Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus on sait, plus on doute.» Pie II, pape

Semaine du cinéma scientifique : Inoussa Maiga récolte le « Mil d’or »

Accueil > Actualités > Culture • • lundi 17 novembre 2014 à 01h40min
Semaine du cinéma scientifique : Inoussa Maiga récolte le « Mil d’or »

C’en est fini pour la semaine du cinéma scientifique. Organisé du 11 au 15 novembre 2014 à l’institut français de Ouagadougou, ce fut l’occasion de réfléchir autour de la problématique de l’agriculture familiale et de la sécurité alimentaire. Le clou des activités de la semaine a été la remise du « Mil d’or » récompensant le documentaire scientifique traitant d’un sujet lié au développement des pays africains. C’est Inoussa Maiga qui a fait la bonne moisson en récoltant le premier prix de cette quatrième édition avec son film « Femme et foncier rurale : une révolution en marche au Burkina Faso ».

Le jury présidé par Jean Marc Leblanc, directeur de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) a été convaincu par le film du réalisateur Inoussa Maiga qui répondait mieux aux critères. Pertinence du titre, qualité technique du film, qualité du scénario, portée scientifique, qualité du message. Des 5 autres finalistes, « femme et foncier rural : une révolution en marche au Burkina Faso » s’est démarqué. Le lauréat a reçu un trophée, une attestation et une enveloppe de 500.000 f CFA.
Le film est, selon son auteur, basé sur un projet réalisé dans le centre-ouest du Burkina et qui consistait à une expérimentation de la mise en œuvre de la loi sur le foncier rural en vue de permettre à des femmes de devenir propriétaires de terres rurales. « La question foncière reste d’actualité, pour moi c’est une grande fierté de voir ce film récompensé. J’y participais mais je ne m’y attendais pas. C’est un travail d’équipe, beaucoup de gens ont travaillé avec moi sur ce film », a précisé celui qui a reçu plusieurs distinctions cette année dont celui du meilleur blog sur l’agriculture familiale au Kenya, et du meilleur journaliste agricole décerné par Oxfam.

Passionné des questions qui ont trait à l’agriculture et au développement rural, ce prix encourage le jeune journaliste réalisateur dans ses futurs projets.
Tout en notant une amélioration de la qualité des œuvres par rapport à l’année précédente, le président du jury a souhaité plus de diversité de propositions pour les prochaines éditions.
De l’avis de Thierry Broussou, directeur général de Allianz Burkina partenaire du prix « Mil d’or », la participation de son entreprise à ce prix est une manière de promouvoir le talent et la performance parce que son groupe s’intéresse aux questions d’agriculture familiale. Déjà, il annonce sa participation pour l’édition 2015.
« Nous sommes très content de cette semaine parce que le public était présent. On est content d’avoir pu accueillir à la fois des chercheurs, des étudiants, et aussi le grand public pour la diffusion de films sur des problématiques africaines », a, pour sa part, noté la directrice de l’institut français de Ouagadougou, Marine Leloup.
La cérémonie de clôture de la semaine du cinéma scientifique a été aussi l’occasion de remettre le prix dans le cadre du projet pédagogique « de la terre à l’assiette ». C’est le Lycée sainte Anne et Joachim et le groupe scolaire évangélique wendlassida qui se sont partagé le prix qui va permettre la réalisation du projet jardin d’école, sous la coordination de la maison des jeunes, de la culture et des associations du quartier Rimkièta. Aussi, les deux écoles lauréates recevront une dotation en mobilier et chaque élève bénéficiera d’un kit scolaire.
La semaine du cinéma scientifique version 2015 portera sur les changements climatiques

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Musique : le parolier Don Sharp de Batoro dédicace « Soundjata, le fils du buffle », son 5e album
Humour musical : Harouna Dabré dit Dabross, la star des quartiers précaires de Ouagadougou
Musique : L’artiste APPARATCHIK présente son nouvel album intitulé « T.O.T »
Cinéma : « les quatre filles fantastiques » dans les salles
Musique : Fusion FL, le groupe en vogue à Bobo Dioulasso
Prévention des conflits et consolidation de la paix : l’association Dakupa du Boulgou joue sa partition dans la commune de Garango
Musique religieuse : Sœur Anne Marie Kabore, la voix de Dieu, qui berce le cœur des mélomanes
Musique religieuse : La Sœur Nicole Kaboré, dédicace « Dieu Puissant », son sixième album
20e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) : Le comité national d’organisation installé
Le showbiz ivoirien en deuil : L’artiste Ericsson le Zoulou est mort
Festival Rendez-vous chez nous : c’est parti pour la 11e édition
Bobo-Dioulasso : Le ministre de la culture fait le bilan des activités menées par son département en 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés