Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Une nation n’a de caractère que lorsqu’ellе еst librе. » Madame de Staël

TRUE GOLD : Les raisons d’un arrêt technique temporaire

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • Communiqué de presse • dimanche 22 février 2015 à 18h00min
TRUE GOLD : Les raisons d’un arrêt technique temporaire

Il y a un mois, True Gold a fait preuve de bonne volonté en acceptant de suspendre ses activités de construction de la mine de Karma. L’entreprise travaille actuellement avec toutes les parties prenantes à la résolution des préoccupations qui subsistent sur le projet.

Néanmoins, en l’absence de perspective immédiate de résolution, l’entreprise a dû prendre des mesures pour conserver des liquidités en attendant une reprise des travaux. Pour cela, True Gold a mis en œuvre un arrêt technique temporaire : les employés qui ne travaillent pas directement à la résolution des problèmes rencontrés avec la communauté, ou à la planification de la reprise des travaux, vont être mis au chômage technique.

L’arrêt technique commencera le 18 février pour une durée initiale de trois mois et concernera 230 employés. L’entreprise fera de nouveau appel à eux lorsque la situation sera revenue à la normale. L’arrêt technique sera mis en œuvre selon les dispositions du Code du Travail et sous la supervision de l’Inspection du travail. En plus 220 journaliers n’ont plus d’emploi jusqu’à ce que le travail reprenne. 50 employés resteront alors en poste. La décision, longuement débattue, de mettre au chômage technique des salariés dont nous apprécions le travail n’a pas été prise à la légère par True Gold.

Ce sont malheureusement les actions de quelques-uns qui ont coûté les emplois de 450 personnes, ainsi que les domiciles de plusieurs villageois. Elles ont aussi provoqué des millions de dollars de dégâts matériels à des biens de True Gold et à ses investisseurs. En tant qu’entreprise légalement présente au Burkina Faso où elle respecte toutes ses obligations, nous demandons au gouvernement d’assurer la sécurité des personnes et des biens. Nous rejetons la violence et les actes criminels, et nous espérons que tous les responsables locaux feront de même.

Il est important de rappeler que True Gold a suivi tous les processus légaux pour obtenir du gouvernement du Burkina Faso les permis et les autorisations pour exploiter ces gisements. Les droits miniers sur ces terrains appartiennent légalement à True Gold. L’entreprise se conforme pleinement aux lois du Burkina Faso : elle a donc le droit de construire la mine de Karma et de l’exploiter suivant le plan minier approuvé par le gouvernement.

True Gold garantit que l’exploitation minière du gisement de Rambo n’aura aucun impact sur la mosquée de Ramatoulaye, et ne conduira pas à des délocalisations à Ramatoulaye ou Namissiguima. Nous respectons par ailleurs les plus hauts standards éthiques dans nos actions et dans notre travail. Au cours de la durée de vie de la mine, Karma rapportera 81 milliards 300 millions de FCFA en revenus fiscaux au gouvernement du Burkina Faso. Au cours de la dernière année, True Gold a contribué de façon importante à la vie des communautés locales, en creusant des puits, plantant des arbres, réparant une école, réfectionnant une route et en construisant un barrage destiné à fournir de l’eau potable aux communautés locales pendant toute l’année.

Nous demandons respectueusement aux autorités et à toutes les parties prenantes de bien vouloir nous rencontrer dès que possible pour avancer le dialogue. True Gold appelle à la participation de tous pour résoudre les problèmes rencontrés, trouver des solutions durables et stables pour les communautés locales, la mine et toute l’industrie minière. Nous devrions tous travailler ensemble pour la prospérité de tous et du Burkina Faso, et faire en sorte que les bienfaits de la mine puissent profiter à la collectivité.

La Direction Générale,
01 BP 1324 Ouagadougou Tel : +226 25 34 62 97
E-mail : contact@truegoldmining.com

Vos commentaires

  • Le 22 février 2015 à 20:11, par YIRMOAGA En réponse à : TRUE GOLD : Les raisons d’un arrêt technique temporaire

    Plus de 100 km carré pour un seul exploitant ? Le plus grand site minier en superficie du BF. Enfin, il va falloir négocier avec la population résidente après le principe d’accord de l’état ? TRUE GOLD se croit au dessus des droits des résidents ? Le territoire est vaste et l’or est partout. Pourquoi détruire un haut lieu historique religieux et de fréquentation sous régionale importante ? Pourquoi ne pas investir et délocaliser les résidents comme les sites de barrages et aéroport qu’on voit ailleurs, avant de prétendre passer à la phase d’exploitation du site minier ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2015 à 20:57, par POUTINE En réponse à : TRUE GOLD : Les raisons d’un arrêt technique temporaire

    A causes des actes irréfléchis de quelques uns, plus de 450 personnes sont en chômage technique, ( Dieu seul sait ce qu’il adviendra ) tout calcul fait avec un minima , c’est plus de 2250 personnes qui sont dans le "petrain "si je prends un minimum de 4 personnes prises en charge par un employé de la mine,

    Où allons nous avec ça ??

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2015 à 21:44, par Manu En réponse à : TRUE GOLD : Les raisons d’un arrêt technique temporaire

    Ce bon communiqué aurait du être fait depuis longtemps ! Il est toujours important de communiquer de façon officielle et efficiente. Voyez tous ces dégâts causés par la désinformation !
    Chapeau bas au responsable de la communication qui a très bien rédigé ce texte. A l’avenir prenez le taureau par les cornes et communiquez, informez sans relâche.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2015 à 11:09, par laafibala En réponse à : TRUE GOLD : Les raisons d’un arrêt technique temporaire

    @Yirmoaga. vous semblez n’avoir pas lu le communiquer qui stipule que la mosqué ne sera pas impactée par l’exploitation ; à moins que vous n’ayez opté de continuer de véhiculer la rumeur...Vous semblez aussi vous contredire car vous conseillez la relocalisation ce qui est très lourd de conséquences.
    Merci à TrueGold pour cette explication. C’est vraiment domage ce qui s’est passé. Le meilleur est certainement à venir !

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2015 à 11:52, par kéleguisoma (écoutez bien) En réponse à : TRUE GOLD : Les raisons d’un arrêt technique temporaire

    Je voudrais attirer l’attention de l’intervenant 1. (yirmoaga) Ne jetez pas de l’huile sur le feu. vous lisez mais vous ne comprenez rien. personne n’a parler d’une destruction de la mosquée. c’est vous qui le dite malgré la précision du communiqué. de grâce ; si vous n’avez pas de propositions de sortie de crise mieux vaut vous abstenir. merci !

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2015 à 12:25, par Augustine En réponse à : TRUE GOLD : Respecter les bien des autre

    Vraiment, de bruler les biens de quelqu’un autre, même de prendre tous les avantages d’abord- et après ne se rappeler pas. C’est ne pas « faso ». En plus, comme écrit en haut déjà, eux qui ont perdu travaille- c’est grave. Le nom d’un paye est salir comme ça.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2015 à 13:09, par Augustine En réponse à : Reponse a manu

    Une bonne communication été là depuis, mais eux qui ont eu leurs propres intéresses, ont tordu la vérité – dégagé des paroles - et les mouton suivait.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars 2015 à 22:25, par paul lavoie En réponse à : TRUE GOLD : Les raisons d’un arrêt technique temporaire

    Bonjour à tous ! Je suis canadien-français résident du Québec au Canada, ex-bénévole actif avec Jeunesse Canada Monde ayant oeuvré au Zaire (disons maintenant R.D. du Congo) et au Mali, entre autres. Je suis aussi un petit investisseur chez True Gold. Voilà pour la divulgation complète ! Avant de devenir un modeste actionnaire de cette société, j’ai suivi de très près leur évolution dans un contexte de responsabilité sociale et corporative, et surtout leurs standards éthiques en matière de respect des communautés environnantes ainsi que de respect de l’environnement. J’ai été favorablement impressionné ! Encore aujourd’hui je les félicite. Pas facile cette décision d’arrêter tous les travaux afin de permettre aux intervenants concernés de se concerter ( je sympathise par contre avec tous les travailleurs et leurs familles affectés par cette néanmoins honorable décision ). Alors maintenant, que doit-on souhaiter comme dénouement ? Je crois sincèrement que cette société mérite notre juste considération à tous, et je crois aussi en son désir fondamental d’œuvrer dans le sens du juste et équitable bien-être de tous et chacun. La décision finale vous appartient, gens du Burkina Faso ! Soyez assurés que nous du Canada respecterons vos choix et décisions, quels qu’ils soient ! Merci pour cette tribune et l’opportunité de s’exprimer et partager avec vous tous. Paul Lavoie, Québec

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sociétés minières : « Les travailleurs burkinabè souffrent le martyre », dénonce une coalition d’OSC
Gouvernance minière : « Les burkinabè ont le sentiment d’être pauvres de leur richesse », déclare Issiaka Ouédraogo, président du Conseil d’information et de suivi des actions du gouvernement (CISAG)
Fermeture de la campagne 2018-2019 d’exploitation artisanale des mines
Responsabilité sociale des entreprises : La mine RoxGold fait figure de bon élève
Activités minières : Le CGD tire la sonnette d’alarme sur les menaces sociales et environnementales
UEMOA : Le Code minier communautaire en révision
Chambre des mines du Burkina : La santé-sécurité en milieu minier au cœur d’une semaine d’activités
Chambre des mines du Burkina : Une semaine d’activités pour promouvoir la santé et la sécurité au travail
SEMAFO BOUNGOU, un bon élève du Fonds Minier de Développement Local
Affaire charbon fin : « Un mensonge répété sans démenti devient la réalité », déclare Oumarou Idani, ministre des Mines
Charbon fin : Le procédé de traitement expliqué par Essakane IAMGOLD SA
Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés