Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie.» Victor Hugo

Commune de Dédougou : le Conseil municipal prépare le budget primitif

Accueil > Actualités > Politique • • dimanche 21 septembre 2014 à 17h50min
Commune de Dédougou : le Conseil municipal prépare le budget primitif

Débutée le mercredi 17 septembre 2014, la troisième session ordinaire du Conseil municipal de Dédougou a clos ses travaux ce vendredi 19 septembre 2014. Conformément aux dispositions du Code général des collectivités territoriales (CGCT), cette troisième session de 3 jours a été consacrée à l’analyse des rapports des 4 commissions permanentes et des rapports de fonctionnement des services de la mairie.

L’analyse des rapports des 4 commissions permanentes et des rapports de fonctionnement des services de la Mairie, la délibération sur la création d’une commission ad hoc pour le renouvellement du Plan communal de développement (PCD), et celle sur la création d’un comité de gestion des infrastructures marchandes de la commune ont été les moments forts de la troisième session ordinaire du conseil municipal de Dédougou. En effet, du mercredi 17 au vendredi 19 septembre 2014, cette session a réuni l’ensemble des conseillers municipaux et l’ensemble des acteurs de développement de la commune. Comme le veut le Code général des collectivités territoriales, la troisième session ordinaire a permis aux acteurs de faire la synthèse de l’année écoulée. Le rapport de la session devra permettre au conseil municipal de réajuster ses actions pour l’année à venir et l’aider à préparer la session budgétaire de novembre 2014. « La session de novembre est réservée au budget. Donc nous allons nous baser sur les propositions des travaux de commissions pour faire le Budget. C’est en cela que je trouve cette session très importante » a expliqué Abdel Dabakuyo, maire de la commune de Dédougou,.

Concernant la délibération sur la création de la commission ad hoc, Abdel Dabakuyo a fait savoir que le Plan communal de développement (PDC) est fait pour 5 ans. Et qu’actuellement le PCD est presque dépassé. Il a indiqué qu’un bureau d’études a été recruté pour faire le PDC. Cependant, estime le maire, la création d’une commission ad hoc pour l’assister et superviser s’avère indispensable.

La délibération sur la création du comité de gestion des infrastructures marchandes se justifie selon le bourgmestre de Dédougou par le problème de recouvrement des recettes. Il déplore, « nous avons le triangle d’or : le millénium, le jardin, le marché, etc. Pour toutes ces infrastructures, la gestion est très difficile. Donc nous voulons créer un comité qui va suivre ça »

Monsieur Dabakuyo a clos la session en informant les participants que Dédougou abritera en 2015 la journée nationale des maires.

Ibrahima Traoré
Lefaso.net.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
5 août 1960-5 août 2019 : Le Burkina commémore le 59e anniversaire de son indépendance
Anniversaire du 4 août : Le président du Faso salue « l’engagement patriotique des acteurs » de la révolution
4 août 1983 : L’appel du président Thomas Sankara
Burkina Faso : Résoudre « l’absence » d’État ou périr !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés