Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie.» Victor Hugo

Pourparlers de paix au Mali : le Burkina Faso encourage les parties à persévérer dans la voie du dialogue

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Crise malienne • • dimanche 27 juillet 2014 à 00h12min
Pourparlers de paix au Mali : le Burkina Faso encourage les parties à persévérer dans la voie du dialogue

Une délégation du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale, conduite par Thomas Palé, Ministre Délégué chargé de la Coopération régionale, représentant SEM Yipènè Djibrill BASSOLE, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères et de la coopération régionale s’est rendu à Alger, en République Algérienne Démocratique et Populaire, du 07 au 24 juillet 2014, sur invitation du Ministre des Affaires étrangères, SEM Ramtane LAMAMRA, en vue de lancer le processus de pourparlers de paix au Mali tel que prévu dans l’Accord préliminaire du 18 juin de Ouagadougou.

La rencontre ministérielle a été précédée par une rencontre des experts des pays et organisations participants au processus d’Alger du 07 au 14 juillet 2014.

Le processus d’Alger qui a reçu la participation pleine et entière du Burkina Faso aux côtés de l’Algérie et des autres participants a abouti à la signature, le 24 juillet 2014, de deux documents fondamentaux à savoir « La feuille de route des négociations dans le cadre du processus d’Alger » et la « Déclaration de cessation des hostilités ».

Le Burkina Faso reste optimiste quant à l’importance de ces deux documents qui constituent une avancée remarquable dans le processus de sortie de crise au Mali.

Le Burkina Faso félicite le Gouvernement du Mali et les Mouvements armés du nord-Mali pour la signature de ces documents, gage de leur volonté partagée pour trouver une solution définitive à leur différend par la voie du dialogue et de la négociation. Il les encourage à persévérer dans cette voie pour trouver une solution durable à la crise.

Il adresse ses remerciements à tous les pays et organisations internationales et continentales qui ne ménagent aucun effort pour la paix, la sécurité et la stabilité en Afrique et particulièrement au Mali.

Le Gouvernement du Burkina Faso et le peuple burkinabè réitèrent leurs félicitations au Gouvernement et au peuple algérien pour les efforts constants qu’ils déploient en vue de trouver une solution définitive à la crise au Mali et à la stabilité, la paix et la sécurité dans la région sahélo-saharienne.

Ont participé à la rencontre les Ministres des Affaires Etrangères de l’Algérie, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Tchad et le Ministre délégué chargé de la coopération régionale du Burkina Faso ainsi que les Représentants des organisations régionales et internationales que sont l’ONU/MINUSMA, l’Union Africaine, l’Union Européenne, l’Organisation de la Coopération Islamique et la CEDEAO.

SEM l’Ambassadeur de la République Fédérale du Nigeria et le Conseiller Technique du Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères et de la coopération régionale du Burkina Faso ont représenté au cours des travaux la Médiation de la CEDEAO.

Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mali : L’ex-putschiste Aya Sanogo et 17 autres militaires vont être jugés pour l’exécution de 23 « bérets rouges » en 2012
Rapatriement volontaire des réfugiés maliens : les partenaires se concertent à Ouagadougou
Réfugiés maliens aux bailleurs de fonds : « Il y a encore près de 30 000 âmes qui comptent sur vous »
Signature de l’Accord de paix au Mali : le Gouvernement de la transition salue « une action pour la paix »
Crise malienne : Langage de vérité entre les réfugiés au Burkina et leur ministre de la solidarité
Le Burkina Faso, signataire de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger
Accord d’Alger pour la paix au Mali : Les mouvements de l’Azawad vont- ils signer ?
Attentat à Bamako : La réaction du gouvernement malien
Mali 2014. Un diplomate tunisien et onusien à la tête de la Minusma.
Réfugiés maliens au Burkina : L’ambassadeur de France au Burkina s’imprègne des réalités à Mentao
Crise malienne : les Mouvements de l’Azawad expliquent les blocages des négociations d’Alger à Ouagadougou
Préparatifs de la reprise des négociations inter-maliennes à Alger : Les mouvements politico-militaires de l’Azawad arrachent un accord à Ouaga
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés