Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Ebola : un décès suspect sème la panique à Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > DOSSIERS > EBOLA • • samedi 6 septembre 2014 à 00h05min
Ebola : un décès suspect sème la panique à Bobo-Dioulasso

Des riverains du secteur n°1 (quartier Diarradougou) de Bobo-Dioulasso particulièrement les usagers de la grande mosquée ont eu la peur de leur vie ce jeudi 4 septembre dans la soirée. Un homme âgé de 59 ans serait mort après avoir vomi du sang. Les vomis du sang étant un des signes du virus Ebola, la population croyant faire face à un tels cas, a été prise de panique. Mais de sources sanitaires, il n’en était rien.

Abdoulaye Diabi est un guinéen qui vit à Bobo-Dioulasso depuis plus de 3 ans. Agé de 59 ans, il est mort ce jeudi 4 septembre 2014 vers la mosquée de vendredi dans le quartier Diarradougou. Un décès qui a entrainé une grande panique dans le quartier dès cette soirée, et dans une partie de la ville le lendemain 5 septembre. En effet, Abdoulaye Diabi, selon la rumeur qui courait, serait mort d’Ebola. D’aucuns disaient du même coup que les faits ont lieu dans le quartier Dioulasso-bâ. Joint au téléphone, le directeur régional de la Santé des Hauts-Bassins infirme l’information selon laquelle Abdoulaye serait mort de la maladie à virus Ebola. « Nous avons effectivement été interpellé jeudi soir pour un décès qui a eu lieu à la mosquée de vendredi à Diarradougou. Nous avons appris que la personne serait morte après avoir vomi du sang », indique Yacouba Savadogo, directeur régional de la Santé des Hauts-Bassins. Une équipe sanitaire s’est rendue sur les lieux pour constater. Des prélèvements qui ont été faits et envoyés, selon le directeur régional en France pour les analyses qui peuvent durer 4 à 5 jours. A son avis, il ne s’agit pas d’un cas d’Ebola. Car dit-il, le défunt est, certes, un guinéen mais il ne s’était pas rendu dans son pays les deux dernières années. Aussi, souffrait-il d’une tuberculose pour laquelle il a été hospitalisé du 26 février au 24 aout 2013. Néanmoins, pour des mesures de sécurités, il a été inhumé ce vendredi aux environs de 11 heures dans un sac mortuaire et le lieu d’où il est décédé a été désinfecté.

Bassératou KINDO
Pour le Faso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Mali à la date du mercredi 24 décembre 2014.
Lutte contre Ebola : Le Japon fait don de matériels
Lutte contre Ebola en Afrique : Airtel Burkina lance une campagne de collecte de fonds
Maladie à Virus Ebola : Des informations pour mieux comprendre
Santé : La riposte à Ebola lancée avec le soutien du Premier ministre Zida
Situation de la lutte contre la maladie à virus EBOLA au mali à la date du vendredi 5 décembre 2014
Ebola : La rumeur d’un cas suspect à Sindou crée la panique dans la région des Cascades
Ebola : le directeur général de l’Hôpital national Blaise Compaoré dément la présence d’un cas suspect dans sa structure
TAIWAN travaille avec la communauté internationale pour lutter contre Ebola
Ebola au Mali : Situation au 26 novembre 2014
Virus Ebola au Mali : Le point de la situation au lundi 24 novembre 2014
La principale priorité de la CEDEAO demeure l’éradication du virus Ebola, estime le président Kadré Désiré Ouédraogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés