Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Blanche Toé, la spécialiste du crochetage à base de fil bio en coton

Accueil > Actualités > Portraits • • samedi 22 août 2015 à 01h32min
Blanche Toé, la spécialiste du crochetage à base de fil bio en coton

Pétrie d’un art particulier, madame Toé née Nikiéma Blanche confectionne, à l’aide du crochet, des tenues homme et dame. Sa matière première, le fil bio en coton. Infirmière de formation mais à la retraite depuis 2000, elle a décidé de se relancer dans sa confection afin de réaliser son rêve de toujours, avoir une grande entreprise de confection de vêtements Faso Dan Fani. De là, est née l’entreprise « Cotonnade du Faso » en 2011. Zoom sur une passionnée du crochetage.

Depuis son enfance, Blanche Toé rêvait d’avoir « une grande entreprise » de confection de vêtements Faso Dan Fani. Et c’est seulement en 2011, un an après son départ à la retraite, qu’elle a pu mettre sur pied Cotonnade du Faso, une entreprise pour le moment embryonnaire. Pour elle, ce retard s’explique par le manque de soutien. « Si on m’avait aidée depuis longtemps en tout cas, j’allais faire une grande industrie. Ce dont je rêve aussi, c’est de pouvoir transmettre mes connaissances à la jeune génération, à travers par exemple un centre de formation », nous relate la promotrice de l’entreprise. Dans sa conception de la vie, personne ne doit jamais perdre espoir ; il faut toujours travailler. L’appartenance de cette dame au troisième âge ne représente guère un frein ni à sa mobilité ni à ses activités. Pour elle, quand on est à la retraite, on doit continuer toujours de s’occuper. LIRE LA SUITE

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mode : Moussa Korogo, le petit couturier du quartier devenu businessman
Recyclage : Amiratou Porgo ou comment transformer les pneus usagés en objets d’art
Réparateur de téléphones portables au Burkina : Un métier qui ne connait pas la crise
Entreprenariat : « Mon ambition est d’habiller un jour les Etalons », Daouda Dianda, équipementier sportif
Bertine Ouédraogo, animatrice de Web TV : De la diplomatie à la caméra, le parcours d’une femme qui valorise la femme
Mode : « Quand on parle de création, il faut repousser les limites », Joël Vignon
Humour : Abdoul Aziz Kéré, un web comédien made in Burkina
Roger NIKIEMA, Directeur de la Radio Salankoloto : Le parcours d’un pionnier du journalisme au Burkina Faso
Salimata MANDE (Mandy’S) : « La mode représente un marché considérable en Afrique »
Mode : Le styliste Saint Laurent sur les traces de François 1er
Filière avicole : Moablaou, la poule aux œufs d’or d’Abou Simbel Ouattara
Entreprenariat : Fadilatou Kaboré, une femme qui « mange » dans la pomme de terre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés