Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

CSI : "Pulsar" fermé temporairement, "La Voix du Passoré" avertie

Accueil > Actualités > Multimédia • • jeudi 10 février 2005 à 08h47min

Dans le communiqué de presse présent, le Conseil supérieur de l’information (CSI) fait le point de sa session ordinaire qui s’est tenue le 7 février 2005. Cette session a décidé de la fermeture provisoire de Radio Pulsar et d’un avertissement à "La Voix du Passoré".

En outre, le CSI donne un compte rendu d’une visite effectuée par l’Association des journalistes culturels du Burkina (UJCB) à l’institution.

Le collège des conseillers s’est réuni en session ordinaire le lundi 7 février 2005 dans les locaux du Conseil supérieur de l’information sous la présidence de M. Luc Adolphe Tiao.

Le conseil s’est penché sur plusieurs dossiers dont ceux relatifs à radio Pulsar, la Voix du Passoré, le renouvellement de la convention avec Radio France internationale (RFI), avec des projets d’extension.

Du dossier Pulsar

Les conseillers ont examiné la situation de radio Pulsar où un conflit opposant les associés de cette radio a conduit le procureur du Faso à mettre sous scellés la station 94.8 pour prévenir tout trouble à l’ordre public.

Cette situation a donné lieu à une rencontre entre le Conseil supérieur de l’information et le procureur du Faso. A l’issue des échanges, le CSI a pris une décision de suspension de l’autorisation d’exploitation de la fréquence 94.8. Ce qui entraîne la fermeture temporaire de la radio.

Du dossier « La Voix du Passoré » Le dossier qui a été ensuite examiné est celui de la radio « La Voix du Passoré ». Le CSI a été interpellé sur des dérives constatées sur ses antennes relativement à l’actualité politique à Yako.

Le conseil a examiné le rapport de la mission qui y a été dépêchée et au regard de la gravité des faits, a adressé un avertissement. Tout manquement à cette décision entraînera la suspension de l’autorisation d’exploitation..

Au regard de la situation qui prévaut au niveau de certaines radios compte tenu du contexte politique de l’année 2005, le conseil entreprendra des tournées dans les provinces et rencontrera incessamment les directeurs.

Par ailleurs, le conseil a examiné une demande de transfert de la radio « La Voix du Passoré » de Yako à Gourcy. Après analyse du dossier, le CSI n’a pas donné une suite favorable à la demande.

Le Département de la Communication et des Relations publiques

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Universités africaines de la communication : La responsabilité des acteurs de l’information et de la communication dans un contexte sécuritaire et sanitaire au cœur de la 12e édition
Suspension de l’internet mobile : Une violation des droits à la liberté d’expression et d’information, selon la CNDH
Suspension de l’Internet mobile au Burkina : Une perte économique de plus de 20 milliards de francs CFA selon l’index netblocks
Internet mobile au Burkina : La suspension prorogée de 96h à compter du mercredi 24 novembre 2021
Cybersécurite au Burkina : Des acteurs nationaux renforcent leurs capacités
Suspension de l’internet mobile au Burkina : Les professionnelles des médias dénoncent une atteinte grave à la liberté d’expression
Coupure d’Internet sur mobile au Burkina : Le CFOP s’offusque
Internet au Burkina : Le Gouvernement admet officiellement avoir fait suspendre la connexion sur mobile
Rupture d’internet mobile au Burkina : Des citoyens racontent leur "galère"
Rupture de l’internet mobile : Le Collectif pour un peuple uni compte déposer une plainte contre les fournisseurs mobile
Votre journal Courrier confidentiel N° 253 est disponible chez les revendeurs de journaux
Rupture d’Internet mobile au Burkina : « Situation inédite », la Ligue des consommateurs monte au créneau avec un huissier et des avocats
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés