié pas que vous êtes de l’ex-RSP. votre fortune , votre poste de PM vous le devez à l’ex RSP. Nous demanderons des comptes à tout ancien RSP parce que « depuis sa création, le RSP a été utilisé par le régime Compaoré pour freiner les aspirations légitimes du peuple burkinabè à une vie démocratique réelle »
    moi je désespère du Burkina, des apprentis politiciens, menteurs, hypocrites, voleurs, traitres....et une jeunesse qui se laisse prendre au piège de la réussite facile.....
    Et Thom Sank, si seulement tu pouvais revenir.....
    Dieu sauve le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:30, par Michel KAFANDO En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Mr JAN JAN ce que vous RSPistes vous n’aviez pas obtenu par les armes c’est pas dans Fasonet que vous allez obtenir sa démission. J’avais commis une erreur monumentale en enlevant BARRY du gouvernement et voilà le résultat. Personne ne l’avait cru quand il parlait du complot car des journalistes ont reçu des enveloppes pour développer la thèse du faux complot. DIENDERE m’a imposé un ministre et les burkinabè ont été témoin de sa traitrise à la Nation burkinabè et nous voilà dans la merde.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:33, par Gerard K. SAVADOGO En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Ils ont envahi encore la toile et recommencent à demander la démission de ZIDA. les pauvres ! ils me font pitié.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:36, par Mariam BELEM En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    il y a trop de fous dans le pays maintenant. Il faudra que le ministre de l’action sociale voie leur cas à commencer par ZAN ZAN.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:36, par Nabiiga En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Merci Yaco pour ce beau discours. Je peux parier que tu l’a rédigé toi-même. Moi c’est juste une petite chose. Maintenant que tu as vu la lumière et tu as a été guidé par la providence vers le bon chemin, s’il te plaît Yaco, s’il te plaît, tu es avec nous, dis-nous, au nom de l’église que tu fréquente, qu’elle était l’entente entre toi et Gilbert Diendéré qui t’a permise de balayer du revers de la main le Gal Zagré hors le fauteuil présidentiel car certes, il y a eu une entente comme celle selon laquelle on devait servir de toi comme marionnette pour maintenir le pouvoir de blaise à travers toi. C’est la raison pour laquelle Diendéré te haissait autant car il s’est senti trahi car tu n’a pas tenu promesse. Dis-nous, car nous aimerions très bien savoir, de ce s’est tramé entre toi, Gilbert et les autres aux heures chaudes de l’insurrection. Nous sommes vraiment à l’écoute. Merci, c’est Nabiiga qui te pose cette question. Tu auras a transiger avec moi dans l’avenir, attention.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:38, par Mariam BELEM En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    il y a trop de fous dans le pays maintenant. Il faudra que le ministre de l’action sociale voie leur cas à commencer par ZAN ZAN ou bien c’est JAN JAN.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:40, par sandokan En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Attention Zemosse, ne répétez plus à voix haute que seul Me Benewendé SANKARA a été le seul à oser défier le RSP en réclamant courageusement sa dissolution même au temps fort de sa gloire. Vous risquez de vous attirer les foudres d’un certain internaute qui a littéralement tiré à bout portant sur Sandokan quand il a osé rappeler à un éminent candidat aux présidentielles qu’il pouvait avoir la même attitude que Me SANKARA dans les temps difficiles de la nation. Ce monsieur a vite ramené le débat à une question de militantisme sans percevoir en l’intervention de Sandokan une sorte de conseil à son champion (et probablement le nôtre) qu’un homme d’Etat doit mieux "se vendre" en adoptant des positions courageuses quand la nation est en péril. N’est pas homme d’Etat qui veut mais qui peut.
    Revenant au speach du Premier ministre, c’est du propre et limpide. On peut tout penser de lui mais il faut avoir l’honnêteté de reconnaître que son attitude face à l’ex RSP a grandement rendu service à la nation. S’il était demeuré "collabo" du RSP jusqu’au bout au sein du gouvernement, je ne crois pas que nous aurions atteint les mêmes résultats. Sachons raison gardée et évitons de jeter l’anathème car nul n’est parfait ici bas. Peut être que si tous ceux qui le pourfendent aujourd’hui était à sa place, ils n’auraient pas fait mieux. Que celui dont qui n’a jamais péché lui jette la première pierre.

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:43, par Marie GANSONRE En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Nabiiga ont voit que fait fais parti des force du mal. ZIDA n’a jamais balayé Gle ZAGRE de la Présidence. Tout ça montre à quel point c’est embrouillé dans vos petites têtes en ce moment.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:44, par SAVADOGO En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    si je comprend bien vous avez contribuer tout ce temps à nuire au peuple burkinabé. vous n’avez jamais lever le petit doigt pour dénoncer ce système qui ta favoriser et conduire au pouvoir. Vraiment je doute de ta sincérité STP reste militaire et ne rentre pas dans le jeux politique des démagogues.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:49 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Zida il faut te calmer. Arretes de faire la grande gueule. la meme justice va te rattraper et tu le sais bien. Tout va se savoir. Diendere et les autres vont parler et ca tu ne dors plus comme il faut. Ca se sent et ca se voit en toi. A mon avis, commence a chercher une formule qui te permettra de demander pardon au peuple car tu as éte un acteur actif de ses pillages, abus, detournement et autres. Simple militaire et tu es multimilliardaire. tout se saura. Toutes les victoires enregistrées jusque la sont du fait du peuple et non de toi. Tu as echappé bel pendant ce pusch à cause du peuple et j’en suis fier. Il faut commencer a vider tes casseroles avec la justice avant que celle-ci ne Re-vienne vers toi. Tu etais intouchable il ya quelques mois de cela, avant l’insurrection. Aiujourdhui au Faso, tous les burkinabe sont ou veulenet etre egaux devant la loi. La vraie citoyenneté a commencer, Alleluia. En resumé, commence a balayer devant ta porte de sorte que la justice tot ou tard reconnaise ta repentance et allege ta peine.
    je soutiens toutefois la transition afin que vous puissiez nous conduire a des elections transparentes et credibles. Mais fais gaffe, nessaies pas de transmettre le pouvoir a un parti kelkonque, le peuple est deja au courant et vous suit de tres tres pret.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:51, par Jacqeline PARE En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    .Voilà un déséquilibré du nom de Nabiiga qui aurait souhaité que ZIDA ne trahisse pas DIENDERE mais le peuple. Quand on a des individus comme ça dans un pays faut-il en rire ou en pleurer ? Je pleur pour se pays et en même temps je comprends maintenant pourquoi ces apatrides en veulent au MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:55, par abdoul En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    On peut être dans un camp et ne pas être totalement d’accord avec ce qui se fait jusqu’au jour où tu as l’occasion de t’affranchir et de t’exprimer. Zida, s’est démarqué de la ligne de conduite qui lui a été prescrite par ceux qui l’on envoyé prendre le pouvoir en octobre 2014. Ce qui a produit les interventions intempestives de ses ex copains. Pour sauver un temps soit peu sa peau, il a dû achiller et dire à un certain moment que le RSP est indispensable. Mais le RSP n’était pas dupe. Zida, au fond, n’était plus de leur côté. Seul contre ses freres d’armes et contre Diendéré qui l’a placé là. Mais puisqu’il était du côté du peuple, il en sort grandi. Le peuple est meurtri mais c’était le prix. Alors, ensemble, tournons le regard vers l’avenir et que chacun se batte pour l’essor du pays. QUE DIEU BENISSE LE BURKINA FASO. AMEN !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 16:59, par ka En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Zida, sur cette même place tu promettais a la jeunesse que rien ne sera plus comme avant. Alors te voilà libre de tes mouvements sans ton poison du RSP grâce a cette jeunesse : Ministre ou pas, continu a appuyer cette jeunesse assoiffé de l’alternance politique et économique du pays que nous tous, car tu en as les moyens.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 17:03 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Que ceux qui critique à tout va se mettent un peu à la place de Zida occupant un poste ou pour un oui ou pour un non on risquait la mort. Qu’auraient-ils fais ? Mais comme on dit, "il n’est pire aveugle que celui qui ne veut rien voir".

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 17:44, par JAN JAN En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Le fou ou la folle c’est toi Mariam BELEM, car il n’y a pas plus fou que celui qui ne veut pas voir la réalité et la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 17:54, par Kabore En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Mr le PM disons tous merci à Dieu et pensons à la réconciliation.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 17:59, par Ouvrez l’oeil ! En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    En fait, je constate que plusieurs internautes sont égarés. Ils veulent toujours une chose et son contraire. Par exemple, la recherche du consensus nous a emmené tous à accepter Zida comme PM afin de pouvoir installer un président civil pour la transition...Aujourd’hui les internautes semblent avoir oublié tout ça et se lancent dans des élucubrations dénuées de tout sens : quelle myopie ?
    Aujourd’hui, même Michel Kafando tient au soldat Zida Comme PM, tellement il a su se rattraper. Ensuite, nous réclamions tous ici la dissolution du RSP, peu importe par quels moyens, et Zida a fortement contribuer à atteindre cette fin. mais à la surprise générale, on revient remuer le couteau dans la plaie en disant que lui-même est issu du RSP : et après ?
    Ne dit-on pas que seuls les imbéciles ne changent pas ? Allez au diable, éternels insatisfaits...Y en a marrrrrrre !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 18:16, par SAD En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Gloire à L’Eternel. Dieu sauvera tjrs le brave ZIDA. La progression du commando est rassurante. Pour ceux qui l’ignorent encore, c’est la troupe (basse classe dans l’Armée) au RSP, à la faveur des évènements dans les casernes en 2011, qui a exigé que ZIDA soit leur chef de Corps à cause de sa justesse et son intégrité, tandis que le domicile de Gilbert a reçu des roquettes au meme moment. Ayant été miraculeusement ajourné à l’avancement par sa hiérarchie, il n’avait pas le grade requis pour diriger ce Corps au regard de son effectif et c’est ainsi qu’on l’a nommé Adjoint et KERE comme chef de Corps (fuguratif). ZIDA a toujour exécuté pleinement sa mission en ce qui concerne la sécurité du Président à lui confiée par la loi, tout en ne se melant jamais aux missions occultes et ignobles.Bible à la main, il était surnommé "JESUS" ; ce n’est donc pas au gouvernement qu’il est venu etre de cette confession car il a reçu l’appel de Dieu il y a longtemps. Le pays ne sera jamais inquiété sous son règne en dépit des capacités de nuisance de ses détracteurs, car il du coté du peuple souverain, donc de Dieu et avec lui. Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 18:20, par doudouno le cobra En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Si le ridicule pouvait tuer. cette cérémonie est aussi idiote et loufoque que le coup d’état de Diendéré.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 18:21, par ba gnoumanke En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Meditons l’evangile sur le role de St Paul:c’est son zele a combattre les chretiens que Dieu a retourné pour en faire l’apotre que nous connaissons aujourd’hui.C’est les prières du peuple que Dieu a entendues.Qui mieux que le poisson peux temoigner que le caiman est devenu borgne ?Quel fut le dernier recours de Golf pour eviter le lynchage : l’ambassade de la papauté !!!Zida c’est David, Diendere c’est Goliath.Dieu a choisi Isaac/Jacob pour nous sauver.Ils sont combiens les generaux du Capitaine Blaise Compaore ? Qui a pu $pisser et secouer$ depuis les 30 et 31 octobre ? Seulement ceux qui avaient foi en Dieu et a la force du peuple -la jeunesse-et qui ont osé dire trop c’est trop.Allellouia Zida, Allellouia Zagre Allellouia le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 18:45, par Boulanger En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Merci mon excellence pour ce discours. Votre contact avec le peuple, vous as permis de connaitre sa souffrance et de vous démarquer de la tyrannie de l’ex-Rsp.
    J’interpelle les internautes à avoir du discernement et un peu de retenu. Le résultat auquel nous sommes parvenus est le fruit de la conjugaison des efforts de tous les fils et filles du Burkina Faso épris de justice sociale et d’équité. "Ne dit-on pas que la vraie opposition viendra de l’intérieur du CDP" dixit Norbert Zongo. Donc nous pensons que la connaissance de l’appareil militaire RSP par son excellence le PM a été d’une grande utilité pour nous.
    Travaillons de sorte à ce que "la révolution ne mange pas ses propres enfants’’. Cela suppose qu’il faut la vérité, la justice, le pardon et la réconciliation" car nous sommes condamnés à vivre ensemble et à nous accepter mutuellement. Loin de nous toute esprit de vengeance.
    Les Hommes passent mais le pays demeure.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 18:57, par ba gnoumanke En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Meditons l’evangile sur le role de St Paul:c’est son zele a combattre les chretiens que Dieu a retourné pour en faire l’apotre que nous connaissons aujourd’hui.C’est les prières du peuple que Dieu a entendues.Qui mieux que le poisson peux temoigner que le caiman est devenu borgne ?Quel fut le dernier recours de Golf pour eviter le lynchage : l’ambassade de la papauté !!!Zida c’est David, Diendere c’est Goliath.Dieu a choisi Isaac/Jacob pour nous sauver.Ils sont combiens les generaux du Capitaine Blaise Compaore ? Qui a pu $pisser et secouer$ depuis les 30 et 31 octobre ? Seulement ceux qui avaient foi en Dieu et a la force du peuple -la jeunesse-et qui ont osé dire trop c’est trop.Allellouia Zida, Allellouia Zagre Allellouia le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 19:08, par eliane En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    De l’homme je ne dirais rien il est inconstant ;

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 19:12, par sidik En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Vraiment que ça pue la honte au pays des "Hommes intègres".si Zida était mon père,j’aurais préférer me suicider que de porter son nom car a regarder la définition du mot "honte" ou "deshonneur " dans le dico, on voit directement sa photo.le PM dit ouvertement qu’il a été pendant 27ans durant artisans de tous les maux qu’il évoque dans son discours et qu’il met aujourd’hui sur le dos de ceux qui on fait de lui ce qu’il est aujourd’hui.ce discours est une insulte grave a l’encontre de l’intelligence de notre chère peuple.beh dans un pays ou il y’a 20% d’alphabetises et moins de 5% d’intellectuel (le reste étant tous des comédiens),les applaudissements et cris de joie a la fin de ce discours ne font qu’annoncer l’apocalypse future au Burkina après que ses copins aient pris le pouvoir sans même que le peuple n’aye voter(ne vous inquiétez pas,les fausses cartes d’électeurs voteront a votre place).bande d’abrutis.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 19:38, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Les CDPistes du web ne se découragent pas dè. Les voila encore, à peine leur coup d’état échoué, en train de vouloir déstabiliser la transition en attaquant (encore et toujours) Zida. Avant, ils voulaient qu’il démissionne à 3 mois des élections, maintenant, c’est à moins d’un mois, avec des RSP armés dans la nature qu’ils veulent tomber le gouvernement.
    Ce qui est triste, c’est qu’il y a des gens de bonne foi mais naïfs qui se font prendre dans la propagande et qui les aident à répandre leur venin sans se douter de ce qu’il y a derrière.

    Une chose est sure : Si Zida s’est enrichi grâce au RSP (vrai), s’il y était intouchable (vrai), s’il a été mis là ou il est par le même RSP (vrai), et que malgré tout cela il a opté de se mettre du coté du peuple (vrai), on doit l’admirer et le décorer pour un tel patriotisme. Et puis soyez logique, vous dites qu’il est déjà riche et encore qu’il convoite le titre de général. Pourquoi ? De toutes les façons, général il le sera avec le temps s’il reste dans l’armée, et ce n’est pas le salaire de général qui peut l’enrichir plus qu’il n’est déjà ? Au contraire, en dissolvant le RSP il s’est mis en insécurité pour son avenir immédiat, car la transition fini dans quelques semaines et il ne sait pas ce qu’il deviendra. Alors silence les jaloux saboteurs !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 19:41, par Nabiiga En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Internaute numéro 67 : Merci Marie Gangsore

    Dans un premier temps, j’ai posé une question légitime dont la réponse est attendue très ardemment par tous les Burkinabe. Comment s’est fait-il que Zida s’est parvenu d’abord au fauteuil présidentiel, lui un Lt. Colonel alors que le CEMA, un général complet, Le général Zagre en l’occurrence, était bien présent. Ensuite, une fois ôté de là par la communauté internationale, le voilà PM. Comme si cela ne suffisait pas, ce même CEMA s’est d’abord déclaré Chef d’état et par la suite, c’est Zida qui s’est manifesté en place et lieu de ce général comme Président de Faso. Si ce que je dis n’est pas vrai, moi Nabiiga, que tu me corriges car étant héritier d’une chefferie, je n’ose pas me rabaisser en racontant des histoires. Comment donc, cela fut possible ? Zida a bien vu la lumière et même prêt à dire combien Blaise se servait du RSP pour ses propres basses besognes au détriment du peuple assoiffé de la démocratie. Nous attendons que Zida aille un peu plus loin pour nous situer sur l’histoire la plus récente du RSP ; celle de son intronisation à la Présidence du Faso en racontant étape par étape, l’entente qui a été conclue en coulisse entre lui Zida, et Gilbert car il y a bel et bien eu une entente. Je ne vois en quoi cette question puisse constituer une haine vicérale à l’encontre de Yaco, et vous savez bien que ce n’est pas ce que vous prétendez.

    Nous avions affaire de l’armée et dans l’armée du monde entier, il n’y a pas lieu qu’un Lt. Colonnel surplombe un Général ; Jamais ! et pourtant, tel était le cas au moment de l’insurrection. Zida nous doit cette révélation. Quant à ses richesse, personnellement, je m’encontrefiche, du moins il n’a pas braquer une banque à ce que je sache. C’est plutôt la vérité, rien que la vérité ; le comment des tractations entre toutes parties prenantes, et comment ça été fait qu’il ait pu occuper le post de PF et de PM en place et lieu de Zagré et les autres Colonels de nos forces armées d’autant plus qu’un surbordonnée ne peut pas dépasser un haut gradé dans l’armée à moins qu’il y ait eu un autre coup d’état sans que nous le sachions. Quelle entente a t-il eu entre les entrevenants principaux et, bien sûr, le détail, rien que le détail de cette entente. Voilà.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 19:59, par Nabiiga En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Internaute 70, au nom de Jacqueline.

    Ce qu’il te faut est d’apprendre un peu plus la langue de Molière. Moi, Nabiiga, ce n’est pas ce que je souhaite, i.e. n’est pas trahir Diendéré. Ce que je souhaite est que Zida aille un peu plus loin pour nous révéler tout ce qui s’est passé en coulisse entre lui et Diendéré et qui l’a amené à être le PF et ensuite le PM. Certes qu’il y a eu une entente ou bien quelque chose qui s’est bien tramé entre ces deux -à. C’est Zida lui-même qui a lancé ce débat en nous disant ce que c’était le RSP depuis son lancement. Nous lui en sommes reconnaissants de nous avoir fait cet éclaircissement seulement voilà nous souhaiterons qu’il nous disent comment il s’est parvenu au PF et PM alors que le CEMA était bel et bien présent. Vous avez une mauvaise lecture de ce que j’ai posté, c’est le contraire qui est vrai car au lieu de croire que je souhaite que Zida ne trahisse pas Diendéré, je veux plutôt qu’il l’expose en exposant au grand jour les manipulations de Diendéré. Je ne suis point du point du un malade mental, bien le contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 20:01 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    et dire que certains internautes me pompent encore l’air avec leur inclusion/exclusion, j’en ai marre et leur dit plus jamais ça, pourquoi ? vous trouvez normal que n’importe quel quidam se lève avec ces armes et fait un coup d’état en tuant des dizaines de personnes et blessant plusieurs centaines de personnes ? Sans parler des dégâts et des pertes économiques énormes. Non, mille fois non car vous oubliez la mémoire des martyrs de l’an passé. Pire, ceux qui ont fait ce coup d’état, voulaient rétablir l’ancien régime fait d’enrichissement illicite, de crimes économiques et de sang et autres gabégies... Alors, si vous voulez continuer à nous bassiner avec votre exclusion, oui, je fais comme Arba Diallo l’an passé, je vous donne un carton rouge, qui vous exclut de la partie pour les 5 prochaines années pour les élections et, si vous n’êtes pas encore d’accord, vous pouvez aller par la case MACO en justifiant vos enrichissements illicites car tout se sait dans ce pays de savane à la terre plate.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 20:17, par Candobi En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Arrêtons vite tout ce cirque et parlons plutôt élections.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 20:31, par Rabao Yande En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Ah ba, ba, Yacouba Zida !!!

    Quand la politique et la religion s’embrassent pour créer et demeurer dans du faux, les généraux, les pasteurs et les Nabas sont déboussolés et le peuple décontenancé.

    Mr le Pm veuilez expliquer comment vous avez pu acquérir en 10 anzs de RSP les biens dont vous n’avez déclaré que la partie visible tout en continuant d’emmerder vos voisins malgré l’arrêt de la justice.

    Pouvez vous sans baisser les yeux dire que vous n’avez pas pas profité du RSP et des largesses de Blaises et de Diendéré vous qui étiez le N°2 de Gilbert donc le numéro 3 du système de la terreur que vous dénoncez aujourd’hui ? Et pourquoi pas avant ?

    Il est indécent de tirer sur un capitaine et un général déshabillés devant lesquels on la frappait pourtant sec et net, fesses serrés, menton relevé et en disant "oui, oui chef, c’est compris" !!.

    Comme l’a diagnostiqué le Dr Somé Valère si Gilbert Diendéré parle, beaucoup vont fuir le Burkina y compris certaisnofficiers.

    PM cherche une bonne moto car tes promotionnaires et mêmes des colonels majeurs avant toi n’ont pas eu la chance d’accumuler autant de richesse en 10 ans de présence dans un régiment de 1300 éléments. On se connaît ici et il faut faire profil bas.
    Dans tous les cas on va sortir les papiers preuves et on saura qui est qui dans ce pays.

    Il ne faut pas aller à la place du 3 Janvier pour jouer au petit Thom’ Sank quand on n’en a pas la trempe.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 20:34, par lobseurvateur En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Organisez (zida et kafando) les élections et foutez nous la paix c’est tout ce qu’on vous demande à présent.
    PS si tu veux qu’on te prenne au sérieux justifie tes milliards. Sans cela ne vient pas tes frères d’armes dans la boue parceque toi aussi tu as traîné dans des affaires louches

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 20:58, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    @Nabiiga et tous les autres :
    Il y a un temps pour toutes choses. Nous sommes tous avides d’informations et de révélations. Cela ne concerne pas seulement Diendéré mais toute l’histoire du Burkina depuis le 4 Aout 1984. Trop de non dits sur qui a fait quoi sous la révolution, sous la rectification, sous le régime de Blaise Compaoré.
    On ne sait toujours pas comment la plupart de la centaine de victimes comptabilisés sont morts, ni qui les a tués. Pourquoi le détail de ce qui s’est fait sous la transition est tout à coup urgent, plus urgent que la bonne fin de la transition ? Vous voudriez qu’au lieu de diriger le pays, les gens arrentent tout pour faire le grand déballage, ce n’est pas raisonnable. Laissez moi vous rappeler (juste en exemples) que :

    1°) Des dispositions doivent être prises pour qu’il y ait une rentrée scolaire et universitaire ;
    2°) Les syndicats n’accepterons pas que la transition finisse sans relecture de la loi 013 et que c’est du travail ;
    3°) Il faut trouver, arrêter et juger les auteurs du putsch, et les Burkinabè qui ont lutté ne seront pas patients ;
    4°) Il faut définir une nouvelle date pour les élections, en satisfaisant les pressés et les prudents ;
    5°) Il faut gérer les conséquences du putsch, y compris l’enterrement des victimes et l’accompagnement des familles, ainsi que les pertes économiques et matérielles ;
    6°) Des éléments de l’ex-RSP sont toujours dans la nature, avec probablement des armes ;
    7°) Des pays étrangers, dont certains voisins, seraient mêlés au putsch, et on ne sait pas s’ils ont renoncé, la vigilance s’impose donc ;

    Donc franchement, les exigences de grand déballage et d’explications au milieu de la bataille ne sont pas très réalistes. Surtout qu’on n’a pas la même exigence avec les plus anciens. Qui demande à Valère Somé de dire ce qu’il sait des morts sous la révolution ? Qui demande aux RSS des explications sur les crimes économiques ou de sang quand ils étaient aux affaires ? Dans quelques semaines, Michel Kafando, Issac Zida et Chérif Sy seront "libérés" par la transition. Les citoyens, les journalistes, la justice ou tout autre pourra leur demander les détails de l’histoire récente ou de se justifier. Ou bien ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 21:02, par LA VERITE En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Le PM prend tous ses compatriotes pour des idiots. C’est vrai que le coup d’Etat de trop est condamnable avec la dernière énergie mais il faut se garder de tomber dans le populisme et la démagogie dans lesquels le PM veut embarquer les Burkinabè. Si Diendéré est le diable, Zida est son ange-démon voire son diablotin qui a tout appris de son mentor. Il ne s’est ni repenti ni affranchi. C’est un lion qui essaie malencontreusement de prendre l’étoffe d’un agneau pour amadouer le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 21:08, par C. H Ouedraogo En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Naabiiga n)84, j’ ai bcp d’ amiration pour toi maios je te demande d’ etre coherent comme je t’ ai cru capable. Zida a detrone un General. Vous cherchez encore a en comprendre le fin mot. Mais dans le meme temps, vous vous en contrefichez qu’ un simple lieutenant colonel d’ une armee qui compte plus de 150 colonels soit multimilliardaire et vous vous en contrefichez. Dis ? Mais enfin, c’ est ca aussi les contradictions des intellectuels. Zida a vendu quoi pour etre si vite si riche ? Et qu’ est-ce qu’ il pouvait vendre que les autres colonels avant lui ne pouvaient vendre ? Restez toujours dans la dignite du Nabiiga, cad, Prince, ou Nakombiiga. Soyez logique jusqu’ au bout. Sinon je serai oblige de vous dire que vous etes un Imposteur, pas un naabiiga.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 21:21, par lepasteur En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Abon, c’est maintenant que le PM sait que le RSP à toujours été utilisé au profit du régime Comparé pour empêcher l’instauration d’une vraie démocratie. Ah oui, l’ingratitude si tu nous tient. Qu’as tu fait en son temps ? Très pressé que le contenu de la boite noire du RSP soit dévoilé le plus rapidement possible.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 22:53, par Ids En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Eloquent discours. Espérons effectivement que les enseignements tirés serviront ’a jamais de lumière pour bâtir un avenir radieux ! Puisse Dieu Le-Tout-Puissant bénir et guider le Burkina Faso ’a jamais ; Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 23:08 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Bien fait pour notre gueule !!! Cette crise avec nos pics de tension, stress et autres frayeurs nous serviront de leçons, surtout à nos hommes politiques. Pourquoi mêler nos militaires aux débats politiques ? Retourner les tous en caserne.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 23:08 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    « Depuis sa création, le Régiment de Sécurité Présidentielle a été utilisé par le régime du président Compaoré pour freiner les aspirations légitimes du peuple burkinabé à une vie démocratique réelle ». En disant cela, ZIDA reconnait qu’il était terroriste puisse qu’il était des leur et qu’il était le numéro 2 de ce RSP. Bravo grand spécialiste de retournement de veste, monsieur ZIDA. Cela fait la n’ième foi qu’il prend le contre pied de la réalité ou des affirmations qu’il avait déjà souvent avancé (il affirmait une foi au peuple que le RSP serait dissout et à une autre occasion que celui-ci ne serait pas dissout. Quel spécialité du double langage ?).

    « Cette opposition aux aspirations du peuple burkinabè s’est poursuivie après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, avec l’intrusion à plusieurs reprises des militaires de l’ex RSP dans la vie politique du Burkina, contribuant ainsi à ébranler les fondements de la Transition ».
    C’est la une belle manière d’insulté l’intelligence des burkinabè que de dire que les militaires font intrusion dans la vie politique du Burkina. Il a besoin qu’on lui rappelle qu’il vient lui-même de ce même régiment qu’il appelle Ex-RSP, qu’on lui rappelle qu’il n’est pas civil ni politicien mais prennent part à des postes politique. L’ensemble des caudaux de cet ex-RSP comme il le dit composant le CNT qui est un organe hautement politique ne lui dit rien. La présence de ces militaires au CNT n’est il pas une véritable intrusion des militaires dans la vie politique de notre pays ?

    Le coup d’Etat du Gal DIENDRE a fait 14 morts et 251 blessés alors qu’en deux jours, les 30,31 octobre 2014 au moment où il était encore avec Blaise Compaore et le numéro 2 après le GAL Gilbert DIENDIERE nous a fabriqués plus d’une vingtaine de morts et aussi des centaines blesses. Jusqu’au jour d’aujourd’hui, tous ces morts et blessés, ne lui dit plus rien alors que c’est ceux qui ont fait son fauteuil et la casquette qu’il porte maintenant.
    Aujourd’hui qu’il est aux commandes, il a bien des moyens de nous faire la lumière sur la tuerie des 30,31 octobre 2014, de punir les auteurs, d’indemniser les familles de ses victime la. Les crimes du RSP n’ont pas commencé seulement qu’avec le Coup d’Etat du GAL Gilbert, depuis le capitaine Thomas Sankara, le journaliste, vaillant défenseur de la liberté, de la vraie démocratie, Norbert ZONGO qui est plus récent (13 décembre 1998) l’a bien trouvé au RSP au moment ou il était patron et non des moindre, le numéro 2. Il faisait donc parmi ceux qui freinaient et qui freinent encore les aspirations légitimes du peuple burkinabé à une vie démocratique réelle.
    Aujourd’hui, nous savons que ZIDA a changé de veste et est entrain de travailler pour saper la vraie verité au peuple burkinabè par des actions de populisme mais, il doit apprendre que même mil ans après, le vérité refera surface et ça le sera.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 23:49, par Nabiiga En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Frère Ouédraogo, merci pour votre intervention. Je respecte votre point de vue mais je persiste à dire que je ne suis pas un imposteur mais plutôt quelqu’un qui cherche à savoir la vérité sur ce qui s’est passé aux heures chaudes de l’insurrection afin d’exposer d’avantage combien Diendéré est un diablotin, combien en son propre nom et au nom de ceux des acolytes de Blaise, il voulait tenir au pouvoir. Comprenez bien que je ne suis point du tout en train de dédouaner Zida mais en nous disant la vérité on saura s’il est le patriote qu’il prétend d’être où non. La source de ces richesses finira par sortir à travers les révélations qu’il nous fera. Quel rôle a t-il accepté de jouer pour tromper le peuple et a t-il repenti. Sinon, tout ce qu’il est en train de faire n’est rien que de l’hypocrisie à moins qu’il sorte pour dire. ’ Peuple du Burkina, à un moment donné dans ma vie récente, je vous ai trahi en acceptant de jouer le rôle de marionnette afin de maintenir le clan Compaoré au pouvoir. Je vous demande pardon, voilà pourquoi d’ailleurs j’ai subi le courru de Diendéré jusqu’à ce coup de force’. Voyez-vous l’heure a sonné pour que chacun assume comme Valerie l’a bien dit, si Diendéré décide de parler, qui sait, peut-être Zida sera le premier à courir. Voilà, mon frère mon point. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 00:58, par ZIDACOMPAOREDIENDERESANKARA En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Ceux qui jugent celui qui ne leur a rien fait le seront également tôt ou tard.
    C’est la loi du triple retour.
    L’Homme est doté de pouvoir que lui même ignore ; le comble c’est que bien qu’étant ignorant que la flamme brûle, nous nous brûlons le doigt lorsque nous la touchons !! Que cela soit fait volontairement ou non.
    Que chacun des juges ici s’attende à être jugé alors !!!
    Vous les juges et grands savants de ce forum, j’assume en jugeant vos propos maintenant !
    Cependant ; dites moi pourquoi vous avez 5 doigts ? deux yeux ? deux narines ? deux oreilles ? et non 2 doigts ? 5 yeux, 5 narines ? 5 oreilles ? Aussi
    Ou étiez vous avant que votre mère biologique ne vous enfante ?
    Le présomptieux qui s’entêtera à y répondre est vraiment dans un trou noir et je plain fort le moment de son passage dans l’au delà ; il sera surpris et de surcroît désagréablement surpris de savoir qu’il savait et qu’il décidait volontairement d’ignorer qu’il n’est rien d’autre qu’une créature comme Gilbert, Isaac, Blaise, Kafando, moi, son père ; son frère et j’en passe et que nulle créature n’a le pouvoir de juger s’il n’est pas habilité par la justice des hommes.
    Donnez son point de vue de façon respectable c’est glorifier le CREATEUR qui seul à la justice.
    bon vent, losers........

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 01:12, par Nabiiga En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Mon frère Ouédraogo, dans notre culture, si quelqu’un vous respecte et a de l’admiration pour vous, il faut, non seulement lui retourner le même respect, mais il faut, de surcroît avoir peur de lui car l’on ne peut pas se permettre le luxe de le déplaire. Sur cette base alors, j’ai peur de vous. Nous trouvons la force dans la diversité de nos idées, faisons la guerre par la force de nos arguments et non pas par les armes, c’est comme cela qu’un peuple est édifié grandiosement. Cela dit en voici mon argumentaire que je qualifierai de reponse à votre message.

    Le gouvernement de transition est né de l’insurrection populaire pour mettre un terme au règne du clan Compaoré. Donc, si à travers une quelquconque entente entre Zida et Diendéré, Zida a accepté de badiner avec la volonté du peuple pour jouer un rôle qui allait dans le sens de contrefaire ce qui a été fait par le peuple à travers l’insurrection, Zida est passable pour haute trahison au même titre que Diendéré, Djirbril et tous ceux impliqués dans le coup de force perpetré récemment. Comment le saura t-on ?

    Voyez-vous mon frère, je cherche non pas à dédouaner Zida mais surtout et avant tout, à savoir la vérité sur ce qui s’est réellement passé aux heures chaudes de l’insurrection afin, premièrement de déterminer la culpabilité et l’honnêteté ou non de Zida d’un côté, et de l’autre côté, d’exposer d’avantage combien Diendéré est diablotin, combien en son propre nom et au nom des acolytes de Blaise, il voulait que le clan soit toujours aux affaires en se servant de Zida comme marionnette. Cette information ira pour alourdir le châtiment qui l’attend dans la présente affaire de coup de force. S’il s’avère que Zida a accepté d’être la marionnette, hey bien qu’on le pend, ici et maintenant sans jugement. C’est seulement quand Zida nous dira ce qui s’est passé qu’on saura s’il est le patriote qu’il prétend d’être où non car à cette étape de notre histoire politique on ne peut plus se permettre le luxe d’avoir à la tête du pays des hypocrits. Quel rôle a t-il accepté de jouer pour tromper le peuple et a t-il repenti ? Sinon, tout ce qu’il est en train de faire n’est rien que de l’hypocrisie à moins qu’il sorte pour dire.

    ’Peuple du Burkina, à un moment donné dans ma vie récente, je vous ai trahi en acceptant de jouer le rôle de marionnette afin de maintenir le clan Compaoré au pouvoir. Je vous demande pardon, voilà pourquoi d’ailleurs j’ai subi le courru de Diendéré jusqu’à ce coup de force’.

    Voyez-vous l’heure a sonné pour que chacun assume et comme Valerie l’a bien dit, si Diendéré décide de parler, qui sait, peut-être Zida sera le premier à courir. Quand à ces milliards, on sait que Zida avait un rôle important à jouer entre les rebelles ivoiriens et Blaise. A t-il fait son argent dans la trafique, je n’en sais rien mais il conviendrai de dire que la vérité de ce qui s’est passé entre ces deux hommes pourra monter jusqu’à ses richesses Crions ensemble sur tous les toits pour que Zida continue à nous révéler ce qui s’est passé. Remarquez que c’est Zida lui-même qui a commencé les révélations. Certes l’histoire sombre de RSP nous intéresse mais nous sommes aussi intéressés aux heures chaudes de l’insurrection pour savoir si oui ou non, il a pu surplomber Gal Zagré à cause d’une quelqueconque entente pour baffouer la volonté du peuple. On le pardonne ou on le pend, immédiatement.

    Voilà, mon frère mon point. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 06:59, par Cygne En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Qui va apprendre aux singes à faire des grimaces !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 07:02, par Cygne En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 07:35, par LEBGATROPTARD En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Mon cher zida au lieu d’aller faire du tape à l’œil et raconter n’importe quoi su la place de la révolution, cherche plutôt à fixer une date pour les élections. Pas d éternisation au pouvoir, respectez les textes. Le peuple t’ as sorti des griffes du rsp, il peut encore t’éjecter de ton fauteuil si tu tarde à partir. Quel deal tu as avec un coup KO et les OSC ???????

    LEBGATROPTARD

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 07:53, par SAVADOGO Abdou En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Amen ! Que Dieu benisse abondamment le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 08:43, par NP En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Monsieur le premier ministre, vous nous avez dit hier au CNT de bien vouloir vous croire qu’on avait besoin du RSP. Aujourd’hui vous nous fait savoir que « depuis sa création, le RSP a été utilisé par le régime Compaoré pour freiner les aspirations légitimes du peuple burkinabè à une vie démocratique réelle »alors même que vous étiez le N°2. Donc vous avez participé à freiner nos aspirations légitimes c’est bien claire .
    De grâce qu’attendez-vous pour démissionner ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 08:54, par Tapsoba R(de H) En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    @ "Nabiiga" et autres,Zida a détroné le général Honoré Nabéré TRAORE le 31 octobre 2014 ,ex CEMGA et non ZAGRE qui lui a succédé après .TRAORE est depuis son départ conseiller spécial du président Kafando.(Cf decret n°2014 -0-10 du 27 Nov 2014)
    - Enfin la fin du film .Cependant cette cérémonie n est-elle pas simplement une occasion pour la CEDEAO de ne pas perdre la face dans cette crise ? Mais bon,allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 08:55, par Citoyen Burkinabè En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Internaute No.6 ’’Yamasida’’ : Où étiez-vous lorsque Blaise et son CDP voulaient, par la force, modifier l’article 37 et exclure, pour toujours, tous ceux qui étaient de l’opposition, avec tous les burkinabè qu’ils représentaient ? Pourquoi n’aviez-vous pas fait observer à Blaise et son CDP de l’époque, que c’était de l’exclusion et qu’il fallait y renoncer ? Ou alors faut-il comprendre que l’exclusion est normale quand elle vient du CDP et constitue un délit lorsqu’elle vient de toute autre source ? Par ailleurs, dans le cas présent, il n’y a pas d’exclusion car le CDP et tous les partis politiques sont autorisés à participer aux élections. On avait juste demandé à tous ceux qui s’étaient montré particulièrement zélé dans leur soutien à la forfaiture de la modification de la 37, de faire profil bas pendant 5 ans et revenir en force en 2020. Assimi KOUANDA semble l’avoir bien compris. En tous les cas, on ne l’entend plus parler depuis Octobre 2014...
    Quant à Eddy Komboigo, il était revenu plus arrogant que jamais, pour narguer le peuple, passer les martyrs d’Octobre 2014 à pertes et profits, en voulant imposer sa candidature aux gens. Avec le recul, on comprend que tant d’arrogance reposait de fait sur l’assurance du coup d’état de DIENDERE, dont il était initié...
    A la réunion extraordinaire de la CEDEAO à DAKAR, sur les élections en Afrique et particulièrement au Burkina, Achille Tapsoba et Léonce KONE, qui y étaient, ont laissé entendre, face à la fermeté du Président Kafando, que quelque chose se passerait au Burkina avant les élections du 11 Octobre 2015. En outre, Jeune Afrique nous apprend également que Blaise COMPAORE, quelques temps avant le coup d’état manqué, avait appelé presque tous les chefs d’état des pays voisins du Burkina, pour leur dire que ça va péter avant le 11 Octobre 2015 (Il s’agissait de la forfaiture de DIENDERE).
    Enfin, on a lu dans la presse nationale du 6 Octobre 2015, que le frère cadet du président ivoirien aurait rencontré DIENDERE et Eddy KOMBOIGO à Sindou (Province de la Léraba), une semaine avant le coup d’état manqué (Pour financer le Putsch et donner l’assurance du soutien de son Pays ?).
    Tout semble donc montrer l’implication manifeste du CDP dans cette forfaiture de coup d’état. Ils ont joué et perdu. Tout le Burkina sait à présent que le CDP un parti putschiste, donc antidémocratique. Au demeurant, son 1er Vice président (Achille TAPSOBA) a affirmé il y a peu après l’échec du putsch, que l’inclusion n’est plus d’actualité. Finalement que voulez-vous, si le CDP, sensé être la principale victime de ’’ l’exclusion’’ est revenu à la raison pour dire que l’inclusion n’est plus d’actualité ?
    Je pense que les burkinabé ne sont plus dupes pour voter des putschistes.... Ce sont nos frères qui se sont trompés, par aveuglement, à un moment donné de leur parcours politique. Il n’y aura pas de chasse aux sorcières, mais il leur appartient aussi de savoir raison garder et s’abstenir d’énerver le peuple et commettre d’autres forfaitures....

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 10:16, par ragomzanga En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    La révolution vient toujours de là où on ne s’attend pas,
    C’est le peuple qui a neutraliser ces sorciers de RSP,
    Le PM en fais partie parce qu’il a beucoup contribué en leur tenant tête pour le peuple,
    La communuaté internationale s’est pliée grâce à la pression du peuple,
    Honneur, Gloire et courage au peuple digne du Burkina Faso,
    Vive le Burkina Faso,
    Vive le pays des hommes intègres,
    la lutte continue

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 10:25, par "Avenir" En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Bjr chers internautes. J’ai parcouru les interventions de mes devanciers et je voudrais apporter ma modeste contribution :
    1- Le PM a représenté le Président du Faso et je pense que le discours est de cette dernière autorité.
    2- Pour ceux qui en veulent au PM par rapport à sa position, je souligne en passant que nous sommes parfois dans des services pourris pendant des années et on se contente de subir, et à un certain moment, d’accepter les mauvaises pratiques.
    3- Vous qui condamnez le RSP sans réserve, ne me dites pas qu’il n’y a aucun homme de Dieu parmi les 1300 militaires qui y étaient ! Ne dit-on pas qu’un seul âne a mangé la farine et les gueules de tous les ânes sont blanches !
    4- Si le caca qui pue devient du fumier pour donner de bonnes récoltes, reconnaissons son importance et négligeons son origine.
    5- Nous ne pourrons pas nous débarrasser des mauvaises pratiques si nous ne nous rendons pas compte que le système de Blaise a envahi tout le pays et même nos familles. Chacun se comporte mal sans le savoir parce que c’est ce qui se fait partout sans reproche pendant 1/4 de siècle.
    6- Nous sommes tous des victimes d’un système qui est en déclin et c’est le moment de détecter les mauvais grains qui veulent la continuité du système, des bons qui aspirent le changement.
    Que Dieu nous guide et nous protège !

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 10:44, par Yampégué En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Ouf ! Enfin, on espère que c’est la fin des morts miraculeuses au FASO ? Les procédures qui suivent leur cour auront enfin des conclusions réalistes .Que plus jamais un burkinabè ne soit tué et brulé sans qu’ on ne trouve l’ auteur ou le commanditaire ; plus jamais qu’ un burkinabè ne soit tué au plein centre de la capitale sans qu’on ne sache qui ; que plus jamais des intellectuels ne soient enlevés chez eux , torturés et assassinés à cause de leur franchise et de leur intégrité, sans qu’ on ne trouve ni les auteurs ni leur tombe ; que justice soit rendue .Que ceux qui ont fait effondrer l’espoir de toute la jeunesse africaine il y a à peu près 28 ans jour pour jour soient punis. Ceux qui sont impliqués de cœur et d’esprit dans les différents crimes de sang et crimes économiques, Le BON DIEU les a déjà livrés .Ouvrons les yeux et voyons . Je ne connaît personne mais je crois en la justice de DIEU. Comme je l’ai dit plus haut,qui pouvait au Burkina dire une certaine vérité ,avoir un comportement d’intègre , sans laisser ses plumes ! comprenez donc le comportement de ZIDA .Il a eu l’occasion maintenant, il exprime son attachement à la vérité, au peuple .Il faut que les burkinabès comprennent que tous ceux qui ont fait du mal au peuple burkinabès,seront livrés d’une manière ou d’une autre . DIEU aime le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 11:00, par Zounofol En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    En design organisationnel, en tant que PM de la transition, Zida constituait désormais un détenteur d’enjeux par son pouvoir dans cette grande muette, qu’est l’armée : le pouvoir est dans ce cas de figure « une ressource rare » que les hommes restés fidèles au golf n’avait pas et n’avaient n’on plus réalisé. Leur groupe avec le « Félon » constituait un autre groupe de détenteurs d’enjeux pour l’avenir du RSP dans cette grande armée. Ils pouvaient constituer une autre source de pouvoir (groupe d’intérêts) si et seulement leurs intérêts coïncidaient d’avec ceux de l’armée loyaliste. Voilà l’erreur lorsqu’on n’a pas un certain pouvoir, cher RSP ! Le gouvernement de la transition est autre groupe, les partis politiques et certains OSC(je dis bien), une autre partie des OSC seulement et le peuple forme le grand bloc et en dernier lieu, la communauté internationale dont la CDEAO.
    Chers internautes, plutôt que s’acharner sur la personne du PM, je vous invite vous même à vous positionner dans cette grille d’analyse du sort du RSP et vous comprendriez que l’option qui a été trouvée, en si peu de temps, est ce qui rencontrait la majorité des critères sur lesquels les groupes devaient se prononcer. Bien entendu, une issue telle celle que nous avons eue avec la cérémonie suit une logique. Avant de jeter l’opprobre ou de s’acharner sur un individu, le PM, je vous invite à plus de consistance dans vos analyses de ce discours et de laisser moins parler vos convictions politiques ! En tant que tel, tournons la page et proposez nous une nouvelle donne pour conforter les acquis de la transition afin l’épanouissement de cette jeunesse qui en a grandement besoin, voit le jour. Vive le Burkina Faso et Dieu protège le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 11:15, par Dieu veille sur le Burkina En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Quant aux putschistes(officiers du RSP) pourvu que la justice soit juste à leur égard. Si leur culpabilité est avérée qu’ils rendent des comptes dans le cas contraire qu’on les relâche c’est tout. Cependant il y a certain civils dont leur culpabilité ne soufre d’aucune ambiguïté tellement ils nous avaient averti(Dibril lors de son meeting au Sahel-Réné Emile KABORE en direct à la télé-et dernièrement EDDIE) et maintes fois nous avions demandé le ministre de la sécurité Cidi PARE de réagir car il est impensable que des gens tiennent de tel propos et ne sont pas inquiété dans une République, djà lui même était dans le coup en préparation. il était les yeux et les oreilles de DIENDERE au conseil des ministres. Quant à notre ennemi national devenu président de la Cote d’Ivoire (OUATTARA alassane) c’est Dieu qui lui rendra le centuple de ses mauvais faits. C’est comme ça tu compte remercier le pays qui t’a vu naitre ? le pays qui a assuré tes frais de scolarité jusqu’à avoir une bourse burkinabè et même dans ton poste à la BCEAO comme adjoint du père de Roch Marc Christian KABORE c’est au nom de ce pays que tu exerçait dans cette institution. Que Dieu te rende le centuple de tes mauvais faits toi et ton petit frère minable qui se fait appelé"photocopie". Celui là même qui a coordonné les choses avec son frère juste pour témoigner à Blaise leur amitié. C’est pas croyable !

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 11:35, par JAN JAN En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    En faites ceux qui disent défendre Zida ne veulent pas la vérité, bien quelle très claire et visible car nous sommes en savane au BF. Zida est un vrai caméléon qui prend la couleur de l’endroit où ça l’arrange. Vous vous rappeler de son discours à la Place des nations quand Diendiéré l’avait mis là pour récupérer notre révolution du 30 et 31 octobre ; parce qu’il savait qu’il avait à faire à un public jeune et pro-sankariste, il a sortis des discours à la Sankara, or il vient de l’unité qui à tuer le même Sankara. Vraiment les gens on la mémoire courte. Il trahis ses amis du RSP car il voit que l’air du temps a changé pour eux car le Peuple les vomis après 30 ans exactions. Vraiment mon cher Zida remercie le Peuple, car à cause de lui Diendiéré ta laissé en vie lui qui a l’habitude de tuer tous "cailloux" qui le gêne, mais fais toi oublier, va bouffer tes milliards mal acquis et surtout va démolir ton immeuble de Ouaga 2000, tu rendras un grand service au voisinage. N’oublis pas quant on prend la couleur du Peuple ; on respect son voisin, on le snob pas.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 11:53 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Internaute 97 et plusieurs autres. Je suis très heureux de constater qu’il y a encore des gens qui ont une vison claire et qui suivent réellement ce qui se passe. Parce que si on se fie seulement aux discours politique nous allons rester dans la même merde.
    Le peuple burkinabé doit continuer à se lever et faire valoir ses droits, parce que n’oublions pas que nous sommes dans un des pays les plus pauvres de la planète et des plus corrompus. Merci aux 27 années Blaise Compaoré.
    Il n’y a aucune raison de continuer ainsi. Le Burkina est riches et avant Compaoré, Sankara luttait farouchement à se système de corruption. Nous avons tous ce qu’il faut pour nous prendre en main sauf....un bon président.
    Il y a un ménage à faire maintenant : d’une politique qui servait à enrichir une classe ’’privilégière’’ au détriment du développement du pays soutenu par la France. Il faut passé à une politique réelle africaine, sans aucune intervention de la France, États-Unis, CEDEAO, etc. Ce sera difficile, nous l’avons vécu avec Sankara, mais nous devons toujours aspirer dans ce sens. Nous savons très bien que si le président est trop bon pour son peuple ’’quelqu’un’’ viendra l’éliminer. Et c’est pour cela que nous devons continuer à lutter contre ceux qui empêche notre développement et qui brime nos libertés.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 12:44, par leguide En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Corneille tu fais honte avec le PM. Il ne devrait pas parler de la sorte dans la mesure où il était le numero 2 et a exécuté certaines missions sombres sous Blaise et Diendere. On est où la. M. Le PM vous êtes aussi comptable des bassesses commises par le RSP qui a consisté Merci opprimer le peuple comme vous le dites vous même. Arrêtez de vous fourre du peuple qui a tant souffert. Un peu de modestie quand même

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 14:44, par SAPO En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Ce monsieur me fait trés pitié. Hier n°2 du RSP ; aujourd’hui que le RSP est tombé et le GÉNÉRAL en prison , lui, il a le courage de faire des critiques. Cela s’appelle de la lâcheté.
    Les vrais hommes , lorsqu’ils n’approuvent pas ils démissionnent. Les vrais hommes ne fuient pas leur passé , ils l’assument . Et le GÉNÉRAL fait parti de ces vrais hommes.
    Pour terminer : on dit souvent que l’humilité précède la gloire et l’orgueil , la chute.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 14:59 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    ON NE CRACHE PAS SUR LA MAIN QUI VOUS A DONNÉ A MANGER...

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 16:11, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Internaute 97, courageusement anonyme :
    Issac Zida, jeune sous-lieutenant sorti de l’académie Georges Namoano de Pô, est arrivé au RSP en 1996. Il était donc loin d’en être le n°2 en 1998 à l’assassinat de Norbert Zongo, comme vous dites. Au dessus de lui il y avait des Lieutenants pleins, des capitaines, des commandants et des colonels. Ce poste (en fait n°3 après Diendéré et le chef de corps), il l’a obtenu par la revendication des hommes de troupes du RSP suite à leur mutinerie de 2011. Il semble d’ailleurs qu’il est sorti de prison pour occuper ce poste, mis la par ses supérieurs qui assimilaient son "manque de zèle" à la préparation d’un coup d’état. Mais vous le savez. Vos mensonges sont destinés à le salir, lui et tous les autres dirigeants de la transition.

    Votre insistance à salir coute que coute Zida, c’est une partie du vaste plan de déstabilisation de la transition que vous conduisez depuis un an, et dont le coup d’état d’il y a quelques jours devait être la consécration. Vous avez cru qu’en rendant les dirigeant de la transition impopulaires, vos putschistes seraient accueillis en héros libérateurs. Erreur !

    Mais visiblement, même après l’échec de ce coup, vous continuez dans la même lancée, ce qui nous fais savoir que vous n’avez pas renoncé à reprendre le pouvoir par tous les moyens. Sachez que les élections auront lieu en 2015, ne vous en déplaise. Et vous ne réussirez à convaincre personne de chasser Zida et Kafando à un mois des élections, quelque soient les crimes et défauts que vous allez leur mettre sur le dos, alors qu’ils partent par la fin de leur mission dans les prochains jours. Si vous avez quelque chose à leur reprocher, attendez la fin de leur mandat et allez déposer plainte contre eux.
    Lefaso.net, il faudra songer soit à resserrer votre modération à priori, soit à proscrire l’anonymat total dans les forums dans votre propre intérêt. Non seulement certains se livrent à la diffamation, mais des activités de déstabilisation de la nation passent par ce canal à votre corps défendant.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 17:25, par Il faut s’assumer En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    « Je voudrais préciser devant votre auguste assemblée que l’armée a besoin du RSP, le pays a besoin du RSP... Ça fait 20 ans que je suis au RSP, je connais les capacités de ce régiment, je confirme que nous en avons besoin"", Yacouba Isaac Zida le vendredi 12 juin 2015 devant les CNTistes ».
    Depuis sa création, le Régiment de Sécurité Présidentielle a été utilisé par le régime du président Compaoré pour freiner les aspirations légitimes du peuple burkinabé à une vie démocratique réelle." dit l’ex N°2 du RSP aujourd’hui. Eh un peu de respect pour nos. Tu montre clairement comme ça que tu es malhonnête sans paroles. Tu peux au moins, c’est le minimum reconnaitre ce qu’ils ont fait ou ce que vous avez fait avant de les vilipender de la sorte. Que veux tu maintenant faire croire aux bonne graines des agents du RSP qui se sont rends dès les premières heures de l’appel de la hiérarchie. Aussi veux-tu nous dire que tu n’est nullement responsable de ce qui s’est passé avant la dissolution du corps ?? Le bon sens voudrait que tu reconnaisse ces vérités, que tu salue ces bonne graines avant de demander pardon à l’ensemble des victimes du RSP de ton intégration jusqu’à ce qu’ils deviennent ton cauchemard.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 17:30 En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    l’éveillé, je valide votre commentaire. Seul Dieu peut faire toute chose bon en son temps et nous ne pouvons que lui rendre infiniment grâce.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 17:46, par contrôler pour echouer En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    quand les gens decouvriront ce que Diendéré a réellement fait dans ce putsch d’un groupuscule de jeunes soldats terroristes du RSP, ils viendront à ses pieds et se confesseront. c’est une leçon de strategie que Diendéré a donné au monde. je n’en dirai pas plus pour le moment

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 17:59, par paul gawal En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Je comprend maintenant quand LAURANT BADO dit que le Peuple Burkinabe est bete et mouton..Croyez vous sincere Mr ZIDA ? Zida a ete taillee modeler faconner par Dinjere. il ont fait l’histoire et Geographie ensemble....Cest honteux qu’il renie le RSP d..Meme un bebe ne peut croire .paroles flateuse...Si djnjere parle son premier complice c’est qui . qui accomplissait les Mission en lybie en tunisie a Bouake attention ..imes frere il toujour une Bommbe ...

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 20:11, par L’alternateur En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Bonjour chers internautes,
    Je reviens sur la toile pour réaffirmer mes convictions sur les principes fondamentaux du vivre ensemble que sont l’inclusion, la participation citoyenne, la solidarité.
    Monsieur le Premier ministre, quelle position occupiez vous le 29 octobre ? Tout comme Rock, Simon et Salif avant le 18 janvier ?
    Le président Blaise Compaoré avaient raison de dire qu’il a été trahi par vous en premier et les RSS qui nient tous leur passé pour, avec, Blaise Compaoré .
    VOUS NE SEREZ PAS JUGÉ POUR HAUTE TRAHISON PAR UNE JURIDICTION HUMAINE MAIS PAR UNE SANCTION APOCALYPTIQUE TROUVANT SON FONDEMENT DE LA VÉRITÉ HISTORIQUE. QUELLE LACHETE ! SURTOUT DE LA PART D’UN Disciple de 27 ans.
    LA PROPHÉTIE BIBLIQUE S’ACCOMPLIRA ENCORE. NOUS ATTENDONS VIVEMENT LA PENDAISON À L’IMAGE DE JUDAS ISCARIOTE.
    POUR MA PART JE DEMEURE CONVAINCU QUE SEUL LE DIALOGUE CONSTRUCTIF POURRA PERMETTRE À NOTRE PEUPLE DE RETROUVER SA QUIÉTUDE D’ANTAN ET REGARDER L’AVENIR AVEC ASSURANCE

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre 2015 à 08:50, par Jeune colombe En réponse à : Yacouba I. Zida à la cérémonie de fin de désarmement de l’ex RSP : « Le Gal Diendéré voulait installer un régime de terreur »

    Eh... Dieu connaît la vérité et Il jugera chacun selon son coeur et ses actes monsieur le premier ministre, les partis politiques impliqués ainsi que les fausses sociétés civiles.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Putsch de septembre 2015 : Minata Guelwaré est décédée
Coup d’Etat de septembre 2015 : Dans l’attente des indemnisations...
AN 5 du putsch de 2015 : « Nos cœurs portent encore les souvenirs douloureux et indélébiles... »
Procès du putsch : Les accusés condamnés solidairement à payer 947 279 507 F CFA à titre de dommages et intérêts aux parties civiles
Procès du putsch du CND : L’audience sur les intérêts civils à nouveau renvoyée au 19 novembre 2019
Procès du putsch : L’audience sur les intérêts civils renvoyée au mardi 29 octobre 2019
Procès du putsch manqué de 2015 : Pour le journaliste Sita Tarbagdo, « les faits sont têtus »
An IV du putsch de septembre 2015 : Déclaration du balai citoyen en cette journée d’unité d’action patriotique
An IV du putsch manqué de septembre 2015 : Des Bobolais prônent la réconciliation nationale
Putsch de septembre 2015 : Quatre ans après, syndicalistes et citoyens se souviennent de la résistance opposée par le peuple
Procès du coup d’Etat : En fuite, Fatou Diendéré et 6 autres écopent de 30 ans de prison ferme
Procès du putsch de 2015 : Fatoumata Diallo, l’épouse du Général Diendéré condamnée à 30 ans de prison fermes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés