Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Exclusion des 500 élèves-policiers : "Djibril Bassolé doit démissionner"

Accueil > Actualités > Opinions • • jeudi 17 mars 2005 à 08h22min

Excellence Monsieur le Président du Faso,

C’est avec joie que je vous adresse cette lettre ouverte, tout juste pour des remerciements à vous et à l’ensemble de vos ministres.

Bref, j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt toutes les décisions prises par le Conseil des ministres du jeudi 10 mars 2005, en particulier la grande décision digne et juste de la nomination de Thomas Y. Dakouré à la tête de la Direction générale de la Police nationale en remplacement de Palguim Sambaré qui a une part de responsabilité dans le licenciement injuste de ces pauvres agents et élèves-policiers qui ont manifesté pacifiquement pour leurs droits.

Excellence Monsieur le Président du Faso, Messieurs les ministres, je voudrais me joindre au bas peuple pour vous dire grand merci, pour cette décision, tout en vous demandant de ratisser large.

Par ailleurs, je voudrais aussi demander à Djibril Bassolé, ministre de la Sécurité, sa démission pure et simple face à cette situation actuelle dont il est le responsable principal dans cette décision de licenciement anti-démocratique, anti-sociale et même criminelle à l’encontre de ces cinq cents (500) policiers, ou même plus, licenciés ou emprisonnés.

Monsieur Bassolé, vous n’ignorez pas que depuis un certain temps, et jusqu’à nos jours, le peuple burkinabè vit dans l’insécurité totale face au grand banditisme sanguinaire.
Alors, Monsieur Bassolé, pourquoi licencier près de 600 agents de sécurité ? Etes-vous complice ? Si oui ou non, le peuple burkinabè tout entier demande votre démission ; car vous avez failli à votre mission.

Le Président du Mouvement de la jeunesse patriotique révolutionnaire du Faso, Président du RDP

Thibaut NANA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Terrorisme : Les populations civiles sont les premières victimes, se désole Boubacar Samba
Burkina Faso : C’est le moment de réussir à construire la cohésion sociale ou périr, estime Elhadji Boubacar
Terrorisme : Un avenir difficile pour le JNIM et l’EIGS
Insécurité : La procédure de flagrant délit est-elle applicable aux actes de grand banditisme ? interroge le magistrat Zakaria Bandaogo
Burkina Faso : Bâtir un nouveau leadership, préconise le journaliste et consultant André Marie Pouya
Burkina : « Pour une réconciliation nationale vraie et sincère, aucun type de justice ne devrait être une fin en soi ! », foi de l’ATR/DI
Renaissance africaine : Un citoyen plaide pour « une Afrique de demain nourrie à la pensée de Cheikh Anta DIOP »
Sommet de N’Djamena : Fin de partie pour les terroristes, exulte Ibrahim Keïta
Limitation des partis politiques : Formons plutôt des « citoyens techniquement compétents et politiquement conscients », avise Ousmane So
Enseignement supérieur : Quelques pistes pour des institutions réellement au service du développement du capital humain
Djihadisme au Sahel : Propagation ou repli ?
Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés