Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • samedi 22 août 2015 à 07h54min
Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

Ca y est ! Le dépôt des candidatures pour la présidentielle du 11 octobre a pris fin ce 21 août 2015 à 24 heures précises. Au total, ce sont 22 dossiers qui ont été reçus par le greffe du conseil constitutionnel, selon le point fait par le greffier en chef de l’institution. La balle est désormais dans le camp du collège du Conseil constitutionnel que préside le magistrat Kassoum Kambou et qui a jusqu’au 29 août pour publier la liste provisoire des candidats « dont les attestations ont été validées », comme l’atteste le memento.

Une fois de plus des journalistes ont fait le pied de grue devant le conseil constitutionnel peu avant 9 heures. Même si ce 21 août, ils étaient en nombre réduit, comparativement aux premières heures, les chasseurs d’infos et d’images étaient toujours aux aguets. Pendant plus de huit heures, ils n’avaient rien à se mettre sous la dent. Ce n’est qu’à 17 heures que le candidat indépendant Boukaré Ouédraogo dit Tintin fera son entrée dans l’institution. Les hommes des médias pensaient avoir affaire au tout premier candidat de la dernière journée. Quelques minutes plus tard, deux hommes sortent du bâtiment et, incognito, se dirigent vers leur véhicule. N’eut été la vigilance de certains confrères, Harouna Dicko du Rassemblement Politique Nouveau (RPN) se serait volatilisé sans qu’on ait pu lui arracher quelques mots. En dépit de l’insistance des journalistes, le candidat restera laconique.

Après lui, ce fut « Tintin », de passer au greffe. Pour lui, il n’est pas question de chance car « ça dépend de Dieu ». Et si sa candidature est rejetée, il compte bien faire un recours. Pour Roland Tondé, du président du parti républicain pour l’intégration et la solidarité (PARIS) « tout candidat qui va à l’élection a déjà une chance ».

Salvador Yaméogo du Rassemblement des Démocrates pour le Faso (RDF) compte sur « la sagesse du conseil constitutionnel pour juger valablement les dossiers de sorte qu’il ait un maximum de candidats ». Lors de la signature du pacte de bonne conduite (dans la matinée de ce 28 août 2015, ndlr) son parti était absent. Pour lui, cela n’est pas dû à un manque de considération mais plutôt à un manque de communication à l’interne car « on ne savait pas qu’on pouvait être représenté ». Toutefois, le candidat a rassuré qu’il ira signer le pacte car, de son point de vue, il est très important.

Candidate indépendante, Mme Zon Korotimie Joséphine Maria Gorothy, professeur de linguistique, espère également au soir du 11 octobre, accéder à Kossyam. Elle est la troisième femme après Saran Séré Sérémé et Françoise Toé, à se déclarer candidate.

Comme le stipule l’article 130 du code électoral, « le Conseil constitutionnel arrête et publie la liste des candidats et de leurs parrains dont les attestations ont été validées quarante-deux (42) jours avant le 1er tour du scrutin soit le 29 août 2015 à vingt-quatre (24) heures au plus tard ». Pour le greffier en chef, Me Massmoudou Ouédraogo, c’est à l’issue de cette publication que « les candidats peuvent intenter des recours contre la liste ».

Certes les dépôts sont terminés mais le Greffier en chef a annoncé qu’un candidat qui viendrait se déclarer le lundi 24 août, sera reçu. Mais le dernier mot reviendra, précise- t-il au président du conseil constitutionnel.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net


Candidats sous la bannière des partis politiques

1. BARRY Tahirou

2. BASSOLE Djibrill

3. KOMBOÏGO Eddie

4. DIABRE Zéphirin

5. DICKO Harouna

6. KABORE Roch Marc Christian

7. KANAZOE Adama

8. NATAMA Jean-Baptiste

9. OUEDRAOGO Ablassé

10. OUEDRAOGO Gilbert Noël

11. OUEDRAOGO Ram

12. OUEDRAOGO Yacouba

13. SANKARA Bénéwendé Stanislas

14. SERE SEREME Saran

15. TONDE Roland

16. TOUGMA Victorien

17. YAMEOGO Salvador

Candidats indépendants

18. OUEDRAOGO Boukaré dit Tintin

19. TOE Françoise

20. ZAMPALIGRE Issaka

21. ZON Joséphine Korotimi

N.B : Dans notre décompte, nous n’avons pas pu identifier le 22e candidat, le greffier en chef du Conseil constitutionnel n’ayant pas donné la liste nominative.

Vos commentaires

  • Le 22 août 2015 à 08:24, par bob En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Hé oui pour la première fois le loup n’est pas candidat à sa propre succession ! on l’avait prévenu qu’après 2015 sera sans lui ! Il n’a pas cru il s’est entêté avec un groupe de rats à ses côtés qui l’on poussé jusqu’au fossé que lui même a contribué à creuser consciencieusement ! yaan ya boin !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 08:48, par JOB En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    TROP D’ANES, MOINS DE CHEVAUX

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 09:07, par Oussou En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Je pense que Boukary Kaboré "Le lion" est de la partie

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 09:36, par Tolérance En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Mmmmm ! Zeph et Eddie côte-à-côte !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 09:42, par homme intègre En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    salut lefaso.net, le 22e candidat cest Boukary Kaboré dit le Lion. j’ai suivi hier au journal de la rtb à 13 h, il a été cité parmi les 20 candidatures enrégistrée.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 10:09, par Encore, encore En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Président Zèph, je te soutiens de tout coeur ; la vérité triomphe toujours

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 10:22, par issaouedraogo608@gmail.com En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Cette liste sera amputées dans quelques jours de quelques personnes. Au final, cette élection présidentielle sera disputée entre 4 partis politiques : le MPP soutenu par des partis comme le PDS/METBA, BURKINA YIRWA, NTD, ETC. ; L’UPC, l’UNIR/PS, le CDP sans EDDIE KOMBOIGO. Le reste est composé de figurants qui se sont positionnés à la présidentielle pour espérer avoir quelques sièges de députés. Je ne cite pas L’ADF/RDA, car ce parti plus que le CDP aura du mal à battre campagne en dehors de certains quartiers de OUAHIGOUYA.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 10:51, par L’alternateur En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Bonjour chers internautes
    Candidats à vos marques ! Partez à l’assaut et à la conquête des électeurs avec bien sûr votre programme de développement en mains. 22 candidats et un seul vainqueur le soir du 11 octobre bien qu’il y ait des candidats qui font que de la pure figuration et qu’ils auraient dû utiliser leur caution pour financer un projet de développement dans leur village natale.
    Pour d’autres qui ont fait 27 ans sans aucune marque de développement dans leur village, ni même un don d’une plaquette d’aspirine, ni un forage, ni une école ,rien que des promesses vides et des mea culpa intéressés, je pense pas que ces personnes auront l’assentiment du peuple souverain. Comme quoi, il faut constater que la plupart des candidats sont des disciplines de Blaise Compaoré et il serait préférable de faire revenir leur bâtisseur au lieu de se présenter à ces élections qui, à coup sûr, sera un échec cuisant, des résultats lamentables .En attendant la décision du conseil inconstitutionnel qui ne peut être qu’inclusif si le conseil a pour vision la cohésion et l’esprit de vivre ensemble tel que voulu par le code de bonne conduite des parties prenantes , que le meilleur gagne dans la transparence, l’égalité de chance, l’inclusion, l’apaisement pour que vive la démocratie au Burkina Faso, telle que l’a fait renaître son Excellence BLAISE Compaoré depuis 1991 et que par humilité il a laisser son fauteuil vaccant pour la préservation de la paix et des acquis démocratiques engrangés.
    Bonne chance à tous et que le meilleur gagne et non les médiocres d’antan qui se sont illustré par la fourberie, la trahison et le retournement spectaculaire de veste comparable à Judas iscariote

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 10:52, par abdoul En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Des candidats plaisantins, des candidats inconnus, des candidats qui ne pouvaient pas et qui après la fuite de leur mentor peuvent, des candidats qui devaient se calmer contre des candidats veritables comme zeph et surtout rock. Au soir du 11octobre que chacun reconnaisse qu son score n’est que le reflet de sa popularite ou de son impopularite. Et qu’on permette au pays de tourner la page.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 10:57, par Kouzon En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Quel mystere entoure ces candidatures ? Il y a des candidats qui sont conscients qu’ils ne pouront jamais recueillir 1% de suffrage et pourtant ils sont candidsnts. Quelle manigance y a t - il derriere tout cela. Pardon ne détruisez pas notre démocratie dans la légalité.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 11:00, par Ouattara Abdoulaye En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Bonne chance à tous ces candidats. Que le chois du peuple soit souverain.
    Oui aux élections INCLUSIVES !
    Non à l’EXCLUSION !
    Vive la souveraineté du peuple !
    Vive la Démocratie !
    Vive le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 12:00, par vive mon parti En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    la présidence est a Djibrill Bassolé , vive la NAFA

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 12:11, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Le futur Président du Burkina Faso sera le peuple ! Si les candidats croient que l’insurection ne va pas conduire à une révolution totale, ils se fourrent un doigt dans l’oeil. 30 et 31 octobre 2015 : une phase logique pour le passage à la révolution débarrassée du néoliberalisme et de tous ces sociaux-démocrates. Le futur Président sera sous la direction des mouvements populaires et celui qui ne croit pas peut attendre de voir !

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 12:28, par Le Vigilent En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Internaute 8 (l’Alternateur), tu as raison de magnifier l’homme fort qui se croyait au dessus des institutions et de tout le peuple souverain du Burkina Faso puisque tu es de ceux a qui les nombreux crimes de sang et economiques que l’interesse a commis plur acceder au pluvoir et mour s’y maintenir 27 ans durant. On ne peut pas dire d’une personne qui se croit irremplacable et qui a fuit son pays a midi face a la colere de son peuple qu’elle a fait preuve d’humilite. Il s’agit plutot d’une personne qui a fuit ses responsqbilite et en refusant de s’assumer.
    HONTE A LUI ET A SES ADORATEURS !

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 13:04, par adenise@yahoo.fr En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    J’ai un cri de cœur à l’endroit de tous ceux qui aspire à un Burkina meilleur, qui sont prêts à tout donné pour ce pays.
    Il m’ai revenu souvent que lors des campagnes pour les élections passées, des personnes cherchant les voix des électeurs par tous les moyens menacent les villageois de fermer des structures construites par l’Etat ou des PFT si ils ne gagnaient pas les élections. Par exemple il arrive que ces politiciens disent aux villageois que s’ils ne votent pas leur parti ils vont procéder à la fermeture de l’école, du dispensaire, du forage du village. Dans certains cas c’est les notables qui sont chargés de transmettre les menaces aux villageois. Et ça marche le plus souvent parce que vous connaissez le village, je n’ose pas employer le mot qui sied ici.
    Dans d’autres cas c’est le chef qui impose le choix à ces sujets et ajoutant qu’il a la possibilité de vérifier le choix de chacun, et gare au rebelle.
    Ou encore cette arnaque bien connu et utilisée, qui dit aux électeurs d’apposer le doigt de la main droite sur le bulletin du parti si on est pour que ce parti gagne et la main gauche sur le même bulletin si on est d’avis contraire.
    Ou encore certains qui sont convaincu que les dés sont pipés d’avance et ne vont pas votés.
    Et j’en passe. Il nous appartient à nous de tout faire pour éclairer les populations afin que ces politiciens n’abusent pas de leur ignorance pour parvenir à leurs fins qui sont bien contraire au développement de tout le Burkina.
    Alors je propose la sensibilisation, oui la sensibilisation pour éclairer les populations.
    Nous même d’abord parlons autour de nous ; le jour qu’on se déplace au village, il faut parler. Pourquoi ne pas aller uniquement pour ça, si nous sommes réellement patriotes pour le Burkina nouveau.
    Pourquoi ne pas mettre en place un mouvement, une association, une cellule qui pourrait être dirigé et gérer par la CENI ou le CSC (je ne sais pas si c’est l’égal ou pas) qui va préparer des contenus et organiser des campagnes de sensibilisation et information de grande envergure sur toute l’étendue du territoire national, juste après la campagne avant le jour des élections. Cette structure pourra recevoir une part de financement par l’État et surtout une contribution de la population, ceux qui aspirent réellement à un vrai Burkina nouveau.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 13:06, par vrai En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Pour la paix dans ce pays qu’on laisse tout le monde competir ou bien on fais un referendum pour ça.Sauf les aveugles en politique ou ceux qui jouent à l ’hypocrisie qui pensent que l’ex majorité est impopulaire pas.valider la candidature de tous les 22 et vous verrez les pleures, la déceptions même pendant les campagnes

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 13:22 En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    En attendant de mettre hors jeu les assassins arrogants, je souhaite bonne chance aux candidats propres...

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 13:31 En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    @bob,peut-être ce 22ème candidat non identifié est ce loup qui voulait tripatouiller notre constitution. je blague car ce fuyard est archi cuit pour de bon

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 13:31, par SORGHO Boukary En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    22 candidats pour moins de 17 Millions d’habitants. C’est quand même un peu trop. Cela révèle une fragmentation claire et nette du paysage politique au Burkina Faso. Certes, nous sommes en démocratie, mais par le jeu des alliances, les candidats auraient pu économiser leurs sous et optimiser dans la campagne. Tout le monde ne peut pas être président !

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 13:37, par Dahouda TIENDREBEOGO En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    Pourquoi certains s’étonnent que Eddie et Zeph s’essayent cote à cote ? Vous n’aviez pas eu vent du deal ou quoi ? Tout a commencé par :
    1-mes chers CDPistes les 30 et 31 mes militants que je connaissais tous n’ont pas cassé un seul verre ;
    2-Vos maisons brulées, c’est les militants du MPP que je connaissais tous ce jour là qui sont responsables ce sont eux pas d’autres ;
    3-Vous voulez vous venger en les empêcher de venir au pouvoir ? votez-moi et je vous promet qu’aucun de vos fonds à l’étranger ne sera confisqué et rassurez-vous pas de justice pour vos crimes commis car à l’ASCE c’est mon type qui est la bas, on le maintien à son poste et c’est tout.Vous voyez que lui même par extraordinaire soutenait le 13 juillet que tout le monde doit compétir le 11 octobre par ce que la CEDEAO a décidé ainsi.
    4-Comme bonus nous allons inciter certains OSC a réclamer le retour du bâtisseur Blaise COMPAORE.
    5- Hooh !!! les martyr ? Vous me demandez que diront leur famille et surtout tout ceux qui sont sortis ? Paix à leurs âmes, mais vous saviez ? La réconciliation est plus importante que la justice il faut qu’on battissent ce pays ensemble. Et à ce propos je crois que mon SG a répondu à ma place"il n’y a que les imbéciles qui ne change pas d’avis" qui dit mieux au nom de la réconciliation.(applaudissement).
    Vive le Burkina Faso ! Vive le peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 13:46 En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature sur la ligne de départ

    espère que les 25 millions de caution ne seront jamais remis à ces plaisantins parceque sur ces 22 candidats,je ne vois que 3 ou 4 candidats sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 13:59, par Henry COULIBALY En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    Mr l’alternateur de l’UPC maintenant vous soutenez l’inclusion ? Après tout ce que tu avais dis ici sur les dignitaires du régime déchu ? Quel revirement ! Qu’avez vous pactisé sur nos dos ? Dieu ne dors pas.. A cause du fauteuil vous êtes capable de vous comporter ainsi ? Je voudrais pas croire le directeur de campagne de l’Unir-ps qui disait que si la candidature de François COMPAORE à Ziniaré permettrait à l’UPC d’avoir un député vous n’allez pas hésiter à le placer tête de liste à l’Oubritenga. hé mon Dieu ! Si vous n’avez aucune morale nous allons vous l’apprendre le 11.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 14:08, par Soyons juste En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    Kié ! l’Alternateur qui soutient l’inclusion après avoir flaté les enfants d’autrui à sortir et se faire massacrer ? Vous les UPCistes vous oubliez vite dèh ! ça fait pitié je l’avoue et en même temps je vous dis ceci vous allez loin maintenant.Un autre parti oui mais pas le premier responsable de ceux là qui on organisé l’insurrection.C’est insultant pour les disparus.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 14:30 En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    Plutôt Zéphirin et le MPP sont côte à côte ! C’est Domba Jean Marc (3ème vice-président du MMP) qui est à droite de Zéphirin. Donc.... Allons seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 14:53, par motson En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    Nous ont veut la paix c’est l’essentiel

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 14:54, par TOUGOUMA En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    Quel revirement de la part de certain internaute de l’ex Cefop ? Mr l’Alternateur de l’UPC soyez sérieux et assumez vos actes un jour car ceux que vous aviez incité de sortir et conduit dans les cimetières n’étaient pas des mouches. Même si ce que vous visez est connu de tous il faut être malin dans votre façon de procéder car vous n’obtiendrez rien dans cette pratique qui vous Honore pas du tout. Quelle valeur pouvez vous inculquer à vos militants après ce que vous faites ces derniers temps ? Pas de recours contres ceux qui sont responsables de la mort des gens que vous aviez encouragé à sortir mais contre ceux qui luttaient à vos coté(Unir-ps) pour libérer notre pays des vautours. On voit maintenant que votre lutte contre la modification de l’article 37 n’était pas sincère. Vous êtes guidés par des calculs qui vont vous perdre car les gens vous observent. Le burkinabè assume c’est une des valeurs qui nous sont chères. Que Dieu vous pardonne.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 15:07, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    - JOB a raison ! Il y a trop d’asins et d’ovins dedans !

    - Mais ! M’Ba Michel, c’est simple comme bonjour ! Celui qui n’adopte pas un comportement exemplaire, il faut avoir le courage de le faire débarquer à la MACO systématiquement car c’est un pyromane. Il n’y a pas de dialogue qui vaille ici !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 16:09, par Zougouri Y En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    J’ai une excellente idée pour départager les candidats : on répartit les 22 présidentiables en 2 équipes de football et on les amène au stade municipal pour les opposer dans une partie de foot présidentiable. 90 mn après, on évalue : ceux qui ont pu tenir les 90 mn seront les pré qualifié. La 2 étape, on les amène tous à Falangountou pour 2 journées sans champagne, ni bière. Seulement, de l’eau de forage. Pas de repas apportés d’ailleurs. Ce jour - là, on mange uniquement local. A l’issue de cette épreuve , ceux Qui s’en tireront sans difficulté seront retenus . La prochaine étape, les retenus après la 2 ème épreuve iront passé une journée de travail dans le champs d’un paysan et partager sa réalité quotidienne. Enfin, la dernière étape, venir relater son expérience vécu dans les 3 épreuves devant le CNT. Ça ne sera pas un discours lu, mais un echange direct avec la représentation pour soutenir sa candidature. Ce moment sera retransmis en direct sur les différentes chaînes de radio et télé et s’appelle convaincre le peuple pour être président au Faso. Je suis convaincu qu’à l’issue de cela, on est sûr d’élire un presi
    1. en bonne santé et endurant au côté du peuple
    2. en parfait connaisseur de la réalité du paysan et du Burkina profond
    3. évitera des discours fleuves quand ’il est question de dire du fond du coeur ce dont il es t capable de poser comme acte pour répondre aux aspirations du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 16:10, par MOI-MEME En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    et l’homme fort ? Je pensais qu’il allait déposer par procuration

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 16:37, par joslyn En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    Zeph ! Ainsi c’est TOI .ok. les traitres finissent tjr par se pendre. demande des nouvelle d JUDA

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 16:44, par joslyn En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    s’agissant de ZEPH, rien ne doit étonner . comprenez ce que je veux dire . j’espère que vous comprenez ma pensé. bye

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 16:58, par one pac En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    la balle se trouve maintenant dans le camp du conseil constitutionnel.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 19:17, par Nouvelle En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    22 candidats ! C’est trop ! Quand-même ! Ces politiciens ne sont pas capables de s’associer. Il y a sûrement un deal. Sinon c’est ridicule. Espérons qu’à l’avenir, il y ait limitation de nombre de partis politiques Le CC aura la lourde tâche de redresser le tir en appliquant l’interdiction. Pourquoi ces gens tenaient tant à Blaise et maintenant, ils accourent pour se présenter. N’eût été l’insurrection, auront-ils la possibilité de se présenter ? La logique aurait voulu qu’ ils s’abstiennent pour un temps. Ils ne connaissent pas la honte. Quant aux internautes 8 et 16, vous êtes des aigris. Si Blaise était un homme digne, il n’ y aurait pas de morts à sa fuite et même qu’il se serait rendu à la gendarmerie. S’il fuit, c’est qu’il se reproche quelque chose et incapable de s’assumer. Un vrai Homme s’assume. Un bourreau a peur du gourdin. Il ne connaît même pas la sociologie de son peuple. Il ne lui serait rien arrivé ! Pourvu que de son exil, qu’il nous "colle " la paix. Dieu bénisse le Burkina Faso et le protège de tous les Démons.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 20:25, par Encore, encore En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    j’ai l’impression que le MPP ne croit plus au quart de tour, sinon il n y a plus a craindre une quelconque alliance entre certains partis, et je rappelle toujours que la tête pensante du CDP (aujourd’hui diable) est au MPP et ce n’est qu’un changement de nom, le MPP n’est qu’une nouvelle dénomination du CDP ; Tous les voleurs, les criminels de sang se sont refugiés la bas pour éviter qu’on ouvre leurs dossiers.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 00:28, par Nabiiga En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    Ce qui est très intéressant dans tout cela, en dehors du fait que nous allons enfin pouvoir chasser les pro Blaise de toute gestion des affaires de notre chère patrie en les excluant par le biais de notre chère loi cadre électorale, est qu’ une page définitive est en train de se tourner sur les années de la famille Compaoré aux affaires de notre pays. Lui, Capitaine Blaise Compaoré, (en ce qui me concerne, il n’ a jamais été président du Faso) ayant assassiné Sankara, ensuite s’est très bien organisé afin que Lingani et Henry soient assassanés à leur tour, pour permettre que lui seul, et personne d’autre que lui, soit le vrai capitaine à bord le navire du Faso, il est en train de compter les doits en CI en regardant la page se tourner. Ses acolytes, tel que Djibril et consorts qu’il a envoyés sous tous les pseudonymes, ne sont que des provacateurs qui ne cherchent qu’à nous agacer, car ils savent très bien qu’il seront frappés de plein fouet par notre très chère loi électorale. Oui, en effet, la vie est ainsi faite,. Chacun à son temps ; le temps de la famille Compaoré est fini pour toujours. L’heure de rendre compte a désormais sonné.

    Qu’il vienne vite nous dire pourquoi Norbert a été assassiné ? Pourquoi Clément, surtout lui, car comme Sankara avant lui, était l’ ami du sanguinaire capitaine, pourquoi a t-il été assassiné. Qu’il vienne vite nous nous situer un peu sur le palais à Ziniaré, ce palais, est-il une propriété du Faso ou une propriété personnelle. Si c’est une propriété privée, qu’il nous dise comment ça été financé. Oh, les châteaux de son conseiller économique ! comment lui, François Compaoré, a bien pu construire tous ces châteaux. Qu’il nous dise combien il payait son frère. Oui, en effet, la page s’est enfin tournée. Et finalement, qu’il nous explique comment se fait-il qu’au Burkina de nos jours, des diplômés, de très diplomés qui détinnent des doctorats après de longes années d’études se promènent à Ouaga en cherchant en vain quelque chose de decent à faire à Ouaga et une analphabète sa soeur en l’occurence, a bien pu être la maire de la commune de Ziniaré. Ne fallait-il pas qu’elle ait un diplôme, ne serait-ce qu’avoir terminé CP1 ? Vite, vite, et vite, on attend mon capitaine.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 14:43, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    En fait, si j’ai bien compris, on est mal barré avec ces politiques. Si les alliances supposées sont vraies, cela veut dire qu’on peut avoir deux configurations dangereuses :

    1°) L’UPC gagne avec les voix du CDP et comme dans tout deal, les CDPistes seront récompensés en postes dans le futur gouvernement et ailleurs. On va donc encore avoir des "Blaisistes" aux affaires !
    2°) Le MPP gagne avec le soutien de partis de l’ex-CFOP et on aura encore ceux qui ont fait le régime des Compaoré au pouvoir, avec tous les transfuges du CDP dont certains n’ont pas changé de mentalité mais juste de carte de parti.

    Dans les deux cas, la chasse à l’impunité va en souffrir car certaines affaires risquent de ne jamais être jugées. On en vient à souhaiter une troisième voie juste pour tourner la page de ces 30 ans de Compaorose. Mais Dieu merci, dans le pire des cas, dans 5 ans on pourra chasser ceux qui nous auront déçu.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2015 à 10:44, par sampo charles En réponse à : Présidentielle 2015 : 22 candidats à la candidature enregistrés au Conseil constitutionnel

    le choix du peuple est incontournable le 11 octobre. Parmi ces 22 candidats que Dieu aide le peuple dans son choix pour son bien être .
    Sans le peuple, pas de pouvoir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés