Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Transition politique au Burkina Faso : L’Union européenne fait un don de plus de 78 milliards de FCFA

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Finances publiques • • samedi 1er août 2015 à 01h08min
Transition politique au Burkina Faso : L’Union européenne fait un don de plus de 78 milliards de FCFA

Pour soutenir la Transition burkinabè et l’aider à un retour à une vie constitutionnelle normale, l’Union européenne a décidé de lui apporter un appui budgétaire de plus de 78 milliards de FCFA. L’information a été portée aux hommes de média ce vendredi 31 juillet 2015.

120 millions d’euros soit 78,714 milliards de FCFA, c’est le montant total de ce don fait à l’Etat burkinabè sous forme d’appui budgétaire. Un don destiné au financement du programme dénommé « Programme d’Appui à la Transition au Burkina Faso » (PATBF). Pour le ministre de l’économie et des finances Jean Gustave Sanon, « Ce programme vise d’une part à appuyer la consolidation de l’Etat de droit et de la gouvernance et d’autre part à augmenter l’espace budgétaire du Gouvernement en 2015 et 2016. Il permettra par ailleurs d’accompagner le processus de transition et de renforcer le dialogue avec le Gouvernement sur la politique nationale de développement, le cadre macroéconomique et les finances publiques. »

En amont de cette cérémonie, une visite du Président Michel Kafando de la transition au siège de l’Union européenne à Bruxelles. Après un détour sur Paris. C’était autour du 12 juin dernier. Les négociations ont ensuite porté leurs fruits, avec à la clé la signature le 25 juin 2015 de la convention de financement, et l’approbation le 24 juillet par le partenaire du décaissement de la première tranche pour un montant de 60 millions d’euros. Soit un peu plus de 39 milliards de FCFA. Une première tranche de 39,4 milliards de FCFA dans quelques jours seulement, à en croire le ministre Sanon, la seconde tranche sera débloquée courant le deuxième trimestre de 2016. Pour Thierry Barbé, Chargé d’Affaires représentant SEM l’Ambassadeur chef de la délégation de l’Union européenne, « Il s’est agi d’accompagner et de soutenir les efforts de changement mais également d’aider à engager le pays dans la voie de la stabilité démocratique. Il s’agit de soutenir l’élection d’un nouveau Président et de soutenir la mise en place d’un nouveau gouvernement ».

Parce que la Transition politique entreprise au Burkina Faso devra réussir pour servir d’exemple à d’autres pays, l’Union européenne est allée plus loin dans son dispositif d’appui à la dynamique. C’est ainsi qu’elle a aussi décidé de l’envoi d’une mission d’observation électorale de grande envergure. Une mission dont les premiers observateurs arriveront fin août. « La réussite de cette Transition est importante non seulement pour votre pays mais également pour d’autres pays et peuples, notamment dans une région soumise à de fortes perturbations sécuritaires », précisera le représentant de l’Ambassadeur chef de la délégation de l’Union européenne.

Outre le Ministre Jean Gustave Sanon de l’économie et finances, madame Joséphine Ouédraogo ministre de la justice, des droits humains et de la promotion civique était présente à cette conférence de presse. Quatre autres membres complétaient la partie burkinabé. Côté donateurs, c’est le Chargé d’Affaires de d’Union européenne et l’Ambassadeur du Royaume du Danemark qui conduisaient la délégation. A l’absence de SEM l’Ambassadeur Alain Holeville, Chef de la délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, « à l’étranger », nous dira le Chargé d’Affaires.

Samuel Somda
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Salaire du fonctionnaire burkinabè : Inéquitable et non basé sur le mérite, selon 70% des travailleurs
Opération spéciale de recouvrement de la Taxe de résidence : Le directeur régional des impôts du Centre explique
Patrimoine immobilier de l’Etat : Il existe désormais un recensement géo-référencé pour les bâtiments et les terrains à Ouagadougou
Célestin Santéré SANON, nouveau Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique
Grève des syndicats des finances : Les services fonctionnent et les salaires seront payés, rassure la ministre Rosine Coulibaly
Coopération UE- Burkina Faso : La coopération accouche d’un nouveau projet de développement
Direction générale des impôts : « eSINTAX », fait officiellement son entrée dans le quotidien des contribuables burkinabè
Grève des syndicats du ministère de l’économie : Le gouvernement doit réagir par le dialogue mais dans la fermeté, selon un lecteur
Syndicats du ministère des Finances : Touche pas à mon Fonds commun
Ministère de l’Economie : Plus de 1300 milliards de francs CFA mobilisés en 2017
Affaire IUTS : Le directeur général des impôts rassure
Coopération Burkina Faso-Suède : 102 milliards de francs CFA pour soutenir les efforts de développement du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés