Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a rien de plus beau qu’une clef, tant qu’on nе sаit раs се qu’еllе οuvrе.» Maurice Maeterlinck

Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • • mardi 27 mai 2014 à 03h13min
Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

Détentrice du permis d’exploitation de la mine d’or de Karma, localité située à une dizaine de kilomètres de Ouahigouya, la société canadienne, Truegold a procédé le jeudi 22 dernier, au lancement de la construction de ses installations. La cérémonie a enregistré la présence du secrétaire général du Ministère de Mines, des Carrières et de l’Energie, Emmanuel Nonyarma. Il a appelé la société au respect des us et coutumes des populations.

« A chaque région sa mine d’or » est-on tenté de dire. Après les régions du Sahel, Centre-Nord, de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Est, celle du Nord disposera bientôt de sa mine d’or industrielle. En effet, le permis d’exploitation de la mine de Karma, situé à quelques kilomètres de Ouahigouya, a été délivré en décembre 2013 par le gouvernement à la société canadienne Truegold. En faisant le lancement en grande pompe de la construction du site de ladite société, les responsables entendent appeler la population à adhérer au projet et à la rassurer qu’elle tiendra ses engagements.

Déjà réalisés

La mine a connu un début de mise en œuvre difficile. Confrontée à un refus catégorique des populations, la société a dû faire appel aux autorités municipales de la commune rurale de Namissiguima dont relève Karma, afin de trouver une solution. C’est ainsi qu’un Conseil de suivi et de liaison (CSL) a été mis en place. Ses missions sont de superviser le contrôle et le payement des montants dus au titre des champs inondés lors de la construction du petit et du grand barrage, l’évaluation des montants dus au titre des déguerpissements de Kononga-Tengzugu, des compensations dues à des dégâts causés aux cultures et le règlement de nombreux litiges.

Suite à ses engagements avec la population, la mine a déjà réfectionné 3 salles de classes, 3 logements d’enseignants plus des latrines, la route Titao-Ramatoulaye. La mine a également réalisé deux forages, un reboisement de plus de 1000 plants, etc. « Tout cela avant même le début de la mine », a tenu à relever le président directeur-général de la mine, Dwayne Melrose. Plus d’un milliard de francs CFA a déjà été investi dans les œuvres sociales.

Dans leurs interventions, l’ambassadeur du Canada au Burkina, Ivan Roberts, Naaba Kiba de Ouahigouya et le secrétaire général du Ministère des mines, des carrières et de l’énergie ont insisté sur la nécessité de la cohabitation pacifique entre la mine et les populations. Emmanuel Nonyarma a invité les responsables de la mine à respecter les lieux sacrés, les us et les coutumes des populations de la localité.

Des retombées économiques

Le premier lingot d’or est attendu pour le 3e trimestre de 2015. La mine va générer des emplois pour les jeunes de la région et de tout le pays. La phase de la construction va créer 500 emplois permanents et la production va en créer 375. L’investissement pour la mine devra s’élever à 83 milliards de francs CFA. Son exploitation devra rapporter à l’Etat environ 121 milliards de FCFA en termes royalties, d’impôts, de redevances, de dividendes et autres taxes liées aux activités de la mine. Une somme qui, selon le secrétaire général, devra être protégée au bénéfice de tous les Burkinabè.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 26 mai 2014 à 16:06, par El Hadj YANOGO En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

    Les investisseurs sont toujours les bienvenues au Burkina Faso. Incessamment, nous allons créer les meilleures conditions possibles qui soient pour le peuple et pour eux. Nous allons assainir le milieu des affaires au Faso. Wait and see ! El Hadj YANOGO e-meil : yanogo60K@gmail.com

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 16:14, par heresso En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

    que cette mine donne une auportune au jeunes du yatenga

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 16:58, par GO En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

    Le Burkina se classe parmi les pays miniers et dans tout ça, la vie continu comme si les mines n’étaient pas encore exploiter. C’est pour tout ça que le régime veut forcer à rester au pouvoir. Mais ça ne va pas marcher. Le peuple va voir clair dans tout ça.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 20:39, par Anita Manour En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

      Ce que je ne comprend pas dans cette histoire c’est que "mine exploitée= mine non exploitée pour les populations". Puisqu’on est presque dans le même train train quotidien : la misère se lit toujours sur le visage des populations réelles.

      Répondre à ce message

    • Le 27 mai 2014 à 07:09, par Omed En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

      Un nombre important de burkinabè conscients et soucieux des génerations futures previent depuis plus de 10 ans cette affaire de brader notre or au profit du president et de sa famille...Ok,continuons seulement,on va chier ici dans 10-15 ans quand un seul épi de mil ou de mais ne poussera plus de nos sols...Quelqu’un peut-il me montrer ce que l’or a apporté comme developpement dans une seule localité ????Oú passent donc les milliards que l’or génère ??? A qui cela profite ?
      Vivement le changement.A bon entendeur,salut.

      Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 17:23, par double H En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

    vivement que tout le monde profite des bénéfices de cette mine d’or

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 18:31 En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

    La région du NORD a déjà une mine. Cette mine est la deuxième de la région après celle de kalsaka (kalsaka mining) qui est fonctionnelle depuis 2007.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 21:32 En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

    "Suite à ses engagements avec la population, la mine a déjà réfectionné 3 salles de classes, 3 logements d’enseignants plus des latrines, la route Titao-Ramatoulaye. La mine a également réalisé deux forages, un reboisement de plus de 1000 plants, etc. « Tout cela avant même le début de la mine », a tenu à relever le président directeur-général de la mine, Dwayne Melrose. Plus d’un milliard de francs CFA a déjà été investi dans les œuvres sociales." Expliquez moi le calcul car j’ai dû mal à vous suivre dans vos calculs. Même si vous avez investi un tel montant, c’est que votre retour sur investissement est faramineux. Pire, je dirais que vous avez découvert la caverne d’ALI BABA et les 40 voleurs. Bref, quand l’état aura t’il le courage de créer sa propre société pour gérer son sous sol... Si on fait le bilan, l’état ramasse des clopinettes alors que la société canadienne s’en met plein les poches. Et, le Canada, est tout sauf un pays transparent dans le secteur minier et dans la responsabilité sociétale des entreprises. Bref, le Burkina va gérer les dégâts environnementaux et mettra comme d’habitude en perte et profit, les pertes humaines et les dégâts environnementaux de ces sociétés.

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai 2014 à 08:33, par ATK En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

      Excellente analyse. C’est clairement ce qui ne va pas dans nos pays. Pourquoi œuvrer pour le bien collectif si l’on peut juste se contenter de signer des contrats d’exploitation juteux et empocher des gros bakchich ?
      Les exploitants occidentaux pillent l’Afrique, polluent nos terres, exploitent et détruit la Jeunesse.
      S’il vous plait, ouvrez les yeux ! Il n’y a pas que la longueur du règne de B.C qui pose problème. Le pays est très mal géré depuis SANKARA, nos richesse sont vendus aux plus offrants au détriment d’un développement réel et viable.

      Laissez moi vous dire ce qui va se passer dans notre pays bien aimé :

      - 2015 : Alternance ou pas, le même système continuera avec de nouvelles têtes d’affiche. Tant que le peuple ne se sera pas rendu compte de la masse d’argent perdu à cause du simple fait que la majorité de nos concitoyens qui aspirent à des postes de haute responsabilité ne réfléchissent qu’à court terme et ne pensent qu’à leur développement personnel (« regardez bande de bouseux, j’y suis parvenu, je suis riche ! Tellement riche que j’ai les moyens d’acheter des gros 4X4 V12 qui consomment 40L/100km. Hey le pauvre sur son vélo ! T’es pauvre parce que t’es con ! Si con que tu ne vois même pas que l’argent que je dilapide, c’est l’argent qui aurait pu assurer ton éducation et celle de ta descendance. C’est l’argent qui aurait pu te sortir de la misère. Et puis, t’es tellement insignifiant que je te volerai tes terres et les revendrai au plus offrant pour me faire encore plus d’argent sur ton dos, mon con. Ça t’étonne !? Comment expliques-tu qu’il y ait un si grand écart de richesse entre ceux de mon rang et le 97% que vous représentez ? »
      - Juste après 2015 : Ils lanceront des grands projets tape à l’œil et surmédiatisés qui ne nous seront d’aucune utilité (« eh oui ! On contrôle aussi les médiats »). On nous fera croire à un développement illusoire pour mieux nous endormir durant le reste de leur mandat. Soyons vigilant les amis
      - Même si nous arrivons à avoir des dirigeants honnêtes et intègres, ils seront très vite stoppés dans leur élan par des personnes qui n’ont aucun intérêt à voir les choses évoluer. Et vous savez aussi bien que moi que les occidentaux ne sont pas les seuls qui veuillent la pérennité de ce système, certains de nos concitoyens « ignorants » aussi, mais aussi certains dirigeants africains (rappelez-vous de ce qui s’est passé au temps de Thomas SANKARA).
      Alors, arrêtons de nous leurrer avec des discours pseudo intellectuels, arrêtons d’avoir peur de l’effort, arrêtons de croire que les occidentaux ou les personnes au pouvoir savent tout sur tout. Nous sommes tous capable de réfléchir et d’œuvrer pour le développement durable de notre pays. Le burkinabé est courageux, le burkinabé est digne, intègre et le burkinabé sait se faire entendre (s’il décide de se sortir le doigt du cul).
      Le burkinabé est tout sauf trop bon, car « trop bon, trop con » !.

      Cdt,
      Un étudiant burkinabé dans un des pays qui nous exploite.

      Répondre à ce message

    • Le 28 mai 2014 à 03:33, par habien En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

      L’exploitation des mines de façon anarchique ne devrait aucunement être toléré. Nous n’avons ni les règles bien établies en matière de protection de l’environnement ni les moyens de contrôler le niveau de pollution engendré par ces mines. As t-on prévu dans le plan d’investissement, la décontamination ou la réfection des mines à la fin du permis d’exploitation ? Quelles sont les retombées économiques pour le burkina (je ne parle pas de retombées auprès du ministre des mines et ses acolytes) ? As t-on pensé à l’intégration des jeunes locaux (pas des stagiaires canadiens en mines qui viennent toucher 5000 ou 6000$ par mois tout en enrichissant leur CV)
      Cherchons des partenariats gagnants, pour l’avenir du burkina et de l’afrique, c’est la seule façon de nous respecter et de nous faire respecter par les autres. ARRETONS de TOUJOURS DEBALLER LE TAPIS ROUGE POUR DES GENS QUI N’ONT AUCUNE CONSIDERATION POUR NOUS. NOUS DEVONS NOUS LIBERER DE L’ESCLAVAGE MENTAL

      Répondre à ce message

    • Le 28 mai 2014 à 12:29, par habien En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

      L’exploitation des mines de façon anarchique ne devrait aucunement être toléré. Nous n’avons ni les règles bien établies en matière de protection de l’environnement ni les moyens de contrôler le niveau de pollution engendré par ces mines. As t-on prévu dans le plan d’investissement, la décontamination ou la réfection des mines à la fin du permis d’exploitation ? Quelles sont les retombées économiques pour le burkina (je ne parle pas de retombées auprès du ministre des mines et ses acolytes) ? As t-on pensé à l’intégration des jeunes locaux (pas des stagiaires canadiens en mines qui viennent toucher 5000 ou 6000$ par mois tout en enrichissant leur CV)
      Cherchons des partenariats gagnants, pour l’avenir du burkina et de l’afrique, c’est la seule façon de nous respecter et de nous faire respecter par les autres. ARRETONS de TOUJOURS DEBALLER LE TAPIS ROUGE POUR DES GENS QUI N’ONT AUCUNE CONSIDERATION POUR NOUS. NOUS DEVONS NOUS LIBERER DE L’ESCLAVAGE MENTAL

      Répondre à ce message

    • Le 28 mai 2014 à 15:33, par Trop c’est trop En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

      J’ai aussi du mal à suivre les calculs,J’invite les gens à consulter la revue des marchés publique pour savoir conbien coûte la réhabilitation de 3 salles de classes et logement d’enseignement = 2 forages etc...Rien du tout !!!!
      Bref que de la salade racontée comme d’habitude.
      En plus l’état n’a que 10% du capitale.Ces compagnies là ne payent pas les taxes douanières sur les produits importés( gasoil,machine,etc...) et dégrade nos routes comme l’axe Kongoussi-Inata.
      Pourtant nous pauvre citoyen nous les payons car c’est qui fait tourner l’Etat.Pire ils embauche plus d’étranger que de nationaux.
      Je suis géologue,quand je vois ça j’ai mal au coeur.
      Par exemple pour faire des affaire en Australie,un étranger ne peut détenir que 49% du capital pas plus.
      Au canada,pour récruter un étranger,il faut que la compagnie écrit à l’Etat canadien pour dire qu’il n’y pas de canadien intéressé ou susceptible d’occuper ce poste avec des preuves à l’appui.
      Quand je vois Mr Adama Pierre TRAORE invité sur le plateau de ZOOMINE de la chambre des mines qui dis que ce n’est pas en ayant plus de part dans le capital des sociétés que l’Etat gagnera plus.Je suis surpris car je ne sais pas comment il fait il calcul lui.
      Quand je vois la chambre des mines qui ne fait que l’éloge des compagnies sans se soucier des retombés pour le pays.On a vu comment ont été gérer les licenciement à SEMAFO dirigé par le président de la chambre des mines.
      Quand à l’initiative pour la transparence dans les industries extractives qui ne se contente que de voir si les compagnies ont versé leur du. A mon avis il faut aussi voir quelle quantité est découverte et exploitée sinon on se fait anarcqué.
      Bref je vais m’arrêté llà pour l’instant.
      Il faut que les pratiques changes

      Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2014 à 12:49, par ng En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

    bienvenue a truegold et surtout bon vent a cette mine !

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2014 à 08:22, par DOLMA58000000 En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

    "La phase de la construction va créer 500 emplois permanents et la production va en créer 375".Qu’est ce que l’Etat burkinabè fait pour garantir ces emplois dans la mesure où l’on sait que ces investisseurs recrutent les nationaux et les chassent à tout bout de champ ? Que l’Etat soit regardant sur la façon dont le personnel local est géré dans les mines car les nationaux sont victimes de racisme et d’esclavage dans nos mines. Les témoignages et les faits sont éloquents.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mai 2014 à 12:38, par habien En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

      C’est normal que le racisme continue. Si nos dirigeants n’ont aucun respect pour leur peuple, pourquoi les autres en auront ! Ils ne veulent pas recruter les locaux parce qu’on risque de savoir réellemnt la quantité d’or qu’ils retirent contrairement à ce qu’ils rapportent auprès de l’Etat.
      Vraiment, Vraiment ! Les dirigeants africains venus directement de l’enfer pour nous polluer la vie.

      Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2014 à 23:42, par NANA PAUL En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

    bonsoirs que votre site soit du succès pour vous et pour tout le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2014 à 10:30, par KONE Albert En réponse à : Mine : Truegold dépose ses valises à Karma

    Bonjour,

    Pour avoir pris part a la cérémonie de lancement de la construction de la mine de Truegold,
    Je peux me permettre dore et déjà dire que la vision de cette mine est au profit de la population Burkinabè,rien qu a a voir les réalisations déjà effectuées par cette entité,nous ne pouvons que souhaiter bon vent a cette société.Et que cette réputation positive de la mine soit une continuité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Région du Nord : La contribution de la société Rivestone Karma SA au développement local mise en doute
Mine : Les artisans miniers et leur ministère de tutelle en concertation
SEMAFO Boungou : Des chiffres au-delà des attentes après une année d’exploitation
Exploitation minière : Le cas de Bomboré en débat à Ouagadougou
Activités minières en Afrique de l’Ouest : L’industrialisation de l’Afrique en réflexion à Ouagadougou
SAMAO 2019 : Le charbon actif au cœur des échanges
Extraction de l’or : Le Burkina lance un projet pour l’élimination du mercure
Village de Sangoulanti (Sud-Ouest) : Un site d’orpaillage ouvert en face d’une école primaire
Province du Boulgou : Des violences sur le site de la mine de Youga
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : L’audience renvoyée en octobre à la demande de la défense
Affaire charbon fin : L’UPC exige la démission « sans délai » du ministre des Mines
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : Douze personnes physiques poursuivies pour des faits de fraude de commercialisation de l’or
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés