Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Contributions citoyennes • • jeudi 9 octobre 2014 à 16h31min
Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

Monsieur le Maire,

C’est avec grande émotion qu’il y a de cela deux ou trois mois, lors de mon passage un matin devant le dispensaire du secteur 20, chemin que j’emprunte chaque jour d’ailleurs, en même temps que les autres usagers de ce secteur, j’ai aperçu au milieu de deux des trois énormes retenues d’eau de pluie, illustres locataires de cette devanture, des chargements de terre prêts à être étalés.

Quelle ne fût pas alors ma joie, de m’avouer intérieurement qu’enfin, l’autorité municipale que vous êtes, venait d’avoir la bienveillance de songer avec noblesse, à transformer ces deux hideuses mares rougeoyantes, flanquées en arrière fonds d’un inséparable étang marécageux, en une large artère que j’imaginais déjà ravalée et bien remblayée, conformément à nos désirs d’usagers.

Mais hélas ! Aujourd’hui encore, c’est-à-dire deux ou trois mois après ce paradisiaque rêve, qui m’avait si naïvement traversé l’esprit, rien n’a encore varié dans le décor de cet affreux paysage. Autrement dit, nous continuons à côtoyer impuissants, les mêmes poches d’eau boueuses et sordides, avec au milieu de deux d’entre elles, exactement les mêmes cônes de terre.

Si bien qu’en raison de l’étroitesse du passage, c’est au risque de fréquents éclaboussements réciproques, que nous nous efforçons chaque jour, de vouloir être à tout prix les premiers, sur des languettes de pistes constamment submergées plus ou moins par les flaques.

Pire encore, ces précieux îlots de terre, qui ont suscité tant d’espoir en bon nombre d’entre nous, fondent sous nos yeux ou s’effritent chaque jour progressivement, à la base comme au sommet, tant par l’effet des eaux qui leur servent d’immuables refuges, que par les ravages de quelques tourbillons d’air, soufflant au passage.

Du coup, je me pose la question de savoir à présent, si la subite présence de ces masses de terre en de tels lieux, n’est pas plutôt due à une toute autre raison, que celle qui m’animait si fiévreusement au départ.
En effet :
- proviennent-elles vraiment d’une initiative de votre part ?
- L’objectif visé n’est-il pas autre chose que le nôtre ?
Quoi qu’il en soit, nul ne le sait.

Mais tout compte fait, celles-ci n’en revêtent pas moins aujourd’hui, la déplorable image de quelques cadeaux géants, livrés inutilement en pâture à la nature.
Voilà pourquoi Monsieur le Maire, peu importe pour moi à présent, que vous soyez ou pas l’initiateur de cette opération à vocation pourtant salvatrice mais inachevée, ni quelles en sont les raisons suspensives.

La seule chose qui me semble d’actualité et digne de mes préoccupations, réside dans le souhait de votre part, d’une décisive prise en main de ce projet, afin de l’acheminer à bon port.

Autrement dit, à défaut de commencer par la multiplication du nombre de chargements de terre existants, J’en appelle instamment à votre autorité, afin que vous procédiez énergiquement à l’éclatement et l’étalage sur toute la façade du dispensaire, de ceux déjà en place depuis quelque temps, afin de nous permettre enfin, de disposer d’un axe bien damé, plus carrossable et davantage embelli.

Je m’incline à croire, que par l’intérêt et la portée d’un tel acte, vous rendriez à la fois un service inestimable aux résidents du secteur 20, de l’arrondissement, et de toute la population de la ville de Bobo Dioulasso.

Bobo Dioulasso, le 23 Septembre 2014

OUATTARA Sina

Vos commentaires

  • Le 9 octobre 2014 à 16:49, par yaha En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Maire fait ton travail , pour le Faso .Moi je demande au électeurs de bien voir avant le vote ,donc je vous tiens pour responsables ,courage à tous

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2014 à 16:49, par Adama En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Monsieur OUATTARA, vous êtes un vrai patriote, mais vous croyez sincèrement que nos maires pensent à nous ? Le Burkina Faso ne pourra émerger sans une nouvelle révolution, c’est moi qui vous le dis ; vaille que vaille.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2014 à 17:10, par Aboubakar En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Bobo est une ville lugubre, abandonnée à elle même. Je pense que le Président Blaise COMPAORE ne doit même pas être honoré par ce qu’on voit au centre de cette ville, des nids de dindons. Tout le monde s’en fiche et ce qui est très grave, tout le monde est hypocrite. Je dis le Président, parce que pour moi la communalisation intégrale, la décentralisation , la déconcentration, tout ça c’est du pipo. Il faut chasser tous ces maires et ces conseillers véreux et développer le pays par d’autres voies.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2014 à 17:23, par Le KING En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Belle initiative !
    Mais il faudra traduire en dioula pour M. le maire. Sans rancune !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2014 à 17:34, par Priscure En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement de Dô à Bobo

    Merci mon frère voilà un sujet sur le quel je bondi pour dire également au maire de l’arrondissement de Dô que les usagers du petit tronçon partant de la gare de Dandé pour rejoindre le CMA de Dô est une vrais catastrophe et à dire que les ambulances qui vienne des villages environnants doivent emprunté cette route pour déposer les malades évacués à Bobo. A croire que partout à bobo ça ne va pas. Conclusion nous n’avons aucun maire efficace en commençant par le maire centrale.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2014 à 18:52, par Ben En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Que voulez-vous tels maires....telles communes, les communes sont à l’image de ceux qui les adminitrent. Que Dieu ait pitié de Bobo.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2014 à 19:29, par CYCLONE En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Chaque peuple mérite ses dirigeants !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2014 à 21:12, par Kougri En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Qu’est-ce que les populations environnantes et particulièrement les jeunes ont fait pour étaler ces chargements de terre ? On boit toujours du thé ? Du courage !

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 00:14, par sanou john deere En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    On appelle egalement au maire de l’arrondissement 2 de regarder Dieu et puis voir la voie qui quitte la gare de dande pr rejoindre la route de Dedougou.
    il na qua dimunier les parrainages et travailler au bonheur de ses citoyens

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 09:30, par clair En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Je profites de votre écrit pour évoquer le problème de Belle ville qui reflète (mérite) meme pas le nom.Mr le maire nous habitant de Belle ville souffrons avec c’est nid de dinde,pour accéder au goudron ça nous donne une mauvaise image de nos autorités qui ne songes meme pas a nos santé.Mr le maire de l’arrondissement 7 avec votre permission,je comptes sur votre bienveillance pour une solution meilleur pour nous habitant de ton arrondissement.Ainsi va pour les autres maires d’arrondissements.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 10:12, par Désiré Ouattara En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Mon parent si vous aviez constaté un espace vide au secteur 20, Mr le maire allait réagir la minute qui suit pour son morcellement, mais un dispensaire ? il va vous répondre que ça ne relève pas de ses compétences, on s’est plus au Burkina qui doit faire quoi !!! ainsi meure l’ex belle cité de Sya.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 10:37, par guiesbaala En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Ehh ehe eheh !! Pardon ! n’est-ce pas du côté de bobo qu’on a entendu le patron des merdes, pardon des Maires dire que Djamila sera présidente s’ils le veulent ? Que le Burkina n’a pas de pétrole mais a BC ? au précambrien les hommes vivaient dans des grottes ! aujourd’hui vous circulez seulement sur les nids de dindons et vous vous plaignez ? Soyez reconnaissants au moins à nos dirigeants de depuis 27 ans ! Allez ! circulez et taisez-vous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 10:47, par le berger En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Moi je crois qu’il faut commencer à nettoyer le maire central de Bobo ensuite viendra les autres. Pour combattre un mal il s’attaquer à la racine.C’est de cela qu’il s’agit,puisque c’est gens là, non seulement ils sont ignorants et inconscients .

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 11:15, par Neekré En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Je ne me considère pas comme bobolais même si j’ai effectué un partie de mes etudes. mais quand j’y retourne, j’ai presque les larmes aux yeux en voyant l’etat dans lequel se trouvent les rues au centre ville. Pour les quartiers peripheriques, on ên parle même pas. Pour un quartier comme Dogona loti, il y’a plus de 15 ans ( et situé à peine à 500 m du boulevard), l’eau courante est rare comme des larmes de chien. Pour un branchement ONEA, c’est la croix et la bannière. Que Dieu sauve Bobo

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 13:30, par mavoix En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    A Mr Kougri qui pense que les jeunes devraient étaler les chargements eux même au lieu de boire du thé, je dirai qu’il faut contribuer intelligemment au débat. Votre contribution montre que vous ne connaissez pas vraiment ce qui se passe à Bobo. Le thé n’est pas uniquement l’affaire des jeunes chômeurs parceque c’est devenu aussi un cadre de distraction pour les travailleurs aussi. Donc ne croyez pas que vous valez mieux que ceux qui boivent le thé. Joignez votre voix à celle des autres pour inviter Salia et sa bande à se mettre au boulot. A défaut il serait mieux de la boucler prochainement.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 15:01, par abdoul karim traore En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    SALIA SANOU et BARRO KARIM les deux pires hontes Maires de bobo. deux analphabètes aux services de la population, des maires djandiobistes

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 17:12, par LE VIEUX En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    BOBOLAIS, BOBOLAISES, réveillez-vous. Votre probléme est votre Maire Central qui a vendu son âme à vil prix. Les générations actuelles de Bobo répondront devant l’histoire de leur comportement honteux. De toute façon, tout le Burkina vous regarde.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 18:22, par priprin En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    bien di guiesbala
    et puis les nids de dindons quand ils sont secs nous aident a debarsser nos engin de la boue.
    enfinj nous les amateurs de sensations fortes, nous nous en extasions chaque soir après une journée de dur labeurs pour ces mêmes dirigeants.
    les vibreurs de belvil comme on aime le dir entre amis nous requinquent.
    pensez-y mr les maires.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 18:35, par pauvre de bobo En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Merci MA VOIX pour ta réponse à Monsieur Kougri (Caillou). Tous les jours que Dieu fait on accuse les jeunes Bobolais d’être de buveur de thé, il y a un peu d’exagération. C’est vrai que certain voit cela comme un travail des bons à rien. Non ! il faut vivre à Bobo pour mieux comprendre. S’il vit à Ouaga, il faut qu’il parle aussi de la consommation de l’alcool, une BRAKINA converti en thé peut être consommé par 10 à 20 personnes. Le nombre de maquis s’augmente à Ouaga et sont en même temps fréquenté. Il ne parle pas de ça. Si c’est le travail il y a des jeunes bobolais qui travaillent M. KOUGRI, je te demande si tu es fonctionnaire, demande une affectation à Bobo pour juste un certain temps et tu comprendras. J’ai souvent eu des discutions avec certains jeunes ouagalais qui n’ont jamais été à bobo et qui me parle de buveur de thé. Des jeunes quitte le secteur 24, 25, ou 17 et autre périphérie de la ville faire 10 et plus km pour aller travailler dans les usines comme SOFITEX, BRAKINA, SAPHYTO etc pour une ou deux semaines et ensuite tu vas faire une ou les deux semaines avant d’avoir ton argent et de fois tu ne gagne pas, les entrepreneurs de Bobo sont devenus la plus part des faut types. J’ai vecu de 1991-2001 à Bobo et de 2001 à nos jours, je suis à Ouaga. De fois ceux qui n’ont jamais été à bobo et qui entendent que les jeunes bobolais sont tous des paresseux des buveurs de thé, te voit travail il te pose la question pourquoi tu es différent. je leur dis, qu’ils comprennent mal les choses. Actuellement la majeur partie des jeunes bobolais viennent à Ouaga. Que Dieu protège Bobo.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 19:22, par Nostra En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Tout d’abord aux journalistes ou Mr Sina : une photo de la route dégradée ne serait-elle pas mieux qu’un portrait géant de la personne du Maire ? Bref
    Merci Mr Sina pour ces critiques objectives. Je pense que le Maire BARRO est pour ceux qui l’approche est une personne sensible aux questions sociales contrairement aux critiques insensées de quelques internautes qui croient que le bon sens ou le savoir-vivre est une question d’intellectuelle. Ils parlent comme si on les mettait à la place de maire ils feraient mieux et tout le pays changerait. Un maire travail avec des conseillers et un budget et au Burkina tout est prioritaire (santé, route, école, caniveaux, etc.). Mr Sina a posé un problème de façon courtoise et je pense que l’autorité en prendra note et agira. Ceux qui insultent ne sont malheureusement pas des personnes sur qui il faut compter pour construire. Nous voulons des idées et non du brouhaha. Le pays ne sera pas construit par un président ou par un maire, mais c’est avec l’engagement de nous tous. A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2014 à 20:22, par le visionaire En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Mr Ouattara il faut bien que le maire arrive à lire et comprendre votre appel ! pour quelqu’un qui na pas plus que le niveau cm2 et qui passe son temps à faire la fête et parler au hasard comme un encéphalopathe. comment voulez vous que le visage de bobo change un temps soit peu ! il n’y a qu’à le comparer au maire centrale Salia(même pipe même tabac) et vous comprendrez que bobo a encore du chemin à faire ! pitié pour bobo !

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2014 à 03:38 En réponse à : Appel au maire de l’arrondissement N°6 de Bobo (ex Konsa)

    Vous parlez du problème de Bobo ? Laissez ça ! pas seulement il faut expliquer les problèmes de Bobo en dioula à Karim il faudrait le faire pour Salia. Quelqu’un qui n’a plus de diplôme ! les termites ont mangé son seule diplôme du CEP il y a de cela 37 ans pour cause il n’a pas pu faire son test pour être cuisinier de "PRÉFET" dans le temps. L’argent de contre meeting pouvez faire deux km de goudron a l’intérieur de la ville de bobo. DES ANALPHABÈTES, il faut aussi ajouter le Président du Conseil Régional différent +++ de son titre de Dr ;.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés