Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

Commission nationale pour la Francophonie : Une AG préparatoire au 15e Sommet de l’OIF

Accueil > Actualités > International • • samedi 19 juillet 2014 à 01h56min
Commission nationale pour la Francophonie : Une AG préparatoire au 15e Sommet de l’OIF

La Commission Nationale pour la Francophonie (CNF) a tenu ce jeudi 17 juillet 2014, sa troisième Assemblée Générale (AG). Cette AG a servi aussi de préparation au 15e sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochain à Dakar au Sénégal.

L’Assemblée Générale, présidée par le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale, est définie comme une instance consultative de la Commission Nationale pour la Francophonie (CNF). Elle est un cadre d’échange, d’évaluation, de coordination des activités de la francophonie, aussi bien au plan nationale qu’internationale.

Sa fonction

L’Assemblé Générale est chargée de donner son avis sur les questions d’importances relatives à la francophonie, sur la qualité d’exécutions des programmes définis lors des accords multilatéraux et sur le rapport et le programme de la CNF. Cela afin de partager et d’harmoniser les informations relatives aux actions de la francophonie. Il lui incombe également de contribuer à renforcer le rayonnement et la visibilité du Burkina Faso au sein de l’organisation. A ce propos, Adama Compaoré, Directeur du cabinet et représentant le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale, explique que « l’Assemblé Générale prend des recommandations pour vivifier, redynamiser, intensifier les actions de la francophonie dans notre pays et proposer aussi à notre pays d’intégrer de manière intime l’espace francophone ».

Le menu de l’Assemblée Générale

Pour cette troisième réunion de l’Assemblée Générale de la CNF, après celles de 2007 et 2013, les participants-représentants des institutions et départements ministériels, opérateurs nationaux de la francophonie, acteurs de la société civile-devaient se pencher sur les recommandations qui avaient été prises en 2013, portant particulièrement sur la promotion de la diversité culturelle et linguistique, celle de la paix et de la démocratie, du développement durable et de la formation. Ils devaient aussi s’appesantir sur mesures prises par le Burkina en rapport avec la mise en œuvre du cadre stratégique décennal 2005-2014. Ils devaient également définir la politique nationale en vue d’améliorer la visibilité du Burkina et examiner le programme d’activités de la commission, entre autre. En d’autres termes, il leur fallait « faire le bilan des grandes actions de la francophonie et voir quelles sont les projections qui sont attendues du Burkina Faso en francophonie et ce que la francophonie compte faire pour le Burkina », estime Jean-Baptiste Kambiré, Secrétaire Général de la CNF.

Le 15e sommet de l’OIF

Un autre point qui était à l’ordre du jour est relatif au 15e sommet de la francophonie. A cet effet, il fallait identifier les dossiers qui y seront examinés, faire le point sur la thématique dudit sommet qui est « Femmes et jeunes en Francophonie : vecteurs de paix, acteurs de développement », afin de définir l’apport du Burkina. Sur cet aspect, il devait s’agir de « voir ce qui peut être donné aux Burkinabè qui y seront, indique le Secrétaire Général. Il explique aussi que cette année, trois nouvelles stratégies seront examinées. Elles concernent la jeunesse, du numérique et de l’économie.

Martiale ZONGO

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : La réforme la Commission électorale divise la classe politique
Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles
20 ans de règne de Mohammed VI au Maroc : Une vision royale pour une Afrique prospère et décomplexée
Lutte contre le terrorisme : 250 soldats britanniques attendus au Mali en 2020
Sénégal : La voiture de Macky Sall avec à son bord le président malien prend feu
CEDEAO : Alassane Ouattara espère que la monnaie unique sera mise en place "le plus tôt possible"
Le Togo organise des élections municipales après 32 ans
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers
Madagascar : La fête nationale endeuillée (au moins seize morts)
Guinée-Conakry : Le président Alpha Condé tient à la modification de la Constitution !
UNESCO : Bilan satisfaisant pour le Burkina Faso à la septième session de la conférence des parties à la Convention de 2005
Togo : Les élections locales fixées au 30 juin
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés