Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Crash d’Air Algérie : un enquêteur français à Ouagadougou

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Crash du vol AH 5017 d’Air Algérie • • dimanche 17 août 2014 à 17h00min
Crash d’Air Algérie : un enquêteur français à Ouagadougou

Le mystère du crash de la compagnie Air Algérie demeure toujours. Près d’un mois après, les parents des victimes sont encore dans l’attente. C’est dans le souci d’éclairer, un tant soit peu, les familles, que le Français, Emmanuel Delbarre, membre de la commission d’enquête technique du crash du vol AH 5017, séjournant dans la capitale burkinabè, a échangé avec les représentants des familles, le jeudi 14 août 2014. Il a dit être venu à Ouagadougou pour récolter les éléments complémentaires relatifs au départ de l’avion qui a fini sa course en territoire malien. « Il s’agit de la préparation du vol, des éléments donnés par l’équipage avant de partir, des enregistrements radio et radars », a-t-il fait savoir. Ce qui permettra, selon l’enquêteur, d’avoir une meilleure vue du crash survenu le 24 juillet dernier. Selon lui, c’est à la suite de la phase de récolte des données qu’interviendra celle de l’analyse. « Sept pays participent à l’enquête, à savoir le Mali, le Burkina Faso, l’Algérie, l’Espagne, la France, les Etats-Unis et le Liban », a déclaré Emmanuel Delbarre.

Avant d’ajouter que les investigations sont conduites par les autorités maliennes, en respect des dispositions internationales en vigueur dans le domaine de l’aviation civile. Il s’est réjoui de la collaboration des autorités burkinabè dans l’aboutissement de l’enquête. « Des gendarmes français séjourneront au début du mois de septembre à Ouagadougou, dans le cadre de l’enquête judiciaire », a révélé le chef de l’équipe de gestion de la cellule de crise du Burkina, le général Gilbert Diendéré. Ils travailleront de concert avec les enquêteurs burkinabè, a indiqué le général. Pour mémoire, une commission d’enquête a été mise en place au Burkina Faso. Le 1er août dernier, une mission technique burkinabè s’est rendue en France pour se joindre à l’équipe du Bureau d’enquête et d’analyse (BEA) pour le démarrage effectif des travaux d’investigation.

Wanlé Gérard COULIBALY

Djakaridia SIRIBIE

(Stagiaire)

http://www.sidwaya-bf.com/m-1721-crash-d-air-algerie-un-enqueteur-francais-a-ouagadougou.html

Vos commentaires

  • Le 18 août 2014 à 10:25, par Je veux comprendre... En réponse à : Crash d’Air Algérie : un enquêteur français à Ouagadougou

    Encore une fois, je présente mes condoléances aux familles des disparus. Je pense, moi que les soi disant meneurs d enquêtes, surtout français, nous cachent une bonne partie de la vérité dans cette affaire de crash. Depuis que le crash a eu lieu, c est maintenant seulement que l on cherche des éléments complémentaires a Ouaga ? Ces éléments n étaient t ils pas disponibles des les premières heures du crash ? et puis on parle très peu de l avancée des enquêtes...on dit que c est la partie arrière de l avion qui s est desintegree au Mali, et puis on ne cherche plus l autre partie, on en parle même plus ? Quelque chose n est pas clair...le berger qui aurait aperçu l avion tombe dit l avoir vu en feu. Que fait on de ce témoignage ? Pourquoi les restes des corps sont amenés en France ? Sont ils tous Français ? Que nous cachez vous ? Dois je comprendre que la France aurait, par erreur, abattu l avion ? Car les français en sont capables. Dites nous la verite

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 10:37, par NERON Gérard En réponse à : Crash d’Air Algérie : un enquêteur français à Ouagadougou

    y aurait il quelques choses à cacher ?!!!!! pourquoi une enquête diligentée par la France ?
    ne s’agit il pas d’un avion Algérien ? de plus l’accident est au Mali !!!!!......
    Bizarre !!!! non ?
    Une fois de plus ..... bon je n’en dirai pas plus
    Gérard NERON

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Crash d’Air Algérie : Quatre ans après, une stèle en mémoire des victimes
Crash du vol AH 5017 : « Il faut que ces marchands de mort soient punis comme il faut », Me Halidou Ouédraogo
Crash d’Air Algérie : Le rapport des experts pointe du doigt la formation des pilotes
Crash d’Air Algérie : Aux autorités maliennes de « ne pas ajouter de la douleur à la douleur »
Me Halidou Ouédraogo, président de l’association des parents des victimes du crash d’Air Algérie : « Nous voulons que le Mali nous rende les restes de nos parents morts dans l’accident »
Programme de la commémoration du 1er Anniversaire du crash du vol AH 5017 d’air Algérie
Crash du vol AH 5017 d’Air Algérie : Les parents des victimes se souviennent
Victimes du crash du vol AH 5017 d’Air Algérie : Une stèle sera érigée à leur mémoire à la cité An 2 de Ouagadougou
Dernier hommage à l’ensemble des victimes du crash d’Air Algérie
Audiences à la Présidence du Faso :les familles burkinabè des victimes du crash et un émissaire béninois chez Michel Kafando
Victimes du crash du vol AH 5017 d’Air Algérie : Les corps officiellement enterrés aujourd’hui
Victimes du crash du vol AH5017 d’Air Algérie : Michel Kafando participe à une veillée de prière à leur mémoire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés