Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Une nation n’a de caractère que lorsqu’ellе еst librе. » Madame de Staël

Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

Accueil > Actualités > Portraits • • lundi 18 août 2014 à 23h30min
Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

Tonkar, le 14 Aout 2014. Dans ce village situé dans la commune de Gaoua, Pallenfo Nahondomo a ses champs. En cette matinée, le soleil tente vainement de darder ses rayons couverts par d’épais nuages gris. La nature est luxuriante. Le maitre des lieux fait partie des producteurs modèles retenus pour la visite du chef du gouvernement dans la région du sud-ouest. Chaque année, il investit des millions sur ses 150 hectares. Pour la présente campagne, il attend 49 à 50 millions de f CFA en bénéfice. Zoom sur celui qui a décidé de faire des champs son bureau après son obtention du baccalauréat en 1994.

Après son Bac obtenu en 1994, il a décidé de se consacrer au travail de la terre. C’est ce qu’il a toujours voulu faire. Son affaire, c’est la terre et comme il le dit si bien, « il faut croire en son affaire et le reste ira ». Il entreprend donc de donner plus d’envergure à son activité en diversifiant ses productions. ¼ d’ha, c’est avec cette superficie, qu’il commence en 2008 par la production avec la maitrise d’eau. « Les résultats m’ont prouvé qu’on pouvait se faire de l’argent dedans et j’ai étendu les hectares, j’ai acheté les équipements avec les revenus que le ¼ ha m’avait permis d’avoir ». Actuellement, il dispose de 150ha le long du fleuve Poni. 8 ha lui appartiennent, le reste, est loué. « Les terres sont encore disponibles parce que dans la localité, beaucoup ne se donnent pas encore à cette activité, nous obtenons les terres sur négociation » confie-t-il. Il emploie 18 personnes de façon permanente, dont 15 hommes et 13 femmes. En période de récoltes, il crée 65 emplois temporaires, avec 26 hommes et 40 femmes. C’est toute une entreprise.

D’année en année, sa production a augmenté, son équipement aussi. Actuellement, il dispose entre autres, de 13 motopompes de 100 m3, deux motopompes de 200 m3, 1 tracteur de 50 chevaux avec remorque, 730 Pvc pour la conduite d’eau. Le manioc surtout (67 ha), le riz (17 ha), le maïs (7ha), et l’arachide (2 ha) sont les différentes spéculations qu’il développe sur ses terres.

Comment a-t-il obtenu les financements pour intensifier sa production ? « Nous avons travaillé à créer les financements », répond-t-il sans sourciller avant d’ajouter, « la caisse populaire nous accompagne avec le crédit de campagne et il y a 3 ans que nous travaillons avec cela. Mais la grande partie de nos financements, c’est nous qui les cherchons. On les trouve sur les champs et nous réinvestissons ».

Des millions à l’issue de cette campagne

Pour cette campagne agricole, il attend 85 tonnes de riz, 28 t de maïs, 5 t d’arachides, 220 t de manioc, et 555000 boutures de manioc. Il faut noter que le producteur est le principal fournisseur d’une variété de manioc aux producteurs de cette tubercule dans l’ensemble du pays. Sur un investissement compris entre 29 et 30 millions de FCFA, il attend comme bénéfice net de 49 à 50 millions pour la campagne agricole. « Mon secret, c’est le courage et la détermination. Ce n’est pas un secret, on a commencé devant tout le monde avec le ¼ d’ha », ajoute M. Pallenfo.

Souvent des pertes énormes

Tout n’est cependant pas rose pour Pallenfo Nahondomo. Les difficultés, il les rencontre au quotidien même si cela n’entame pas sa détermination. L’eau, cette denrée qui lui permet d’empocher des millions, peut souvent lui en faire perdre beaucoup. Le tarissement du cours d’eau pendant la saison sèche de l’année dernière n’a pas été sans conséquence pour lui. « J’ai perdu 12 millions de f CFA que j’avais investis. Je n’ai rien récolté parce qu’au stade d’éclosion, l’eau a tari dans le marigot, il n’y a avait pas de solution », regrette-il. Au problème d’eau, s’ajoute la main d’œuvre, très mobile dans la localité à cause de l’orpaillage. « Je suis à 1 km d’un site d’or », note le fournisseur de manioc des transformatrices de la région et des grands centres urbains.

Perspectives et invite

Pour les années à venir le producteur de Tonkar envisage l’implantation d’une unité de transformation de ces productions. C’est connu, le brut rapporte moins que le produit fini. M. Pallenfo attend donc maximiser ses gains et intensifier davantage sa production pour accroître les rendements.

Se fondant sur son expérience concluante avec la terre, celui qui a émerveillé ses visiteurs, invite ceux qui hésitent encore à tenter l’aventure, à franchir le Rubicon. Il se dit prêt à les accompagner avec des conseils. « Nous pouvons les aider à se frayer un passage parmi les agriculteurs pour avancer. Il n’y a pas de peur, il suffit de s’y donner comme à toute autre activité ».

« Ça fait rêver », a conclu le premier ministre Luc Adolphe Tiao après la présentation de l’exploitation de M. Pallenfo. Le rêve, il a franchi ce cap en le traduisant en réalité. Ne dit-on pas que la vie ne pardonne pas à ceux qui méprisent le rêve ?

Tiga Cheick Sawadogo

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 18 août 2014 à 16:38, par yen ya boin En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    Humm en tout cas ça fait rêver hein voila pourquoi on assiste à l’éclosion d’une nouvelle race d’agro business composé d’hommes proches du pouvoir cas de bagré pôle et avec la spéculation impossible pour un fonctionnaire moyen de se procurer un lopin de terre au village c’est bien si les gens commencent à comprendre qu’on peut bien gagner sa vie en dehors des bureaux climatisés ça va stimuler l’esprit d’entreprenariat..et puis je dis woo donc lat dj son travail c’est devenu ’’aller visiter champs de ses compatriotes" ya rien à d’autres à faire à ouaga ?gaspiller carburant pour aller faire du tourisme eh Dieu yako burkina façon

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 16:39, par bibèga En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    Je connais ce monsieur, félicitation et courage mon frère. Dans tout ça, il reste humble ;

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 16:42 En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    Oui, ça fait rêver quand on voit les millions qu’il attend au bout de son effort. Mais, un seul conseil aux agriculteurs de dimanche qui ont pris des milliers d’hectares dans tous le pays : Pour réussir dans l’activité agricole, il faut être présent au quotidien et aimer le travail de la terre ; sinon, même si vous investissez des millions vous n’allez récolter que la désolation.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 16:44, par Passeck En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    Encore faut-il dormir pour rever ??
    C’est un exemple, mais le chef du gouvernement qui y est présent pour apprécier les réalisations du Sieur, que faites-vous pour prouvoir de telles initiatives ? Si ce n’est allez vous même reproduire avec l’argent peuple, en une année, ce que ce brave paysan a mis 20 ans pour vous faire voire.
    On a une tonne d’étudiants qui aurait besoin de seulement d’une poucette de votre part et vous aurez 50 000 petits pallenfo au Burkina. Mais vous n’allez pas leur tendre une oreille attentive. Ainsi fonction le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 16:48, par CIFAYHA En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    Bravo monsieur Palenfo, comme quoi l’agro-business est une réalité au Burkina. Les gens peuvent se faire de l’argent avec la terre. Vivement que cette terre immensément riche du sud ouest soit accessible à tous les burkinabè, cela profiterait à la région et à l’ensemble du territoire.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 17:06, par Passeck En réponse à : Pallenfo Nahondomo : L’agriculteur Millionnaire du Sud-Ouest

    Encore faut-il dormir pour rever ??
    C’est un exemple, mais le chef du gouvernement qui y est présent pour apprécier les réalisations du Sieur, que faites-vous pour prouvoir de telles initiatives ? Si ce n’est allez vous même reproduire avec l’argent peuple, en une année, ce que ce brave paysan a mis 20 ans pour vous faire voire.
    On a une tonne d’étudiants qui aurait besoin de seulement d’une poucette de votre part et vous aurez 50 000 petits pallenfo au Burkina. Mais vous n’allez pas leur tendre une oreille attentive. Ainsi fonction le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 22:10, par Salifou PITROIPA En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    Bravo Mr PALLENFO !!!
    Vous êtes un modèle que nous voudrons tous suivre
    Tous devons savoir que quelque part, existe un multi milliardaire qui a commencé comme cela ; c’est IL CAVALIERE SILVIO BERLUSCONI.
    C’est principalement la qu’il a mis l’accent, puis a ajouter les unités de transformations. Comme il a créé a son insu des communautaires, il a alors installer des radios et autres médias pour elles. La suite nous la connaissons.
    De nos jours, IL CAVALIERE a les champs, les unités de transformation, les médias. En dehors de la politique, il était UNE PUISSANCE ÉCONOMIQUE.
    Mr PALLENFO, puisse l’incommensurable vous protéger et nous tirer sur votre chemin.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2014 à 04:31 En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    voila quelq un d exemplair. le retour et l investissement a la terre nous permetra d etre libre. la vrai liberte . marche contre le referendum ou marche pour le referendum , il ny aura jamais ce parfait gouvernement. il ya trop de contours en politique pour toujours tromper le peuple. les dirigeants d aujourdhui etaient des opposants d hier ou les opposants d aujourdhui seront les dirigeants de demain et ce sont les perpetuels problems.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2014 à 11:31, par Ouedraogo En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    Mr SAWADOGO vous aurez du faire recours a un mathématicien pour vos petits calculs de l’école primaire 15+13=28#18 et 26+40=66#65. Bravo a Mr PALENFO pour ce qu’il fait pour le Burkina. ce pays a besoin des gens comme vous qui aviez su à temps que la seule réussite de l’école ce n’est pas la fonction publique. Vous vivez plus à l’aise qu’un DG.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2014 à 14:53, par Kamjon En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    Bravo au parent ! Je crois que je vais suivre tes pas dans ce domaine si noble. On a l’habitude de dire que la terre ne ment pas, et c’est vrai !
    Blessings !

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2014 à 19:40, par Kaboré En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    Je souhaite avoir le contact de M. Palenfo car j’ai envie de m’engager dans ce domaine.

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2014 à 21:03, par levieux En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    felicitation papa palenfo !

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2014 à 21:51, par logobou En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    "Il emploie 18 personnes de façon permanente, dont 15 hommes et 13 femmes " 15+13=28 et non 18 mon cher journaliste
    " En période de récoltes, il crée 65 emplois temporaires, avec 26 hommes et 40 femmes" là encore 26+40=66 et non 65 mon frère Tiga Cheick Sawadogo.
    Merci quand même pour ce reportage

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2014 à 00:27 En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    Toutes mes félicitation à M. Pallenfo pour ses efforts qui certainement lui ont valu de la confiance en lui même. Merci au premier ministre qui arrive à sortir de son bureau pour toucher du doigt certaines réalités du pays. Mais je ne suis pas tout à fait d’accord pour le titre de l’article même si je comprends bien que c’est un bon exemple qu’on veut illustrer et interpeller d’autres. Tous les ministres et autres compagnies sont millionnaires et mêmes multimilliardaires mais on n’affiche pas cela au grand jour. Il y a plusieurs qualificatifs qu’on pouvait mettre à la place de millionnaire car on n’a pas tous la même compréhension de ce veut dire millionnaire.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2014 à 06:45 En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    Ya eu une promotion des etudiants qui ont opte pour l’economie agricole qui a recu un financement de l’Etat dans ce sens mais ils sont restes en ville gaspiller l’argent au bout du compte yavait aucun projet mis en oeuvre dans les villages. Nous accusons toujours nos gouvernants sans savoir que parfois la faute nous est imputable. Sur ce les promotions suivantes n’ont pas eu de financement sur le terrain ells ont ete livree a eux meme.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 11:00, par da judicael En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    ha ! je connais ce monsieur la ! dés ces un grand agriculteur du sud-ouest
    je vous souhait bonne change dans vos activité que dieu vous guide dans sa lumière
    et vous bénie a chaque pas que vous faisiez Amen !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2015 à 22:32, par Mr Soulama En réponse à : Pallenfo Nahondomo : l’agriculteur millionnaire

    Merci petit LOBI,là je t offre un bidon de bandjii pour ta clairvoyance.
    beaucoup de courage et bonne chance a toi.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Humour : Abdoul Aziz Kéré, un web comédien made in Burkina
Roger NIKIEMA, Directeur de la Radio Salankoloto : Le parcours d’un pionnier du journalisme au Burkina Faso
Salimata MANDE (Mandy’S) : « La mode représente un marché considérable en Afrique »
Mode : Le styliste Saint Laurent sur les traces de François 1er
Filière avicole : Moablaou, la poule aux œufs d’or d’Abou Simbel Ouattara
Entreprenariat : Fadilatou Kaboré, une femme qui « mange » dans la pomme de terre
Yacouba Sawadogo, prix Nobel alternatif 2018 : « Je suis disposé à transmettre mon savoir-faire »
Député Tini Bonzi : « Le serpent a mordu l’UPC au talon ; nous allons lui écraser la tête »
Bernadette Gansonré : Un modèle de réussite dans la haute couture
Politique : Lona Charles Ouattara, le « déconstructeur » du mythe Sankara
Assemblée nationale : Abdoulaye Ouédraogo, le premier député sous-officier subalterne
Artisanat : Malick Zoungrana, l’homme qui transforme les pneus en objets d’art
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés