Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand obstacle à la découverte n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance» Daniel J. Boorstin

Chute du président Blaise Compaoré : des opposants saluent « le courage et la détermination du peuple burkinabè »

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 31 octobre 2014 à 16h12min
Chute du président Blaise Compaoré : des opposants saluent « le courage et la détermination du peuple burkinabè »

C’est désormais officiel. Blaise Compaoré a démissionné de la présidence du Faso. Le Général Honoré Nabéré Traoré, jusqu’alors chef d’Etat-major général des Armées nationales, assure l’intérim jusqu’aux prochaines élections. A l’issue de la déclaration de l’Armée, nous avons approché certains leaders de l’Opposition. Voici ce qu’ils nous ont dit :

Me Bénéwendé Stanislas Sankara, UNIR/PS :
Blaise Compaoré a fui. Il a laissé le pouvoir vacant. Cette victoire est celle du peuple notamment sa frange jeune. Quand le peuple prend sa décision, il s’assume. C’est une victoire historique parce que toute l’Afrique avait les yeux sur le Burkina Faso. Nous avons une insurrection populaire qui n’avait jamais été vue au Burkina Faso. Avec l’effusion du sang, les morts, le chef de l’Etat a tiré lui-même les conséquences. Cette victoire est vraiment à mettre à l’actif du peuple.

Saran Sérémé, Parti pour le Développement et le Changement (PDC) :
Je déplore la situation, le chaos qui commençait à s’installer au Burkina. Je déplore les morts qu’on pouvait éviter. Je félicite l’armée burkinabè qui a été républicaine.
Pour faire un pouvoir policier comme celui de Blaise Compaoré, nous n’avions pas d’autre choix que de faire appel à l’Armée. Nous allons de ce fait les accompagner pour la transition. Nous invitons aussi les militaires à ouvrir la transition à toutes les couches sociales.

Nous venons d’assister à la seule et véritable révolution digne de ce nom menée au Burkina Faso. Pour cela, l’Armée doit également savoir partir et ne doit pas chercher à troquer sa tenue contre une veste de démocrate.
Sur ce, je remercie le peuple burkinabè. Car malgré les douleurs, les blessés, les morts, nous sommes dans la joie.

Propos recueillis par Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Un parti politique de l’opposition, le Front patriotique pour le renouveau, suspendu de ses activités pour trois mois
Situation nationale : « Un gouvernement avec un bilan comme celui-là, la sanction du peuple doit être lourde », juge Pr Augustin Loada
Burkina : La lutte contre le terrorisme implique une bonne lecture de la situation nationale, selon le mouvement patriotique pour le Salut (MPS)
Zéphirin Diabré à Abidjan : « L’abattement, le découragement, la résignation ne franchiront jamais les portes de nos cœurs »
Sécurité : Le MPP invite les Burkinabè à répondre sans réserve à l’appel du président du Faso pour la défense de la Patrie
Burkina Faso : "Comment faire pour aider un gouvernement qui n’arrive pas à s’aider, lui-même ?", s’interroge Zéphirin Diabré
Eddie Komboïgo au président du Faso : « Permettez que les éléments du RSP aillent au front pour défendre le Burkina »
Départ de Daouda Simboro de l’Assemblée nationale : « Cette démission ne nous a pas trop surpris », Moussa Zerbo, porte-parole de l’UPC
Meeting de l’UPC à Abidjan : Sous le sceau de la revue des troupes et de la mobilisation pour les déplacés internes, selon le porte-parole du parti, Moussa Zerbo
MPP : Pr Jean-Baptiste Ouédraogo quitte le navire
Assemblée nationale : Le député Daouda Simboro présente sa démission
Burkina : Yacouba Isaac Zida, « c’est la personne qui pourrait rassembler tous les bords », dixit Christophe Dabiré (philosophe et analyste politique)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés