Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme ne peut pas vivre sans feu, et l’on ne fait раs dе fеu sаns brûlеr quеlquе сhοsе. » René Daumal

Fasobaromètre du 17 mars 2015

Accueil > Fasobaromètre • • mercredi 18 mars 2015 à 05h55min
Fasobaromètre du 17 mars 2015

Kassoum Kambou
Président du Conseil Constitutionnel
Nommé le 11 février dernier, Kassoum Kambou a été installé dans ses fonctions le 13 mars en remplacement de Dé Albert Millogo. Réputé magistrat intègre et rigoureux, c’est à lui que revient la lourde tâche de conduire un maillon capital du système judiciaire à une période où le pays aborde des enjeux politiques capitaux.


Amadou YARO
Ministre du Développement de l’Economie Numérique et des Postes
Le premier responsable du secteur des TIC s’est livré le 13 mars à un exercice que l’on aimerait voir souvent renouveler par nos gouvernants : rendre compte de leurs actions. Après trois mois d’exercice, le ministre a fait le point des actions de son ministère et surtout annoncé de grands chantiers qui devraient redynamiser le secteur. Rendez-vous dans trois mois pour un autre point.


Jean-Charles TOUGMA et Yacouba Ouattara
Ex-avocats du groupe OBOUF
Les conseils qui avaient fait des sorties fracassantes quand a éclaté l’affaire OBOUF ne semblent plus être sur la même longueur d’ondes que leur client. Les deux parties se seraient séparées et OBOUF a décidé de confier sa défense à Me Antoinette Ouédraogo. Affaire à suivre.


Paramanga E. YONLI
Ex Président du Conseil Economique et Social
Conseiller politique du CDP, P. Ernest YONLI n’avait pas rechigné à la tâche quand il a fallu défendre le projet de modification de l’article 37. On se souviendra pendant longtemps de son discours au stade du 4-août où il avait déclaré que l’article querellé serait modifié « pian ». Après quelques mois de sursis, Paramanga a donc été débarqué « pian » !


Vos commentaires

  • Le 18 mars 2015 à 06:53, par YIRMOAGA En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    Mr PARMANGA aura le temps nécessaire de pouvoir démobiliser les militants sincères du CDP de part ses déclarations incendiaires ? Rappelez- vous que c’est pendant son intervention au stade rempli recto verso avec intercalaire du 4 Aout que les militants sans convictions mais attirés par les 2000- 2000f avaient commencés à vider la pelouse et contraignant ASSIMI à parler aux gradins vides ? On verra pian, la capacité de démobiliser une fois de plus.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 08:29 En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    Le dernier Dinosaure est tombé. Voilà un Monsieur qui a failli être grand, mais qui s’est auto-détruit dans l’affaire de l’article 37. Si j’avais un conseil à lui donner, c’est la l’acquisition de la sagesse, la culture de la retenue afin de profiter d’une vie paisible de retraité.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 10:16 En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    le faso.net manque d’objectivité et beaucoup de burkinabè sont amnésiques et aveuglés par leur soif de vengeance qui sera synonyme de chaos ; Yonli a été le seul à remettre à Compaoré le 23 octobre 2014 le rapport 2013 du CES relatif à la défiance des citoyens vis à vis de l’autorité publique ! Qui d’autre a osé ? A méditer.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 11:34 En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    C’est ça on dit quand on t’envoie faut savoir t’envoyer....Hahahahahaha ko "Paramanga a donc été débarqué « pian »" vous parlez mal en douce dèh...

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 11:41, par DEB En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    Cet ancien PM fait vraiment la honte des intellectuels Burkinabè. Tenez, après avoir défendu bec et ongle, la révision de l’article 37, le voilà bien assis dans son fauteuil de Président du CES sans honte ni regret malgré les tueries de manifestants renversant son mentor de Président déchu. Sa destitution bien que tardive, est une leçon de morale pour ce type d’intellectuels qui n’ont aucune dignité pour remplir leur ventre. Il aurait dû démissionné après les évènements des 30 et 31 Octobre 2014 sans attendre s’il avait encore un peu d’honneur et surtout de respect pour nos martyrs dont leur action lui a permis du haut de son poste de jouir et d’encaisser encore ses privilèges indus.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 11:53, par Lerodriguez En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    "On se souviendra pendant longtemps de son discours au stade du 4-août où il avait déclaré que l’article querellé serait modifié « pian ». Après quelques mois de sursis, Paramanga a donc été débarqué « pian » !" MDR !!!! kiakiakiakia !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 15:53, par PIAN En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    PIAN PIAN PIAN PIAN

    Conseiller politique du CDP, P. Ernest YONLI n’avait pas rechigné à la tâche quand il a fallu défendre le projet de modification de l’article 37. On se souviendra pendant longtemps de son discours au stade du 4-août où il avait déclaré que l’article querellé serait modifié « pian ». Après quelques mois de sursis, Paramanga a donc été débarqué « pian » !PIAN PIAN PIAN

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 17:02, par LY En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    Avec Le Magistrat Kambou à la tête du conseil constitutionnel, l’espoir est permis pour que le droit soit dit.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 17:07, par Wéoghobiiga En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    On se rappelle aussi que très mal inspiré, tentant d’imiter le vieux Arba DIALLO (paix sur lui), Paramanga Ernest Yonli avait atteint le comble du ridicule au stade en donnant un carton vert à Blaise Compaoré. Et Balise a "fraya" en respectant le carton rouge du vieux Arba, laissant Paramanga tout penaud avec un carton qui n’existe nulle part. Au lieu de démissionner du CES afin de garder une certaine respectabilité, il restât planter là jusqu’à ce que l’autre vieux, le Vieux sage de notre transition, le vît et lui décerna aussi un carton rouge. Ainsi, Monsieur PIAN fut chasser PIAN du CES.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 18:39, par Rambo 10 En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    Le nouveau nom de Paramanga : "Monsieur PIAN".

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 19:43, par B En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    Courage Mr Yonli. Vous avez joué votre rôle celui de défendre le parti majoritaire démocratiquement élu qui voulait modifier un article modifiable. Si la foule instrumentalisée a pris le pouvoir par coup d Etat ce fut par ce que le président Compaore a décidé d éviter un bain de sang.rien ne l empêchait de défendre son pouvoir démocratiquement conquis .

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2015 à 21:57, par Joseph En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    Hey B,
    n’oublie pas ke le Blaise k tu defends la est venu par coup d’Etat. Y’avait rien a defendre apres 27 ans de dictature. Tout a commencé avec un coup d’Etat, ne modife pas l’histoire, car contrairement a l’article 37 ki a finalement emporté ton bourreau, l’histoire et le passé sont non modifiables...

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2015 à 10:10, par Weogo Boungnega En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    Très vives félicitations des provinces de l’Est et de leurs populations. Moi même ressortissant de l’Est je puis témoigner de l’impopularité de ce monsieur au sein même de sa communauté. Arrogant, fier de sa personne, mal-causeur et impoli ce monsieur n’avait de considération pour personne en dehors de sa propre personne. Inaccessible et plein de suffisance, c’est le prototype de l’homme politique "dépassé", un peu monarque, il s’opposait à toute émergence politique en dehors de lui et entravait les nominations de ses frères. C’est ce qui explique que lors du positionnement pour les dernières législatives il a été laminé à la base dans la Tapoa, où il a été relégué à un rang humiliant. Mais usant méthodes anti-démocratiques et de ses accointances mafieuses au sommet du parti il a fait violer cette décision de la base et s’est fait repositionner en tète-de-liste. Quelle honte !! Premier Ministre pendant 2 mandatures il s’est montré incapable de réaliser 56 kms de bitume afin de désenclaver le chef-lieu de sa province. Tous les résultats engrangés par le CDP n’étaient que le fruit du travail d’hommes dévoués, accessibles, populaires et mobilisateurs dans la région de l’Est. Et sans honte, il bombait le torse pour récolter les honneurs. Autre chose qui énerve les gens c’est son forcing pour entretenir le mythe de "l’homme très important". En effet à chacun de ses déplacements au village il paye les services de l’unité d’escorte et de protection de la Gendarmerie Nationale (4 ou 5 pandores) pour faire croire aux paysans qu’il est toujours un "grand quelqu’un". Si le ridicule tuait !! Bref, je salue le débarquement de ce monsieur comme une œuvre de salubrité politique. Il y en a d’autres comme lui qui ont pour devise : se servir au lieu de servir les populations ; il faut les débusquer.
    par TOBDANO

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2015 à 23:13, par lekadafiste En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    u ne retraite politique vous fera du bien de meme que vos collegues

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars 2015 à 09:18 En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    Bonjour,

    C’est bien pour le ministre Yaro mais pourquoi jusqu’à présent, il n’y a pas un DG/ENAREF ?
    Ou bien veut-il reprendre son poste après les élections d’octobre 2015 ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars 2015 à 19:44, par le nabiga En réponse à : Fasobaromètre du 17 mars 2015

    Voilà quelqu’un qui fesait confiance à son sable ! Si non il aurait demandé lui même à partir. Retarder son surci ça t’a servi à quoi ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fasobaromètre du 15 mai 2019
Fasobaromètre du 2 avril 2019
Fasobaromètre du 14 janvier 2019
Fasobaromètre du 06 novembre 2018
Fasobaromètre du 26 septembre 2018
Fasobaromètre du 02 août 2018
Fasobaromètre du 27 juin 2018
Fasobaromètre du 16 mai 2018
Fasobaromètre du 20 avril 2018
Fasobaromètre du 03 avril 2018
Fasobaromètre du 15 février 2018
Fasobaromètre du 30 janvier 2018
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés