Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Jeunesse et processus démocratique : La partition des médias électroniques

Accueil > Actualités > Multimédia • • mardi 15 mars 2005 à 07h40min

Du 10 au 11 mars 2005, s’est tenu à l’hôtel Palm Beach un atelier sur la politique de décentralisation au Burkina Faso, le processus électoral et les enjeux liés à la participation des jeunes au processus démocratique au Burkina, à l’intention des animateurs et animatrices de radio et télé.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le directeur général de la Jeunesse, Michel Oubda, le jeudi 10 mars 2005 audit hôtel, vers 9 heures.

Organisée par le Cercle des volontaires africains pour le développement et l’intégration, CERVO d’Afrique, cette rencontre des professionnels des médias entre dans le cadre de la mise en œuvre du programme de communication pour une participation citoyenne et responsable des jeunes au processus démocratique en cours au Burkina Faso, financé par la Coopération danoise. Ce programme vise à améliorer de façon quantitative et qualitative la participation des jeunes de moins de 35 ans au processus de développement national à travers leur implication active dans les initiatives visant la consolidation de la décentralisation et de la démocratie au Burkina Faso.

Cet atelier réunit trente (30) animateurs et animatrices de radio et de télévision, venus des treize (13) régions du Burkina. Pour le secrétaire exécutif de l’association, Amaria Issouf Salia, cette formation est d’autant plus nécessaire pour les professionnels des médias que l’année 2005 sera l’occasion non seulement de la création de plus de trois cents (300) communes rurales, mais sera également consacrée au renouvellement des conseils communaux et à l’élection présidentielle.

Selon le premier conseiller de l’ambassade royale du Danemark, Flemming West, les jeunes semblent être les parents pauvres de la démocratie, malgré leur poids numérique, quand on considère leur participation à la mise en œuvre des différents instruments démocratiques.

C’est ainsi qu’il a salué le CERVO d’Afrique pour les acquis comptabilisés dans l’exécution du programme, tout en incitant les jeunes à continuer dans la dynamique de l’ancrage démocratique. Dans son allocution d’ouverture, le directeur général de la Jeunesse, Michel Oubda, a relevé que les thèmes de cette rencontre, à savoir : La politique de décentralisation au Burkina Faso : états des lieux et perspectives ; le contenu et les mécanismes de mise en œuvre : gestion et contrôle du processus électoral au Burkina ; et la participation des jeunes à la consolidation du processus démocratique, contribueront à l’édification des bases d’un développement participatif durable. Il a ensuite exprimé sa gratitude, au nom du gouvernement, à la Coopération danoise pour son engagement auprès des jeunes.

La cérémonie de clôture de cette rencontre des communicateurs, qui a été présidée par le ministre délégué à la Jeunesse Daniel Ouédraogo, a été marquée par la remise officielle de treize (13) motos de marque "Jinhao" d’une valeur de plus de 6 millions de nos francs aux treize (13) associations régionales qui assurent la supervision des activités de la campagne de communication.

Après avoir salué la générosité de la Coopération danoise, le ministre délégué a exhorté les bénéficiaires à en faire un bon usage pour beaucoup plus d’efficacité et d’efficience dans leurs actions.

Entre autres actions qui suivront cette rencontre on peut citer les émissions radiophoniques dans les treize (13) régions du Burkina et des séances de théâtre forum.

Abdou Karim Sawadogo
L’Observateur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Universités africaines de la communication : La responsabilité des acteurs de l’information et de la communication dans un contexte sécuritaire et sanitaire au cœur de la 12e édition
Suspension de l’internet mobile : Une violation des droits à la liberté d’expression et d’information, selon la CNDH
Suspension de l’Internet mobile au Burkina : Une perte économique de plus de 20 milliards de francs CFA selon l’index netblocks
Internet mobile au Burkina : La suspension prorogée de 96h à compter du mercredi 24 novembre 2021
Cybersécurite au Burkina : Des acteurs nationaux renforcent leurs capacités
Suspension de l’internet mobile au Burkina : Les professionnelles des médias dénoncent une atteinte grave à la liberté d’expression
Coupure d’Internet sur mobile au Burkina : Le CFOP s’offusque
Internet au Burkina : Le Gouvernement admet officiellement avoir fait suspendre la connexion sur mobile
Rupture d’internet mobile au Burkina : Des citoyens racontent leur "galère"
Rupture de l’internet mobile : Le Collectif pour un peuple uni compte déposer une plainte contre les fournisseurs mobile
Votre journal Courrier confidentiel N° 253 est disponible chez les revendeurs de journaux
Rupture d’Internet mobile au Burkina : « Situation inédite », la Ligue des consommateurs monte au créneau avec un huissier et des avocats
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés