LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Travail agraire et Art : Docteur Ernest Bassané révèle des liens insoupçonnés

Publié le dimanche 29 juin 2014 à 04h35min

PARTAGER :                          
Travail agraire et Art : Docteur Ernest Bassané révèle des liens insoupçonnés

« Travail agraire et Art : pour une herméneutique de la création artistique et littéraire chez les paysans Lyela de Jijir ». C’est autour de ce thème qu’Ernest Bassané a mené la recherche pour sa thèse de doctorat qu’il a présenté et défendu ce samedi 28 juin à l’amphi Jean-Pierre Guingané de l’UFR-LAC devant un jury composé des Professeurs Louis Millogo, Salaka Sanou, Georges Sawadogo et Issa Aziz Douada venu du Niger.

Le terme qui est ressorti dans l’analyse de tous les membres du jury, présidé par le Professeur Louis Millogo, pour qualifier le thème traité par Monsieur Bassané est « originalité ». Un thème dont les termes principaux, que sont agriculture et art, paraissent d’emblée éloignés et que Monsieur Bassané, par ce travail, a rapproché. En effet, la recherche menée par le doctorant a abouti à faire voir, comme l’a souligné le Professeur Georges Sawadogo codirecteur de la thèse, la part du fait agraire comme support et lieu de connaissance d’une société.

Ainsi, la question que le doctorant s’est posée et qui l’a conduit à traiter de cette thématique est « comment le travail de la terre peut-il s’accommoder à la fois du lucratif et de l’artistique, du culturel et de l’économique ». Une problématique qui interpellerait chaque Burkinabè, un pays où l’agriculture occupe une place importante, un pays en voie de développement qui passe nécessairement par une croissance économique et où les richesses culturelles restent à découvrir et à mettre en avant. Sur ce fait, les membres du jury l’ont rappelé, c’est au Burkinabè de valoriser leur culture sous tous ses aspects. Et l’objet de la recherche effectuée par Ernest Bassané était précisément de savoir comment le phénomène agraire peut devenir suffisant à l’expression d’une identité culturelle. Il est alors ressorti de son travail « des découvertes inattendues sur le théâtre et l’architecture, des pratiques artistiques engendrées par les travaux champêtres, les expressions artistiques prise en compte dans le travail agraire », bref des éléments qui identifient et traduisent les valeurs sociales des Lyela à travers le travail de la terre. D’ailleurs, explique Monsieur Bassané, chez les Lyela « le travail agraire rime avec une activité qui dépasse le cadre de la quête du pain quotidien, de la survie pour embrasser des réalités et des sphères souvent insoupçonnées ».

Les observations et appréciations du jury

Selon le Professeur Salaka Sanou, Directeur de thèse, le travail du candidat a pris en compte la sociologie, la sémiotique ou encore l’histoire. Et Malgré certains manquements retenus par les membres du jury comme les insuffisances au niveau de la structuration et le déséquilibre formel du document, l’exploitation non suffisante de la démarche comparative ; les résultats du travail concordent avec les attentes pour une thèse de doctorat que sont une problématique éclairée, une écriture claire et une originalité du thème, a souligné le Professeur Issa Aziz Daouda, rapporteur de la dite soutenance. Il a donc été qualifié de travail de « qualité ayant abouti à des conclusions convaincantes ». Ainsi, suite à la satisfaction des juré concernant le parcours d’unité et de logique, l’ancrage culturel et l’utilité du travail produit, l’originalité de la thématique qui révèle une perspective importante jamais rencontrée (le Président du jury), le jury a décidé d’élevé Ernest Bassané au rang de Docteur ès Lettres avec la mention très honorable et les félicitations unanimes des membres du jury.

Martiale ZONGO

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Félicitations cher BASSANE. C’est l’UK qui gagne !

    • bjr faso.net. nous demandons au ministre de la fonction publique de publier le resultat du concours professionnel des administrateurs civils session 2014

    • on apprend que quelque chose bloque les resultats laba

    • Mes félicitations pour ce brillant résultat. Je reste convaincu que le meilleur n’est plus loin. Tu fais partie de ces jeunes burkinabé qui se battent face à la vie comme quelqu’un aux mains libres affrontant un ennemi armée ; et voilà les résultats qui ont commencé depuis 2010.
      Mille fois félicitations et bonne carrière dans le profil d’enseignant- Chercheur !

    • Mr "le king" les résultats ont été publiés pourtant depuis le 3 juin dernier sur le site dont le lien est : concours.gov.bf/CP2014/RESULTATS/MATS/ACI.pdf

    • Je veux dire la liste des admissibles d abord et le second tour ,selon ce communiqué, n a eu lieu que le 11 juin,donc patience !

    • Tapsoba "le king" parle des résultats définitifs. les résultats dont tu fais cas sont ceux de l’admissibilité.

  • toutes mes felicitations à toi BASSANE. Ta thèse motivera bcp de gens à pousser comme toi.Bref ! pourquoi le ministère de la fonction publique refuse jusqu’à present de publier le resultat du concours professionnel des administrateurs civils et lefaso.net ne cherche pas à savoir. je rappelle que l’examen oral a eu lieu le 11juin 2014 et jusqu’à ce jour ya rien comme resultat alors que les autres examens oraux qui ont eu lieu au meme moment ou après ledit concours ont été publiés. on apprend que ya quelque chose en bas qui bloque la publication des resultats( vrai ou faux ?) mais on demande à faso.net de nous eclairer.merci Pardon webmaster c’est aussi pour decouvrir ou est la verité

  • bjr mn ami BASSANE et felicitation à toi. A vs chèrs forumistes et faso.net, je vous demande de nous aider à obtenir la publication du resultat du concours professionnel des administrateurs civils session 2014. l’epreuve orale a eu lieu le 27juin mais jusqu’à present on sait pas ce qui bloque les resultats alors que les autres concours qui ont eu lieu au meme moment ou après ledit concours ont ete publiiés. Et ni le DRH/MATS ni le ministère de la fonction publique ne donne un minimun d’information aux candidats. on apprend que quelque chose s’est passée à l’oral mais on demande votre contribution pour savoir le vrai et le faux. webmaster pardon

  • Excusez moi. L’épreuve orale a eu lieu le 11 JUIN et non le 27juin.c’était une erreur de ma part.merci. web master pardon

  • Que la même originalité accompagne vos futurs travaux, Docteur. Avec toutes mes félicitations

  • slt pot BASSANA et toutes mes felicitations. A faso.net,je vous demande d’interpeller le ministère de la fonction publique de publier le resultat du concours professionnel de recrutement des 58 Administrateurs Civils. Nous avons fait l’epreuve orale depuis le mercredi 11juin 2014 et je vous assure que jusqu’à present nous n’avons aucune suite:pas de resultat ;pas un minimun d’information ; nous sommmmes donc dans une grande inquietude.Et je vous signale que les resultats de la plupart des concours ouu ya oral ont ete publiés 2,3 ou 6jours maximum après l’oral. Meme celui des IP ouu c’etait 250 admis n’a pas atteint 7jours après l’oral pour etre publié.Et chez nous c’est 58admis et 3semaines après ya pas de resultat.webmaster pardon laisse couler que nous profitons de votre canal pour sauver notre avenir pacifiquement et democratiquement.merci

  • TOUTES MES FELICITATIONS DOCTEUR BASSANE
    L’UK CONTINUE A SE RENFORCER§

  • félicitations DOCTEUR BASSANE

  • Bonsoir, nous demandons au directeur général du contrôle des marchés publics et des engagements financiers de nous payer nos prises en charges relatives aux travaux des commissions d’attribution des marchés, des commissions de réception et des sous commissions techniques.
    Monsieur le DG les prises en charges régies par l’arrêté de 2010 sont les seuls formes de motivation des acteurs de la chaîne de passation des marchés publics. Monsieur le DG aidez nous à vous aider.

  • felicitattion docteur ; toute ma reconnaissance. Bonne suite, la promotion est fiere de toi.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique