Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

2ème édition du Green Start Up Challenge : trois projets retenus pour être financés

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 24 octobre 2014 à 23h19min
2ème édition du Green Start Up Challenge : trois projets retenus pour être financés

Lancée par 2iE- Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement, la 2ème édition du Green Start Up Challenge a refermé ses portes ce vendredi 24 octobre 2014. Des dix projets en compétition pour la finale, trois ont été retenus et les entrepreneurs desdits projets bénéficieront de l’accompagnement technique, managérial et financier de 2iE dans la mise en œuvre de leur entreprise.

L’Afrique de nos jours a besoin de décideurs et d’entrepreneurs capables d’impulser un développement économique créateur de valeur ajoutée et d’emplois. C’est dans ce sens que 2iE a lancé le Green Start Up Challenge, un concours ouvert à tous les porteurs de projets visant à contribuer à la croissance verte de l’Afrique avec un esprit innovateur. Il a pour objectif de soutenir le développement d’entreprises rentables, viables et ayant un fort impact social ou environnemental.

Les dix finalistes étaient en provenance du Burkina, du Cameroun, de la République Démocratique du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et du Togo. Leurs projets portent essentiellement sur l’efficacité énergétique, l’agro-alimentaire, l’énergie propre, la valorisation des déchets et les éco-matériaux de construction. Formation, rencontre, business, ateliers ont constitué les activités fortes des finalistes présents dans les locaux de 2iE. Au terme donc d’une semaine de formation intense à 2iE, trois lauréats ont été retenus à l’issu de la délibération du jury.

Ce sont Killien de Renty du Cameroun avec son projet de développement, d’installation et d’assurance de la maintenance de systèmes solaires intelligents, Maximilien Kungana de la République Démocratique du Congo avec pour projet la production et la commercialisation d’un amendement organique pour les sols, le compost issu de la revalorisation de la partie biodégradable des déchets et enfin Christian Toé du Burkina avec son projet de conception d’un sac frigorifique devant permettre le transport et la conservation des produits pharmaceutiques et alimentaires.

Les lauréats pourront rejoindre l’incubateur de 2iE et bénéficier de locaux et d’infrastructures et d’un accès à des laboratoires. Aussi, ils seront accompagnés sur le plan managérial et scientifique et d’un réseau d’investisseurs en vue de concrétiser leurs projets et créer leurs entreprises. 2iE les ouvre également les portes de son dispositif d’incubation pour une durée de six mois renouvelables. C’est pour la 2èmé fois consécutive que 2iE organise ce concours et son objectif est de « détecter des entrepreneurs innovants qui vont proposer de nouveaux produits qui vont surtout améliorer le niveau de vie des populations » souligne Elodie Hanff, Directrice adjointe au technopôle à 2iE.

Sur le choix du projet à réaliser chacun y va de ses motivations et son vécu quotidien. Maximilien s’est inspiré de son expérience personnel « j’ai vécu dans un milieu où les conditions d’assainissement ne sont pas requis et quand j’ai grandi, j’ai pensé à comment utiliser les connaissances apprises à l’université pour faire quelques choses qui pourrait aider les populations à sortir de là ». Il salue l’initiative de 2iE et espère que le parcours qu’il a eu avec lui le permettra d’atteindre ses objectifs.

Kabore S. Rosine (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le Covid-19 : Les partis affiliés au Chef de file de l’opposition burkinabè apportent 6 millions de F CFA
Fermeture des marchés de Bobo-Dioulasso : Les gestes de solidarité se multiplient en faveur des commerçants démunis
Burkina Faso : Amnesty International interpelle les autorités sur les manquements des droits humains
Burkina : Le Fonds d’équipement des Nations unies opérationnalise la plateforme de supervision sur l’évolution de la pandémie du Covid-19
Prévention contre le Covid-19 : Roxgld accompagne la commune de Bagassi à hauteur de 11 millions de francs CFA
Lutte contre le Covid-19 : La Chambre des mines du Burkina apporte un soutien de 200 millions de F CFA
Fermeture des lieux de réjouissance : « Je refuse de vendre mon corps pour de l’argent », déclare une serveuse
Ouagadougou : Un incendie fait des dégâts matériels dans un immeuble au centre-ville
Situation nationale : le RENLAC milite pour l’annulation ou à la suspension de l’IUTS.
Lutte contre le Covid-19 : l’Association Professionnelle des Sociétés d’Assurances du Burkina (APSAB) assure avec 50 millions de F CFA
In memoria : Tibila Mathurin NOUGTARA
Coronavirus : A Pazaani, les déplacés internes appliquent l’hygiène
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés