Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Votes en 2015 : Le MBDC y prépare des élèves

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • mercredi 13 mai 2015 à 23h07min
Votes en 2015 : Le MBDC y prépare des élèves

Le Mouvement burkinabè pour le développement et le civisme (MBDC) a organisé une séance de simulation de vote au profit des élèves du Lycée Saint Joseph (Saint Jo) de Ouagadougou. C’était dans la soirée du jeudi 7 mai 2015, où deux classes ont été transformées en bureaux de vote.

C’est à l’issue d’une brève explication faite par Cheick Fayçal Traoré du MBDC, que l’opération de vote a effectivement commencé. Et comme à l’occasion d’une vraie élection, les élèves ont fait la queue ; et, un à un, rentraient dans le ‘’bureau de vote’’. Là, ils se faisaient vérifier l’identité par des ‘’agents électoraux’’, retiraient ensuite leur bulletin unique de vote, puis se retiraient dans l’isoloir où ils émettaient leur choix, avant de mettre le bulletin dûment plié dans l’urne. C’est ainsi que deux heures durant, des élèves – la centaine – ont accompli l’opération de vote. Un vote effectué sur quatre candidats « présidentiables » en lice.
En cette opération, Cheick Fayçal Traoré, le Chargé de projet au sein du MBDC, a dit voir l’occasion d’inviter et de motiver les élèves en âge de voter, à aller se faire enrôler entre le 12 et 18 mai 2015, afin de disposer de carte d’électeur. Au-delà, c’est l’occasion toute trouvée d’inculquer en ces jeunes, le sens et la portée du vote des dirigeants, et de stimuler en eux, le réflexe de participation aux opérations électorales à venir.

« voter est plus important que les actes de violence »

Déjà, confie Abdoul Wallis Gnankine, élève en classe de seconde C, « c’est une belle expérience qui m’a paru enrichissante. Cet acte va me motiver à voter en octobre prochain. » Selon lui, « tous les jeunes doivent faire valoir leur droit le moment venu ».
Et Jamila Ouédraogo de la classe de 3e, de préciser, « le vote est un acte important car il permet de choisir celui qui doit conduire la destinée du pays. Je n’ai pas encore 18 ans, mais l’exercice de cet après-midi me permet de me préparer à cela prochainement. Je pense aussi que voter est plus important que les actes de violence. J’invite mes camarades à voter en toute conscience que de choisir les gens qui leur font de fausses promesses ».
A tout le moins, ces élèves du Lycée ‘’Saint Jo’’ auront eu l’occasion ce jeudi 7 mai 2015, de sanctionner dans les urnes, certains de leurs camarades qui à leurs yeux, ne seraient pas de bons dirigeants.

Bientôt, le tour d’autres établissements

Signalons que l’opération du jour est intervenue à la suite d’une première du genre, réalisée par le même acteur, MBDC, le 28 avril dernier au Lycée technique national Aboubacar Sangoulé Lamizana à Ouagadougou. Après Saint-Jo, ce sera au tour du Lycée Marien N’Gouabi, du Collège protestant de Ouagadougou, ainsi que bien d’autres établissements d’enseignement secondaire à l’intérieur du pays, d’accueillir l’opération de simulation de vote en milieu scolaire grâce au MBDC. C’est du moins, ce qu’a confié Fayçal Traoré pour qui, la dynamique ainsi lancée se veut pédagogique et surtout anticipatrice dans la perspective des élections couplées du 11 octobre 2015.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Lien utile : Participation de la jeunesse aux votes : Le MBDC inculque le réflexe en milieu scolaire

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés